Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Message le 4 août 2017, 08:34

M. J'ai noté, par exemple, parmi les phénomènes de la Nature, des choses que j'ai parfois commentées avec quelqu'un et j'ai décidé de ne plus les commenter de nouveau car les gens ne les comprennent pas...

Par exemple : j'ai connu personnellement le maréchal de Gaulle (le général de Gaulle, le général français), durant la Deuxième Guerre Mondiale. C'était un homme jeune, il était jeune quand il s'est dressé contre Hitler. Il n'était pas d'accord avec le maréchal Pétain. Le maréchal Pétain a suivi le jeu d'Hitler. Eh oui, le maréchal Pétain a donc réussi à ce que le Führer n'envahisse pas la totalité de la France. Le maréchal Pétain, n'ayant pas la capacité de résistance, décida simplement, pour pouvoir dérouter les forces allemandes, de suivre son petit jeu, n'est-ce pas ? Un petit jeu politique, non ?

D. Pour qu'ils ne bombardent pas Paris ?

M. Pour éviter que Paris soit bombardée et que toute la France soit détruite. Le maréchal Pétain fut certes mal payé : à la fin, ils le condamnèrent à la prison à vie. Déjà, parce que [...] prison.

Mais, bon, au début j'étais en train de dire que je l'ai connu quand il était jeune, aussi jeune que moi (je vais vous dire quelque chose que personne ne m'a jamais entendu dire. Entre parenthèses, je ne m'attends pas à ce que vous me compreniez) : il est mort à l'âge de 80 ans !...

D. Le général de Gaulle ?

M. De Gaulle... Et je l'ai connu aussi jeune que moi et il est mort à l'âge de 80 ans ! (Je ne m'attends pas à ce que vous me compreniez, car il est impossible que les zones du cerveau servant à enregistrer ces aspects fonctionnent chez vous, elles ne fonctionnent pas). Étant du même âge que moi, comment a-t-il pu mourir à l'âge de 80 ans ?

D. Permettez-moi une clarification [rires], il est possible qu'on comprenne ça à moitié, non ? [Rires] Ou tout au mieux que nous soyons plus déconcertés. Je suis déconcerté, mais je voudrais comprendre quelque chose. Vous l'avez connu au moment de la guerre mondiale quand il avait, à ce que vous dites, l'âge que vous avez aujourd'hui ?

D. [...] Ne serait-ce que [...] du même âge ?

M. Ça s'est passé à l'époque de 1939, cela fait quelque temps, n'est-ce pas ? Jeunes...

D. Et il est mort à 80 ans ?

M. Et il est mort à 80 ans et je l'ai connu jeune, très jeune... Mathématiquement nous dirions...

D. Ça n'a pas de sens ! !

M. Cela n'a pas de sens, c'est absurde ! Et je vous l'ai dit : les zones pour enregistrer ce phénomène ne fonctionnent pas dans le cerveau humain.

D. Mais vous l'avez connu physiquement, Maître ?

M. Oui, à cette époque... Et il est mort à l'âge de 80 ans !...

D. Et s'il a vécu sa vie normalement, comment s'est-elle déroulée ?

M. Son curriculum vitae, normal...

D. Il a mené son « horizontale », comme n'importe quel être humain ?

M. [Comme] n'importe qui...

D. La seule différence, c'est que vous n'avez pas mené la même vie horizontale que celle des autres êtres humains ?

M. Eh bien, tu peux chercher beaucoup d'échappatoires, mais ceci n'a pas d'explication logique. [Rires].

D. [...] n'a rien d'égoïque ?

M. À présent, ne nous en tenons plus au maréchal de Gaulle, cherchons [...] situons-nous ici, avec nous-mêmes. Par exemple, il n'y a personne, sur le chemin de la vie, qui n'ait pas eu de compagnons d'école, de collège, et il n'y a personne, sur le chemin de la vie, qui n'ait pas vu ses compagnons mourir déjà vieux, sans jamais se demander ce qui était arrivé et encore moins y avons-nous réfléchi.

