Travail avec le Mercure à Faire la Nuit - Les 3 Mercures

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Travail avec le Mercure à Faire la Nuit - Les 3 Mercures

Message le 1 septembre 2009, 21:36

SAINT CHRISTOPHE REPRÉSENTE, précisément, LE MERCURE. Cet Ange de l'Apocalypse qui a un pied sur la terre et l'autre sur les eaux, un petit livre dans ses mains et qui lève la main droite vers le ciel en jurant, entouré d'un arc arc-en-ciel, n'est autre que ce même Mercure, le LIVRE qui est le [...] de la SAGESSE. IL A SEPT SCEAUX. Celui qui est capable de rompre les Sept Sceaux du livre de l'Apocalypse se transformera en un Dieu terriblement divin.

L'arc-en-ciel autour de l'ange qui jure par les Cieux et par la Terre, n'est autre que les couleurs du Grand Oeuvre. Au début, ce Mercure est NOIR ; il représente la Mort des éléments inhumains ; il est BLANC quand nous avons le droit d'utiliser la Tunique de Lin Blanc ; il est JAUNE quand nous avons le droit de mettre cette Tunique pour officier dans le Temple ; et, pour finir, il est ROUGE, quand on nous remet la Pourpre des Rois ; on ne nous remet cette pourpre qu'après que le Serpent Sacré ait avalé les véhicules qu'il doit avaler.

Le même processus de couleurs de l'arc-en-ciel qui apparaissent au-dessus de l'Ange se répète dans chaque corps (dans l'Astral, dans le Mental, dans le Causal, etc.). Mais je répète, je souligne à nouveau que l'important c'est le Mercure.

Il y a quelque part une peinture ancienne où l'on voit une fée admirable dans l'océan ; elle est parmi les vagues et de ses deux seins jaillit du lait qui tombe sur l'eau ; et elle est couronnée...

Il y a là les trois aspects du Mercure. D'abord : l'eau chaotique, le sperme simplement ; deuxièmement : le lait de la Vierge, c'est-à-dire l'Âme Métallique du Mercure ; et troisièmement : la couronne, sur sa poitrine même, nous suggère ici qu'elle est le troisième aspect du Mercure, celui qui monte par les canaux Ida et Pingala pour être fécondé par le Feu ; celui-là même qui, plus tard, prend la forme des Corps Existentiels Supérieurs de l'Être.

Voyons maintenant un autre tableau du Moyen Âge : on voit une grande source ; sur elle une Vierge presse ses seins ; le Christ aussi a le flanc qui saigne et son sang tombe dans la même source ; la source est remplie, elle déborde, et le produit s'écoule dans une autre source. Alors sort du Purgatoire une multitude d'Âmes qui le reçoivent pour leur purification. Voilà les trois aspects du Mercure. Il y a trois aspects. Le Mercure a trois aspects, mais je veux que vous y réfléchissiez et que vous compreniez...

Pour que l'Oeuvre se réalise, il faut donner des opportunités à la Nature ; la Nature aide la Nature ; si on faisait le travail le jour, ce ne serait pas correct. Nous allons créer de l'Or ; nous allons créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être. Comment faire ?

Imitons la Nature. Si nous mettons les oeufs d'une poule à la lumière du Soleil, ils sont perdus. Les poussins ne sortent pas et, s'il en sort un, il vit peu de temps, il meurt. Ces oeufs doivent être dans l'obscurité pour être fécondés.

La reproduction s'effectue toujours dans l'obscurité, étant donné la disposition des organes créateurs ; la créature se forme dans l'obscurité du ventre, du ventre maternel. Toute la gestation se fait dans l'obscurité ; le Soleil est l'ennemi numéro un de toute semence.

Par conséquent, le TRAVAIL AVEC LE MERCURE, IL FAUT LE FAIRE LA NUIT, PAS LE JOUR ; je le répète, la nuit. Les corps doivent se former peu à peu ; ils sont la cristallisation même du Mercure. Mais ils sont appelés, je le répète, à se perfectionner ; ils sont parfaits quand ils se convertissent en Or Pur, et ils se convertissent en Or Pur quand tous les éléments inhumains ont été annihilés, détruits, réduits en cendres. Comprenez ce que je suis venu expliquer ce soir : comment porter l'Elohim Sacré, comment le revêtir de notre présence...

Lui qui a émané, un jour, de l'Espace Inconditionnel et Éternel doit venir au monde ; chacun de nous doit se convertir en Elohim du Grand Oeuvre, et le Grand Oeuvre consiste précisément à s'auto-réaliser, à travailler avec le Mercure de la Philosophie Secrète.

