Extraits sur les Juifs

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Extraits sur les Juifs

Message le 9 octobre 2011, 07:34

Diodore déclare, dans l'une de ses poésies : Sachez qu'entre tous les Dieux, le plus élevé est IAO. Hadès est l'Hiver. Zeus règne au Printemps. Hélios en Eté. Et en automne, redevient actif IAO, qui travaille constamment. IAO est Jovis-Pater, est Jupiter, que les Juifs appellent, de façon illégitime, Yahvé. IAO offre le substantiel Vin de Vie, tandis que Jupiter est un esclave du Soleil (Extrait du livre L'Eglise Gnostique, du Maître Huiracocha). ( 1953SP / SP Les 7 Paroles. ) 200

A ce moment même, s'approchèrent des hommes chaldéens, et ils accusèrent les Juifs. ( 1954TAS / TAS16 Les 7 Jours de la Création. ) 68

Il y a des hommes juifs que tu as préposés à l'administration de la province de Babel, Chadrak, Méchak et Abed-Nego ; ces hommes-là n'ont pas tenu compte de toi, ô roi : tes dieux, ils ne les servent pas, et la statue d'or que tu as érigée, ils ne l'adorent pas ! ( 1954TAS / TAS16 Les 7 Jours de la Création. ) 72

Les Babyloniens disaient aux Juifs : Est-ce votre Dieu ? ( 1954TAS / TAS27 Le Grand Arcane. ) 4

Je connais tes tribulations et ta pauvreté, pourtant tu es riche en grâce et sainteté, et les diffamations de ceux qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais sont plutôt une synagogue de Satan. ( 1955MF / MF06 Le Chakra Swadishtana. ) 41

Voici : je te livre, de la synagogue de Satan, ceux qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais ils mentent ; voici, je les forcerai à venir se prosterner devant tes pieds, et ils connaîtront que je t'ai aimé. ( 1955MF / MF10 Le Chakra Ajna. ) 34

Les Juifs présenteront alors Yahvé comme l'authentique Messie promis, et les personnalités définitivement perverses suivront Yahvé dans l'abîme et finiront par se désintégrer après plusieurs éternités. ( 1956LMM / LMM65 La grande sélection. ) 4

Dans les figures symboliques d'Abraham le Juif se trouvent toutes les opérations alchimiques qui conduisent l'étudiant gnostique jusqu'à la Résurrection Initiatique. ( 1958MO / MO03 La Résurrection des Morts. ) 16

Les 13 figures alchimiques du livre doré d'Abraham le Juif sont les suivantes : ( 1958MO / MO03 La Résurrection des Morts. ) 17

Chacun des 7 Serpents vit dans sa caverne sacrée. Quand l'homme éveille le 5ème Serpent, il a le droit de demander l'Elixir de Longue Vie. Le 5ème Serpent appartient à la 5ème caverne du Mystère. Le 5ème Serpent appartient au corps causal ou corps de la Volonté. Les étapes du Grand-Oeuvre sont représentées, dans cette 2ème figure d'Abraham le Juif, par l'arbre fleuri, au sommet de la montagne, cet arbre a un tronc et des branches bleues, des feuilles dorées et des fleurs blanches et rouges. ( 1958MO / MO03 La Résurrection des Morts. ) 20

Dans ces 13 symboles d'Abraham le Juif se trouve toute la science qui nous mène jusqu'à la Résurrection des morts. Nicolas Flamel a fait peindre ces 13 figures sur les frontispices d'une des portes du cimetière des Innocents, à Paris. ( 1958MO / MO03 La Résurrection des Morts. ) 38