Faisons des investigations, réfléchissez et vous verrez. J'ai connu des proches, des amis, des compagnons d'écoles, je les ai vus mourir vieux et je continue à vivre, comment expliquer cela ?

Je vais vous dire : réellement, je ne crois pas que vous puissiez le comprendre, parce qu'il y a des zones qui ne travaillent pas. Pour pouvoir comprendre, vous devriez avoir certaines zones qui actuellement ne travaillent pas...

Quelqu'un pourra donner comme excuses : « Bien sûr, c'est qu'untel a ruiné sa vie parce qu'il était très noceur, qu'il s'est dédié à la boisson », mais, ce qui est sûr, c'est qu'il est mort vieux, plus vieux que nous, alors que l'on était plus ou moins du même âge, que l'on avait le même âge à l'école ou au collège...

D. Si cette personne est morte à 50 ans et qu'on a 50 ans, cette personne est-elle morte à 80 ?

M. Elle est morte à 80. Vous avez toujours interprété cela en disant que cette personne s'était dédiée aux vices, à l'alcool, aux drogues, qu'elle avait dégénéré et qu'elle est morte plus vite que la normale ou qu'elle a vieilli plus vite que la normale, vous avez toujours trouvé une excuse.

Mais la crue réalité, c'est que notre ami untel est mort plus vieux que nous, alors qu'il a mené une vie semblable et il est mort en étant vieux.

Nous trouvons beaucoup d'excuses, nous disons que c'est à cause de l'alcool, des drogues, etc. Ils sont nés plus ou moins à notre époque, mais ils ont vieilli apparemment plus vite que nous. Nous disons : « Un tel a tant d'années, mais il ressemble déjà à un vieillard ». Nous parlons ainsi parce que nous le connaissons, mais ses petits-enfants ne disent pas cela, ils disent : « C'est mon papi untel ».

Là, il y a une faille que l'intellect ne comprend pas, que l'intellect ne capte pas, et, bien plus, les zones du cerveau pour traiter ce problème n'existent pas. C'est l'un des phénomènes de la Nature qui se produisent autour de nous, mais qui ne sont pas captés actuellement par les facultés humaines qui existent en nous.

Que s'est-il réellement passé ? Que cette personne ait atteint les 80 ans, alors qu'elle a été notre compagnon, qu'elle a joué avec nous, comment est-ce possible ?

D. Maître, l'homme produit-il des spermatozoïdes de différents types et procrée-t-il aussi, par l'intermédiaire de la femme, des enfants différents ?

M. Bien sûr que oui. Il y a des spermatozoïdes qui ne sont pas complets, c'est de là que provient la dégénérescence d'un humain : quand il naît, il a soit une paralysie, soit un autre handicap. Si le père du monsieur dont nous sommes en train de parler produit des spermatozoïdes toujours égaux, mais de différents types A, B, et C, ses enfants seront tous pareils. Est-il possible qu'un de ces spermatozoïdes ait vécu 30 ans de plus ? C'est possible, disons plutôt, non pas pour le spermatozoïde, mais pour cet homme.

Voilà un phénomène qui ne peut avoir aucun parallèle, il ne peut être schématisé sous aucune forme, c'est impossible simplement parce qu'il n'existe pas de facultés pour pouvoir le percevoir, c'est une lacune du mental.

extrait de la CONFÉRENCE N°222 : ÉCLAIRCISSEMENTS DOCTRINAUX DE L'AVATAR (Réponses du Cinquième des Sept) : viewtopic.php?f=242&t=3498

........................................
........................................

Samael dit : Étant du même âge que moi, comment a-t-il pu mourir à l'âge de 80 ans ?
Samael dit qu'il l'a connu très jeune.

Très étonnant le passage précédent, parce que Samael dit que le Général de Gaulle avait le même âge que lui.
Il se trouve pourtant que le Général de Gaulle est né en 1890 (et mort en 1970, soit à 80 ans).

