la troisième Race-racine : les lémuriens - la Lémurie - Mu

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

la troisième Race-racine : les lémuriens - la Lémurie - Mu

Message le 19 juillet 2017, 20:34

Les gens du Continent MU étaient Hermaphrodites, au sens le plus complet du terme ; ils avaient donc les organes masculin et féminin également développés. Ils avaient une hauteur de quatre, cinq ou six mètres, c'est-à-dire que c'était des géants corpulents, forts…

Les Lémures se reproduisaient par GEMMATION, de la même manière que se reproduisent les oiseaux, mais avec une différence : les oiseaux doivent réaliser la copulation, ils ont besoin de la copulation pour créer ; par contre, les Lémures Hermaphrodites n'avaient pas besoin de la copulation sexuelle.

Si nous observons soigneusement l'ovaire de la femme, nous voyons que tous les 28 jours se détache un ovule de l'ovaire, du follicule de Graff. Il est clair que lorsqu'il se détache, il reste une petite blessure, située précisément à l'endroit d'où il s'est détaché ; alors, de là s'écoule une certaine quantité de sang que nous appelons les menstrues.

Il est intéressant de savoir que cet ovule qui se détachait de l'ovaire des Hermaphrodites Lémures surgissait à l'extérieur déjà pleinement fécondé, parce qu'en eux-mêmes ils avaient les deux Pôles (Masculin et Féminin). Alors, cet oeuf restait dans son nid pendant un temps, comme l'oeuf de n'importe quel oiseau, et ensuite il s'ouvrait pour qu'en sorte une nouvelle créature qui se nourrissait du Père-Mère. C'était l'époque de la reproduction par Gemmation.

Observez bien qu'il y a une différence entre les trois processus de reproduction (la Fissiparité, le Bourgeonnement et la Gemmation). La Fissiparité est propre aux gens de la Race Protoplasmique, le Bourgeonnement est propre à la Race Hyperboréenne et la Gemmation appartient aux Lémures.

Ces Hermaphrodites Lémures avaient la Glande Pinéale pleinement développée et ils percevaient par clairvoyance, la troisième partie pour ainsi dire, de toutes les tonalités de couleur qui existent dans le Cosmos infini.

Alors, les gens utilisaient dans leur langage 300 consonnes et 51 voyelles, c'est-à-dire qu'ils possédaient un langage très riche. Leur larynx n'était pas dégénéré, leur POUVOIR D'ÉLOCUTION ne s'était pas détérioré.

Non seulement ils pouvaient écrire ces 300 consonnes et 51 voyelles, mais en outre, ils avaient la capacité de les articuler, c'était d'autres gens, n'est-ce pas ?

Ils étaient pourvus d'une force terrible ; rappelons-nous ce que nous conte Homère dans son « Odyssée », sur le fameux Cyclope qui soulevait des roches énormes avec ses mains, comme si c'était de petits cailloux.

L'Oeil des Laecertides, l'Oeil Cyclopéen, n'est autre que la Faculté de la Glande de la CLAIRVOYANCE (la Pinéale).

Ils parlaient L'IDIOME UNIVERSEL, l'Idiome Cosmique, Divin. Tous ces idiomes de la Terre n'étaient pas encore apparus. On parlait une langue unique. Et alors, les créatures du feu, de l'air, de l'eau et de la terre comprenaient l'humanité ; c'était d'autres gens.

Les Temples de Lémurie étaient prodigieux. Là, on cultivait les grands Mystères. Les Lémures avaient des vaisseaux qui leur permettaient DE VOYAGER VERS d'AUTRES MONDES de l'espace infini. Ils savaient extraire l'énergie atomique, non seulement de l'uranium, mais de beaucoup d'autres métaux et pierres précieuses, et même des graines qui germent dans la terre. Ils ont ainsi fabriqué des vaisseaux propulsés par l'énergie nucléaire, des avions extraordinaires, et même, je l'ai déjà dit, ils sont arrivés à voyager vers d'autres mondes de l'espace étoilé.

La Civilisation Lémure a été prodigieuse, précieuse. Elle communiquait avec d'autres humanités planétaires. Les yeux ne s'étaient pas atrophiés. Quand quelqu'un regardait l'espace étoilé, il voyait non seulement les masses planétaires, mais les humanités-soeurs qui les peuplaient. Il pouvait percevoir les Génies qui conduisent les Sphères Célestes ; les Hiérophantes des Temples percevaient, dans l'espace, non seulement les mondes qui existent actuellement, mais ceux qui avaient existé au cours des Jours Cosmiques précédents et ceux qui doivent exister ou qui devront exister dans le futur.

Malheureusement, tout passe. Peu à peu, les Forces Solaires et Lunaires, en agissant sur la biologie, sur la psyché humaine, finirent par produire lentement le processus DE SÉPARATION EN SEXES OPPOSÉS : au cours des âges et des siècles, quelques créatures ont commencé à naître avec un sexe plus développé que l'autre. Et le jour arriva où apparurent ici et là, et de tous côtés, des créatures unisexuelles, soit hommes, soit femmes. C'est ainsi que l'humanité se divisa en sexes opposés. Mais ce fut un processus très long, un processus qui ne s'effectua pas en deux ou trois jours ; il mit, pour se réaliser, des milliers, voire des millions d'années.

