Un Seul Recours face aux Egos

Concept et Notions pour aider à mourir psychologiquement à soi-même
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6701
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Un Seul Recours face aux Egos

Message le 5 juin 2009, 20:31

Il est vital de comprendre chacun de nos défauts psychologiques dans tous et chacun des quarante-neuf régions du subconscient, mais cela ne pourrait suffire à éliminer toutes ces entités submergées qui personnifient nos erreurs.

Le mental ne peut rien changer d'une manière radicale ; le mental peut se payer le luxe de cacher ses propres erreurs, de les justifier, de les condamner, de les transférer d'un département du mental à un autre, mais il n'est pas capable de les dissoudre ou de les éliminer.

Il faut une aide supplémentaire, une assistance spéciale, quelqu'un qui sorte, qui extraie, qui expulse ces moi, ces entités submergées qui personnifient nos erreurs psychologiques, et qui les jette dans les mondes infernaux.

Par bonheur, chacun de nous a sa Mère cosmique particulière, sa Mère divine. Ce point mathématique de la Mère-Espace, ce Point-Mère d'où est surgi l'Etre, l'Atman, est de fait la racine elle-même de la monade, la Mère particulière de la monade.

Ce point mathématique, ce point Mater, est en lui-même incommensurable, et il existe d'une façon plus réelle que tout ce qui est mesurable. La mesurabilité est hors de tout doute un indice d'existence excessivement grossier, car la mesurabilité elle-même est un concept extrêmement conditionné.

Dans une pagode bouddhique de Chine, les moines m'enseignèrent une forme très spéciale de prière, une asana ou posture sacrée pour prier le Bouddha intime et, par le fait même, la Mère cosmique particulière du Bouddha intime.

Voici comment procéder : premièrement, mettez-vous à genoux ; deuxièmement, asseyez-vous sur vos talons à la manière musulmane ; troisièmement, ouvrez vos bras en croix ; quatrièmement, en priant la Mère divine, inclinez-vous vers l'avant et vers l'arrière avec les bras ouverts, en restant fermement assis sur vos talons.

Une fois que nous avons compris tel ou tel défaut psychologique dans tous et chacun des niveaux subconscients du mental, nous devons implorer, nous devons demander l'aide de notre Mère divine particulière, la supplier d'éliminer de nos corps lunaires le moi, l'entité qui personnifie ce défaut.

Sans l'aide de la Mère divine, il s'avère impossible d'éliminer ces mois-démons qui vivent dans nos corps lunaires.

La compréhension préalable de tout défaut psychologique est indispensable avant que la Mère divine ne procède à l'élimination de l'entité submergée qui le personnifie.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ssance.php

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6701
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Un Seul Recours face aux Egos

Message le 15 août 2009, 21:19

Exos a écrit :C'est pourquoi la Mere Divine... l'Esprit Saint
les Feux de la kundalini....
place l'ego (la personnalitée) le caractere sur un bucher...
et celui hurle en parcourant les nuits obscurs de l'ame...
mais aujourd'hui tout cela peut etre veçu dans la douceur parceque toutes les portes sont ouvertes
et il y a des mots pour comprendre ce que l'on vit dans son interiorité et ainsi s'accompagner......

ce qu'il faut comprendre c'est que l'Etre a deux conscience en Lui....
Donc, tu veux dire que la constitution humaine a changé, un peu comme on l'entend partout, que c'est plus facile d'ascensionner. ça n'aurait-il pas rapport à la grille magnétique. Même si tu ne lis pas les textes parce que ça t'est difficile, es-tu en accord avec les channelings et leur reconnais-tu de la valeur ?
Exos a écrit :aujourd'hui on peut s'elever
par des echanges d'ame a ame ..de Coeur a Coeur..
la manifestation opere dans la Reliance et la Presence.
et ces instants sont magique..
Veux-tu dire qu'il n'y a plus besoin de magie sexuelle, de tantrisme pour monter, qu'une connexion spirituelle, d'âme à âme suffit ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6701
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Un Seul Recours face aux Egos

Message le 15 août 2009, 22:53

Merci beaucoup de tes explications, tu nourris mon mental.

