Les 6 Signes qui Prouvent que le Serpent Igné S'Eveille

Afin d'essayer de créer une base permettant de reconnaître les phénomènes.
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6374
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Les 6 Signes qui Prouvent que le Serpent Igné S'Eveille

Message le 10 septembre 2011, 14:43

Lorsque le Serpent Igné de nos pouvoirs magiques s'éveille, le dévot passe par six courtes expériences inoubliables, à savoir : félicité divine, tremblement du corps et des membres, sortie en astral, volupté spirituelle, douleur dans l'os coccygien et un évanouissement étrange, un sommeil très profond et plein de lucidité spirituelle.
passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... lusion.php

Avatar du membre
Messages : 6374
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Les 6 Signes qui Prouvent que le Serpent Igné S'Eveille

Message le 10 septembre 2011, 14:47

Malheureusement pour moi, ce ne sont pas ces six signes que je ressens :

Je vais en dire un peu plus, je reviens sur un post de cette semaine : J'ai enfin Entendu Anahat - le Son du Cardias : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =13&t=2525
Comme je suis heureux. le 7 septembre 2011, un jour à marquer d'une croix blanche. ça m'est arrivé il y a une demi-heure à peine.

Je faisais donc ma méditation sur la Déesse Kakini, je vocalisais en murmurant le mantra O en faisant de profondes inspirations et expirations. une séance qui a duré 40 minutes maxi.

Et soudain un fin bruissement très discret presque composé de trois notes, je me concentre dessus, je le perds, il revient. je me dis pas possible, ça y est le son Anahat, le chant des grillons !

voire sujet : Anahat - Voix subtile - Chant du Grillon : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=17&t=716

Un son à peine perceptible, tout fin et pas entendu au niveau du coeur mais dans la tête. Et tout de suite je remercie et pour récompense un frisson, tiens encore quelques autres présentement. Alors je me suis appliqué à continuer et il m'a accompagné peut-être une minutes avant qu'il s'en aille. Presque la larme à l'oeil. Il n'a pas pris d'intensité, il n'a pas grossi comme il l'avait fait quand j'avais reçu les visions de mes vies antérieures :
En février 1990, alors que je regardais la télévision dans mon lit, j’ai senti une vibration sonore palpiter dans ma tête. Je ne pense pas l’avoir provoqué d’aucune manière. Mon lit était orienté tête au sud. J’ai éteint la télévision mais j’ai laissé allumé la lampe de chevet, je me suis étendu et la vibration s’est répandue dans tout mon corps, alors j’ai fermé les yeux.
passage extrait de "une séquence mémorable inoubliable" : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ?f=61&t=25

je peux vous dire que quand on a connu ça on a envie de le reproduire et ceci va me motiver encore davantage à méditer, à continuer et aller plus loin encore.

Et je ne vais pas me mettre à douter, était-ce bien ?.... tout ça...

Et j'ose en parler parce que Marcellino en a parlé aussi, de l'avoir entendu...

Tu sais Noé, bien que je respirais, t'imagine inspiration, expiration, c'est bruyant, j'entendais quand même ces trois notes ténues qui se répétait avec un petit espace blanc entre chaque. Alors les boule quiés, pourquoi ? ça doit grandir après, ça doit grossir, avec la pratique ? Et encore j'ai plein de pensées parasites sans arrêt donc en éliminant touté ça...

J'essaye d'avancer tout seul, de faire des sur-effort. Je trouve que c'est un peu facile de profiter de toi, de venir te voir et de se laisser prendre par la main. Tes conférences privées sur Skype doivent se mériter. Je veux avancer dans la pratique et quand je stagnerai, alors je poserai une question ici-même et si ta réponse m'aide à avancer, je continuerai tout seul.

