Samaël accusé d'avoir corrompu l'humanité

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Samaël accusé d'avoir corrompu l'humanité

Message le 20 juillet 2010, 17:30

Il est étonnant de lire ce texte rare et symbolique relatif à l'expulsion du jardin d'Eden. Sans les clés de la Gnose, on ne peut pas comprendre ce texte alchimique. En effet, Samaël est accusé d'être la cause de la chute de l'homme par jalousie.

De nos jours, Il est l'Ange qui a dévoilé publiquement la clé du Grand Arcane par Amour, afin que l'humain puisse revenir au jardin d'Eden.

Le Livre des Nombres Chaldéen ne se trompe pas sur la Réalité de Samaël. C'est un ouvrage qui contient tout ce qui se trouve dans le Zohar de Siméon ben Yochaï, et bien davantage. Il doit lui être antérieur de plusieurs siècles, et, en un sens, il en est l'original puisqu'il contient tous les principes fondamentaux enseignés dans les ouvrages cabalistiques juifs, mais sans leurs voiles. C'est un livre vraiment très rare puisqu'il n'en existe peut-être que deux ou trois copies, et qu'elles appartiennent à des bibliothèques privées.

On pourrait lire dans le Livre des Nombres Chaldéen que : "Samaël est la Sagesse cachée (Occulte) et Michel la Sagesse supérieure terrestre, émanant tous deux de la même source mais divergeant après leur émersion de l'Ame du Monde, qui, sur la Terre, est Mahat, la compréhension intellectuelle, ou Manas, le siège de l'intellect. Ils divergent, parce que l'un (Michel) est influencé par Neshamah, tandis que l'autre (Samaël) n'est pas influencé.
(source : "La Doctrine Secrète" d'Héléna Blavatsky, III, p.473)


Voici le récit alchimique de l'expulsion du jardin d'Eden, extrait du dictionnaire des sciences occultes tome 2 - p 477-478-479 - Abbé Migne :

Entre les rabbins, quelques-uns assurent qu'Adam a été créé hermaphrodite, c'est-à-dire, avec Eve attachée à ses épaules, fondés sur ces mots du psaume CXXXIX (139:5) : "Vous m'avez formé derrière et devant"; et Menassé-ben-Israël, savant homme pour un visionnaire de profession, témoigne assez, dans son Conciliateur, qu'il est dans le même sentiment. Si on les en croit, Adam fut créé d'une poussière de quatre couleurs, qui était sur la montagne de Moriah, où le temple de Salomon fut depuis bâti : de la rouge pour faire le sang ; de la noire, dont les entrailles furent formées ; de la blanche pour les os et pour les nerfs ; et de la verte pour tout le corps.

Comme il s'endormit après avoir été fait de ces quatre poussières colorées, Dieu ménagea cette occasion, selon quelques autres, pour en former Eve, qui, dans le besoin, devait lui être de quelque secours ; à son réveil, il ne manqua pas de s'écrier, en la regardant : "Voici la chair de ma chair, les os de mes os".

Les anges célébrèrent cette fête au bruit des trompettes et au son des flûtes, et Dieu, qui frisa les cheveux de cette femme pour la mieux parer, tailla d'une pierre précieuse leurs vêtements, et leur donna une éclatante nuée de gloire, pour couvrir leurs têtes. Il fit, ajoutent-ils, six commandements à Adam ; de l'adorer, d'observer la justice dans la dernière exactitude ; d'éviter l'idolâtrie, l'homicide, le vol et tout ce qui aurait l'air d'impureté.

Samaël, le prince des anges, et quelques autres de son parti, étonnés que Dieu prît tant de soin de ce premier homme, lui demandèrent de quel usage ce soin pourrait être, et quelle en serait l'utilité ? Il leur répondit que l'excellence d'Adam surpassait la leur. Puis, ayant fait venir quelques bêtes et quelques oiseaux, pour voir s'ils pourraient les nommer distinctement, ils avouèrent leur ignorance. Adam ne fut pas plutôt interrogé sur leurs noms qu'il répondit : Celui-ci est un boeuf, ceux-là un âne, un lion, un chameau, un cerf ; cet autre, un corbeau, un rossignol, un pigeon, un aigle ; et ainsi du reste.

