Savoir Observée et l'Attention Dirigée

Clé de Sol - Auto-observation psychologique - Devoir Parlok - Méditation active - Parvenir à être conscient, être vigilant en permanence.
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Savoir Observée et l'Attention Dirigée

Message le 2 juillet 2013, 06:52

Avant tout, il faut commencer par comprendre la nécessité de SAVOIR OBSERVER. Nous sommes, par exemple, tous assis ici, sur ces chaises ; nous savons que nous sommes assis, mais nous n'avons pas observé ces chaises.

En premier lieu, nous savons que nous sommes assis sur celles-ci, mais les observer est quelque chose de différent. En premier lieu, il y a, disons, une... il y a une connaissance, mais pas d'observation. L'observation requiert une concentration spéciale : il faut observer en quoi elles sont faites et ensuite entrer en méditation, découvrir leurs atomes, leurs molécules... Nous dirons que ceci requiert une ATTENTION DIRIGÉE...

Savoir qu'on est assis sur une chaise est une ATTENTION NON DIRIGÉE, une Attention Passive ; mais observer la chaise est alors une Attention Dirigée.

Ainsi également, nous pouvons penser beaucoup de choses, mais cela ne veut pas dire que nous observons nos propres pensées ; les observer est quelque chose de distinct ; c'est différent...

Nous vivons dans un monde d'émotions inférieures ; n'importe quoi provoque en nous des émotions de type inférieur et nous savons que nous les avons ; mais une chose est de savoir qu'on se trouve dans un état négatif et autre chose est d'observer l'état négatif dans lequel on se trouve, ce qui est complètement différent...

Voyons, par exemple, un homme qui consulte un psychologue et qui lui dit :

- « Eh bien, je ressens de l'antipathie envers une certaine personne » et il lui dit le nom et le prénom de la personne. Le psychologue lui répond :

- « Observez-la, observez cette personne ». L'homme répond à nouveau en disant :

- « Mais pourquoi dois-je l'observer si je la connais ? »

Le psychologue en tire la conclusion que ce dernier ne veut pas observer, qu'il connaît, mais qu'il n'observe pas ; CONNAÎTRE EST UNE CHOSE ET OBSERVER EN EST UNE AUTRE, très différente : on peut savoir qu'on a une pensée négative, mais cela ne signifie pas qu'on est en train de l'observer ; on sait qu'on se trouve dans un état négatif, mais on n'a pas observé cet état négatif...

Dans la vie pratique, nous voyons qu'à l'intérieur de nous il y a beaucoup de choses qui devraient nous faire honte : des comédies ridicules, des problèmes intérieurs, des protestations, des pensées morbides, etc., mais savoir qu'on les a ne signifie pas qu'on les a observées.

Quelqu'un peut dire : « Oui, en ce moment j'ai une pensée morbide » ; mais une chose est de savoir qu'on l'a et une autre est de l'observer, ce qui est totalement différent.

Ainsi donc, si on veut parvenir à éliminer tel ou tel élément psychologique indésirable, on doit, avant tout, apprendre à observer dans le but d'obtenir un changement ; parce qu'il est certain que si on n'apprend pas à S'AUTO-OBSERVER, toute possibilité de changement s'avère impossible...

Quand on apprend à s'auto-observer, on développe en soi-même le sens de l'Auto-observation. Normalement, ce sens est atrophié dans la race humaine, il a dégénéré ; mais, à mesure que nous l'utilisons, il va peu à peu se développer et s'amplifier.

En premier lieu, nous allons constater, à travers l'Auto-observation, que même les pensées les plus insignifiantes ou les comédies les plus ridicules qui se produisent internement et qui ne s'extériorisent jamais, ne sont pas les nôtres ; elles sont créées par d'autres : par les Mois.

Ce qui est grave, c'est de s'identifier avec ces comédies, avec ces choses ridicules, avec ces protestations, ces colères, etc. Si on s'identifie avec n'importe quelle partie la plus basse de celles-ci, le Moi qui les produit prend plus de force et ainsi toute possibilité d'élimination s'avère de plus en plus difficile. De sorte que l'observation est vitale quand on essaie de provoquer un changement radical en soi...

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... rieure.php

Répondre

Retourner vers « Eveil de la conscience, auto-observation psychologique, méditation active »