J'avoue ne pas tout comprendre et ne pas toujours te suivre dans tes explications parce que je ne suis pas conscient de grand chose dans mon intérieur... je suis trop accaparé par le mental qui me cherche des distractions mais peut-être plus pour longtemps.

Je crois que tu vas bien t'entendre avec Kama, si tu ne le connais pas déjà... Il est intime des channelings... Je crois qu'il ne tardera pas à réagir à tes messages...

Allez, je dois aller prier...

Hors ligne carstene
#4
Messages : 68
Enregistré le : 28 juin 2009

Re: Un Seul Recours face aux Egos

Message le 25 août 2009, 12:37

Exos j'ai aussi beaucoup du mal à te suivre, si tu peux traduire tes textes dans un language plus simple çelà profilterait à des gens comme moi. J'adresserai également cette requête à Conscience.

Hors ligne Georges Ndjel
#5

Re: Un Seul Recours face aux Egos

Message le 21 janvier 2012, 11:22

Imitatus Gemani a écrit :Merci beaucoup de tes explications, tu nourris mon mental.

J'avoue ne pas tout comprendre et ne pas toujours te suivre dans tes explications parce que je ne suis pas conscient de grand chose dans mon intérieur... je suis trop accaparé par le mental qui me cherche des distractions mais peut-être plus pour longtemps.

Je crois que tu vas bien t'entendre avec Kama, si tu ne le connais pas déjà... Il est intime des channelings... Je crois qu'il ne tardera pas à réagir à tes messages...

Allez, je dois aller prier...
Gémani non, tu comprends et puis tu es sincère et humble, celui qui te répond n'est pas plus conscient, écoute uniquement ton Intérieur, ton Etre c'est fondammental, l'ego est subtil sois attentif tu vas découvrir les méchancetés et les faussetés dans tous qu'on te dit, derrière l'encens de la prière se cache le délit tu sais!
Georges Ndjel

Hors ligne Gemani
#6
Avatar du membre
Messages : 6701
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Un Seul Recours face aux Egos

Message le 12 septembre 2012, 22:57

D. Maître, je voudrais vous poser une question. J'ai beaucoup de difficultés à faire la pratique de la mort de l'Ego. J'essaie de la faire, mais lorsque je crois avoir plus ou moins compris l'un des Mois, il ressort tout à coup et alors, je ne sais pas si je le fais mal. Même si l'on me donne plus d'explications, c'est-à-dire que je comprends bien la partie théorique, mais en me mettant à faire l'exercice de la Méditation, de la compréhension du Moi, tout ce processus, je ne sais pas si je le réalise bien, ou peut-être pourriez-vous nous donner une orientation précise à ce sujet.

M. Eh bien, ça alors, franchement, je NE VOIS PAS QUELLE DIFFICULTÉ il peut y avoir ; je ne vois aucun problème à S'OBSERVER durant toute la journée pour voir ce qui se passe. Aussitôt qu'on a un accès de colère, de fureur, on va alors DÉCOUVRIR qu'on a le Moi de la colère. On doit essayer de LE COMPRENDRE, de réfléchir dessus ; essayer de revivre cette scène de colère et, une fois qu'on l'a compris, on doit alors LE DÉSINTÉGRER : on se concentre sur sa Mère Divine Kundalini et « on crie » et « on crie » et « on crie », jusqu'à ce qu'elle finisse par désintégrer le Moi de la colère. Où est le travail ? Je ne vois pas de travail. Vous voyez un travail ? Moi, non !

D. Maître, mais il y a une chose : on peut avoir différents Mois qui nous attaquent à un moment donné, et il se peut que l'un se manifeste de manière violente et l'autre de manière très subtile, et que les deux soient très dangereux. Lequel des deux doit-on désintégrer en premier ?

M. Eh bien, vraiment, en ce qui concerne la désintégration des Mois, vous ne devez pas avoir de préférence ; la loi doit être pour tous, coûte que coûte. On travaille le plus petit et le plus grand, et il faut « déchiqueter » les deux (voyez-vous). Saisis l'un et empoigne l'autre, NE TE COMPLIQUE PAS tant le mental. SIMPLIFIE un peu et va de l'avant, et là nous verrons...