Le prince des anges et les autres de sa compagnie, jaloux de l'avantage qu'Adam avait sur eux, ne cherchèrent plus que les moyens de le ruiner.

Comme Samaël savait bien que le serpent, qui avait alors la figure d'un chameau, était le plus propre et le plus rusé de tous les animaux pour l'exécution de son entreprise, il monta dessus afin de lui inspirer de près ce qu'il devait dire. Il jugea d'abord qu'il ne devait pas commencer par l'homme, trop sage pour être sa dupe, mais par la femme, qui n'était pas faite à l'image et à la ressemblance de Dieu, et qui, n'ayant été tirée que de la côte d'Adam, ne pouvait avoir toutes ses lumières.

Le serpent, inspiré par Samaël son guide et son truchement, s'approcha d'elle, s'enquit pourquoi. Dieu lui avait défendu de goûter du fruit qui était au milieu du jardin d'Eden, et lui fit croire que cette défense n'était qu'un effet de la jalousie du Créateur ; que s'ils en goûtaient, leurs yeux s'ouvriraient ; qu'ils ne mourraient point, qu'ils connaîtraient le bien et le mal comme Dieu même.

La femme, aussi crédule que curieuse, tenta l'homme, qui n'eut pas la force de lui résister, et ils connurent leur nudité dont ils eurent honte, parce que la pierre précieuse qui couvrait leur corps s'évanouit.

Samaël et les autres anges ses complices furent ensuite précipités du ciel dans l'abîme ; le serpent, maudit entre toutes les bêtes de la campagne, rampa sur son ventre, après avoir eu les pieds coupés, et n'eut plus que la poussière de la terre pour se nourrir.

Eve fut condamnée aux incommodités de la grossesse, aux grandes douleurs de l'enfantement, à la honte de ne pouvoir être appelée en témoignage, et eut l'oreille percée pour une marque perpétuelle de l'obéissance que la femme devait rendre à son mari.

Dieu diminua la taille d'Adam ; lui dit que la terre ne produirait plus que par le soin qu'il en pourrait prendre ; qu'il en arracherait les méchantes herbes et les épines ; que le pain qu'il devait manger lui coûterait beaucoup de sueurs, et qu'il retournerait en poussière comme il en avait été formé.

Ils furent chassés dans le même temps du jardin d'Eden, où ils avaient demeuré vingt ans, selon quelques-uns, quarante jours, douze heures, six ou huit, si l'on s'en rapporte à quelques autres.

Après ce triste et honteux bannissement, ils ne s'arrêtèrent en aucun lieu fixe, si ce n'est peut-être sur la montagne de Moriah ; et comme ils ne vécurent pas toujours ensemble, ils eurent un affreux commerce avec les esprits, dont il vint des spectres ; car quoique Mosès-Maimonides n'ait pas cru que les esprits fussent corporels, les autres veulent qu'ils aient cela de commun avec les hommes, de croître, de manger, de boire, de multiplier, de mourir. Quelques rabbins ont même assuré que Caïn ne fut pas un fruit du mariage d'Adam et d'Eve, mais d'un égarement avec un esprit mauvais.

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samaël accusé d'avoir corrompu l'humanité

Message le 20 juillet 2010, 19:24

Ce n'est donc pas Samael Sabaoth, le génie de Mars, l'ange qui a perverti l'humanité.

Pourtant dans la Bible on nous dit que cet ange-là (celui qui a fait manger la pomme à Eve), était le plus beau des anges, non ?

C'était l'âme humaine de Samael qui était tombée (séparée de son Intime), il a corrompu la civilisation lémurienne, c'est à cette époque que les êtres humains, enfin c'était des géants,se sont mis à éjaculer leur semen. Adam et Eve représentent les humains de l'époque. et croquer la pomme est l'acte d'éjaculalat. De cet acte,on ressent une honte,parce qu'on se cache pour le réaliser,on ne célèbre pas sa Mère Divine en le faisant. On cherche juste son plaisir et se faisant, on va plus profond dans l'abîme.

Donc l'âme humaine ou le Boddhisattwa tombé de Samael a fait sortir l'humanité du droit chemin, Depuis, on n'entend plus la voix de Jéhovah ou celle de son Intime, de son Dieu.

Puis Samael est retourné sur la terre où il s'est réincarné, des dizaines de vies sans doute dans des conditions assez différentes, étant dans une vie César, dans une autre : Don Juan Tenorio, finissant même dans une dans la plus grande indigence, son Intime n'étant pas auprès de lui.

