Des exercices pour développer la concentration, la relaxation

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Des exercices pour développer la concentration, la relaxation

Message le 26 juin 2017, 21:16

INTRODUCTION

Vous pourrez vous constituer ainsi au fur et à mesure des messages un
guide des pratiques gnostiques qui sera un outil utile.

Dans tout groupe gnostique, les conférences doivent être accompagnées
de pratiques, pour habituer les étudiants à la méditation : une once
de pratique vaut mieux qu'une tonne de théorie.

Vous constaterez qu'il y a deux types de pratiques :

1. Les pratiques pouvant être effectuées dans un laps de temps assez
court : une demi-heure environ.

2. Les pratiques plus longues, d'une durée approximative d'une heure
(ou plus).

Naturellement, des pratiques courtes peuvent être combinées ensemble
pour faire une longue pratique, on peut ajouter des éléments d'une
pratique à une autre, etc. Il y a donc place pour votre créativité.

Nous savons évidemment que les pratiques les plus importantes sont
celles qui touchent le travail psychologique. Mais il faut savoir
doser les pratiques pour susciter et maintenir notre intérêt envers
la méditation.

Mes frères et soeurs, par mon travail je tente un pari qui paraît
impossible, c'est-à-dire essayer de nous rendre autonomes sur le
chemin avec simplement un enseignement à distance et beaucoup de
notre bonne volonté.

Je sais et je suis conscient qu'un groupe virtuel ne peut remplacer
un groupe physique, surtout en matière de seconde chambre, mais si
grâce à ce groupe vous pouvez vous maintenir sur le chemin et en
puiser la connaissance nécessaire afin d'intégrer dans l'avenir un
groupe physique ou de continuer seul, alors je serai heureux de vous
avoir servi.

Votre frère Pascal




PRATIQUES N° 1 : RELAXATIONS (1ère partie)

1. RELAXATION PASSIVE (pratique courte) :

Relaxation passive systématique de tout le corps, en commençant par
les orteils du pied droit et en remontant lentement le long du corps,
en prenant conscience des tensions de chaque muscle. Position assise
ou position du cadavre (couchée sur le dos).

2. RELAXATION AVEC LES PULSATIONS CARDIAQUES (pratique courte) :

Se concentrer sur les battements du coeur, au milieu de la poitrine.
Puis se concentrer sur les pulsations cardiaques au front, à
l'oreille gauche, l'épaule, le bras, la main gauche, la jambe et le
pied gauche, puis le pied et la jambe droite, la main, le bras et
l'épaule droite, l'oreille droite, le front, les organes sexuels, le
ventre, le plexus solaire, le bas du dos, entre les omoplates, la
nuque, la tête, et de retour au coeur : concentré sur ces battements
de la vie, méditer sur le rythme universel, la pulsation de toutes
choses.

3. RELAXATION AVEC VIDE DE L'ESPRIT (pratique courte) :

Couchez-vous dans votre lit sur le dos, relâchez tous les muscles de
votre corps et faites le vide dans votre esprit. Ne pensez absolument
à rien pendant 30 minutes, six jours de la semaine, à la même heure,
avant de vous endormir.

4. RELAXATION DYNAMIQUE (pratique longue) :

Assis sur une chaise ou un petit banc, laisser pendre le bras droit
le long du corps et prendre conscience des muscles. Visualiser chaque
muscle, le contracter légèrement et le relâcher : d'abord les biceps,
puis les muscles de l'avant-bras, puis des mains et des doigts.
Relaxer ensuite tout le corps, en procédant de la même façon, et en
commençant par le pied droit.

Se concentrer sur la respiration: d'abord sans agir sur elle, puis
ventrale uniquement, puis respiration yogique complète : inspiration
en deux temps (ventrale et thoracique), et à l'inverse pour
l'expiration, en contractant un peu les muscles abdominaux pour
expulser tout l'air.

5. RELAXATION AVEC UNE LUMIÈRE BLEUE (pratique longue) :

Relaxation complète et systématique du corps en imaginant une lumière
bleue, ou une légère brise bleue, qui envahit et détend tous les
muscles, organes, système nerveux ...