Pierre était donc en prison, mais la prière ardente de l'église montait sans relâche vers Dieu à son intention. Hérode allait le faire comparaître. Cette nuit-là, Pierre dormait entre 2 soldats maintenu par 2 chaînes, et des gardes étaient en faction devant la porte. Mais, tout à coup, l'ange du Seigneur surgit et le local fut inondé de lumière. L'ange réveilla Pierre en lui frappant le côté : Lève-toi vite ! lui dit-il. Les chaînes se détachèrent des mains de Pierre. Et l'ange de poursuivre : Mets ta ceinture et lace tes sandales ! Ce qu'il fit. L'ange ajouta : Passe ton manteau et suis-moi ! Pierre sortit à sa suite ; il ne se rendait pas compte que l'intervention de l'ange était réelle mais croyait avoir une vision. Ils passèrent ainsi un 1er poste de garde, puis un 2ème, et arrivèrent à la porte de fer qui donnait sur la ville ; elle s'ouvrit toute seule devant eux. Une fois dehors, ils allèrent au bout de la rue et soudain l'ange quitta Pierre qui reprit alors ses esprits ; cette fois, se dit-il, je comprends, c'est vrai que le Seigneur a envoyé un ange et qu'il m'a fait échapper aux mains d'Hérode et à toute l'attente du peuple des Juifs Actes 12, 5-11. ( 1959LMT / LMT0504 Pierre en Etat de Djinn. ) 3

Les Divinités suivantes, comme beaucoup d'autres, furent consacrées au Culte Phallique : Shiva, Agni, Shakti, en Inde ; Legba en Afrique ; Vénus, Bacchus, Priape et Dionysos en Grèce et Rome ; les juifs avaient également des Idoles Phalliques et des forêts consacrées à ce culte, sans lequel la Christification est impossible. ( 1961MNG20 / G2010 Suprême message de Noël 1961 ) 59

IAO, ajoute Diodore, est Jovis-Pater, est Jupiter, que les juifs appellent, de façon illégitime, Yahvé. IAO offre le substantiel Vin de Vie, tandis que Jupiter est un esclave du Soleil. ( 1961MP / MP09 GAIO ) 4

Or il y avait parmi les Pharisiens un homme qui s'appelait Nicodème, un des notables Juifs. Il vint de nuit à Jésus et lui dit : Rabbi, nous savons, tu es un Maître venu de la part de Dieu ; car personne ne peut accomplir les signes que tu accomplis si Dieu n'est pas avec lui. Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître de nouveau, on ne peut voir le Royaume de Dieu. ( 1961MP / MP09 GAIO ) 16

Les juifs avaient des Dieux phalliques et des bois sacrés consacrés à leur culte sexuel. Il est arrivé parfois que les Prêtres des cultes phalliques se sont laissés aller misérablement et sont tombés dans la pratique effrénée des bacchanales orgiaques. Hérodote relate que toutes les femmes de Babylone devaient se prostituer avec les Prêtres dans les temples de Mithra. ( 1961MP / MP27 Le Phallisme Sacré. ) 3

La Bible contient aussi beaucoup d'allusions au culte phallique. Les juifs, depuis l'époque d'Abraham, prêtaient serment en posant la main sous la cuisse ou, plus précisément, sur le membre sacré. La Fête des Tabernacles était une orgie semblable aux fameuses Saturnales des Romains. Le rite de la circoncision est lui-même totalement phallique. ( 1961MP / MP27 Le Phallisme Sacré. ) 5

Dans le Temple des Souvenirs (l'Akasha), est écrite l'histoire de cet Ange appelé Yahvé. Saturnin d'Antioche, le grand Kabbaliste, dit que Yahvé est un Ange déchu, le Génie du Mal, le Diable. Yahvé est un Démon terriblement pervers. Yahvé est ce Démon qui a tenté le Christ dans le désert et qui l'a conduit sur une haute montagne pour lui dire : Itababo ! tous ces royaumes du monde avec toutes leurs richesses seront à toi si tu t'agenouilles devant moi et m'adores ! Yahvé a appelé le peuple juif mon peuple élu. ( 1961MP / MP28 Le Culte du Feu. ) 21

Les juifs ont confondu intentionnellement Yahvé avec le Seigneur Jéhovah. Yahvé fut un Hiérophante de la Lémurie. Il eut son épouse-prêtresse, et il fut un Ange avec un corps humain. Le Maître Yahvé était un guerrier de la Lumière, un Grand Prêtre du Rayon de la Force et, à cause de sa haute dignité sacerdotale, il avait le droit légitime de porter casque et armure, écu et épée en or pur. L'épouse-prêtresse de Yahvé était, assurément, une Dame Adepte. ( 1961MP / MP28 Le Culte du Feu. ) 22

