Raom Gaom, mantras pour la mémoire

S.A.W. donne différents mantras. Il souligne qu'il vaut mieux vocaliser des mantras pendant une heure que passer sa vie à lire des ouvrages d'ésotérisme.
Répondre
Hors ligne Christophe
#1
Messages : 3
Enregistré le : 22 mai 2018
Sexe :

Raom Gaom, mantras pour la mémoire

Message le 4 septembre 2018, 19:27

Bonjour,

Je voulais savoir s'il est possible que notre Soi Supérieur limite ou bloque les effets des mantras Raom Gaom ( ou de n'importe quels autres mantras ), qui, sauf erreur de ma part, servent à redévelopper notre mémoire atrophiée, des vies antérieures, des rêves, etc... ?

Je voudrais rapporter le fait qu'une fois, après avoir vocalisé ces mantras, j'avais durant mon sommeil eu des petits flash d'images de la seconde guerre mondiale, j'imagine qu'il s'agit de ma dernière incarnation sur cette planète.

Cela ne s'est jamais reproduit malgré ma pratique pour le moment, comment cela se fait-il ?

Je suis conscient que les êtres invisibles n'apprécient pas forcément que l'on raconte n'importe quelles expériences spirituelles, notamment sur Internet, mais je pense que celle-ci est assez mineure et je prend le risque de la partager avec vous.

S'il se passe des choses plus concrètes, plus de souvenirs et / ou d'expériences magiques, je ne les raconterais pas nécessairement à l'avenir, de peur de déplaire aux hiérarchies supérieures en étant trop bavard.

Pourrait-on avoir des indications relativement précises de la part des anciens sur la durée quotidienne de récitation des mantras pour qu'ils fonctionnent ( avec éventuellement quelques idées sur les délais avant résultats tangibles, si cela est quantifiable et s'il convient d'en exprimer les détails bien sûr ) ?

Il y a beaucoup de mantras dans la Gnose, et s'il fallait consacrer une heure par jour pour chacun d'eux cela serait excessivement chronophage.

Par exemple, 10 minutes par jour par mantra suffisent-elles à produire des résultats en quelques semaines ou mois ?
( en imaginant que l'on passe par exemple, une, voire deux heures par jour aux mantras, en en vocalisant plusieurs par session... )

Petit rappel :

Voici ce que dit Samaël Aun Weor:

« Au réveil du sommeil normal, tout étudiant gnostique doit faire un exercice de rétrospection sur le déroulement du sommeil afin de se rappeler tous les endroits qu'il a visités durant les heures du sommeil, et tout ce qu'il a vu et entendu.

Les Maîtres instruisent les disciples lorsqu'ils se trouvent hors du corps physique.
Il est indispensable d'apprendre à méditer profondément et de mettre en pratique ce que nous
avons appris pendant les heures du sommeil.

A l'instant précis du réveil, il ne faut pas bouger, car le moindre mouvement agite l'astral et les souvenirs s'évanouissent.

Nous devons combiner l'exercice de rétrospection avec les mantras RAOM-GAOM.

On récite chaque mot en deux syllabes séparées.

On doit accentuer tout particulièrement la voyelle O.

Ces mantras sont pour l'étudiant ce que la dynamite est pour le mineur. De même que le mineur se fraye un passage à l'aide de la dynamite, à travers les entrailles de la terre, de même l'étudiant se frayera un chemin, à l'aide de ces mantras, jusqu'aux souvenirs du subconscient. »

Voilà voilà, belle journée à tous,

Répondre

Retourner vers « Mantras et vocalisation »