Si je vois que je n'avance pas qu'il y a blocage irrémédiable, je reprendrai un contact plus étroit avec toi si ta porte est toujours ouverte.
Franchement , je crois que ce qui m'a permis d'avancer, c'est

1) l'émulation dans le comptage des clefs de sol... dont parle aussi André Beaudoin : Comptez Vos Pratiques de la Clef de SOL dans la Journée : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =11&t=2360

2) c'est peut-être relié, j'ai une pression dans la tête au niveau des tempes : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=13&t=552, c'était depuis longtemps ressenti très fort pendant mes méditations mais maintenant je le ressens aussi dans la journée depuis que je pratique les clefs avec acharnement, parfois presque en permanence tout au long de la journée, je la ressens en ce moment-même. Je suis entrain de reprendre ce message le 9 septembre au matin pour le finaliser et je le ressens toujours. Ha, mais je sais ce que c'est, c'est en fait que je prend la grosse tête, alors elle gonfle, elle gonfle :@ et pfitt

3) j'ai bien sûr les tremblements qui font gigoter souvent quand j'évoque la manifestation d'un ego à ma Mère Divine, mais ça peut se produire aussi quand j'évoque le cri de l'aigle : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =13&t=1715 mais ces tremblements involontaires se font depuis que je suis revenu dans la gnose que je les ai.

4) y en a un qui me peine de ressentir beaucoup moins fréquemment que je ressentais dans les premiers mois qui ont suivi mon retour dans la gnose, c'est les frissons de bien être, cette chaleur qui envahit tout le corps parfois à répétition : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=13&t=484 .Aujourd'hui, il m'est beaucoup plus rare de le ressentir. Mais je sens comment le provoquer, en écoutant le bhajan d'Amma : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 6655#p6655 je crois que je suis assez perméable au bhakti yoya, yoga de l'adoration, de la dévotion. J'ai cependant beaucoup d'amis gnostiques qui reconnaissent avoir senti ce même frissons ou cet élan de chaleur par vague. L'un d'eux dont l'amitié me manque, m'avait dit, justement vois-tu, il faut arriver à provoquer la répétition de ces frissons , comme s'il fallait être le maître d'oeuvre, le chef d'orchestre. J'ai supposé que c'était la joie du Père-Mère exprimée au moment du retour du fils dans le chemin. Il y a plus de joie pour un pécheur qui se repend que pour un juste....

5) Alors ceci m'est arrivé que deux ou trois fois depuis que je suis revenu dans la gnose, c'est une impression de déperdition d'énergie au niveau de mes testicules, de mes vésicules séminales, conscience du semen qui foisonne : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =13&t=1373 , je ressentais comme un flux, quand à savoir s'il se perdait ou s'il entamait le chemin de la caducée, je l'ignore. je ne savais pas si c'était même un ego qui me le puisait pour s'en nourrir.

6) j'ai des cycles saisonniers : je dors 8 à 9 h par nuit en hiver et en plein été : je dors 4 à 5 h, voire 6 h et cela m'arrive depuis une douzaine d'année déjà : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =13&t=1244 et je ne suis pas fatigué en contre-coup dans la journée. Je suis du signe du Lion. Ce peut-être comme un appel à la médiation, car que faire le matin quand on se réveille à 4 h. Ici, beaucoup justement en profite pour méditer à ces heures. Avant, je voulais imiter Samael, c'est pour ça j'ai commencé à méditer le soir comme lui.

Samael nous dit :
Lorsque le Serpent Igné de nos pouvoirs magiques s'éveille, le dévot passe par six courtes expériences inoubliables, à savoir : félicité divine, tremblement du corps et des membres, sortie en astral, volupté spirituelle, douleur dans l'os coccygien et un évanouissement étrange, un sommeil très profond et plein de lucidité spirituelle.
passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... lusion.php

Il nous dit que ce sont des expériences courtes inoubliables, mais je ne saisis pas trop, j'ai pas l'impression qu'il veut dire qu'elles se répètent, juste qu'on s'en souvient parce qu'elles nous ont marqué. Cependant je n'ai ressenti qu'une seule de ces six 6 : le tremblement du corps et des membres, est-ce que cette pression sur les tempes peut s'interpréter comme ce qu'il appelle une volupté spirituelle, est-ce que la douleur dans l'os coccygien peut se confondre avec le semen qui foisonne, j'en doute !

