concepts Plan, dimension et Ciel

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6742
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

concepts Plan, dimension et Ciel

Message le 3 août 2017, 21:44

D. Compris ! Maître, je voudrais que vous me disiez s'il y a une différence entre les concepts Plan, dimension et Ciel ?

M. QUESTION DE NOMS, question de noms... Quand au MOT « PLANS », JE L'AI DÉJÀ ABOLI DANS MES LIVRES. Vous observerez que je ne l'utilise plus. Je l'ai utilisé dans des œuvres comme « Le Mariage Parfait », « La Révolution de Bel » (qui font réellement partie de mes premiers livres), mais dans les œuvres supérieures, je n'ai pas utilisé ce terme parce qu'il conduit à de nombreuses erreurs : il fait penser à quelque chose de plat ou d'horizontal. Et si nous parlons de l'astral, du mental, du causal comme des plans, cela nous donne la fausse idée de gravir une échelle formée par différents plans, ce qui est absurde.

J'ai donc préféré utiliser des termes comme : dimension, Mondes supérieurs ou Mondes inférieurs, etc. dimension, donc... évidemment, nous vivons dans un monde à trois dimensions : longueur, largeur et hauteur. Au-delà se trouve le monde de la quatrième dimension qui est le temps, le monde de la cinquième dimension qui est l'éternité, le monde de la sixième dimension qui est au-delà de l'éternité et du temps, le monde de la septième dimension qui est la dimension zéro inconnue, l'Esprit Pur. Il me semble que LE CONCEPT DE MULTIDIMENSIONNALITÉ EST PLUS SAGE que celui de « Plans », du style théosophiste. Autre chose ?

extrait de la conférence : CONFÉRENCE N°240 : (1) RÉPONSES D'OR DE L'AVATAR : viewtopic.php?f=259&t=3601
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on n'est pas "Homme" ?!

Que faire quand on est issu du produit d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que des alchimistes et Maîtres qui nous ont montré le chemin au fil des siècles ?

Pourquoi faut-il que la mystique nous tente mais pas assez pour que nous prenions le ciel d'assaut ?

Comment ne pas se repentir de cette léthargie abominable qui nous condamne à échouer sur le chemin de l'intégration de l'Etre ?

Répondre

Retourner vers « Concepts et interprétations »