Imagination des couleurs : se voir dans une sphère de couleur (jaune,
rouge, bleue ...), se sentir imprégné de cette couleur, « respirer »
cette couleur, sentir l'émotion qu'elle suscite en nous.

6. RELAXATION AVEC LES GNOMES OU LUTINS (pratique longue) :

Imaginer que nos pieds sont faits de matière subtile et qu'il s'en échappe un groupe de petits gnomes. Imaginer nos mollets pleins de petits nains joueurs qui sortent un à un, et à mesure qu'ils sortent nos muscles deviennent de plus en plus flexibles et élastiques.

Nous sentons nos mollets faits de matière subtile, légère, souple, éthérée. Nous poursuivrons avec les genoux, les cuisses, les organes sexuels, le ventre, le coeur, la gorge, les muscles du visage et de la tête, en ordre successif, en imaginant que ces petits gnomes joueurs quittent chaque partie de notre corps, laissant les muscles complètement relaxés. Nous sentons notre corps devenir de plus en plus subtil et éthéré.

Se détacher de l'activité mentale en se disant : « Je ne suis pas ces pensées ».


7. RELAXATION AVEC HAM-SAH (pratique longue) :

Se détacher de l'activité mentale. Observer les pensées, les images, les associations d'idées. Par l'imagination créatrice, passer le balai dans le mental, ramasser toute la poussière des soucis, inquiétudes, préoccupations, et jeter tout cela dans un profond précipice, puis fermer la trappe.

Puis se relaxer avec le HAM-SAH prononcé ensemble et de façon douce. Puis se concentrer sur le chakra du coeur. Visualiser ce chakra. Laisser émerger du subconscient les images en relation avec l'objet de notre concentration, sans analyser, ni juger.


8. RELAXATION MENTALE (pratique longue) :

Relaxation physique complète. Se détacher des émotions. Observer les pensées, souvenirs, émotions, inquiétudes, associations d'idées qui surviennent. Les étudier, en voir la source, la cause, les comprendre, voir l'inutilité de tout cela.

Imaginer un abîme profond et y précipiter tout ce que nous venons d'observer et de comprendre.

Quand le mental est vide, quand plus rien ne passe sur l'écran du mental, alors nous pouvons voir l'Intime.


9. RELAXATION EN COMPTANT JUSQU'A DOUZE (pratique longue) :

Le disciple se placera dans une position confortable, soit assis ou en position de décubitus dorsal (sur le dos). De préférence choisir la position de l'étoile microcosmique, dans laquelle l'étudiant, étendu sur le sol, ouvre ses bras et ses jambes de manière à former une étoile : sa vue est dirigée vers le ciel.

Quelle que soit la position choisie, l'étudiant se concentrera sur la respiration, prenant conscience de son corps physique.

Il exhalera, retiendra et inhalera avec un rythme régulier de respiration. En premier lieu l'étudiant inhalera en comptant de un à douze. Il continuera ensuite avec la rétention, comptant aussi de un à douze ensuite il exhalera en comptant à nouveau de un à douze, ce qui va à la fois détendre son corps physique, le dégageant, le laissant libre de toute gêne.

Il répétera cet exercice autant de fois qu'il sera nécessaire, jusqu'à obtenir que son corps physique soit totalement relaxé.


10. RELAXATION À L'AIDE DE LA COULEUR JAUNE (pratique longue) :

Dans une position confortable, nous plaçons nos mains de manière à ce qu'elles ne soient pas tendues, nous relâchons les muscles du visage, la mâchoire n'est pas contractée, c'est-à-dire que les dents ne sont pas serrées, les muscles des paupières se détendent et avec un grand calme on sent comme des petits nuages qui reposent sur nos yeux.

Ensuite on visualise une couleur jaune, agréable, brillante, qui enveloppe doucement les pieds comme de la soie : d'abord le pied gauche est totalement enveloppé, la peau, les muscles, les os qui forment et constituent le pied gauche sont enveloppés par cette couleur jaune.

