Le Véritable Astrologue = Alchimiste des Rayons Stellaires

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Le Véritable Astrologue = Alchimiste des Rayons Stellaires

Message le 4 février 2009, 16:25

CZ Conclusion La Carte Cosmographique Véritable

L'authentique carte cosmographique est imprimée dans l'organisme humain. La poitrine est notre Mercure, le ventre est Saturne, et les organes sexuels, qui sont le fjord de notre carte corporelle, représentent le Soleil de l'organisme.

Les horoscopes de foire, les horoscopes basés sur l'arithmétique, sont bons pour les gitanes et les diseuses de bonne aventure, mais pas pour les hommes sérieux, encore moins pour des Initiés, car un Initié authentique jamais ne s'occuperait de ces balivernes.

Les planètes évoluent, vivent et palpitent dans notre conscience, et tous les mouvements stellaires sont enregistrés dans la carte cosmographique authentique de l'organisme humain.

Les douze portes zodiacales de cet organisme nous permettent de pénétrer dans chacune des douze constellations zodiacales.

Les étoiles font partie de la conscience cosmique, et cette conscience réside en nous-mêmes, ici et maintenant. Ainsi donc, nous le répétons, les étoiles sont dans notre conscience, et non en dehors, et l'horoscope authentique de l'être humain est écrit dans la carte cosmographique de son propre corps. Tous les événements cosmiques (naissance ou destruction d'une planète, passage d'une comète, conjonctions ou oppositions planétaires, éclipses, etc.) ont lieu dans notre conscience, et leurs résultats précis ne peuvent être connus que par ces astrologues initiés qui parlent la langue sacrée et savent lire leur carte cosmographique.

Le véritable astrologue doit être un alchimiste des rayons stellaires. Sinon il ne pourrait en aucune façon combiner les diverses substances et les divers sels pour modifier les rayons stellaires et cristalliser des événements dans le monde physique.

Seul peut être un astrologue authentique celui qui sait lire la carte cosmographique de l'organisme humain.

L'homme a commencé son évolution en Lion et terminera son évolution en Lion. Toute l'évolution de l'homme est écrite dans la carte cosmographique de son propre organisme.

Que la paix soit avec vous.

extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -livre.php

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Le Véritable Astrologue = Alchimiste des Rayons Stellair

Message le 30 octobre 2011, 10:27

Pour les Bouddhatas (les Essences) inconscientes de la vallée du Samsara, tout est différent ; elles se désincarnent sans le savoir et se réincorporent automatiquement sous n'importe quel signe. En ce qui concerne ce retour, il n'existe pas d'injustice ; les Maîtres du Karma choisissent le signe zodiacal de ceux qui dorment.
Il est ostensible que les Maîtres peuvent choisir à volonté le signe zodiacal sous lequel ils vont se réincarner. Dans le temple zodiacal, à l'intérieur du « Saint » choisi, les Initiés attendent les Seigneurs du Karma dans le but de se mettre en relation psychique avec le spermatozoïde fécondant qui, naviguant dans les eaux de la vie, doit les conduire au monde physique, sous la régence de la constellation choisie.

MFO37 La Loi du Karma

En ce qui concerne les expériences métaphysiques transcendantes, il n'est pas superflu d'assurer solennellement que j'ai été pleinement satisfait de l'usage intelligent de l'Eidolon.

Sans me glorifier d'aucune façon de certaines découvertes d'ordre ésotérique, je vais, simplement, humblement, relater un événement intime remarquable : il arriva qu'une nuit, nous trouvant absents de la forme dense, la Maîtresse Litelantes et moi, nous résolûmes de nous mettre en contact avec le temple du Zodiaque.

Il est notoire et évident, et n'importe qui peut le comprendre, que trouver un tel Sanctuaire ici, dans le monde tridimensionnel d'Euclide, s'avérerait une chose plus qu'impossible. Ce n'est donc pas une chose étrange, insolite et inusitée que pour ce genre d'investigation expérimentale, nous ayons utilisé l'Eidolon.

Je ne veux en aucune façon me prétendre savant, je me propose seulement, ici-même, de montrer que ce contact s'est révélé merveilleux.

Le Sanctum Sanctorum zodiacal, virginal, resplendit glorieusement au milieu des rythmes ardents du Mahavan et du Chotavan, qui soutiennent fermement l'univers dans sa marche.

Temple cosmique, Basilique de lumière zodiacale avec douze chapelles, Maison sidérale du Divin !. Sublime Eglise circulaire aux enchantements irrésistibles : des Sanctuaires opposés qui se complètent mutuellement, situés face à face.

Après nous être projetés dans le futur, au-delà de notre présente réincarnation, Litelantes pénétra résolument dans le Sanctuaire de la brillante constellation de la Balance.

Sur le seuil de cette chapelle, il y avait une effigie ressemblant à un ange ; il soutenait d'une main la balance de la justice cosmique, et de l'autre il empoignait l'épée.

