Puis il dit à Jésus : « souviens-toi de moi quand tu entreras dans ton royaume ».

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Puis il dit à Jésus : « souviens-toi de moi quand tu entreras dans ton royaume ».

Message le 6 août 2017, 07:24

D. Où vont les âmes mauvaises après la mort ? Jésus a dit : « En vérité, je te le dis, aujourd'hui même tu seras avec moi dans le Paradis ». Il dit aussi : « Et toi, aux ténèbres extérieures ». Jésus renie ainsi la réincarnation. Qu'en pensez-vous, Maître ?

M. (...)

Quand le Christ, sur le Golgotha, a dit au bon voleur : « Assurément, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis », il ne prit nullement en compte le concept temps inventé par les hommes.

Pour pouvoir comprendre cette réponse que le Christ donna au bon voleur, voyons dans les versets 15 et 16 du Chap. 11 de l'Apocalypse la réponse que nous cherchons :

« Puis le septième ange sonna de la trompette. Des voix fortes se firent entendre dans le ciel ; elles disaient : les royaumes du monde sont devenus les royaumes de notre Seigneur et de son Christ et il régnera à tout jamais ».

« Et les vingt-quatre anciens qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes se prosternèrent face contre terre et adorèrent Dieu ».

Pour comprendre le sens de la prière faite par le bon larron, voyons le verset 42 du chapitre 23 de saint Luc : « Puis il dit à Jésus : « souviens-toi de moi quand tu entreras dans ton royaume ».

Le bon larron dit : « tu entreras dans ton royaume » ; il n'a pas dit : « quand tu iras a ton royaume » mais quand « tu entreras dans ton royaume ». À quel royaume le bon larron faisait-il référence ?

« En disant : nous te rendons grâces Seigneur Dieu tout puissant qui es, et qui étais et qui seras, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton royaume ». (Apoc. 11 : V : 17).

Par ces versets bibliques, nous nous rendons exactement compte des paroles du bon larron : « Seigneur, souviens-toi de moi quand tu entreras dans ton royaume » et de la sage réponse du Maître : « Je te le dis, en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis ». Le bon larron prouve ainsi qu'il connaissait la réincarnation et qu'il n'ignorait pas que le Maître reviendrait en corps éthérique dans son royaume : la terre éthérique du futur.

Nous appelons temps la transition d'un état de conscience à un autre ; mais les états de Conscience se succèdent les uns aux autres dans un éternel maintenant.

Le bon larron connaissait la lumière de la réincarnation et il savait que le Christ devait revenir dans son « royaume » : la Terre éthérique, « la Nouvelle Jérusalem », et c'est pourquoi il demanda de l'aide au Maître.

Si nous faisons abstraction du concept temps, le fait même de se repentir totalement signifie être « aujourd'hui même dans le Paradis ». Nous pouvons retourner « aujourd'hui même au Paradis ».

extrait de la CONFÉRENCE N°238 : (2) INTERROGATIONS GNOSTIQUES DÉVOILÉES : viewtopic.php?f=259&t=3598

Répondre

Retourner vers « Concepts et interprétations »