quelle différence y a-t-il entre les pouvoirs psychiques et les dons spirituels ?

En rapport avec les différents plans de conscience de l'Etre.
Répondre
Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

quelle différence y a-t-il entre les pouvoirs psychiques et les dons spirituels ?

Message le 6 août 2017, 07:53

D. Maître, quelle différence y a-t-il entre les pouvoirs psychiques et les dons spirituels ?

M. [Le Maître répondit :] Les pouvoirs psychiques appartiennent à l'Âme animale et les dons spirituels appartiennent à l'Esprit-Saint. Le Feu de l'Esprit-Saint (Kundalini) ouvre les sept Eglises de l'Âme de Diamant.

« Cependant, il y a diversité de dons, mais c'est le même Esprit ». (L'Esprit-Saint ou Kundalini)

« Diversité de ministères, mais c'est le même Seigneur ». (Chaque Maître a son ministère).

« Diversité d'opérations, mais c'est le même Dieu qui opère tout en tous. Or à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée en vue du bien commun ».

« En effet, à l'un c'est une parole de sagesse qui est donnée par l'Esprit ; à un autre, une parole de science selon le même Esprit, à un autre la foi par le même Esprit, et à un autre le don de guérison, par le même Esprit ; à un autre, le don d'opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, les diverses sortes de langues ; à un autre, l'interprétation des langues ».

« Mais toutes ces choses, c'est le seul et même Esprit qui les opère (c'est-à-dire le Feu Sexuel de l'Esprit-Saint), les distribuant à chacun en particulier comme il veut ». (1er Cor. Ch. 12 : V : 4-11).

Quand le Feu de l'Esprit-Saint réussit à s'ouvrir un passage à travers le crâne, il sort à l'extérieur en assumant la forme picturale de la blanche colombe de l'Esprit-Saint ; alors cette colombe mystique se convertit en l'Instructeur du Maître et elle lui confère les dons spirituels.

Chaque Maître, en s'unissant à son Intime, reçoit deux choses dans les mondes suprasensibles : un Trône et un Temple, et ainsi nous sommes tous appelés à être des rois et des prêtres de l'univers. Les dons que l'Esprit-Saint confère au Maître dépendent du Rayon du Maître, puisqu'il existe sept Rayons d'Évolution Cosmique. N'oubliez pas, monsieur, que les dons de l'Esprit-Saint sont les pouvoirs de l'Intime s'exprimant à travers la personnalité du Maître.

« Et si quelqu'un n'obéit pas à ce que nous disons par cette lettre, notez-le, et n'ayez point de communication avec lui, afin qu'il éprouve de la honte ». (2ème Thess. C. 3 : V : 14).

Voilà le nouveau commandement que moi, Samael Aun Weor, je remets à mes disciples : restez fermes dans la Parole du Seigneur et gardez-vous bien du mal, des soi-disant « écoles spiritualistes ».

Ne confondez pas les sept chakras du corps astral avec les sept Soleils de l'Intime où résident tous les dons de l'Esprit-Saint qui s'expriment ensuite à travers la personnalité du Maître. Celui qui gravit les trente trois degrés reçoit le Bâton des Patriarches, mais celui qui reçoit la colombe de l'Esprit-Saint et le Joyau sacré reçoit la verge ineffable du Maître des Mystères Majeurs. « Et ici il y a de la Sagesse, que celui qui a des oreilles entende, et que celui qui a de l'entendement comprenne ! ». Seuls ceux qui ont le cœur pur peuvent recevoir la Haute Initiation et l'Esprit-Saint.

Le Collège d'Initiés travaille dans le laboratoire de la Nature sous la direction des Dieux planétaires et chaque Maître travaille dans son Ministère.

Aussi érudit en spiritisme, en théosophie ou en rosicrucisme que soit un individu, il n'atteindra jamais ces dons, parce que seuls ceux qui ont atteint la Sainteté parfaite et la Chasteté la plus absolue reçoivent ces dons.

Certains croient qu'ils peuvent entrer en contact avec les très purs Esprits stellaires sans avoir reçu les dons de l'Esprit-Saint, sans s'être sanctifiés ni purifiés et sans avoir reçu la Haute Initiation, ni le trône, ni le Temple, ni la Verge, ni le Joyau, ni l'Epée. Ceux-là, qui ont une apparence super-transcendée, sont des candidats certains pour les asiles d'aliénés.

Les apôtres du Christ étaient de pauvres analphabètes et d'humbles pêcheurs, mais ils purent recevoir les dons de l'Esprit-Saint par leur Sainteté et leur Chasteté parfaites.

Quand l'Intime fusionne avec son Ame de Diamant ou corps bouddhique, alors naît l'authentique Homme Cosmique, l'Homme Céleste qui n'a nullement besoin des corps mental, astral, vital, physique ou Volitif, et de tous les véhicules inférieurs. L'Homme Cosmique en extrait seulement leurs substances, leurs Essences sacrées, puis il abandonne ces véhicules.

Ainsi donc, seul celui qui est né comme Homme Cosmique (Homme Céleste) peut recevoir les dons de l'Esprit-Saint, et seuls ceux qui sont déjà nés comme Hommes Cosmiques peuvent être les disciples des Anges stellaires ; et les dons de l'Esprit-Saint n'ont rien à voir avec le spiritisme, ni avec la théosophie ou le rosicrucisme, ni avec les pouvoirs des chakras astraux.

Les Intimes qui n'ont pas encore fusionné avec leur Âme de Diamant ne sont pas encore nés comme Hommes Célestes ; ce sont donc des « embryons spirituels » et aucun « embryon » ne peut jamais être un disciple des Anges stellaires, aucun « embryon » ne peut jamais s'affilier au Temple-Cœur d'une étoile. Seuls nous, les Grands Frères de la Fraternité Blanche, pouvons être des disciples des Anges stellaires.

Nous, les Grands Frères, nous travaillons sous les ordres directs des Anges stellaires en accord avec les plans cosmiques, mais chacun de nous a déjà fusionné avec son Âme de Diamant ou Principe bouddhique, chacun de nous a déjà reçu l'Esprit-Saint et les dons spirituels, chacun de nous est déjà né comme Homme Céleste avec la fusion d'Atman-Bouddhi.

Quand l'Intime (Atman) fusionne avec son Âme de Diamant (corps bouddhique), il naît alors comme Homme Céleste et, rempli de la grandiose euphorie solennelle du cosmos, il s'empare de tous ses véhicules et les domine tous en contrôlant le larynx et en s'exprimant à travers la Parole Créatrice.

Alors, en effet, il a le droit d'être un disciple des Dieux stellaires ; mais celui qui veut être un disciple de ces Esprits planétaires sans s'être réalisé à fond, la seule chose qu'il obtiendra, ce sera de communiquer avec des larves ou des démons qui tôt ou tard le conduiront à un asile d'aliénés.

En parlant en langage oriental, nous dirons que le maître, c'est-à-dire Atman-Bouddhi fusionnés, s'empare, euphorique et solennel, du Manas supérieur et du Manas inférieur, c'est-à-dire du mental supérieur et du mental inférieur, et du Kamas (le corps de désirs), du Linga Sarira (le corps vital) et du Stula Sarira (le corps physique) pour avoir le droit solennel d'être un disciple des Esprits stellaires.

extrait de la CONFÉRENCE N°238 : (2) INTERROGATIONS GNOSTIQUES DÉVOILÉES : viewtopic.php?f=259&t=3598

Répondre

Retourner vers « Intégration, cristallisation et autres sujets »