Le Christ était adoré dans les Mystères de Mithra, Apollon, Aphrodite, Jupiter, Janus, Vesta, Bacchus, Astarté, Demeter, Quetzalcoatl, etc. Le Principe Christ n'a jamais été absent d'aucune religion. Toutes les religions ne sont, en réalité, qu'une seule et même religion. La Religion est inhérente à la vie comme l'humidité à l'eau. La Grande Religion Cosmique Universelle se transforme en milliers de formes religieuses. Les Prêtres sont pleinement identifiés les uns avec les autres, dans toutes les formes religieuses, par les principes fondamentaux de la Grande Religion Cosmique Universelle. Il n'existe pas de différence fondamentale entre un Prêtre mahométan et un Prêtre juif, entre un Prêtre païen et un Prêtre chrétien légitime. La Religion est Une, unique et absolument universelle. Les cérémonies du Prêtre shintoïste du Japon ou des Lamas de la Mongolie sont semblables aux cérémonies des sorciers et des magiciens de l'Afrique et de l'Océanie. Lorsqu'une forme religieuse dégénère, elle disparaît, et la Vie universelle crée à sa place de nouvelles formes religieuses. ( 1961MP / MP33 Le Christ. ) 3

Jésus était le fils d'un soldat romain et d'une femme juive. Le Grand Hiérophante était de taille moyenne et de couleur blanche, légèrement brunie par les rayons du Soleil. Le Grand Maître avait des cheveux noirs et une barbe de la même couleur. Ses yeux étaient sombres comme la nuit profonde. Le mot Nazaréen vient de nazar, homme au nez droit. Jésus n'avait pas le nez courbe du type juif ; le Grand Maître avait un nez droit, propre à la race blanche européenne. Jésus n'était juif que par sa mère, la juive Marie ; par son père, il était de race blanche celtique ; son père était un soldat romain. L'Epouse-Prêtresse du Maître Jésus était aussi de race blanche, et elle possédait de grands pouvoirs ésotériques, comme elle l'a démontré au cours de son voyage avec le Nazaréen à travers les pays du bassin méditerranéen et ailleurs en Europe et en Asie. ( 1961MP / MP33 Le Christ. ) 49

Rappelez-vous les Juifs qui démontrèrent leur mollesse en buvant, raison pour laquelle Gédéon refusa de les prendre pour compagnons lorsqu'il descendit des collines, près de Madian. ( 1968MNCEMR / CEMR35 La Région du Purgatoire. ) 29

Là-bas... très à l'intérieur... au-delà du corps, des sentiments et du mental, nous trouverons l'enfant Horus, l'Esprit divin, notre Etre réel dans les bras de sa Mère Divine Kundalini, Isis, dont aucun mortel n'a levé le voile. Elle est en vérité l'aspect féminin d'Osiris, le Père qui est en secret ; celui-ci en lui-même est la face masculine d'Isis. Les 2 sont le Iod-Heve des hébreux, Jah-Hovah ou Je-Hovah que les juifs de ces temps du Kali-Yuga confondirent intentionnellement avec Yahvé, lequel comme dit Saturnin d'Antioche est le génie du mal, le diable. ( 1969MNRT / RT13 Lumière Noire ) 12

Le Mahatma disait souvent : Je suis brahmane, juif, chrétien, mahométan, etc. Le Mahatma comprenait que toutes les religions sont nécessaires car toutes véhiculent les mêmes valeurs éternelles. ( 1970EF / EF05 Que penser, Comment penser. ) 23

Il s'agit évidemment d'un grand peuple djinn, prototype du juif errant, infatigable voyageur. ( 1972MN3M / 3M14 La 2ème Initiation du Feu. ) 16

