Bienheureux les pauvres en Esprit parce que le Royaume...

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Bienheureux les pauvres en Esprit parce que le Royaume...

Message le 31 décembre 2013, 06:36

Voyons « LES BÉATITUDES », par exemple ; elles sont SOLAIRES à cent pour cent, non pas lunaires. Les « Béatitudes » commencent par nous enseigner la NON-IDENTIFICATION : « Bienheureux, dit le Seigneur de Perfection, Bienheureux les pauvres en Esprit parce que le Royaume des Cieux est en eux »... Mais alors, qui sont les « pauvres en Esprit » ? Ne vous est-il pas arrivé d'y réfléchir ?

Un homme qui est identifié avec l'argent, avec ses procès, avec ses affaires, etc., est-il par hasard un « pauvre en Esprit » ? Un homme qui est identifié avec lui-même, qui est rempli d'images de lui-même, qui se sent important, puissant, sublime, ineffable, etc., est-il par hasard un « pauvre en Esprit » ? Il est évident que non ! Celui qui est plein de lui-même, qui n'a pas laissé une petite place pour Dieu ; alors, ce n'est pas un « pauvre en Esprit » (Comment pourrait-il être Bienheureux ?).

Regardons, par exemple, l'orgueil. N'est pas orgueilleux seulement celui qui a de l'argent ; n'est pas orgueilleux seulement celui qui fait partie d'une famille très « bon chic bon genre », comme on dit ; n'est pas orgueilleux seulement celui qui a une voiture flambant neuve, qui se sent content de lui ; il y a un autre orgueil ; je veux me référer de façon claire à l'ORGUEIL MYSTIQUE. Certaines écoles de type pseudo-ésotérique et pseudo-occultiste, disent que « grâce à la Loi d'Évolution, un jour ou l'autre nous arriverons à être des Dieux Ineffables ; l'homme est appelé à se convertir en un Dieu »...

Il est clair que de tels enseignements nous conduisent à l'ORGUEIL MYSTIQUE, à la SUFFISANCE SPIRITUELLE, à la MYTHOMANIE ; parce que l'Homme, bien qu'il soit très parfait, bien qu'il arrive à être un Bodhisattva, en réalité n'est rien de plus que cela : un Homme...

Dieu est « le Père qui est en Secret », lui seul est Dieu. Le Père peut prendre l'Homme, s'il est très parfait, si c'est un Bodhisattva ; il le met dans son mental, ou il le met dans son coeur, ou il le fait travailler en dehors de lui-même, dans quelque lieu, pour qu'il fasse quelque chose ; mais, que cet Homme, ce « freluquet » se sente comme un Dieu, c'est de la Mythomanie de la pire espèce, du plus mauvais goût.

Les Hommes sont des Hommes, et rien de plus que ça : des Hommes. Dieu, lui, est Dieu. Mais nous autres, les Hommes, nous ne sommes que des Hommes. Celui qui se sent très Sage parce qu'il a certaines connaissances en Pseudo-Ésotérisme ou en Pseudo-Occultisme, ici, dans le mental, et qui pense qu'il est un Grand Initié, etc., est tombé dans la Mythomanie, il est plein de lui-même...

Chacun de nous n'est rien d'autre qu'un vil ver de la boue de la terre. Quand je dis cela, je commence par moi, qui me considère comme tel et rien de plus que cela : un vil ver de la boue du monde...

Dieu est Dieu, mais c'est Lui, c'est son affaire. Nous autres, nous ne sommes pas des Dieux, nous sommes simplement de vils vers de la boue de la terre et nous croire des Dieux est une absurdité, comme nous croire des Sages...

Ainsi, en réalité et en vérité, mes chers amis, être plein de soi-même, avoir de fausses images de soi-même, des fantaisies sur soi-même, ce n'est pas être « pauvre en Esprit »...

Quand on reconnaît sa propre nullité et sa misère intérieure, quand on ne se sent pas aussi sublime, ni aussi Divin, ni aussi Sage, quand on comprend qu'on est un pécheur comme n'importe quel autre, alors on n'est pas plein de soi-même, et on sera un « Bienheureux »...