Samael (de son nom de naissance : Víctor Manuel Gómez Rodríguez) serait né en 1917
Alors, cela voudrait-il dire que Samael est né en 1890, pour avoir le même âge que le Général de Gaulle.
C'est étrange qu'il n'est pas précisé les choses et que ses disciples n'aient pas évoqué la question en conférence.

Mais son disciple lui répond : Vous l'avez connu au moment de la guerre mondiale quand il avait, à ce que vous dites, l'âge que vous avez aujourd'hui ?
ce qui est bien différent de ce que dit Samael !

Je crois que je me plante et je me détourne du plus intéressant du mystère que Samael cherche à nous transmettre et à nous expliquer en conséquence : la lacune du mental à comprendre certaines choses qui le dépasse mais moi je bloque sur autre chose ! Mais le Maître Samael n'est pas là pour me ramener à l'essentiel et je ne m'adresse pas à mon Intime non plus !

...........................................................

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Message le 4 août 2017, 08:39

une autre fois, avec des différences dans les échanges :
........................................................................
Il y a tellement de choses... Par exemple, actuellement, de tous les phénomènes de la Nature qui se produisent autour de nous, on n'en perçoit seulement qu'un millionième ! Cela semble incroyable (je ne me réfère pas aux phénomènes métaphysiques, mais aux phénomènes physiques) et on n'en perçoit seulement qu'un millionième ; cela montre l'état de Conscience si endormi dans lequel se trouve l'humanité...

D. Elle n'a même plus [...]

M. Par exemple, parmi les phénomènes de la nature, j'ai remarqué qu'il y a des choses que j'ai parfois commentées à certains d'entre vous, mais j'ai décidé de ne plus les commenter ; vous ne les comprenez pas...

Par exemple : j'ai connu personnellement le maréchal de Gaulle, le général de Gaulle, ce général Français, durant la Deuxième Guerre Mondiale. Un homme jeune (il était jeune quand il s'est dressé contre Hitler) qui n'était pas d'accord avec le maréchal Pétain. Le maréchal Pétain a fait le jeu d'Hitler. Et oui, le maréchal Pétain a ainsi obtenu qu'Hitler n'envahisse pas la totalité de la France : le maréchal Pétain, n'ayant pas la capacité de résistance suffisante pour pouvoir vaincre les forces germaniques, a décidé de suivre son petit jeu, son petit jeu politique, n'est-ce pas ?

D. Pour éviter que Paris soit bombardée ?

M. Pour éviter que Paris soit bombardée et que toute la France soit détruite... C'est certain qu'ils ont mal remercié le maréchal Pétain : à la fin, ils l'ont condamné à la prison à perpétuité. Le maréchal Pétain est mort...

Mais bon, ce que je veux vous dire, c'est que je l'ai connu lorsqu'il était jeune, aussi jeune que moi ; et croyez-moi, quand j'ai parlé de cela, jamais personne ne m'a compris, jamais. Je ne m'attends pas à ce que cela vous rentre dans la tête. Le général de Gaulle est mort à l'âge de 80 ans, et quand je l'ai connu, il était aussi jeune que moi et il est mort à l'âge de 80 ans.

Je n'attends pas de vous que vous me compreniez, car il est impossible que les zones du cerveau servant à enregistrer ce type de données fonctionnent actuellement chez vous... Elles ne fonctionnent pas. Ayant le même âge que moi, comment a-t-il pu mourir à l'âge de 80 ans ?

D. S'il vous plaît, expliquez-moi. C'est possible qu'on comprenne à moitié, non ? Ou peut-être que nous nous embrouillons plus. Je suis embrouillé, mais je voudrais clarifier quelque chose. Vous l'avez connu durant la Deuxième Guerre Mondiale...