L'humanité, alors divisée en sexes opposés, devint différente. La partie féminine continua, comme toujours, à éliminer un ovule de son ovaire, mais cet ovule qui apparaissait n'était donc plus fécondé intérieurement. La COOPÉRATION SEXUELLE fut alors nécessaire pour créer et recommencer de nouveau à créer.

À cette époque, les Kumarats ont travaillé intensément pour l'humanité ; les guides de l'humanité conduisaient donc les gens, tous les ans, à certaines époques de l'année, à travers d'immenses territoires, jusqu'aux Temples où aurait lieu la reproduction de l'espèce ; c'était de très longs voyages. Il en reste encore, comme une légende ou comme une réminiscence de tout cela, le voyage de la « LUNE de MIEL » des amoureux.

C'était dans le Temple qu'avait lieu la reproduction. L'acte de la reproduction était considéré comme un Sacrement ; personne n'osait, bien sûr, profaner ce Sacrement.

La reproduction se réalisait par KRIYASHAKTI (le Pouvoir de la Volonté et du Yoga) ; personne ne commettait alors le crime de renverser le Vase d'Hermès Trismégiste. À un moment donné, pendant la connexion du Lingam-Yoni, un spermatozoïde s'échappait pour féconder la matrice, et c'est ainsi que venaient au monde des créatures parfaites.

Il n'y avait pas de douleur pendant l'accouchement ; partout, il y n'y avait que de la FÉLICITÉ. Mais, un jour, tout a changé : ce qui est arrivé, c'est que la Terre était instable, c'est-à-dire que les couches géologiques de notre monde n'avaient pas une stabilité permanente. Alors, un certain Individu Sacré venu d'autres mondes, à la tête d'une très haute Commission, a considéré après avoir étudié le problème qu'il était nécessaire de doter l'humanité de l'abominable ORGANE KUNDARTIGATEUR.

Le corps humain est indiscutablement une machine : il transforme certains types d'Énergie et ensuite il les retransmet aux couches inférieures de la Terre. Et si on fait n'importe quelle modification à cette machine, les types d'Énergies passent aussi par ces modifications.

Quand on a doté l'humanité de l'abominable Organe Kundartigateur, le type d'Énergie transformé est devenu très Lunaire et il a pu, évidemment, stabiliser l'écorce géologique de notre monde. Ainsi, l'Organe Kundartigateur n'a pas été donné à l'humanité n'importe comment, non ! Ces Êtres Ineffables, à l'évidence, ont dû s'entendre au mieux avec la Monade de chaque personne et avec les Monades en collectivité, afin que ces dernières accordent une plus grande liberté au « Double » de chacun, au PROMÉTHÉE ou LUCIFER, à la Réflexion Logoïque en nous.

Une fois que le Lucifer a pu agir avec davantage de liberté en chacun nous, il a stimulé, bien sûr, l'activité sexuelle ; malheureusement, beaucoup de Ténébreux flottaient dans l'atmosphère et ils firent se précipiter définitivement l'humanité sur le chemin de la fornication.

Les gens cessèrent ainsi de se rendre aux Temples pour la reproduction ; ils prirent le sexe à leur compte et ils en abusèrent même. Mais, comme ils étaient habitués à combiner RITE et SEXE, de toutes manières ils continuèrent à faire une telle combinaison.

Mais, c'était des combinaisons erronées de Rite avec du Tantrisme Noir, c'est-à-dire l'éjaculation séminale avec le Rite ; comme résultat, donc, est apparu en chaque individu l'abominable Organe Kundartigateur : au lieu de monter, le Feu Sacré descendait ; il se précipitait depuis le coccyx jusqu'aux Enfers Atomiques de l'homme et ainsi est apparue, en chacun, la fameuse « queue » avec laquelle le Satan biblique est représenté.

L'écorce géologique du monde a été stabilisée, bien sûr. Malheureusement, les résultats ont été néfastes. Quand l'abominable Organe Kundartigateur a été éliminé de l'organisme humain, les CONSÉQUENCES sont restées dans les CINQ CYLINDRES de la Machine Humaine, et cela a été grave : les résultats désastreux de ces conséquences sont les différents DÉFAUTS PSYCHOLOGIQUES que nous portons à l'intérieur de nous.

C'est ainsi qu'est restée dans notre nature une seconde nature de type submergé, animal ; et la Conscience, évidemment, a été absorbée dans cette seconde nature. Évidemment, l'humanité est tombée dans l'erreur, dans l'égarement, dans l'échec, et ce fut ainsi jusqu'à nos jours.

Dans les derniers temps de la Lémurie, il y eut beaucoup de Magie Noire, beaucoup d'Écoles qui se consacrèrent à la Magie de la Main Gauche.

On abusa de […] naturelle et, peu à peu, après dix mille années de séismes, la Lémurie s'enfonça au fond du Pacifique.

Répondre

Retourner vers « Races-racines »