Et Pilate (le démon du Mental) l'interrogea : C'est toi, le roi des Juifs ? Répondant, il lui dit : C'est toi qui le dis. Et les grands prêtres (les autorités de ce monde) l'accusaient de beaucoup de choses. Pilate de nouveau l'interrogea, en disant : Tu ne réponds rien ! vois tout ce dont ils t'accusent ! (tout le monde, même ceux qui se disent ses partisans, accusent le Christ interne). Mais Jésus (le Christ interne) ne répondit plus rien, de sorte que Pilate (le démon du Mental) était étonné. ( 1972MN3M / 3M25 La Belle Hélène. ) 24

A chaque fête, il leur relâchait un prisonnier, celui qu'ils réclamaient. Or il y avait le nommé Barabbas (le démon de la Perversité que chacun porte à l'intérieur) détenu avec les séditieux qui, lors de la sédition, avaient commis un meurtre (car l'Ego est toujours homicide et scélérat). Et étant montée, la foule se mit à demander ce qu'il faisait pour eux. Pilate leur répondit : Voulez-vous que je vous relâche le roi de Juifs ? ( 1972MN3M / 3M25 La Belle Hélène. ) 25

Mais les grands prêtres soulevèrent la foule pour qu'il leur relâchât plutôt Barabbas (les autorités de toutes sortes défendent l'Ego ; elles disent : 1èrement Moi, 2èmement Moi, 3èmement Moi). Pilate, prenant à nouveau la parole, leur dit : Que ferai-je donc de celui que vous appelez le roi des Juifs ? Eux, de nouveau, crièrent : Crucifie-le ! (Crucifixia ! Crucifixia ! Crucifixia !) Mc 15, 1-14. ( 1972MN3M / 3M25 La Belle Hélène. ) 27

On nous a dit que cette Coupe vénérée fut emportée aussi à la Terre sacrée des Pharaons, le pays ensoleillé de Kem, et que Moïse le Chef des Mystères juifs, le grand Hiérophante illuminé, la posséda. ( 1972MN3M / 3M43 La Résurrection. ) 4

Résultat : la Grande Loi m'enleva un véhicule si précieux et, de vie en vie, je restais comme un juif errant sur la face de la terre. ( 1972MN3M / 3M44 En Bavardant à Mexico. ) 58

Je sais ton épreuve et ta pauvreté, mais tu es riche, et les calomnies de ceux qui se prétendent juifs ; ils ne le sont pas : c'est une synagogue de Satan. ( 1973MCA / MCA08 Les 7 Eglises de l'Apocalypse. ) 11

Ainsi parle le Saint, le Véritable, qui tient la clé de David, qui ouvre et nul ne fermera, qui ferme et nul ne peut ouvrir. Je sais tes oeuvres. Voici, j'ai placé devant toi une porte ouverte que nul ne peut fermer. Tu n'as que peu de force, et pourtant tu as gardé ma parole et tu n'as pas renié mon nom. Voici, je te donne des gens de la synagogue de Satan, de ceux qui se disent juifs, mais ne le sont pas, car ils mentent. Voici, je les ferai venir se prosterner à tes pieds et ils reconnaîtront que je t'ai aimé. Parce que tu as gardé ma parole avec persévérance, moi aussi je te garderai de l'heure de l'épreuve, qui va venir sur l'humanité entière, et mettre à l'épreuve les habitants de la Terre. Je viens bientôt. Tiens ferme ce que tu as, pour que nul ne te prenne ta couronne. Le vainqueur, j'en ferai une colonne dans le temple de mon Dieu, il n'en sortira jamais plus, et j'inscrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la cité de mon Dieu, la Jérusalem nouvelle qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau Apocalypse 3,1-12. ( 1973MCA / MCA08 Les 7 Eglises de l'Apocalypse. ) 26

Les enseignements des Maîtres Nahuas (Tlamatinime) ont de nombreux points communs avec le Sepher Jetzirah juif. Dans les 32 Sentiers de la Sagesse du Sepher Jetzirah, on parle de la dualité de Ain-Soph et des 10 Séphiroths. Dans le chapitre III, nous parlons de la moelle épinière, l'Arbre de Vie chez l'homme, et maintenant, seulement comme référence, nous parlerons de l'Arbre de la Sagesse, des 10 Séphiroths avec les créateurs desquels 22 Arcanes majeurs (lettres, sons et chiffres) le Logos forma l'Univers. ( 1973MCA / MCA10 Huehueteotl. ) 2