M. Oui !

D. Quand il avait, comme vous dites, votre âge...

M. Jeune !

D. [...]

M. À cette époque, à l'âge d'un enfant de [...] ans. C'est la vérité ! Jeune !

D. Et il est mort à 80 ans ?

M. Et il est mort à 80 ans. Et je l'ai connu quand il était jeune, très jeune. Mathématiquement, nous dirions :

D. « C'est impossible »...

M. « C'est impossible ». « Absurde ! » Et je vous le dis : les zones servant à enregistrer ce type de phénomène ne fonctionnent pas dans le cerveau humain...

D. Mais vous l'avez connu physiquement, Maître ?

M. Oui, à cette époque... et il est mort à l'âge de 80 ans...

D. [...] sa vie s'est déroulée normalement...

M. Son « curriculum vitae » ? Normal.

D. Il a mené une vie horizontale parfaitement semblable à celle de n'importe quel être humain ?...

M. Comme quiconque !

D. Où est donc la différence s'il a mené une vie horizontale semblable à celle des autres êtres humains ?...

M. Eh bien, vous pouvez chercher beaucoup d'échappatoires, mais il n'y a pas d'explication logique.

D. Cela n'a rien de logique !

M. Maintenant, ne nous attardons pas sur le général de Gaulle, cherchons une [...]

extrait de la CONFÉRENCE N°240 : (1) RÉPONSES D'OR DE L'AVATAR : viewtopic.php?f=259&t=3601

Avatar du membre
Messages : 111
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Message le 4 août 2017, 20:19

Cela me fait penser à cet autre extrait que tu as remonté récemment
( http://forum.gnose-de-samael-aun-weor ... te#p13675)
où une dame lui dit qu'ils se sont vu il y a quelques temps: cette dame adepte est sa voisine de crypte en Egypte et elle a rencontré Samaël avec le corps de sa momie, de son corps égyptien qu'il a amené en Amérique du Sud
C'est qu'à cette époque-là, on m'avait permis, après ma désincarnation en tant que MAJOR DANIEL CORONADO, d'utiliser un peu le corps égyptien (on nous le permet, de temps en temps, pour entretenir toutes ses fonctions et les conserver toujours actives) et j'ai amené ce corps ici, au Mexique.

De sorte que je m'occupais simultanément de deux véhicules : je m'occupais du véhicule qui était né récemment là-bas, en Amérique du Sud, et je m'occupais de celui-ci. Jusqu'au moment où l'on m'a interdit de continuer à l'utiliser, où l'on m'a demandé d'accorder plus d'attention à ce corps. Alors, je l'ai mis dans le sarcophage, il est resté à nouveau dans son sarcophage. Mais j'ai fini par le comprendre au bout d'un certain temps...
Ainsi, quand il dit qu'il a connu le général De Gaule jeune, il ne parle pas de son corps actuel, celui de Víctor Manuel Gómez Rodríguez parce qu'il ne s'identifie pas à ce corps, c'est Samaël qui parle et qui d'autre d'ailleurs?
Nous on identifie Samael à son enveloppe physique mais ce n'est qu'un véhicule, ça n'a presque aucune importance... sinon c'est comme reconnaître quelqu'un uniquement par sa chemise...

Alors cette histoire c'est comme si on comprenait les choses ainsi: j'ai connu Untel qui avait la même chemise toute neuve que moi et maintenant sa chemise est toute usée et trouée, et il l'a jetée... Nous on s'étonne, parce qu'on voit cette personne qui parle avec sa chemise bien mise, pas neuve mais encore correcte et on ne comprend pas: "mais comment, cette autre personne a été négligente, il l'a usée plus vite, etc. etc."

On identifie les gens par leur corps, on s'identifie nous-mêmes par notre corps... C'est une erreur, nous ne sommes pas le corps.

On comprend bien que depuis le temps personne ne porte la même chemise, d'ailleurs cette fameuse chemise toute neuve en son temps est sans doute également passée à la poubelle... Ainsi en est-il du corps.

Sauf que Samaël a une chemise un peu spéciale, une chemise qu'il peut mettre indéfiniment... c'est son corps égyptien. De sorte qu'il peut très bien connaître des personnes en différents lieux et époques sans pour autant être limité par la durée de vie de son vêtement.