Je comprends que certains puisent lui en vouloir encore de nous avoir fait sortir du jardin ( lui et les autres auxquels il s'était associé).

Le plus étonnant c'est qu'il semble avoir voulu défaire ce qu'il a lui-même contribuer à provoquer. La remontée après la chute.

Il est donc revenu et son Intime, Son Intime (l'ange) l'a forcé à revenir vers lui. Il est revenu ensuite dans la sympathie de Jéhovah ( l'ange du jardin) et finalement il a répandu au 20ème siècle la doctrine du ciel, la gnose, celle à laquelle il s'était opposé du temps de l'Eden, du temps de la Lémurie. Epoque où il avait pris femme dans l'humanité alors que ça lui était défendu.

Est-ce que Yahvé un jour devra défaire le mal qu'il a fait pareillement. Yahvé serait-il le boddhisattwa tombé de Zachariel, le génie de Jupiter. Faut-il qu'il soit tombé pour ensuite remonter avec plus de gloire ? C'est Samael Sabaoth qui le libérera parce qu'un grand nombre des magiciens noirs sont retenus prisonnier pour 1000 ANS depuis le siècle dernier, et sion en finit avec cette race aryenne maudite, on aura de quoi commencer la race Khoradi sous de bons auspices, qu'elle soit suffisamment forte pour ne pas tomber comme les races-racines qui l'ont précédées. Mais les Races-Racines sont condam,éesàséteindre soit par communion avec l'Intime comme la première soit par plongée à l'Abîme.

J'ai peut-être fait des erreurs ou je me suis trop avancé. Ne vois-je pas le côté positif de l'intervention de Samael dans le jardin d'Eden ? Samael a-t-il été envoyé en mission dans le jardin d'Eden, commissionné par Dieu ? ce serait trop fort !

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samaël accusé d'avoir corrompu l'humanité

Message le 22 juillet 2010, 08:58

Gemani a écrit :J'ai peut-être fait des erreurs ou je me suis trop avancé. Ne vois-je pas le côté positif de l'intervention de Samael dans le jardin d'Eden ? Samael a-t-il été envoyé en mission dans le jardin d'Eden, commissionné par Dieu ? ce serait trop fort !
Rien n'est trop fort pour Dieu le Père Cosmique Commun.

Les voies du Seigneur sont impénétrables.

Les desseins de Dieu sont impénétrables.

La raison d'être de l'Être est l'Être lui-même.

Il y a des Maîtres exaltés, de très haut niveau, qui jettent volontairement leur Pierre Philosophale, cela paraît incroyable, jusqu'à 7 fois.

Par l'intuition, on accède à de grandes vérités mais on ne peut pas les dire, car trop révolutionnaires et incompréhensibles pour l'intellect... On finit par être obligé de taire une partie de ce que l'on connaît sur ce chemin. L'enseignement gnostique a été diffusé à 10%, il reste 90% de caché aux yeux profanes.

Judas était le frère physique de Jésus et Jésus lui a demandé de tenir ce rôle, cela paraît incroyable. Aucun autre homme n'aurait accepté, Judas est son disciple et frère le plus exalté. C'est un sacrifice extraordinaire pour montrer la voie à tous les hommes qui ont de l'entendement, c'est la fraternité profonde entre Christ-Jésus et Lucifer-Judas.

Jésus est au-delà du bien et du mal, comme Samaël.


Pour terminer, quelques citations édifiantes du Maître :

1983 Pistis Sophia.txt (PS:Chap67.) :
§ n°44768 Ph. n°95371 - Si le Christ se déguise sous l’apparence du Diable pour descendre à l’Abîme et nous sauver, pourquoi ne devrions-nous pas imiter son exemple ?.

confdiv17 la Sagesse de l'Etre.txt (CONFSE) :
§ n°59152 Ph. n°140372 - R - Il collabore au moyen de la tentation, comment pourrait-il collaborer autrement ? La tentation est feu, mais le triomphe sur la tentation est lumière. Si l'on vainc la tentation, on vainc Lucifer. En le vainquant, on monte sur le corps même de Lucifer, on s'élève sur son dos. Rappelez-vous que dans La Divine Comédie Dante et Virgile descendent au fond du puits par les flancs du Seigneur Lucifer et en remontent par ses flancs. Lucifer est une échelle pour descendre, Lucifer est une échelle pour monter. Si nous triomphons de la tentation, nous nous élèverons sur le dos même de Lucifer. Celui-ci nous soumet à la tentation afin que nous puissions nous élever. Pensez au Christ déguisé en Lucifer : qu'il est grandiose, Christus-Lucifer, qui nous offre une échelle pour que nous montions !

