Transmuter Semen et Raffiner Sacrement de l'Eglise de Rome

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Transmuter Semen et Raffiner Sacrement de l'Eglise de Rome

Message le 21 août 2013, 19:05

Nous avons donné de nombreuses fois la clé de la transmutation : « Connexion du LINGAM-YONI sans éjaculation de l'ENS SEMINIS », car c'est à l'intérieur de l'Ens Seminis que se trouve tout l'ENS VIRTUTIS du FOHAT...

C'est la clé, c'est le Secretum Secretorum de la transmutation. Je n'use pas pour cela de paroles grossières, car le Sexe est sacré, et sa clé doit être exposée avec droiture ; pour celui qui comprend, qu'il comprenne, qu'il travaille, car cela est fondamental. Lorsqu'on transmute le SPERME SACRÉ EN ÉNERGIE, on peut générer un. changement total... Les Sages Alchimistes médiévaux nous parlent du MERCURE de la Philosophie Secrète ; et celui-ci, en lui-même, n'est autre que l'ÂME MÉTALLIQUE DU SPERME SACRÉ.

Lorsqu'on transmute le sperme, l'EXIOHEHARI, lorsqu'on ne commet pas le crime de renverser le VASE D'HERMÈS TRISMÉGISTE, le trois fois grand Dieu Ibis Thot, on fabrique évidemment le Mercure des Sages qui n'est autre que l'Énergie Créatrice qui monte au cerveau. Mais ce Mercure doit passer par des phases déterminées avant de pouvoir être utile et les Alchimistes savent cela.

Il est indispensable de savoir préparer le Mercure. Au début, les EAUX MERCURIELLES sont NOIRES comme du charbon, putréfiées, immondes... Beaucoup d'Alchimistes perdent leur temps car ils ne blanchissent jamais les Eaux de la Vie, et ils ne les blanchissent pas simplement parce qu'ils ne savent pas RAFFINER LE SACREMENT DE L'ÉGLISE DE ROME. Il faut comprendre ce sacrement ; si vous lisez le mot ROMA (en latin) à l'envers, que dit-il ? AMOR, n'est-ce pas ? Si vous changez les syllabes : au lieu de « Roma », mettez le mot à l'envers, cela donne « AMOR » (Amour en français)...

Le Sacrement de l'Église de l'Amour est profané par beaucoup de néophytes : ils travaillent grossièrement dans la FORGE DES CYCLOPES, de manière rude, brutale, passionnelle, mais ils ne raffinent pas leur travail et leurs Eaux restent noires. Lorsqu'on commence à raffiner le travail, ces Eaux deviennent BLANCHES, ineffables ; on a alors le droit d'utiliser la Tunique Blanche de Thot, de la Chasteté ; beaucoup plus tard, lorsque les Eaux deviennent JAUNES, elles sont alors prêtes à être fécondées par le SOUFRE. Le Soufre est le FEU (le Feu enfermé alors dans nos organes créateurs), le Feu qui, en se mélangeant avec le Mercure, c'est-à-dire avec l'Énergie Sexuelle, monte victorieux par le canal médullaire jusqu'au cerveau ; l'ascension du Feu Sacré est extraordinaire...

Le Premier Centre qui s'ouvre est celui de l'Église du Coccyx ou ÉGLISE D'ÉPHÈSE, dans l'os coccygien qui nous donne pouvoir sur l'Élément Terre.

Le Second Centre qui s'ouvre est situé à la hauteur de la prostate et il nous donne pouvoir sur les eaux tourmentées de l'océan.

Le Troisième Centre qui s'ouvre se trouve à la hauteur du nombril et le pouvoir qu'il nous confère est sur l'élément Feu ; nous pouvons alors mettre en activité les volcans de la Terre.

Le Quatrième Centre qui s'ouvre se trouve à la hauteur du coeur et il nous donne pouvoir d'entrer et de sortir du corps à volonté ou de mettre le corps en État de Jinas (il nous confère la maîtrise sur l'élément Air).

Le Cinquième Centre qui s'ouvre se trouve dans le larynx créateur et il nous permet de parler synthétiquement et d'écouter les symphonies du Cosmos.

Le Sixième Centre se trouve à la hauteur de l'entre sourcil et il nous confère la Divine Clairvoyance, faculté qui nous permet de voir les Mondes Supérieurs.

Le Septième Centre qui s'ouvre se trouve dans la glande pinéale ; il nous confère le pouvoir de la Polyvoyance, de voir toutes les régions de l'espace infini.

Le Mercure, mélangé au Soufre, ouvre tout cela. Lorsque le Mercure se mélange avec le Soufre, c'est-à-dire avec le Feu, il devient ROUGE comme la pourpre...

Malheureusement, je le répète, nombreux sont ceux qui stagnent, car ILS NE RAFFINENT PAS le Sacrement de l'Église de Rome... L'excédent de tout ce SOUFRE, de tout ce MERCURE et même du SEL SUBLIMÉ (qui monte, mélangé avec le Soufre et le Mercure), lorsqu'il se cristallise dans nos cellules, dans notre Système Nerveux Grand Sympathique, prend la forme extraordinaire et merveilleuse du CORPS ASTRAL. C'est un Corps qui vient se fabriquer dans l'organisme, dans le « laboratoire », un Corps magnifique. On sait qu'on a un corps astral lorsqu'on peut fonctionner avec lui, quand on peut l'utiliser, comme les mains, comme les pieds...


Passage extrait de la CONFÉRENCE N°111: L'EXPÉRIENCE SOLAIRE, La Moisson du Soleil : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1383

Répondre

Retourner vers « Alchimie dévoilée (Mercure, sel et soufre) »