Je ne sais si cela vous éclaire mais c'est ainsi que je comprends cette "énigme".

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Message le 5 août 2017, 20:23

merci Syrius d'animer le forum, de participer.
Moi, je suis complètement paumé sur ce mystère.
Au moins, ces citations t'ont intéressé. Ce n'est donc pas inutile.

Avatar du membre
Messages : 174
Enregistré le : 04 août 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Message le 7 août 2017, 12:11

Oui Syrius70. Supposons qu'il s'agisse de son second corps qu'il occupe. Ça voudrait dire que ce corps égyptien est celui avec lequel il a connu ce général. Donc ce corps là il peut le montrer à des gens ? Et deuxième interrogation : donc ce corps là était tout jeune au moment où il a connu ce général ?


Pourtant il me semble qu'il ait dit une fois que ce corps là n'est pas jeune. Je crois bien.


Bon ensuite, si on suppose toujours qu'il s'agisse de ce second corps, qui permette de comprendre ce mystère, comment comprendre alors cette phrase :


"À présent, ne nous en tenons plus au maréchal de Gaulle, cherchons [...] situons-nous ici, avec nous-mêmes. Par exemple, il n'y a personne, sur le chemin de la vie, qui n'ait pas eu de compagnons d'école, de collège, et il n'y a personne, sur le chemin de la vie, qui n'ait pas vu ses compagnons mourir déjà vieux, sans jamais se demander ce qui était arrivé et encore moins y avons-nous réfléchi.


Faisons des investigations, réfléchissez et vous verrez. J'ai connu des proches, des amis, des compagnons d'écoles, je les ai vus mourir vieux et je continue à vivre, comment expliquer cela ?"


C'est bizarre quand même ^^


Est-ce avec le corps égyptien qu'il a eu des amis, avec qui il a fait l'école, le collège ? Et ensuite ils se sont désincarnés ?


Une dernière interrogation pour finir. Et je pense que c'est la plus importante.


"j'ai connu personnellement le maréchal de Gaulle, le général de Gaulle, ce général Français, durant la Deuxième Guerre Mondiale. Un homme jeune (il était jeune quand il s'est dressé contre Hitler) qui n'était pas d'accord avec le maréchal Pétain."


Jeff nous a donné l'année de naissance du général. 1890. Bon supposons qu'en 1910, ils se sont connus personnellement, lui et le maitre. Alors le général avait 20 ans. Donc il était vraiment très jeune. Mais le maitre avait quel age ? Bah 0. Puisqu'il est né en 1917.


Bon alors si le maître a connu personnellement ce jeune homme, ça suppose que le maître avait un corps physique, et visible, ayant à peu près la vingtaine. Et non que ce serait une rencontre d'un être qui se matérialise et rencontre un jeune homme.


Mais là on dirait vraiment que le jeune homme que le maitre était à cette époque, avait une existence propre. Une vie, une famille, des amis, des fréquentations.


Alors comment est-ce possible qu'en 1910 le maitre puisse avoir une incarnation, une existence, qui a des potes, qui fait des études et que sais-je. Mais que 7 ans plus tard, il se retrouve encore dans une autre incarnation dans un corps en Colombie ?? ^^


Mystère !

Avatar du membre
Messages : 111
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Message le 7 août 2017, 20:05

Oui, ça reste énigmatique cette histoire de connaître des gens jeunes et de les voir mourir vieux alors que nous n'aurions pas vieilli en même temps... mais cela ne m'est pas arrivé et je ne connais personne à qui s'est arrivé et cela est sans doute comme le dit le maître à cause du fait que "de tous les phénomènes de la Nature qui se produisent autour de nous, on n'en perçoit seulement qu'un millionième ! Cela semble incroyable (je ne me réfère pas aux phénomènes métaphysiques, mais aux phénomènes physiques) et on n'en perçoit seulement qu'un millionième ; cela montre l'état de Conscience si endormi dans lequel se trouve l'humanité..."