CONFÉRENCE N°095 L'AUTHENTIQUE SYMBOLISME DE NOËL (Le Véritable Symbolisme de Noël).txt (CONF5EV095) :
§ n°69491 Ph. n°175906 - M. Bien sûr, c'est le Diable. De sorte que LUCIFER N'EST RIEN D'AUTRE QUE L'OMBRE DE DIEU, l'ombre du Logos Intime à l'intérieur de nous-mêmes ; autrement dit, notre Logos Intérieur Profond, le Christ Intime, projette son Ombre à l'intérieur de nous ; et cette Ombre est utile, nous en avons besoin... Lisez « La Divine Comédie » de Dante et vous verrez comment Virgile et Dante sont descendus par l'Échelle de Lucifer. Chaque poil du corps de Lucifer ressemblait à une poutre, ils sont descendus par là et ils sont aussi montés par là pour arriver en haut, où se trouve « le Golgotha » ; cela est symbolique : « Lucifer est une échelle pour descendre et Lucifer est une échelle pour monter »... Le Christ se déguise en Lucifer pour nous servir d'échelle et nous sortir de l'Abîme, nous amener à la Lumière. De sorte qu'il faut maintenant regarder Lucifer d'un point de vue nouveau. En réalité, ce Lucifer n'est rien de plus que la Réflexion du Logos à l'intérieur de nous-mêmes, son Ombre, et, en outre, il est utile : il donne l'impulsion sexuelle.

CONFÉRENCE N°100 LE MYSTÈRE GNOSTIQUE DE LUCIFER (Le Diable et Lucifer).txt (CONF5EV100) :
§ n°70407 Ph. n°179336 - M. Il COLLABORE AVEC LA TENTATION, sinon, de quelle autre manière pourrait-il collaborer ? « La tentation est feu, mais le triomphe sur la tentation est Lumière ». Si on vainc la tentation, alors on vainc Lucifer. En le vainquant, c'est sur le corps même de Lucifer, sur son dos qu'on triomphe, qu'on monte... Rappelez-vous que dans « la Divine Comédie » de Dante Alighieri, Virgile descend par les côtes du Seigneur Lucifer et il monte aussi par les côtes du Seigneur Lucifer. « Lucifer est une échelle pour descendre, Lucifer est une échelle pour monter ». Si nous vainquons la tentation, nous montons sur le dos de Lucifer [...] il nous amène la tentation pour que nous puissions monter. Regardez le Christ, déguisé en Lucifer : comme il est grandiose, CHRISTUS-LUCIFER ! Comme il est grandiose, lorsqu'il nous amène l'échelle pour que nous montions !

CONFÉRENCE N°127 NOTIONS ESSENTIELLES SUR L'OCCULTISME PRATIQUE (Chaire sur les thèmes Ésotériques et Occultistes).txt (CONF5EV127) :
§ n°73518 Ph. n°191437 - Pourquoi l'avons-nous à l'intérieur, dans quel but ? Je dis que le Lucifer, en réalité, c'est le CHRIST, déguisé à l'intérieur de nous-mêmes. Mais vous direz : pourquoi se déguise-t-il sous cette forme ? Eh bien, pour quelque chose ! Dans quel but ? Pour nous servir d'ÉCHELLE, messieurs, nous servir d'échelle, pour nous faire monter ! N'avez-vous pas lu « la Divine Comédie » de Dante ? Je vous conseille de l'étudier, ça en vaut la peine.
§ n°73521 Ph. n°191462 - Maintenant, vous comprendrez pourquoi Le Christ se déguise en Lucifer. Il ne serait pas possible de monter par ailleurs, nous devons monter par cette échelle ; nous ne pouvons pas non plus descendre par ailleurs. Non, « Lucifer est l'échelle pour descendre et l'échelle pour monter ».

Répondre

Retourner vers « Ses vies antérieures »