Ces phrases, certes, ne pourraient jamais être celles d'un matérialiste ni d'aucun athée ; Marx était un fanatique religieux juif. ( 1973MNEDK / EDK11 7ème sphère submergée ou sphère de Saturne. ) 104

En tout cas, l'écailleux, le reptile volant des Chaldéens, fut repris plus tard par les juifs et, je le répète, par les chrétiens. ( 1973MNEDK / EDK17 Le Dragon des Ténèbres. ) 9

N'oubliez pas que derrière le soleil qui nous illumine est l'Elon phénicien ou Elion juif ; le Soleil central de cet univers dans lequel nous vivons, nous nous mouvons, où nous avons notre Etre. ( 1973MNEDK / EDK18 Cryptes Souterraines. ) 62

Parallèle exact de ce récit, nous retrouvons dans la Bible hébraïque l'histoire de Moïse guidant le peuple d'Israël à travers le désert jusqu'à la Terre Promise. Prototype du Juif errant, les peuples Jinas des Tuatha sont dans un éternel exode analogue à celui des Juifs d'une part, et des Mexicains d'autre part. ( 1974MNDSA / DSA06 Aztlan. ) 12

Et les soldats se mirent à le saluer en se moquant de lui et lui disant : Salut, roi des Juifs ! Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, et ils crachaient sur lui, et ployant le genou devant lui, ils lui faisaient des révérences. ( 1974MNDSA / DSA09 La Croix de Saint-André. ) 154

Karl Marx lui-même, l'auteur du Matérialisme Dialectique, fut un juif fanatique de sa religion et, après sa mort, on lui réserva les pompes funèbres d'un grand Rabbin. Karl Marx élabora sa
Dialectique Matérialiste dans un seul but : Créer une arme pour détruire toutes les religions du monde par le moyen du scepticisme. ( 1975GR / GR05 La Loi du Pendule. ) 18

Il déchaîne une épouvantable peste, et tous les troupeaux, sauf ceux des Juifs, meurent. ( 1975MNPR / PR28 La Volonté. ) 19

Le cruel Jéhovah des Juifs est une anthropomorphisation du véritable Jéhovah qui est à l'intérieur de chacun de nous. ( 1978TK / TK69 Table numérologique. ) 18

Rappelons-nous qu'à l'intérieur de nous-mêmes existent les 12 Apôtres dont nous parle la Bible chrétienne : ils sont en nous, ici et maintenant. Il y a donc, à l'intérieur de nous, le fameux Philippe, celui qui a baptisé l'eunuque, dans les Actes des Apôtres, et qui a disparu au loin, enlevé par l'ouragan de l'Esprit. Ce Philippe qui est en nous a des pouvoirs sur la forme physique qui, comme je l'ai déjà dit, est une forme mentale cristallisée. Celui qui a foi en Philippe pourra réussir à introduire son corps physique dans la 4ème Dimension. Je ne me réfère pas au Philippe historique, au Philippe qui, jadis, fit pâlir les juifs en Terre Sainte. Je ne me réfère pas à ce mystique serein qui apparaissait et disparaissait comme par enchantement, par magie, mais au Philippe intérieur, puisque les 12 Apôtres sont à l'intérieur de nous-mêmes. Ces 12 Apôtres qu'il y a en nous sont les 12 parties fondamentales de notre propre Etre ; une de ces parties s'appelle Philippe. Si quelqu'un l'invoque, c'est-à-dire, s'il invoque son Philippe au moment de s'endormir, il verra s'accomplir de formidables prodiges. Il lui suffira de se lever de son lit au moment opportun, au moment où il se verra comme tout gonflé, comme obèse, au moment où il se sentira dans un état de volupté spirituelle extraordinaire ; avec la foi en Philippe, en se levant de son lit il pénétrera aussitôt dans le Jardin des Hespérides, dans le Jardin des Délices, dans le Paradis Terrestre. ( CONF012QV / CONFÉRENCE La 4ème Verticale ) 34