Litelantes, avançant de quelques pas à l'intérieur de l'enceinte sacrée, s'arrêta enfin, en se trouvant sur une pierre vénérable.

Vas-tu poursuivre avec la Balance ?.

Oui !.

Mais prends garde : la Pierre de cette constellation est très froide.

Sans importance !, ainsi répondit l'Initiée.

Etant donné que cette Dame-Adepte se prépare actuellement à accomplir une mission très spéciale avec un corps masculin, nul doute que la constellation de la Balance lui sera très favorable, surtout lorsque son travail devra s'accomplir dans le domaine des lois.

Moi, pour ma part, plein de profond recueillement et d'immense vénération, je m'introduisis résolument à l'intérieur du « Saint » sublime de la constellation du Lion. Le seuil de cet oratoire était orné d'un couple de brillants lions d'or pur. Il me fallut m'allonger, silencieux, en décubitus dorsal (sur le dos), sur un délicieux divan dont les bras léonins resplendissaient.

Mon intention était d'attendre à l'intérieur de ce Sanctuaire les sublimes Archontes du destin. Il est ostensible que ceux-ci manipulent l'Antakarana (le Fil de la vie), en le connectant au spermatozoïde fécondant.

Tout être vivant, en mourant, emporte au-delà de la mort l'atome-semence de son corps physique. Les Seigneurs du Karma déposent cet atome dans le spermatozoïde fécondant afin que nous puissions nous réincorporer.

L'extrémité du Fil magnétique est reliée à cet atome. N'importe quelle créature, durant le sommeil normal, sort du corps pour voyager, souvent à de grandes distances ; le Fil de la vie s'allonge jusqu'à l'infini et toujours nous permet de revenir au corps physique.

A la mort, les Anges de la Mort coupent ce fil d'argent, et il va de soi qu'alors nous ne pouvons plus retourner au corps physique.

Quant à moi, avancé dans le temps, je n'ignorais rien de cela et j'attendais patiemment les Seigneurs de la Loi ; je désirais me réincarner sous la constellation du Lion. Mais en réfléchissant un peu, je me dis à moi-même : que fais-je ici ?, je dois attendre les ordres de mon Père ; en outre, on m'a dit que, pendant ce Mahamanvantara, je n'aurai plus d'autre corps physique. Après avoir réfléchi à tout ceci, je me levais et je sortis de ce lieu sacré.

Il est ostensible que les Maîtres peuvent choisir à volonté le signe zodiacal sous lequel ils vont se réincarner. Dans le temple zodiacal, à l'intérieur du « Saint » choisi, les Initiés attendent les Seigneurs du Karma dans le but de se mettre en relation psychique avec le spermatozoïde fécondant qui, naviguant dans les eaux de la vie, doit les conduire au monde physique, sous la régence de la constellation choisie.

Pour les Bouddhatas (les Essences) inconscientes de la vallée du Samsara, tout est différent ; elles se désincarnent sans le savoir et se réincorporent automatiquement sous n'importe quel signe. En ce qui concerne ce retour, il n'existe pas d'injustice ; les Maîtres du Karma choisissent le signe zodiacal de ceux qui dorment.

Lorsque nous prenons notre première inspiration, nous devenons imprégnés intimement par l'étoile qui doit gouverner notre nouvelle existence.

Dans le livre merveilleux du Zodiaque est écrite la destinée de toute créature qui revient au monde.

On paie du Karma non seulement pour le mal qu'on fait, mais encore pour le bien qu'on a négligé de faire et qu'on aurait pu faire.

Chaque mauvaise action est un emprunt que nous signons, pour le rembourser dans la vie suivante. La loi d'action et conséquence gouverne le cours de nos diverses existences, et chaque vie est le résultat de la vie antérieure. Comprendre intégralement les bases et le modus operandi de la Loi du Karma est indispensable pour orienter le navire de notre vie de façon positive et constructive.

Un Grand Maître de la bonne Loi, vêtu d'un immaculé vêtement de lin blanc, s'approchant tout doucement, me donna l'enseignement suivant :

« Lorsqu'une loi inférieure est transcendée par une loi supérieure, la loi supérieure efface la loi inférieure ».

Durant les processus ésotériques initiatiques du feu, il me fallut comprendre pleinement les postulats suivants :

« On combat le Lion de la Loi avec la balance ».

« Celui qui a du capital pour payer paie, et ses affaires vont bien. Celui qui n'a pas de quoi payer doit payer avec de la douleur ».

« Fais de bonnes oeuvres pour payer tes dettes ».

Il est possible d'obtenir des crédits des Maîtres du Karma, et ceci est une chose que beaucoup ignorent.

Cependant, il est urgent de savoir que tout crédit doit être remboursé par des bonnes oeuvres ou par une suprême souffrance.

http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/MFO.html

Répondre

Retourner vers « Astrologie ésotérique »