La piste de réflexion que j'avais suivi est de dissocier l'enveloppe physique (le corps de Victor Manuel) de celui qui parle, à savoir le Maître Samaël qui peut avoir plusieurs enveloppe à travers le monde, comme il me semble que cela est possible et même mentionné chez les bouddhistes où un Etre suffisamment avancé peut avoir plusieurs corps de manifestations et même se manifester dans un corps avec seulement certaines de ses facultés/pouvoirs et en manifester d'autres dans un autre véhicule.

Tout cela me renvoie à la question de qui nous sommes?

Ce qui m'étonne et qui fait mystère c'est que Samaêl insiste pour dire que tout cela est à un niveau physiquement observable, il n'y a pas à faire rentrer des notions métaphysiques ou de dimensions par exemple, il semble juste parler de corps physique qui vieillissent à différentes vitesses comme si l'espace temps n'était pas le même pour tous.

Autant on pourrait dire que c'est notre perception, notre conscience et son éveille, qui détermine la perception et le vécu de l'espace temps, autant il est difficile d'invoquer une explication quand il dit que son corps était aussi jeune que celui du G. De Gaulle.

Mais si on reste plus terre à terre, de quel corps il parle en fait?
Pas celui de Victor Manuel, il n'était pas né, pas celui de sa momie, ce corps n'a rien de jeune ^^;
Donc c'est avec un autre corps, un corps qu'on ne connait pas comme, je suppose, tout maître peut avoir plusieurs corps à sa disposition, voire plusieurs "essence" dans différents corps qui lui sert pour justement cultiver différents pouvoirs ou qualités.

Cela me semble cohérent avec le statut de cosmocréateur, l'un des 7 devant le trône de Dieu... comment un tel Esprit devrait se limiter à une seule essence, à un seul Bodhisattva... Si l'un ou 10 échouent ou ne répondent pas bien, il en a d'autres, il cultive peut-être des centaines d'essences...

Est-ce que je délire ou bien?

Avatar du membre
Messages : 174
Enregistré le : 04 août 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Message le 7 août 2017, 21:38

Héhé. Il dit bien que c'est insensé pour nos intellects ^^

Oui nous tous (nos intimes) avons des morceaux d'essences dispersés par ci par là. Mais elles sont toutes endormies. Et aucune ne connait l'autre. Chacune croit être la number one.

Ce n'est qu'après la mort, qu'on peut soupçonner un tel phénomène. Et naturellement l'essence peut quitter le corps mort et aller se combiner avec un autre corps déjà vivant quelque part là bas. En harmonie avec un certain but. De même que cela peut se faire aussi totalement de manière automatique. Dans notre stricte sommeil.

Bref c'est vraiment une chose bizarre héhéhé. Surtout si on arrive même pas à l'imaginer. Je ne parle même pas de la vivre. ^^

Mais tu as posé une superbe question. Qui sommes-nous réellement ? Si on comprend bien ceci, on tremblerait même en essayant de connaître qui nous sommes. Car la réponse peut être RENVERSANTE.

Sauf qu'on croit toujours que ce qu'on va découvrir est en rapport avec ce qu'on sait déjà, avec ce vieux mental congelé.

Avatar du membre
Messages : 694
Enregistré le : 08 juin 2015

Re: Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Message le 8 août 2017, 03:48

Je viens de vous lire, un peu complexe comme situation pour le genre humanoide que nous sommes.
Je me souviens avoir vu un film sur le monde parlalelle tres complexe a comprendre, des personnes vont dans l'espace et laissent le vaisseau'mere quelque part et qqes uns (on va dire equipage 1 ) vont prendre une navette pour explorer, et ensuite rdv avec l equipage 2 pour leur compte rendu.

ils traversent des endroits parralleles en qqes seconde et qd ils reviennent qqes secondes apres sur le vaisseau mere, les autres avaient extrement vielli et avait selon leur dire attendus ltmps, alors que l'equipage 1 a ete en mission que qqes secondes, j ai eu bien du mal a suivre ce film si complexe.