R - Je vais vous dire une grande vérité : il s'avère que Samaël n'est pas un pseudonyme. Plusieurs croient que c'est un pseudonyme, or je suis réellement Samaël. Vous avez probablement lu ou entendu dire que dans la Kabbale hébraïque on définit Samaël comme le Régent de la planète Mars, comme un Ange, mais aussi comme un démon. Mais pourquoi affirme-t-on d'abord que Samaël est un Ange, puis qu'il est un démon ? Simplement parce que sur les hauts plateaux d'Asie centrale, quand la race Aryenne a commencé à exister sur la face de la Terre, j'ai commis la même erreur que le comte Zanoni. J'avais un corps immortel, un corps que j'avais acquis en Lémurie ; car j'ai vu s'enfoncer la Lémurie, lentement, à travers 10000 ans, dans l'océan Pacifique. J'ai connu aussi l'Atlantide et j'ai accompagné le Manou Vaïvaswata dans son exode. Nous fuyions alors l'Atlantide, avec le Peuple élu, vers le plateau central de l'Asie. J'avais toujours le même corps qu'en Lémurie. Malheureusement, je le répète, j'ai commis une erreur fatale dans la vieille Asie, plus précisément dans les Himalayas. Il y avait là-bas plusieurs royaumes ; c'est dans l'un de ces royaumes que je me réfugiai, avec tous ceux qui avaient pu échapper à la catastrophe de la submersion de l'Atlantide. Je n'avais pas le droit de prendre une épouse, parce qu'aux Fils de Dieu il est défendu de prendre femme, puisqu'ils n'en ont plus besoin ; mais je n'ai pas obéi et c'est ainsi que j'ai chuté. J'ai pris une épouse ! ... Ma Divine Mère me convoqua alors dans une caverne profonde et me montra le sort qui m'attendait. Je vis de la pluie, des larmes, des maladies, de la misère. Je me vis comme un Juif errant parmi tous les peuples de la Terre. J'implorai son pardon, mais il n'y avait plus de recours : j'avais mis le doigt là où il ne fallait pas. Bref, j'étais tombé. On m'enleva donc ce merveilleux corps immortel que j'avais acquis en Lémurie et je fus soumis à la terrible roue des naissances et des morts, comme tout un chacun. Ainsi donc, la réalité crue des faits est que je suis Samaël, et je le dis en toute franchise ; ce n'est donc pas un pseudonyme. Mon Etre réel est bien la Monade-Régent de la planète Mars. Quant à moi, je suis devenu un "Bodhisattva tombé". Tous les "Moi" avaient ressuscité dans ma personne ; j'étais alors devenu un véritable diable ; j'allais très mal dans la vie, je filais un mauvais coton, comme on dit, mais dans ma présente existence j'ai fini par comprendre la nécessité d'éliminer tous les agrégats psychiques, de réaliser le Grand-Oeuvre et de retourner au Père. Je vous parle donc à coeur ouvert ; je suis Samaël Aun Weor : Aun Weor est mon nom en tant que Bodhisattva ; Samaël est le nom de la Monade. Je suis conscient de l'aube de la vie, j'ai assisté à l'aurore de la création. Je suis ici depuis les 1ers rayons de l'aurore, depuis que le coeur du système solaire a commencé à palpiter, depuis la nuit profonde du Grand Pralaya. Je suis venu ici parce que mon Dieu intérieur profond, mon Père "qui est en secret" m'y a envoyé, afin de servir l'humanité, ce que je suis en train de faire. Je suis resté tombé pendant quelques siècles, oui, j'en conviens, mais, grâce à Dieu ! je me suis levé du limon de la Terre et je me suis consacré à la réalisation du Grand-Oeuvre du Père. Je dis donc uniquement ce que j'ai expérimenté. Je me suis introduit dans ce corps pour aider l'humanité, afin de travailler pour l'humanité. Au nom de la vérité, je vous l'affirme : je suis l'Archange Samaël ! Si les sots ne le croient pas, que m'importe ? Qu'ils se moquent s'ils en ont envie, cela ne m'importe pas non plus. Je dis qui je suis, sans me soucier qu'on me croie ou non, sans me préoccuper des railleries, du scepticisme que cette affirmation peut soulever. Ce que je dois faire, c'est dire qui je suis quand on m'interroge à ce sujet et enseigner la doctrine, afin d'obéir aux ordres de mon Père, mon Père qui est en secret. ( CONF023MA / CONFÉRENCE La Mission de L'Avatar ) 3

