Permutation des Planètes métalliques - Génies Planétaires

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6374
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Permutation des Planètes métalliques - Génies Planétaires

Message le 21 août 2013, 19:06

Saturne : l'Ancien des Jours ; influence la vie entre 66 et 63 ans ; l'Epée de la Justice.

Jupiter : tonnant et guerrier ; influe sur les êtres humains entre 49 et 56 ans ; la Corne d'abondance ; on récolte le produit du travail effectué ; Jupiter est celui qui remet le sceptre aux rois ou le bâton au mendiant.

Mars : belliqueux et terrible, a une influence sur les êtres humains de 42 à 49 ans ; la force ; on donne une forme concrète et stable au foyer ; le travail intense.

Soleil : centre gravitationnel, il donne vie à toutes les planètes ; influence la vie de 21 à 42 ans ; la vocation ; nous déterminons ce que nous devons être sous la lumière du Soleil.

Vénus : l'Amour, la Tendresse ; influence les êtres humains de 14 à 21 ans ; l'inquiétude sexuelle ; l'âge du tiraillement.

Mercure : le Génie vivant du Troisième Logos ; influence les êtres humains de 7 à 14 ans ; l'école, l'étude.

La Lune : l'enfant à la beauté ineffable ; influence la vie, de la naissance jusqu'à 7 ans ; le bonheur du foyer.

Les planètes de notre système solaire gravitent harmonieusement autour du Soleil. Réellement, elle est merveilleuse, la danse des mondes tout autour de leur centre gravitationnel. Néanmoins, dans tout cela, ce qui nous intéresse le plus, ce sont les planètes métalliques de l'alchimie. Si nous avions une vue claire et précise de l'ordre des mondes, nous pourrions tracer un schéma parfait.

Observez, mes frères, observez avec attention l'ordre des mondes, pour qu'ensuite vous puissiez comprendre en quoi consiste le travail de l'Alchimie Sexuelle. Nous avons ici Saturne et à la partie inférieure, la Lune. Nous allons mettre un ordre : au-dessus de la Lune il y a Mercure ; un peu plus haut dans l'ordre des mondes, vient Vénus ; ensuite le Soleil, soit l'Astre-Roi ; plus haut encore Mars, la planète de la guerre, nous poursuivrons avec Jupiter et, pour finir, comme je l'ai déjà dit, avec Saturne, tout en haut.

Si nous observons encore une fois l'ordre des mondes, nous voyons que le Soleil se trouve au centre, il est celui qui donne la vie à toutes les planètes du Système Solaire.

C'est grâce à l'Alchimie Sexuelle que nous pouvons faire des transformations merveilleuses. Avant tout, il est bon de savoir que ces planètes ont leurs homologues dans notre propre système séminal et à l'intérieur de notre propre organisme, ici et maintenant.

Saturne, l'Ancien des Cieux, par le moyen de l'Alchimie Sexuelle, se convertit au-dedans de nous-mêmes en la Lune. Pourquoi ?, parce que les deux extrêmes se correspondent exactement et mutuellement.

Jupiter, grâce à l'Alchimie Sexuelle, se transforme en le Mercure de la Philosophie secrète ; précisément, le plus intéressant dans le Grand-OEuvre, c'est de voir son propre Mercure à chacun dans le miroir de l'Alchimie. Les grands Maîtres disent que lorsque ceci arrive, le Saint-Thomas que beaucoup portent en eux reste confondu, déconcerté. La manière dont Jupiter se transforme en Mercure, est une chose extraordinaire ; le corps astral surgit alors splendide et cela signifie un magnifique changement dans notre psychisme.

Mars doit être converti en Vénus. Ce Mars belliqueux et terrible que nous portons tous dans nos propres profondeurs, ce Mars guerrier et combatif, doit se transformer en la Vénus de l'amour.

Et enfin, il reste le Soleil au centre, donnant vie à toute notre constitution intime. Ces planètes métalliques se trouvent donc aussi dans notre Chaos métallique, c'est-à-dire dans le système séminal, dans l'Ens-Seminis. Il s'avère surprenant que le vieux Saturne vénérable vienne à se transformer de façon certaine, à se convertir en l'enfant à la beauté saisissante qui doit naître en nous, car chacun de nous en sa vieillesse doit redevenir un enfant, disent les psychiatres. Il s'avère également extraordinaire que ce Jupiter tonnant dont l'épouse est la Vache Sacrée, Devi Kundalini Shakti, se convertisse, par le moyen de l'Alchimie Sexuelle, en le Mercure de la Philosophie secrète, en ce Mercure que nous pouvons voir dans le miroir extraordinaire de l'Alchimie. Les grands Maîtres de l'Alchimie disaient : « Béni soit Dieu qui a créé Mercure parce que sans ce dernier le Grand-OEuvre ne serait pas possible pour les alchimistes ». Mais le Mercure nous étonne réellement, car il provient des transmutations, des transformations, dirons-nous, du sperme sacré. Il résulte de la Magie Sexuelle.

