Le Sens de l'Auto-Observation Psychologique - Conscience

Clé de Sol - Auto-observation psychologique - Devoir Parlok - Méditation active - Parvenir à être conscient, être vigilant en permanence.
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Le Sens de l'Auto-Observation Psychologique - Conscience

Message le 18 septembre 2011, 07:31

On nous a dit qu'il existe les sens internes, (ce que nous ne nions pas). De toute évidence il y a plus de sens internes qu'externes.

Les différentes écoles possèdent des méthodes pour développer les pouvoirs, pour développer les sens intimes, les sens internes, mais en vérité je vous dis, mes chers frères, que si nous voulons développer les sens internes, nous devons commencer par développer le sens de l'observation de soi-même, c'est-à-dire, de l'auto-observation.

Ce sens est latent à l'intérieur de chacun de nous, mais il faut le développer. Le développement n'est possible que sur la base de pratiques.

A mesure que nous utiliserons ce sens, il se développera lui-même, et à mesure que nous progresserons dans l'observation de nous-mêmes, d'autres sens se feront également manifestes, enfin, (le jour où au moyen de l'auto-observation intime, nous nous connaîtrons à fond, intégralement, dans tous les niveaux du mental et du cœur), les multiples sens internes que nous possédons se feront manifestes, se développeront précieusement. Voilà pourquoi on nous dit : "Nosce te Ipsum" ("Homme, connais-toi toi-même, et tu connaîtras l'Univers et les Dieux").

Les gens communs et courants vivent attrapés par les sens externes. Cependant, il y a des gens qui ont déjà établi en eux-mêmes un centre de gravité permanent (ce sont des gens qui dans des vies antérieures ont été dans ces études).

Ces personnes chercheront l'enseignement, le souhaiteront, et sentiront qu'au-delà du monde des sens externes, il y a quelque chose. Et ils ne se trompent pas, bien au-delà de ces sens (au moyen desquels nous nous mettons en contact avec le monde extérieur), nous trouvons l'Essence.


...


5. Qu'est-ce en lui-même le sens de l'auto-observation psychologique ?

"Le sens de l'auto-observation psychologique en lui-même, est la clairvoyance, l'imagination consciente ou translucide".

Le sens de l'auto-observation intime se trouve atrophié dans tout être humain. En travaillant sérieusement, en s'auto-observant d'instant en instant, un tel sens se développera de manière progressive.

Les pires circonstances de la vie, les situations les plus critiques, les faits les plus difficiles s'avèrent toujours merveilleux pour l'auto-découverte.


...


Au début, l'ésotériste ne sait pas par où commencer : il sent la nécessité de travailler sur lui-même mais se trouve complètement désorienté.

En profitant des moments critiques, des situations les plus désagréables, des instants les plus adverses, si nous sommes alertes, nous découvrirons les défauts qui ressortent, les "moi" que nous devons désintégrer urgemment.

On peut parfois commencer par la colère ou par l'amour-propre, ou par un malheureux adjoint de la luxure, etc.

Il est nécessaire de prendre note, surtout de nos états psychologiques quotidiens si, en vérité, nous voulons un changement définitif.

Avant de nous mettre au lit, il convient que nous examinions les faits qui se sont déroulés pendant la journée, les situations embarrassantes, les éclats de rire tonitruants d'Aristophane et le sourire subtil de Socrate, parce qu'il se peut que nous ayons blessé quelqu'un avec un éclat de rire, ou il se peut que nous ayons rendu quelqu'un malade avec un sourire, ou un regard hors de propos.


...


6. Le pourquoi de l'auto-observation psychologique

"Il est urgent de dire à nos étudiants gnostiques qu'ils s'observent, dans quel sens ils doivent s'auto-observer, et les raisons pour le faire".

"Quand on veut véritablement se connaître soi-même, il faut s'observer et essayer de connaître les différents "moi" qui sont placés à l'intérieur de la personnalité".

"S'il y en a parmi nos lecteurs qui ne comprennent pas encore la doctrine des multiples "moi", cela est dû exclusivement au manque de pratique en matière d'auto-observation".

"A mesure que l'on pratique l'auto-observation intérieure, on découvre (par soi-même) beaucoup de gens, beaucoup de "moi", qui vivent à l'intérieur de notre propre personnalité".

"Ceux qui nient la doctrine des multiples "moi", ceux qui adorent un "moi" divin, il ne fait aucun doute qu'ils ne se sont jamais auto-observés sérieusement. En parlant cette fois à la manière socratique, nous dirons que ces gens non seulement ignorent, mais en plus, ils ignorent qu'ils ignorent".

"Certainement, jamais nous ne pourrions nous connaître nous-mêmes sans l'auto-observation sérieuse et profonde. Mais tant qu'un sujet quelconque continuera à se considérer comme un, il est clair que n'importe quel changement intérieur sera quelque chose de plus qu'impossible".

Tant qu'un homme continuera dans l'erreur de se croire un, unique, individuel, il est évident que le changement radical sera quelque chose de plus qu'impossible.


...