Lorsque les soldats de Nabuchodonosor pénétrèrent dans le Saint des Saints, ils s'exclamèrent : "Est-ce là le Dieu dont vous, les Juifs, faites si grand cas et dont vous vous enorgueillissez tant ?" Mais les Juifs gardèrent le silence. Qu'auraient pu comprendre les profanes et profanateurs babyloniens ? ( CONF024EAV / CONFÉRENCE L'Enseignement de l'Avatar du Verseau ) 41

Il y a donc, grosso modo, 3 "livres" que les Juifs ont fait connaître : la Bible, le Talmud et les ouvrages que l'on regroupe sous l'appellation générale de Kabbale. Le corps de doctrine authentique et complet est donc composé de ces 3 "livres". ( CONF024EAV / CONFÉRENCE L'Enseignement de l'Avatar du Verseau ) 103

R - En fait, Karl Marx était juif, et vous serez sans doute surpris d'apprendre qu'il était fanatiquement attaché à sa religion et se considérait membre du "peuple élu de Dieu", le peuple juif. Il a donc inventé une arme pour détruire toutes les religions du monde par le moyen du scepticisme. ( CONF024EAV / CONFÉRENCE L'Enseignement de l'Avatar du Verseau ) 123

Lorsque mourut Karl Marx, on lui réserva les funérailles religieuses d'un grand rabbin, parce que jamais cet homme ne fut un matérialiste : il était en quelque sorte un prêtre juif. ( CONF024EAV / CONFÉRENCE L'Enseignement de l'Avatar du Verseau ) 128

Afin d'éviter tout malentendu et pour qu'on ne nous impute pas des intentions racistes, précisons que nous n'attaquons pas ici la religion juive ni les Juifs. Qu'il soit bien clair que nous ne sommes nullement des partisans d'Adolf Hitler et que nous condamnons l'antisémitisme sous toutes ses formes. Notre mission n'est pas d'attaquer, mais de préciser des concepts, de faire la lumière dans les ténèbres... ( CONF024EAV / CONFÉRENCE L'Enseignement de l'Avatar du Verseau ) 129

Je répète que mon intention n'est absolument pas d'attaquer les juifs ; je ne fais que donner un enseignement concernant les fanatiques qui ont gobé cette farce matérialiste de KarI Marx. Dans les questions religieuses, il y a malheureusement beaucoup de fanatisme, il ne s'agit que d'un exemple parmi d'autres ; je ne fais qu'aborder un problème religieux des plus graves en effet, le fanatisme sévit dangereusement partout dans le monde. ( CONF024EAV / CONFÉRENCE L'Enseignement de l'Avatar du Verseau ) 132

Je tiens donc à être très clair sur cette question du matérialisme athée, qui ne vient pas exclusivement des Juifs. En fait, ce fut une farce de l'un d'eux qui n'a jamais été lui-même matérialiste. Il y a des millions de Juifs tout à fait corrects, qui vivent honorablement et qui peinent pour gagner leur pain quotidien à la sueur de leur front ; des enfants, des femmes et des hommes, des vieillards qui méritent notre respect et notre considération. Jamais nous ne tomberions dans l'erreur hitlérienne de persécuter des gens appartenant à quelque religion que ce soit, ni les Juifs, ni aucun être humain, de quelque race ou religion qu'il soit. ( CONF024EAV / CONFÉRENCE L'Enseignement de l'Avatar du Verseau ) 133