Vous avez compris cela, mes frères chers ? Nous avons déchiré tous les voiles de l'Alchimie ; cette connaissance, on la remettait, mais de façon voilée. Maintenant, nous avons besoin de déchirer tous les voiles pour que l'humanité la connaisse.

A vous, je vous parle sur la base de l'expérience, parce que j'ai mon Mental dans Isis ; dans le cas contraire, je ne pourrais pas vous l'expliquer. Je ne vous adresse pas de vains bavardages sans substance, des propos ambigus. Je ne suis pas non plus en train de faire de mémoire du verbalisme, ni de lancer en l'air de nouvelles hypothèses ; simplement, je vous dis, je vous révèle ce que j'ai vécu ; je le répète, j'ai mon Mental en Isis et c'est pourquoi je peux vous donner ces explications. Travaillez avec le Mercure, c'est ce qui est important ! Vous parviendrez tous ainsi à couvrir de votre présence le Grand Père-Mère qui a émané un jour de l'Espace Abstrait Absolu.

Passage extrait de la conférence 93 : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1245

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Travail avec le Mercure à Faire la Nuit - Les 3 Mercures

Message le 29 novembre 2011, 06:59

RD0603 Le Mercure

Qui possède le Mercure des Sages obtiendra la Libération finale. Il n'est pas possible d'obtenir la Pierre Philosophale si on n'arrive pas d'abord à se connaître soi-même.

La préparation du Mercure est toujours difficile. Le Mercure résulte de la transformation de l'Exiohehari ou Mercure brut.

Le Mercure brut représente le Sperme Sacré. Les minéraux qui se convertissent en Mercure sont nombreux mais tous ne peuvent pas s'y convertir.

La préparation du Mercure est similaire à l'assimilation des aliments.

Le Mercure Sec, le contre-transfert, l'Ego, doit être éliminé si nous voulons véritablement un Mercure limpide et pur pour le Grand-OEuvre.

Vingt est la moyenne différentielle mathématique de deux quantités. Si on n'élimine pas le Mercure Sec, la moyenne différentielle ne peut pas exister.

Il faut passer psychologiquement par les étapes de terre, eau, air et feu.

Au moyen de l'élimination et de la compréhension psychologique du Mercure Sec, on réussit à raffiner le Sacrement de l'Eglise de Rome.

La Rose Ignée intérieure, imprégnée de Soufre (feu), monte glorieusement par la moelle épinière en nous donnant la compréhension ou la lumière pour comprendre les mécanismes de l'ego.

Le Mercure convertit en Chevalier de la Vie et de la Mort.

Il existe le Mercure Universel. Les Cosmocréateurs durent travailler dans la Forge des Cyclopes (le sexe) au commencement du Mahamanvantara ; ceux qui suivent la Dialectique de la Nature de Hengels ne le comprennent pas.

Dans le Chaos minéral brut, l'Armée de la Parole, les couples, travaillent pour désintégrer le Mercure Sec.

Dans l'antique Terre-Lune il fallut éliminer beaucoup de Mercure Sec.

Dans la Révolution de la Dialectique, dans la Révolution Intégrale, il faut faire en petit ce que le Logos a fait en grand.

Les êtres humains qui font le Grand-OEuvre sont très différents intérieurement des humanoïdes, bien qu'extérieurement on ne voie pas de différences radicales, dues à ce que les premiers ont éliminé d'eux-mêmes le Mercure Sec.

L'excédent de Mercure, pur et limpide, forme une octave supérieure dans les différents corps existentiels. Pour obtenir un tel résultat, il faut travailler dans le Laboratoire du Troisième Logos.

Pour comprendre objectivement la Révolution de la Dialectique, il faut le Donum Dei, c'est-à-dire le Don de Dieu.

Il n'existe aucun lendemain pour la personnalité des désincarnés. La personnalité est une forme du Mercure Sec dans laquelle nous gaspillons beaucoup d'énergie, qui est celle que nous devons utiliser pour fortifier et créer en nous le transfert de la conscience.

Une individualité forte remplace totalement la personnalité, qui est une forme grotesque du Mercure Sec.

L'énergie que nous gaspillons dans la personnalité, il faut l'utiliser pour éliminer tout ce qui n'appartient pas à l'Etre ; tel est le cas des coutumes négatives qui sont également des formes de Mercure Sec.

En désintégrant le Mercure Sec au moyen de la Sur-dynamique sexuelle et de l'autorespect, nous nous habituerons alors à vivre d'une manière impersonnelle.

