Le Sceau Hermétique - Ne Pas se Laisser Distraire

Clé de Sol - Auto-observation psychologique - Devoir Parlok - Méditation active - Parvenir à être conscient, être vigilant en permanence.
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Le Sceau Hermétique - Ne Pas se Laisser Distraire

Message le 21 décembre 2014, 18:21

L'AUTO-OBSERVATION est urgente, on ne peut la différer. Personne ne pourra s'auto-réaliser sans apprendre à s'auto-observer. Évidemment, nous devons non seulement détruire les « éléments inhumains » que nous portons à l'intérieur de nous, mais nous devons aussi, de surcroît, créer en nous quelque chose de nouveau.

Le travail avec les Sept Radicaux Ignés a pour propos de désintégrer les « éléments psychiques indésirables » que nous avons en nous et de créer ce que nous n'avons pas encore créé en nous. Le feu peut désintégrer et il a aussi le droit de créer et recréer à nouveau.

Je suis en train de vous parler du Feu, de la Doctrine du Feu et des merveilleux signes de l'AGNI-YOGA : le Christianisme pur et le Bouddhisme exact que vous devez essayer de comprendre.

Quand on s'auto-observe soi-même judicieusement, on découvre qu'on est endormi, que notre Conscience qui est, en réalité, le second aspect le plus important après l'Être, est embouteillée dans de multiples « éléments psychiques indésirables » qu'il faut annihiler..

Constater cela, c'est se rendre compte qu'on est endormis. Comment pourrait-on se rendre compte que l'on est endormi, si l'on ne s'auto-observe pas profondément ? L'auto-observation est nécessaire : c'est ainsi seulement qu'on peut se rendre compte qu'on est endormi.

Quand on peut vérifier par soi-même le fait concret qu'on dort, on essaye alors de s'éveiller. La Conscience (Chit) doit s'éveiller avant qu'on puisse jouir d'Ananda qui est la suprême Félicité de l'Être.

Mais ceci nécessite une extrême vigilance. Évidemment, si l'on s'oublie soi-même face à un verre de vin, on devient ivre ; si l'on s'oublie soi-même face à une personne du sexe opposé, on finit par forniquer ou par adultérer et on commet un crime contre l'Esprit Saint ; si l'on s'oublie face à une personne qui nous insulte, on finit par l'insulter aussi. Quand on s'oublie soi-même, on commet de très graves erreurs.

Il n'y a pas de doute que nous vivons toujours en nous identifiant avec des choses et des faits inutiles ; nous nous identifions avec des bêtises : peut-être parce que nous avons perdu un bouton, peut-être parce que nous avons perdu une montre ; il est possible que ce soit lorsqu'on nous a lancé une insulte ou qu'on nous a adressé une parole dure ; nous buvons du vin plus que la normale ou nous fumons alors que nous ne devrions pas fumer...

Nous sommes angoissés pour n'importe quelle bêtise : parce que nous avons peut être oublié de mettre un timbre sur la lettre que nous avons envoyée et que cela nous préoccupe énormément ; ou parce que nous n'avons pas reçu l'argent dont nous avions besoin pour payer le loyer et que le propriétaire est venu nous le réclamer assez fermement : nous avons mangé et il se peut que nous n'ayons digéré ni la nourriture ni le vin...

Enfin, il y a tant et tant de détails insignifiants qui nous maintiennent dans un sommeil constant, totalement inconscients que nous NOUS OUBLIONS TOUJOURS NOUS-MÊMES, nous nous identifions avec n'importe quelle bêtise : avec ce qu'a dit la voisine, avec ce que raconte le petit frère gnostique, avec ce qu'a dit la petite soeur, avec ce qu'untel a affirmé que l'autre lui avait dit. Nous vivons en nous identifiant à toutes ces bêtises, ni édifiantes, ni valorisantes, ni constructives ; nous nous remplissons d'émotions négatives et la Conscience s'enfonce dans le sommeil le plus épouvantable. C'est ainsi que tous les gens se trouvent en « état de coma ».

NOUS LAISSONS NOTRE ÉNERGIE PSYCHIQUE ÊTRE ABSORBÉE ! À quoi ressemblons-nous ? Je vais vous le dire : à un « filtre » rempli de trous (ceux qui servent à faire passer le café). C'est par là que s'échappe l'énergie, c'est par là qu'elle s'échappe toute et le pauvre « filtre » reste vide. Le milieu ambiant aspire nos propres énergies et nous ne pouvons pas les accumuler ; et même si nous travaillons (dans ces conditions) dans la Neuvième Sphère, dans la Forge Incandescente de Vulcain, il est certain que nous ne réussissons pas à créer, de cette façon, de cette manière, le deuxième corps et beaucoup moins le troisième et le quatrième.

Pour pouvoir créer le deuxième corps, il est nécessaire d'apprendre à NOUS SCELLER HERMÉTIQUEMENT, magiquement. Qu'entend-on par « sceau hermétique » ? Cela veut dire qu'il ne faut pas permettre que nos énergies soient aspirées, qu'il ne faut jamais, pas une seconde, ni une minute, s'oublier soi-même pour NE PAS NOUS IDENTIFIER avec les sottises, avec les bêtises de ce monde illusoire.

Il est évident que si nous ne nous laissons pas extraire notre énergie vitale, celle-ci s'accumule à l'intérieur de nous, ce qui donne comme résultat la formation du second corps (l'Astral). Mais si nous permettons que tout le Mercure de la Philosophie Secrète nous soit soustrait par les personnes qui vivent dans ce monde tridimensionnel d'Euclide, alors avec quels éléments allons-nous fabriquer le deuxième corps ou le troisième ou le quatrième ?