Il y a certes des pratiques répréhensibles dans le domaine religieux, mais on ne peut en tenir le peuple juif - ni aucun autre peuple - responsable ; il n'est pas coupable de cela. Karl Marx était un fanatique religieux, et il n'a inventé cette arme du matérialisme dialectique que dans un seul but : éliminer toutes les autres religions, comme je l'ai déjà dit. C'est pourquoi la dialectique matérialiste ne peut abuser que les sots, que les naïfs, ceux qui ne connaissent pas la science des religions, qu'est la Gnose. ( CONF024EAV / CONFÉRENCE L'Enseignement de l'Avatar du Verseau ) 134

Par exemple, à l'époque où l'ÉGYPTE était florissante sur les rives du Nil, le peuple juif semblait être, non pas " semblait " mais était nomade dans le désert. Beaucoup plus tard, lorsque le peuple égyptien déclina, le peuple hébraïque s'éleva, victorieux : c'est la Loi du Pendule. Une ROME triomphante s'appuie sur les épaules de nombreux peuples, mais ensuite, avec la Loi du Pendule, elle décline et ces peuples s'élèvent, victorieux. ( CONFPAC003 / CONFÉRENCE N°3 : LA CONDUITE PENDULAIRE DE L'HUMANITÉ (La Loi du Pendule) ) 6

D. Maître, c'est parce que, lorsqu'on ne comprend pas une chose, on la convertit alors en un code de notre propre insuffisance pour comprendre. C'est ici que peut nous instruire le cas des Évangiles, n'est-ce-pas ? Quand les juifs, dans les Évangiles, critiquaient Jésus parce qu'il guérissait le jour du Sabbat. Eh oui, il guérissait les jours de Sabbat et la Loi disait qu'il fallait se reposer pendant le Sabbat, alors ils le critiquaient et disaient que c'était mal. Ils vivaient conformément à la Loi, mais ne la comprenaient pas... ( CONFPAC018 / CONFÉRENCE N°18 : LES FACETTES OCCULTES DE NOTRE PSYCHOLOGIE LUNAIRE (Le côté caché de la Lune Psychologique) ) 149

Jésus parlait donc Maya. Les Juifs qui virent le Christ crucifié ne comprirent pas cette phrase. Ils pensèrent qu'il appelait Élie, le Prophète, et ils dirent : « Nous allons voir si Élie viendra le libérer »... car les Juifs ne parlaient pas Maya... ( CONFPAC072 / CONFÉRENCE N°72 : IMPLICATIONS ÉSOTÉRIQUES DE L'ART MEXICAIN ) 9

Jésus de Nazareth avait appris le Maya au Tibet. Cette phrase de Jésus : « ELI, ELI, LAMA SABACHTHANI », certains la traduisent : « Seigneur, Seigneur, comme tu m'as glorifié » ; et d'autres : « Seigneur, Seigneur, pourquoi m'as-tu abandonné ? » ; eh bien, cette phrase n'est pas hébraïque. C'est pourquoi, lorsque les Juifs ont entendu que le Christ disait « Eli, Eli, Lama Sabachthani », ils se sont dit : « Mais, celui-ci affile Élie, quelle est cette langue ? »... Ils n'ont pas compris, ils ont cru qu'il appelait Élie pour qu'il vienne le sauver... ( CONFPAC080 / CONFÉRENCE N°80 : LA VÉRITABLE ORIGINE DE L'HOMME ) 76

Cependant, n'importe quel indien du Yucatan ou du Guatemala peut traduire cette phrase : « Eli, Eli, Lama Sabachthani », car elle est en Maya et non en Hébreux. C'est pourquoi les Juifs ne l'ont pas comprise, et elle signifie (selon les Mayas et la traduction qu'ils en font) : « JE M'ABSORBE DANS LA PRÉAUBE DE TA PRÉSENCE » (c'est une phrase rituelle Maya). ( CONFPAC080 / CONFÉRENCE N°80 : LA VÉRITABLE ORIGINE DE L'HOMME ) 77

Répondre

Retourner vers « Religions »