Mais « être Bienheureux », qu'est-ce que c'est ? Beaucoup pensent qu'on sera Bienheureux le jour où l'on sera mort et que l'on ira là-haut, jouir de la Félicité Céleste, avec les Angelots. Non ! C'est une idée fausse ! « BIENHEUREUX » signifie « FÉLICITÉ », « on aura la félicité ». Où ? Ici et maintenant !...

On entrera dans LE ROYAUME DES CIEUX ! Il est vrai qu'on entre dans le Royaume des Cieux. Mais où est le Royaume des Cieux, dans quel lieu de l'Univers est-il ? Soyons sincères envers nous-mêmes ; le Royaume des Cieux est formé par LE CERCLE CONSCIENT DE L'HUMANITÉ SOLAIRE qui agit sur les Centres Supérieurs de l'Être ; c'est ça le Royaume des Cieux. Ainsi donc, soyons pratiques et comprenons tout cela ; c'est ainsi que nous devons agir...

Ainsi donc, l'Évangile du Seigneur commence par enseigner la Non-Identification. On s'identifie avec soi-même, pensant qu'on va obtenir plus d'argent, une belle automobile du dernier modèle, ou la fiancée qu'on désire, ou qu'on va obtenir une grande fortune, ou qu'on est un homme important, ou qu'on est un grand sage ; il y a beaucoup de façons de s'identifier avec soi-même. On doit commencer par NE PAS S'IDENTIFIER AVEC SOI-MÊME et ensuite NE PAS S'IDENTIFIER AVEC LES CHOSES DE L'EXTÉRIEUR.

Quand on ne s'identifie pas, par exemple, avec quelqu'un qui nous insulte, on lui pardonne, on l'aime, on ne peut pas le blesser ; et si quelqu'un blesse notre amour-propre, mais qu'on ne s'identifie pas avec l'amour-propre, il est clair qu'on ne peut ressentir aucune douleur, puisque cela ne nous fait pas mal.

Et si on ne s'identifie pas avec la vanité, peu nous importe d'aller dans la rue avec des pantalons raccommodés. Pourquoi ? Parce qu'on n'est pas identifié avec la vanité. Ainsi, avant toutes choses, ne nous identifions pas avec nous-mêmes, et ensuite, ne nous identifions pas avec les vanités du monde extérieur.

Quand on ne s'identifie pas avec soi-même, on peut PARDONNER. Rappelons-nous la Prière du Seigneur : « Pardonne-nous nos dettes comme nous pardonnons à ceux qui nous doivent »...

Personnellement, je vais plus loin : il ne suffit pas simplement de pardonner, il faut ANNULER LES DETTES ; et c'est tout. Quelqu'un pourrait pardonner à son ennemi, mais sans jamais annuler ses dettes ! Il faut être sincères, nous devons les annuler et ceci est le sens profond de cette phrase qui dit : « Pardonne-nous nos dettes comme nous pardonnons à ceux qui nous doivent »...

Tant qu'on s'identifie avec soi-même, on ne peut pardonner à personne. Cela fait mal quand on est insulté, cela fait mal quand on est humilié, cela fait mal quand on est déprécié. Pourquoi ? Parce qu'on a le Moi de l'orgueil, on a le Moi de l'amour-propre à l'intérieur de soi, bien vivant. Et tant qu'on a le Moi de l'amour-propre, on a mal lorsque quelqu'un blesse notre amour-propre. Ainsi, si nous ne nous identifions pas, alors, il nous est facile de pardonner et, plus encore, je dis : annuler les dettes est ce qu'il y a de mieux...

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... unaire.php

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Bienheureux les pauvres en Esprit parce que le Royaume...

Message le 24 mars 2017, 06:14

à relire

Hors ligne itachi
#3
Messages : 287
Enregistré le : 09 juin 2015

Message le 24 mars 2017, 21:31

Bienheureux les pauvres en esprit revoie tout simplement à la volonté d etre comblé par le rayonnement divin. il faut avoir une soif de se reconnecter à dieu, voilà la pauvreté. ne pas être autosuffisant.

Répondre

Retourner vers « Concepts et interprétations »