On continue ensuite avec la jambe droite, du pied jusqu'à la hanche, les deux jambes sont enveloppées avec cette couleur jaune.

On continue maintenant avec la région du vente, le bassin est totalement entouré par cette couleur jaune et il devient agréablement relaxé, sans tension aucune.

Aussitôt après, cette substance jaune détend toute la région du tronc : toute la région du thorax repose calmement et acquiert un certain type d'élasticité qui met fin aux tensions de la vie quotidienne. Maintenant cette couleur entoure toute la main droite, l'avant-bras, le bras, pour ensuite continuer avec le bras droit. On poursuit avec le dos, la colonne vertébrale, le cou, pour terminer par toute la tête et le visage. Ainsi, tout le corps physique se trouve enveloppé avec cette couleur jaune et il est totalement concentré.

11. CONCENTRATION SUR UN DESSIN (un cercle avec un point au centre)

Ouvrir les yeux et fixer notre attention dans le cercle qui entoure le point, se concentrer profondément sur celui-ci. Diriger notre attention sur le point central et nous concentrer sur ce point.

Pendant que nous demeurons dans cet exercice de concentration, ne pas oublier que nous devons, comme dans tout exercice, être alerte pour éloigner et rejeter de notre mental toute idée, pensée, image, son, etc., qui ne corresponde pas au sujet, objet ou lieu de concentration du moment.


12. CONCENTRATION SUR UN VERRE D'EAU

Bien relaxé, fixons toute notre attention sur la superficie d'un vase transparent rempli d'eau. Nous devons maintenir notre attention sur cette superficie, sans nous laisser distraire. Au bout d'un certain temps, nous pourrons observer sur la superficie de l'eau des petites formes qui s'agitent : si nous persévérons nous percevrons des formes qu'avec le temps nous relierons à des phénomènes qui se produisent dans notre entourage. Cette pratique a la particularité de développer la clairvoyance et nous permet, en outre, d'obtenir le développement de la concentration.


13. CONCENTRATION SUR UNE BOUGIE

Notre vue doit se fixer sur la flamme de la bougie, ainsi que notre ouïe, notre goût, notre odorat, notre toucher. Nous voyons comment danse cette flamme, nous entendons le bruit que provoquent ses mouvements, nous ressentons la chaleur qu'elle libère, nous sentons l'odeur qu'elle répand, etc. Dans notre mental doit exister seulement la flamme de la bougie, toute pensée qui apparaît sur l'écran du mental sera brûlée par cette flamme et disparaîtra immédiatement. Nous devons arriver à nous sentir comme faisant partie de cette flamme et l'examiner en détail jusqu'à parvenir à voir ce qui anime et donne vie au feu : ce sont les salamandres.

Avec cette pratique on arrive à la concentration parfaite de la pensée.


14. CONCENTRATION SUR LES BATTEMENTS DU COEUR

Il est nécessaire d'essayer de relaxer totalement les muscles du corps. Ensuite concentrer l'attention sur la pointe du nez jusqu'à sentir pleinement la pulsation du coeur dans cet organe de l'odorat. Nous poursuivons avec l'oreille droite jusqu'à sentir la pulsation du coeur. Après nous continuerons avec la main droite, le pied droit, le pied gauche, la main gauche, l'oreille gauche et à nouveau la narine, en ressentant pleinement la pulsation du coeur, séparément, dans chacun de ces organes où nous avons fixé l'attention.


15. CONCENTRATION SUR UN PHOSPHÈNE

Relaxation. Puis se concentrer sur la lumière d'une bougie placée tout près de soi, ou sur une ampoule blanche de 60 watts à 1 mètre. Fixer la lumière pendant 1 minute, puis fermer les yeux et se concentrer sur le « phosphène », le halo coloré, entre les deux yeux. Quand le phosphène s'estompe, recommencer : faire cet exercice à plusieurs reprises. Le phosphénisme stimule l'éveil de la clairvoyance et des expériences scientifiques ont démontré qu'il aide à l'apprentissage et à la mémorisation.

Variante : Déplacer volontairement le phosphène et le fixer dans le coeur.

Répondre

Retourner vers « Concentration »