Il est comme la vapeur qui s'élève du puits, il est comme la nuée qui surgit du Chaos métallique. Ce Mercure, cependant, possède une intelligence d'un genre sublime, ineffable ; c'est ainsi qu'il peut vraiment transformer le plomb de la personnalité en l'or magnifique de l'Esprit. Aussi, nous pouvons passer au travers de notre visage pour nous voir dans le miroir mirifique de l'Alchimie.

Et si nous pensons à Mars le guerrier, le seigneur du fer, si nous pensons à ces forces belliqueuses que nous portons à l'intérieur de nous, à ces forces dures et terribles, nous ne pouvons moins que nous étonner de voir comment, au moyen de l'Alchimie Sexuelle, vient à naître en nous le seigneur de l'Amour. Cela nous invite à la réflexion, que le vieux Vénérable des Siècles se convertisse en l'enfant attendrissant qui se meut dans les temples de la Fraternité Blanche Universelle. Cela est non moins surprenant que le Jupiter tonnant, ce Troisième Logos ineffable, cet Archihiérophante et Archimage de qui nous a parlé Don Mario Roso de Luna, l'insigne écrivain espagnol, se transforme en le Mercure de la Philosophie secrète, en le Dieu de l'éloquence, en cette forme lucide d'un Cagliostro ou en la manifestation prodigieuse d'un Saint-Germain, ou tout simplement, en cette apothéose de notre psychisme pendant l'extase magnifique. Vraiment, on ne peut être moins qu'étonnés. Moi qui suis parvenu à voir mon propre Mercure reflété dans le miroir de l'Alchimie, je témoigne de ce que j'ai vu et je dis que c'est grandiose.

Si nous disions uniquement que le Mercure résulte des transformations du sperme en énergie et que, grâce à cet agent, nous parviendrons à convertir le plomb en or, alors nous ne dirions pas, et peu s'en faut, le dernier mot : l'explication resterait incomplète, parce que ce Mercure n'est pas seulement un agent purement métallique capable de réaliser des transmutations ; non, il y a quelque chose de plus dans ce Mercure, c'est le Dieu de l'éloquence, c'est le Génie vivant qui resplendit dans le corps astral de l'Arhat gnostique, c'est ce même Logos, ce même Troisième Logos converti ou transformé, grâce à la sexualité, en le Fils de l'Homme. Ce n'est donc pas une substance uniquement brute ou simplement métallique, ce n'est pas uniquement cette matière vénérable de laquelle nous parlent Sendivogius, Raymond Lulle, Nicolas Flamel, Paracelse, Le Trévisan, etc., c'est quelque chose de plus, c'est Jupiter tonnant converti en Génie manifeste, Jupiter tonnant converti en la planète métallique de Mercure. Parlant métalliquement, nous dirons que le premier état de la matière est converti en le Mercure vivant philosophal, que Mars belliqueux est converti en cette belle créature parfaite qui déambule dans les temples, en ces êtres de l'Amour, en ces grands frères de l'humanité. Cela peut étonner infiniment, mes chers frères, comment l'Alchimie Sexuelle produit en nous les permutations des planètes métalliques, la transformation des métaux de l'un en l'autre, les changements radicaux qui sont à l'origine d'une nouvelle créature transcendantale et transcendante. De quelle autre manière pourraient donc se réaliser ces permutations métalliques à l'intérieur de nous-mêmes ?. Il est évident que sans le feu sacré de l'Alchimie, sans le Sahaja Maïthuna, il serait absolument impossible de réaliser des changements de cet ordre.

[...]

Ainsi donc, mes chers frères, réfléchissons à tout cela, utilisons l'Alchimie en nous-mêmes pour que nous puissions réaliser ces transmutations des planètes métalliques au-dedans de chacun de nous. C'est au moyen de l'Alchimie, c'est grâce au devoir cosmique accompli que nous pouvons transformer le vieux Saturne en la Lune Divine, en l'Enfant. C'est au moyen de l'Alchimie Sexuelle, comme je l'ai déjà dit, que nous pouvons convertir en nous le Jupiter tonnant en le Mercure de la Philosophie secrète ; c'est au moyen de l'Alchimie que le Mars belliqueux peut se transformer en une créature d'amour et, ainsi, que nous pouvons naître véritablement en tant qu'Adeptes ; l'important est, je le répète, que le germe se développe harmonieusement et qu'il poursuive ensuite ses processus d'ultradéveloppement jusqu'à parvenir à l'Autoréalisation intime de l'Etre.

C'est la grâce que je vous souhaite, mes chers frères.

http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/PMA01.html

Répondre

Retourner vers « Alchimie dévoilée (Mercure, sel et soufre) »