Chapitre extrait du livre http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -livre.php

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Travail avec le Mercure à Faire la Nuit - Les 3 Mercures

Message le 29 septembre 2013, 22:28

Cette étoile est profondément significative. C'est elle qui guida les ROIS MAGES qui venaient adorer l'Enfant ; en cela, il y a beaucoup de symbolisme. Réellement, les trois Rois Mages ne sont pas trois personnes, comme beaucoup le supposent, ou trois hommes venus de différents lieux. Quand nous méditons sur ce fait des trois Rois Mages, nous découvrons les trois couleurs : le NOIR, le JAUNE, le BLANC ; et il y en a une quatrième : la POURPRE des rois. Voilà les couleurs du Grand Oeuvre...

Le MARIAGE GNOSTIQUE est grandiose ; le mariage gnostique propose, avant tout, la CHRISTIFICATION. C'est au moyen de ce délicat artifice, tellement simple, que tous connaissent et qui est de ne jamais renverser le Vase d'Hermès Trismégiste, qu'on fabrique le Mercure des Sages ; et ce Mercure, tant cité dans beaucoup de livres d'Alchimie, est le fondement de toute notre Auto-réalisation.

Au début, vu avec l'Oeil de Dagma, ce Mercure est noir (en principe) ; plus tard, il devient blanc. Des EAUX NOIRES, nous devons extraire la GÉLATINE BLANCHE. Beaucoup plus tard, sur la base de nouvelles transformations, il devient JAUNE. Lorsqu'il prend cette couleur, il est parfaitement prêt à recevoir le Soufre, le SOUFRE ROUGE, c'est-à-dire le Feu.

Il faut savoir préparer le Mercure. Je le répète : au début, il est noir et immonde ; il se trouve à l'état chaotique et il est représenté par le CORBEAU NOIR de la Mort. Il est aussi représenté par une fleur noire, métallique et minérale, par la ROSE NOIRE ; mais si le couple RAFFINE le « Sacrement de l'Église de Rome », c'est-à-dire le SACREMENT DE L'AMOUR, cette substance noire devient blanche.

En arrivant à cette étape, on dit que l'Alchimiste a extrait, de ses « eaux noires », la « gélatine blanche ». Ce processus blanc ou immaculé resplendit glorieusement... En arrivant à cette étape du travail, on dit que l'Alchimiste est en train de travailler avec la BLANCHE COLOMBE de l'ESPRIT SAINT.

Beaucoup plus tard, ce mercure devient jaune ; alors, on dit que l'Alchimiste travaille avec l'AIGLE JAUNE.

En dernier, s'éveille en nous le Feu Sacré. Ce Feu est représenté par le Soufre. Quand le Soufre ou Feu s'unit ou fusionne ou s'intègre avec le Mercure, ce dernier est alors extraordinairement bien préparé. Un MERCURE SOUFRÉ, pourvu, en plus, d'un peu de SEL SUBLIMÉ, forme un tourbillon qui monte lentement par la moelle épinière, ouvrant les SEPT ÉGLISES de l'Apocalypse de saint Jean.

Si l'Alchimiste persévère, avec cette substance merveilleuse (avec ce Mercure soufré), il pourra créer, naturellement, un CORPS ASTRAL ; l'excédent de ce Mercure soufré vient se cristalliser sous la forme resplendissante et extraordinaire du Corps Astral. Dans une deuxième octave, l'excédent se cristallise sous la forme du CORPS MENTAL, et dans la troisième octave, sous la forme du CORPS CAUSAL.

Lorsque quelqu'un possède un Corps Astral, il sait qu'il l'a parce qu'il peut voyager avec lui, à n'importe quel endroit lointain de l'espace infini. Quand quelqu'un a un Corps Mental, il peut assimiler la Sagesse Universelle ; quand quelqu'un a un Corps Causal, il peut manier les circonstances. En arrivant à ce stade de l'Être, on reçoit les PRINCIPES ANIMIQUES, on se transforme en Homme véritable.

Un Homme authentique, un Homme légitime peut assister de plein droit aux « Noces de l'Agneau Pascal » ; mais il est nécessaire de faire encore plus : le FILS DE L'HOMME doit perfectionner ces corps qu'il a fabriqués, jusqu'à ce qu'en eux-mêmes et par eux-mêmes, ils resplendissent de l'Or de l'Esprit.

Les Corps d'Or, en se pénétrant et s'interpénétrant mutuellement, sans se confondre, sont vraiment le To Soma Heliakon, l'Habit de Noces de l'Homme Solaire. Si quelqu'un possède le Corps d'Or, on peut dire qu'après vient le GRAND MARIAGE. Alors, l'Âme épouse l'Agneau. C'est la Christification... Avec ces explications, je simplifie ; je simplifie pour que vous puissiez comprendre.

extrait de la conférence : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=2892

Répondre

Retourner vers « Alchimie dévoilée (Mercure, sel et soufre) »