Ce qui me donne l'impression d'être inextricablement entrain de répéter le cycle d'nitiation probatoire, précédant les initiations des 4 Eléments : voire L'initiation - les différentes étapes : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ?f=74&t=50

Je pratique le mantra ISIS. I en expirant et SSSS en Inspirant... rien ne dit que c'est comme ça qu'il faut le prononcer.
Samael avait dit exactement :
Nous devons les vocaliser en prolongeant le son aussi longtemps que possible.

Il faut prononcer le S comme un son sibilant et aigu semblable à celui que produisent les freins à air comprimé, un son prolongé, sifflant.

Voici la façon de prononcer ces mantras : Chiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiissssssssss - Cheeeeeeeeeeeessssssssss - Choooooooooossssssssss - Chuuuuuuuuuussssssssss - Chaaaaaaaaaassssssssss

Par ces précisions, nous voulons indiquer qu'il faut prolonger le son de chacun des mantras : Chis, Chés, Chos, Chus, Chas.

Nous devons comprendre que l'on prolonge le son de ces mantras en allongeant le son des voyelles et le sifflement du S.
extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... hambre.php[/quote]

J'avais lu qu'au moment ou le serpent de déroule enfin, on entend un son très proche de celui que fait le serpent... alors voir quel son exactement, serpent à sonnette, moi c'est bizarre je vois le serpent qui tire sa langue et j'imagine le son à ce moment-là.

Que de questions, n'est-ce pas ?! Et puis je comprends je poste ces ressentis partout et mis à part pascal et marcellino qui s'intéressent un peu à mes pratiques sur d'autres forum et Pascal qui répond à mes ressenti, j'ai l'impression que personne à rien a dire la-dessus, que personne ne ressent ça et puis je ressens de la peine parce que je trouve mes frères et soeurs gnostiques pas véritablement engagé dans la pratique gnostique comme dans l'étude de la doctrine. J'aurai voulu susciter l'amour de ces choses-là. Il ne sont pas dans le travail et encore moins dans le sur-effort, il semble se contenter da là où ils sont sans se poser de questions, revenant régulièrement sur des notions gnostiques en disant l'importance qu'il faut de bien les comprendre et quelquesuns de se plaindre à mots couverts qu'ils ont l'impression de stagner. Alors je parle de mes réflexions gnostiques et expériences pour susciter d'autres dévoilement mais sans succès. Tu me diras que moi aussi avant je rechignais à la pratique mais grâce à ton coup de pouce, j'ai commencé à méditer.

Tu vois je suis perdu dans ces ressentis, je ne sais pas ce que chacun veut dire, à quoi ça correspond exactement.

Qui saura m'expliquer cela en détail ?

Avatar du membre
Messages : 6374
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Les 6 Signes qui Prouvent que le Serpent Igné S'Eveille

Message le 6 octobre 2011, 19:23

Il est incontestable que le Serpent ne peut être éveillé qu'au moyen du Sahaja Maïthuna (ou Magie Sexuelle).

Il n'y a pas de doute que lorsque la Vipère Sacrée s'éveille pour amorcer sa montée le long du canal médullaire spinal de l'organisme humain, elle émet un son mystérieux très semblable à celui d'un quelconque serpent que l'on exciterait avec un bâton.

Le Serpent des Grands Mystères est, indubitablement, l'aspect féminin du Logos, Dieu-Mère, l'Epouse de Shiva, Isis, Adonia, Tonantzin, Rhéa, Marie ou, pour mieux dire, Ram-Io, Cybèle, Opis, Der, Flore, Paule, Io, Akka, la Grande Mère du sanscrit, la déesse des Lha, Lares ou Esprits d'ici-bas, la Mère angoissée de Huitzilopochtli, l'Ak ou Déesse Blanche des Turcs, la Minerve chalcidique des Mystères Initiatiques, l'Aka-Bolzub du temple lunaire de Chichen-Itza (au Yucatan), etc.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -Sacre.php

Répondre

Retourner vers « Premiers ressentis »