Connaître n'est pas observer, penser, n'est pas non plus observer. Il y en a beaucoup qui croient que penser par soi-même c'est observer, mais il n'en est pas ainsi. On peut penser par soi-même, et cependant ne pas s'observer. Penser par soi-même est aussi différent que la soif l'est de l'eau ou l'eau de la soif.

Pour s'observer, il faut se diviser en deux, en deux moitiés : une partie qui observe, et l'autre partie qui est observée. Quand la partie qui observe voit les "ridiculités" et niaiseries de la partie observée, il y a plus que jamais des possibilités de découvrir (supposons le "moi" de la colère) que ce "moi" n'est pas nous, qu'il est lui. Nous pourrions nous exclamer : "le moi a de la colère, c'est un moi, celui-là doit mourir, je vais le travailler pour le désintégrer ! ". Mais si on s'identifie avec lui en disant : "j'ai de la colère, je suis furieux", il prend plus de force, il se fait chaque fois plus vigoureux, dès lors, comment va-t-on le dissoudre, de quelle manière ? On ne pourrait pas, n'est-ce pas ? De telle manière, on ne doit pas s'identifier avec ce "moi", avec sa petite colère ou avec sa tragédie, car si on s'identifie avec sa création, alors on finit par vivre dans sa création aussi, et cela est absurde.

A mesure que l'on travaille sur soi-même, qu'on approfondit chaque fois plus les questions de l'auto-observation, on devient chaque fois plus profond. Dans tout ceci, il ne faut pas manquer d'observer jusqu'à la pensée la plus insignifiante. N'importe quel désir (même passager), n'importe quelle création, doit être un sujet d'observation, parce que n'importe quel désir, n'importe quelle action, n'importe quelle pensée négative, provient de tel ou tel "moi". Et si nous voulons fabriquer la lumière, libérer l'Ame, allons-nous permettre que ces "moi" continuent à exister ?


...


De toute évidence, nous avons besoin de nous auto-connaître, et pour cela, nous avons besoin de nous auto-observer, de nous voir nous-mêmes. Seul par ce chemin il sera possible de parvenir un jour à la désintégration de l'ego.

Je veux que vous compreniez, mes chers Frères Gnostiques, la nécessité de s'observer, de se voir soi-même. Mais il faut apprendre à s'observer, parce qu'une chose est l'observation mécanique, et l'autre est l'observation consciente.

Quelqu'un qui découvrirait nos enseignements pour la première fois dirait : "Mais qu'est-ce que je gagne à m'auto-observer ? Cela est ennuyeux : j'ai vu que j'ai de la colère, j'ai vu que j'ai de la jalousie, et alors ?" C'est clair : ainsi est l'observation mécanique. Nous avons besoin d'observer l'observé et cela est déjà de l'observation consciente de nous-mêmes.

L'observation mécanique de nous-mêmes ne nous mènera jamais à rien (elle est absurde, inconsciente, stérile). Nous avons besoin de l'observation consciente ; ainsi seulement nous pourrons nous auto-connaître pour travailler sur nos défauts.

Nous sentons de la colère à un moment donné ? Nous allons observer l'observé (la scène de colère), ce n'est pas grave si nous le faisons plus tard, mais nous allons le faire ! Et en observant l'observé, ce que nous avons vu en nous, nous saurons réellement si ce fut ou non de la colère, parce qu'il a pu se produire un syndrome nerveux, que nous avons pris pour de la colère.

Tout à coup, nous avons été envahis par la colère ? Et bien, nous allons observer l'observé ! Qu'est-ce que nous avons observé ? Peut-être que la femme était avec un autre type, et si c'est une femme, elle a peut-être vu son homme avec une autre femme, et elle ressentit de la jalousie ? En tous cas, très sereinement et en méditation profonde, nous observerons l'observé pour savoir, réellement, s'il y a eu ou non de la jalousie.

Observer l'observé, nous le ferons au moyen de la méditation et de l'auto-réflexion évidente de l'Etre. Ainsi, l'auto-observation devient consciente.

Quand on se rend conscients de tel ou tel défaut psychologique, on peut le travailler avec le feu. Il faudrait se concentrer sur Stella Maris, la Tonantzin Aztèque, Réa, Cibèles, Marah, Marie, ou Ram-Io. Elle est une partie de notre propre Etre, mais dérivée.


Passages qui n'ont pour but que de vous faire lire et appliquer en intégralité la conférence http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ogique.php

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Le Sens de l'Auto-Observation Psychologique - Conscience

Message le 2 septembre 2013, 06:59

Le sens de l'Auto-Observation Psychologique se développe et se développera en chacun de vous, à mesure que vous l'utiliserez (n'oubliez pas qu'un sens qui n'est pas utilisé s'atrophie).

Le jour viendra où votre sens de l'Auto-Observation Psychologique se sera développé de telle manière que vous pourrez percevoir comme moi ces agrégats psychiques indésirables. Plus encore, vous pourrez vous rendre compte du résultat du travail sur de tels agrégats.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... dhique.php

Répondre

Retourner vers « Eveil de la conscience, auto-observation psychologique, méditation active »