Création en Détail des Corps Solaires, de l'Homme Véritable

Répondre
Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Création en Détail des Corps Solaires, de l'Homme Véritable

Message le 10 juin 2015, 21:40

Par rapport à l'Alchimie, on parle du Mercure de la Philosophie Secrète. Quel est ce Mercure ? C'est l'Âme Métallique du Sperme Sacré. Combien d'aspects a le Mercure ? Trois. Quels sont-ils ?

Le Mercure original brut est le vif argent brut. Qu'est-ce que le vif argent brut ? Le Mercure Minéral, pour parler en termes rigoureusement alchimiques, le chaos métallique, le chaos ; mais peu importe, nous savons que notre corps est sorti du chaos ; n'importe quelle plante a son chaos d'où elle pousse ; l'organisme humain naît aussi du chaos. Mais, de quel chaos ? Du Sperme Sacré, de l'Ens-Seminis, comme le dit très bien Theophrastus Bombastus Von Hohenheim, Paracelse, dans lequel se trouve l'Ens-Virtutis du feu ; de ce Sperme métallique doivent sortir les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être. Et je le répète, il a trois aspects :

1. L'original brut qui est le sperme brut.

2. L'Âme Métallique de ce sperme, résultat des transmutations sexuelles.

3. Ce sperme ou ce Mercure fécondé par le Feu Sacré, par le Soufre, qui est le Feu.

Mais, nous affirmerons, par contre, dans les termes de notre érudition contemporaine, qu'il est évident qu'en se transformant en énergie, le sperme passe par de nombreux processus, et que cette énergie qui monte par les cordons Ida et Pingala est le second aspect du sperme ; et lorsque les courants solaires et lunaires - de ce Mercure - fusionnent avec le feu pour monter par le canal Sushumna, ou canal médullaire spinal, nous obtenons le troisième aspect du Mercure, un Mercure fécondé par le Soufre ; je veux que vous arriviez à me comprendre.

Pensez, en premier, aux sécrétions sexuelles ; pensez à ce verre liquide, flexible, malléable. Deuxièmement, au résultat de sa transmutation, c'est-à-dire à l'énergie créatrice s'élevant par les cordons Ida et Pingala, jusqu'au cerveau - c'est le deuxième aspect du Mercure -. Pensez au troisième aspect : au pôle positif et au pôle négatif de ce Mercure, fusionnés et mélangés à la base de l'épine dorsale, intégrés au feu sacré et solaire de la Kundalini s'élevant par le canal médullaire spinal pour ouvrir les sept sceaux de l'Apocalypse de saint Jean ; voilà le troisième aspect du Mercure. Il est évident que ce troisième aspect du Mercure, convenablement fécondé par le Soufre qui est le feu, en vient à créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être.

Le premier corps qui se forme avec ce Mercure fécondé par le Soufre est le Corps Kedsjano. C'est un corps merveilleux ; normalement, on l'appelle Corps Sidéral, ou aussi Eidolon ou Astral. On lui donne plusieurs noms. Or, ce corps est exactement une réplique du Corps Physique.

Si quelqu'un désincarne après avoir créé le Corps Kedsjano, il pourra se voir dans ces régions avec une personnalité immortelle, c'est-à-dire qu'il aura créé une nouvelle personnalité de type immortel. Celui qui a créé le Corps Kedsjano est immortel dans le monde des 24 lois, c'est-à-dire dans le monde astral. Ce n'est donc pas un fantôme, ce spectre formé par les agrégats psychiques, non, c'est une créature immortelle, quelqu'un qui, après la mort, est vivant et conscient dans la région moléculaire. Ce n'est donc pas un défunt de plus, commun et ordinaire, comme tout le monde. Non, c'est quelqu'un qui a un corps, un véhicule, et qui, par conséquent, est immortel.

Le Corps Astral ou Corps Kedsjano (car c'est son véritable nom) a aussi du sang. Le sang du Corps Kedsjano a un nom : on l'appelle l'Hambledzoin. Ainsi, comme notre corps physique élabore son sang grâce aux aliments que nous mangeons et à l'eau que nous buvons, le Corps Astral élabore aussi son sang. Et de quelle manière l'élabore-t-il ? Il se trouve que les astres du Système Solaire se mélangent, se pénètrent et se compénètrent mutuellement sans se confondre.

L'astrochimie est extraordinaire, merveilleuse, formidable ; les substances élaborées par l'astro-chimie entrent en nous à travers la respiration et par les pores ; ces substances en viennent à se convertir, au-dedans du Corps Kedsjano, en ce que l'on nomme l'Hambledzoin, c'est-à-dire le sang de ce véhicule, de cet instrument. Ainsi, le Corps Astral est un merveilleux corps de chair qui ne provient pas d'Adam, et de sang qui ne provient pas d'Adam, mais c'est bien un corps de chair et d'os qui a la chair et le sang, mais pas la chair ni le sang d'Adam, qui a besoin de l'Hambledzoin pour son perfectionnement, pour sa nutrition, pour son développement. Celui qui a un Corps Kedsjano peut l'utiliser. De la même façon que nous savons que nous avons des mains, parce que nous pouvons les utiliser, celui qui possède un Corps Sidéral, le Corps Kedsjano, peut l'utiliser à volonté, voyager avec lui à travers l'espace, traverser du verre - de part en part - sans le rompre ni le souiller, etc.