Certes, je pensais auparavant, que ces corps se fabriquaient automatiquement, par la seule transmutation de l'EXIOHEARI, le Mercure des Sages, c'est-à-dire le sperme sacré. Mais j'avais oublié que les habitants de la Terre ne possédaient pas encore ces Corps Existentiels Supérieurs de l'Être. Car, comme je suis né avec ces corps, j'avais oublié ce détail. Mais, en réfléchissant un peu, j'ai pu constater cela : tant que les terriens se laissent extraire le mercure, avec quoi peuvent-ils créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être ?

Qu'entend-on par « Mercure » ? C'est l'ÉNERGIE SEXUELLE. Et vous vous la laissez extraire, c'est évident. Chaque fois que vous vous identifiez avec une course de cheval, vous vous laissez extraire le Mercure ; chaque fois que vous vous identifiez avec la loterie, vous vous laissez extraire le Mercure ; chaque fois que vous vous identifiez avec quelqu'un qui vous insulte, vous vous laissez extraire le Mercure ; chaque fois que vous vous identifiez avec un clown, vous vous laissez extraire le Mercure, etc.

Alors, on a besoin du SCEAU HERMÉTIQUE ; il faut créer en nous un pouvoir magique, comme élément, comme défense, qui nous permette de ne pas nous laisser extraire le Mercure. Il est possible de créer un tel pouvoir défensif si, véritablement, mes chers frères, nous ne nous identifions pas avec toutes ces bêtises du monde extérieur. Nous pourrions dire beaucoup de choses sur l'INTIME SOUVENIR DE SOI-MÊME. Dans les conditions où nous nous trouvons, nous sommes sans défense ; n'importe qui peut jouer avec nous ; nous faisons ce que les autres veulent nous faire faire et c'est absurde.

Allons-nous, oui ou non, avoir une individualité propre ou allons-nous continuer comme nous sommes ? Ne vous paraît-il pas lamentable que d'autres personnes puissent jouer avec vous ? Vous êtes tranquillement en train d'étudier et quelqu'un vous appelle au téléphone et vous insulte, alors vous vous fâchez. Cela n'était pas au programme, mais vous vous fâchez. Pourquoi ? Parce que quelqu'un vous appelle au téléphone et vous dit ce qu'il a envie ? Alors, où se trouve votre capacité de défense ? Vous êtes totalement sans défense.

Chaque fois qu'on s'identifie avec les bêtises de l'humanité, la Conscience s'endort et on se convertit en automate. TOUS LES MATINS, on doit SE SCELLER HERMÉTIQUEMENT en se disant : « Je ne fais que ce que mon Être veut faire et non ce que les autres veulent me voir faire ; je ne vais m'identifier avec rien dans la vie », parce que quand on s'identifie avec quelque chose, on finit par être un automate.

Si on s'identifie avec son propre Mental, avec ses propres pensées morbides, on finit par commettre un adultère et par forniquer ; si on s'identifie (malheureusement) avec ses émotions négatives, on finit par perdre des tonnes d'Énergie Créatrice ; si on s'identifie avec les propos grossiers et sales de quelqu'un, il est évident qu'on finit par dire des bêtises.

Nous devons nous sceller, je le répète, tous les matins et le sceau doit être constant : NE S'IDENTIFIER à rien d'autre qu'à l'Être ; NE JAMAIS OUBLIER SON ÊTRE, jamais au grand jamais, parce que c'est l'Être qui compte, c'est Lui qui est fondamental.

En changeant ainsi notre conduite, une fois scellés hermétiquement, nous pourrons travailler dans la FORGE DES CYCLOPES et, si nous ne perdons pas l'énergie créatrice, il est évident que les Sept Radicaux vont se développer de façon ordonnée, l'un après l'autre.

...

Par conséquent, ce soir, en parlant de l'intime souvenir de soi-même, j'insiste encore une fois sur le caractère de nécessité du SCEAU HERMÉTIQUE, du Sceau Magique. Tous les matins, quand nous nous levons, nous devons prendre une seule résolution : SE SOUVENIR DE SOI-MÊME DURANT TOUTE LA JOURNÉE ; ne pas s'oublier soi-même (pas même un seul moment).

Cela s'appelle « se sceller hermétiquement ». Si on ne procède pas ainsi, si on ne sait pas se « sceller », on est le jouet de tout le monde, sans défense, vulnérable à cent pour cent ; on est une machine, un automate que tout le monde manipule.

Mes chers frères, approfondissez ces concepts ; il faut que vous formiez une INDIVIDUALITÉ RÉELLE. Vous n'avez pas encore créé une individualité ; il est nécessaire de la créer. C'est pourquoi on a quotidiennement, constamment, besoin d'un Sceau Hermétique et Magique. Et si vous travaillez dans la FORGE INCANDESCENTE DE VULCAIN, vous devez savoir que les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être exigent d'avoir le Sceau Hermétique, de ne pas s'oublier soi-même, parce que si vous perdez vos énergies, avec quoi allez-vous fabriquer les corps, comment ferez-vous ?

Ceci ne veut pas dire que vous ne devez pas agir ; tout au contraire. « SE SCELLER », c'est apprendre à tirer le meilleur parti des pires difficultés. Il est bien vrai que les plus graves inconvénients de la vie s'avèrent un « GYMNASE » merveilleux pour le Gnostique, mais il faut savoir en profiter.

Passage extrait de la CONFÉRENCE N°106 : LES SEPT FEUX ET LE SCEAU D'HERMÈS : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1355

Répondre

Retourner vers « Eveil de la conscience, auto-observation psychologique, méditation active »