Alors il existe peut etre des explications en lien avec ce monde parrallelle. Parfois certaines personnes pensent avoir deja vu untel ou untelle jeune alorsque ces memes personnes sont ltmps plus agées qu'eux

Etant donné nous avons plusieurs egos, legions qui vont et font tout, nous avons aussi plusieurs intimes qui se demultiplient et arrivent a vivre avec differentes personnes ou a traverser l espace spatiotemporel qui nous font revivre des situations inexplicables... bon c est un peut etre un peu tordu ce que je dis, cela me fait penser a une situation vécue, bon je n ai pas bien compris, où je me voyais sortir et vivre differentes situations comme plusieurs plans qui defilaient rapidement, comme plusieurs scenes , mais en meme tmps et qui allaient tres vite, un truc bizzare pour moi qui comprend pas tout, je crois avoir deja vu cela dans un film, halala nous voilà devenu des extraterretres. A ne rien comprendre, je crois en sortie astrale , on vit un peu de tout et de differentes manieres ou seule la personne comme le maitre saw peut lui meme comprendre et difficile a expliquer.

Je crois bien que bcp d entre nous avions vecu des choses assez complexes et incomprehensibles qu on a fini de mettre cela de coté, ne sachant pas ce que cela signifiait, surtout qd on est petit, ou jeune.
Il y aune chose j ai vecu ados, je me suis levee de mon lit en physique, alentour minuit, 1h matin, reveillé je veux dire en physique j ai fait mon'lit comme pour aller a l ecole et puis je me suis regardée dans le miroir comme si je voyais un double, à moi, un moi sans etre moi, bon je n ai pas bien compris, je lui ai causé, et je suis revenue a moi meme, en me disant , mais tu fais quoi là, ensuite j ai redefait le lit pour me recoucher comme si de rien, je n ai pas à ce jour compris le pourquoi du comment. Mystere de x dimension lol !

Peut etre que si vous fouillé bien vous allez trouver des choses bizzaroides non ? Qui sait on est plusieurs qui se dedoublent sans qu on le sache non ? :mrgreen:
Modifié en dernier par Papillon le 8 août 2017, 03:51, modifié 1 fois.
Wa-kanda soph.

Avatar du membre
Messages : 111
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Le Général de Gaulle et Samael - le mental qui ne peut pas l'expliquer !

Message le 9 août 2017, 14:26

actuellement, je suis donc dans un processus de réincarnation, je n'ai pas besoin de passer par la réincarnation comme le font tous les êtres humains communs et courants, non ! Je la passe de mon vivant. Ma vie en tant que Victor Manuel Gomez n'a pas duré plus de 58 ans ; je suis mort à l'âge de 58 ans ; Victor Manuel Gomez n'existe plus, il est mort (il est mort l'année dernière) ; vous direz : « comme c'est bizarre, non ? ».
Il explique ensuite que le corps vital qu'il utilise est celui de sa momie, parce que celui de Victor Manuel Gomez est mort l'année dernière... et donc qu'il a 1 an...

Nous on voit juste un type de 60 ans (qui peut en paraître 15 de moins selon les besoins pour une photo par exemple, comme cela a été raconté) mais même cette enveloppe au fond n'a pas l'age qu'on lui prête parce que le processus de réincarnation peut se faire de son vivant, dans une sorte de continuité.

ça laisse beaucoup de possibilités "en théorie", comme celle d'avoir connu le Général De Gaule avec leur corps jeunes et en même temps de ne pouvoir échapper à une certaine destinée, ou processus, ou scénario qui a fait que le maître est "mort" de façon tout à fait commune et classique une année plus tard...

Quid de la question de la réincarnation...
Si je me souviens bien, il s'agissait pour SAMAEL de terminer l'épreuve de Job (8 années physiques à souffrir, c'est bien ça?) et de savoir si les hiérarchie lui laisseraient ce corps physique à la suite de cette étape de l'initiation... apparemment non.

Encore un mystère.

Répondre

Retourner vers « Concepts et interprétations »