Mais, une fois que nous avons fabriqué le Corps Kedsjano, il est nécessaire de fabriquer le véhicule mental, c'est-à-dire de développer en nous la Raison Objective. C'est l'Anskoano Sacré. Pendant le processus de l'Anskoano Sacré, le Mercure de la Philosophie Secrète se coagule sous la forme extraordinaire et merveilleuse du Corps du Mental. Quelqu'un arrive à savoir qu'il possède le véhicule mental, quelqu'un arrive à savoir qu'il a développé harmonieusement tout l'Anskoano sacré quand il peut utiliser ce véhicule, quand il voyage avec lui de sphère en sphère, quand il peut faire volontairement des études dans le monde du mental.

Ainsi ce véhicule mental est extraordinaire ; ce véhicule a aussi besoin de son sang. Je pourrais dire que l'Hambledzoin, ou substance sanguine du Corps Mental, est à l'octave supérieure de l'Hambledzoin qui circule dans les veines du Corps Kedsjano. Et cela, mes chers frères, est très important.

Quand quelqu'un a créé les Corps Kedsjano Astral et Mental, il a besoin d'entamer un développement de niveau supérieur ; il a besoin de créer la faculté, disons, Egoaitoorasienne de l'Être ; c'est-à-dire de fabriquer le Corps de la Volonté Consciente ou, en d'autres termes, le Corps Causal. Il est évident que celui qui possède la volonté Egoaitoorasienne de l'Être n'est plus victime des circonstances ; il peut déterminer les circonstances à volonté. Ce véhicule ne peut être créé que grâce au Mercure de la Philosophie Secrète.

Le véhicule de la Volonté Consciente, c'est-à-dire de la volonté Egoaitoorasienne de l'Être, a aussi son sang spécifique, défini, son Hambledzoin, et c'est quelque chose que nous devons comprendre. Cet Hambledzoin est l'Ayasakadana Sacré. Comment l'Ayasakadana Sacré ou l'Hambledzoin de l'Être se forme-t-il ? Vous voyez que je suis en train de parler de plusieurs Hambledzoin. Je parle avant tout, de l'Hambledzoin qui circule dans les veines du Corps Kedsjano ; je parle de l'Hambledzoin qui circule dans les veines du Corps de la Raison Objective, défini par l'Anskoano Sacré ; mais maintenant on en vient à parler d'un nouvel Hambledzoin ; ce n'est plus celui du Corps Astral ou du Corps Mental ; maintenant, je suis en train de parler de l'Hambledzoin de l'Être, qui est différent, n'est-ce pas ? Pourquoi ? Parce que l'Astral n'est pas l'Être, le Mental n'est pas l'Être ; l'Être est plus en profondeur.

En effet, l'Âme Humaine est l'Être ; l'Âme Spirituelle ou Bouddhi est l'Être ; Atman est l'Être. Quand je dis l'Hambledzoin de l'Être, l'Ayasakadana Sacré, je cite un nouveau type de sang qu'il faut créer pour alimenter le Corps de la Volonté Sacrée ou de la Volonté Consciente, la volonté qui peut déterminer ou définir les circonstances : la Volonté Egoaitoorasienne. Avec quoi se forme ce sang, cet Hambledzoin de l'Être ? Avec les émanations du Soleil Sacré Absolu. Et comment un mystique arrive-t-il à attirer ces émanations du Soleil Sacré Absolu à son Corps Causal ? De quelle façon pouvons-nous attirer l'Ayasakadana Sacré ? C'est, simplement, grâce à la contemplation, à la méditation et à la prière. Alors, ces émanations se transforment en sang du Causal, en Hambledzoin de l'Être.

Une fois que nous possédons les Corps Physique, Astral, Mental, Causal ou, pour parler en termes plus ésotériques, une fois que nous avons créé le Corps Kedsjano, le véhicule de la Raison Objective et le Corps de la Volonté Consciente ou faculté Egoaitoorasienne, alors, que se passe-t-il ? Que pouvons-nous incarner ? Alors ? Le principe animique, c'est-à-dire l'Être en soi-même, pour nous convertir en ce qu'on appellerait en Kabbale : le Fils de l'Homme. Ils se ressemblent par les traits physiques, mais, si nous observons sa conduite, sa façon d'être, nous constaterons qu'il est différent ; l'Homme n'a rien de commun avec le mammifère intellectuel. C'est un peu dur, n'est-ce pas, de penser que toutes les créatures qui peuplent le monde sont des humanoïdes ! C'est la vérité ! La mission spécifique que l'on m'a confiée est de créer des Hommes ; ces propos semblent apparemment excentriques, n'est-ce pas ? C'est étrange mais c'est vrai, parce que ceux qui suivent les enseignements de ce type se convertissent en Hommes, alors je suis en train de créer des Hommes ; j'ai eu la satisfaction d'en avoir déjà créé quelques-uns et je continuerai à créer des Hommes.

Passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... Humain.php

Répondre

Retourner vers « Facteur n°2 : naître ou fabriquer les corps existentiels de l'Être »