D. Vénérable Maître, mais comment est-ce qu'on tue les Mois en soi ? Comme si une personne était traquée par 20 personnes qui veulent lui tirer dessus, alors, elle ne va pas prêter attention à une personne en particulier, mais à celle qui va lui tirer dessus...

M. Là, il faut marcher, disons, CONTRE CELUI QUE L'ON DÉCOUVRE, sans se prendre tant la tête, mais contre celui que l'on découvre et ainsi de suite. L'étudier, le comprendre, et ensuite, demander alors à la Mère Divine Kundalini qu'elle « le déchiquète », et voilà !...

D. Avons-nous besoin de connaître une technique pour méditer, pour la compréhension du Moi ?

M. Non, pour cela IL N'Y A PAS BESOIN DE TANT DE TECHNIQUE. Lorsque tu te mets à penser à n'importe quelle chose de la vie, eh bien tu n'as pas besoin d'avoir des techniques. Lorsqu'on s'intéresse à quelque chose, on s'y intéresse, et si ça nous intéresse de savoir pourquoi on a de la colère, on n'a pas besoin de tant de technique ; mais si ça nous intéresse, on veut savoir (et on a le droit, en plus). De sorte que si on est intéressé, on va alors méditer d'une manière si naturelle qu'on n'y pense même pas. C'est-à-dire qu'on ne se met pas à penser à la manière dont on va méditer. Ça nous intéresse de comprendre un Moi, et c'est tout : savoir pourquoi il s'exprime d'une certaine manière et à un moment déterminé, et pourquoi, en d'autres occasions, il ne s'exprime pas, etc., et ainsi de suite...

De sorte que lorsqu'on l'a vraiment compris, voyez-vous, il est « fichu », car tu demandes ensuite à la Divine Mère Kundalini qu'elle le « fasse griller », et elle, voyez-vous, elle le fait. Pour cela, il n'est pas nécessaire d'être si savant...

....

D. Maître, comme il y a beaucoup de Mois inconnus et qu'il y en a un grand nombre à travailler, peut-on les exterminer tous en une vie ?

M. Tous ! Si on se consacre à détruire les Mois EN UNE SEULE EXISTENCE, ON LES DÉSINTÈGRE ! La Mère Divine Kundalini a de terribles pouvoirs. Ce que l'on doit faire, c'est développer le sens de l'auto-observation psychologique. Chaque heure, chaque seconde, chaque minute, on doit être en train de s'observer soi-même, à chaque moment, à chaque instant. Il arrive que les défauts qui sont cachés en nous affleurent spontanément lorsqu'on y pense le moins. Affleure à travers nous soit la jalousie, soit la colère, soit la haine, soit l'orgueil, la suffisance, etc. Une fois qu'on a découvert (en soi-même) qu'on a un défaut, on ne doit pas le justifier, on ne doit pas le fuir ; on doit simplement se consacrer à travailler dessus, à l'analyser, à l'étudier, à le comprendre, à en faire la dissection, pour savoir ce qu'il a à l'intérieur, quelle est son origine, d'où il vient.

Et lorsqu'on a compris intégralement ce défaut, alors, que doit-on faire ? Se concentrer intérieurement sur la DIVINE MÈRE KUNDALINI, la supplier, la prier, pleurer, pour lui demander qu'elle DÉSINTÈGRE CE DÉFAUT compris, et c'est ce qu'elle fera. Cela doit être fait tous les jours, quotidiennement, avec patience, jusqu'à ce que le défaut soit réduit en cendres. Compris ?

D. [...]

M. On doit tout travailler ici et maintenant ; on avance petit à petit et on les découvre de plus en plus, et encore plus. C'est-à-dire qu'on doit APPROFONDIR, en enlevant COUCHE APRÈS COUCHE, couche après couche ; à mesure qu'on avance à l'intérieur de soi-même, on découvre qu'on a énormément de défauts qu'on ne soupçonnait pas le moins du monde...


PASSAGE EXTRAIT DE LA CONFÉRENCE N°173 : RÉPONSES AUX ÉNIGMES DES DAMES GNOSTIQUES : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=2964

Répondre

Retourner vers « Facteur n°1 : Mourir »