Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution, Iod

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution, Iod

Message le 10 juillet 2010, 21:17

MMP10 (Iod) La Roue de Fortune

Les dix Séphiroths.

1 L'homme est constitué de dix principes :

2 Le premier est Kether, l'Ancien des Jours.

3 Le second est Chokmah, le Christ Cosmique en nous.

4 Le troisième est Binah, la Mère, l'Esprit-Saint en nous.

5 Le quatrième est Chesed, l'Intime.

6 Chesed est une lampe précieuse que la Mère porte dans la main.

7 Le cinquième est Geburah, notre Ame Spirituelle, notre Conscience Superlative (la Bouddhi).

8 Le sixième est notre Ame Humaine, Tiphereth.

9 Le septième est Netzah, le corps Mental.

10 Le huitième est Hod, le corps Astral.

11 Le neuvième est Jesod, le corps Ethérique.

12 Le dixième est Malkuth, le corps physique.

13 Moïse est parvenu à incarner en lui-même Binah, mais n'est pas allé au-delà.

14 Heureux ceux qui arrivent à incarner en eux-mêmes le Christ Cosmique (Chokmah).

15 Plus heureux encore ceux qui parviennent à incarner en eux-mêmes leur propre Ancien des Jours, la Bonté des Bontés, leur Moi Suprême Absolu.

16 Sur le mont Horeb, la Mère est apparue à Moïse au milieu des flammes du buisson ardent, et Moïse tomba par terre, et sa Mère, Binah, Adonaï-Jehovah, est entrée en Lui.

17 Ainsi Moïse devint illuminé.

18 Les dix Séphiroths sont atomiques.

19 Dans le corps de l'Ancien des Jours, resplendissent les dix Séphiroths comme des pierres précieuses, lorsque nous avons atteint les trois cent mille ans ésotériques.

20 Les âges ésotériques sont le temps ésotérique.

21 Le temps ésotérique est sacré, c'est l'état de Conscience.

22 Le temps ésotérique n'a rien à voir avec le temps chronologique profane.

23 Les Séphiroths forment le corps d'Adam-Kadmon.

24 Lorsque l'homme se réalise à fond, il entre dans le royaume d'Adam-Kadmon.

25 Le Royaume d'Adam-Kadmon s'absorbe finalement dans l'Absolu, où resplendit la vie libre en son mouvement.

chapitre extrait du livre http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/MMP.html

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution, Iod

Message le 10 juillet 2010, 21:19

VC16 La Dixième Chambre

Sais-tu, ô Bouddha, ce qu'est la douleur de perdre ce qu'on aime le plus ?

Sais-tu, ô Bouddha, ce que c'est que perdre ce que nous chérissons le plus ?

La roue de la fortune tourne sans cesse et, attachés à la roue, nous avons fait plusieurs tours.

Cela correspond à l'Arcane Dix du Tarot : la Rétribution.

Vois-tu, ô Bouddha, ce gigantesque précipice ?

Vois-tu ces rochers inexpugnables et cet abîme terrifiant ?

Le Maître se tient au bord d'un abîme, et la roue de fortune effectue plusieurs tours ; l'humble sera exalté et l'exalté sera humilié.

« Mon Père, ne me laisse pas tomber dans l'abîme, ne me laisse pas sortir de la lumière. »

Une chambre s'ouvre. Entre, mon frère, dans le temple incrusté dans les parois de roche vive de cet horrible précipice.

La porte du temple s'ouvre lentement, en produisant un son profond et mystérieux ; entre, ô Bouddha, entre dans ta chambre pour y célébrer cette fête délicieuse !

Tu aperçois maintenant, ô Bouddha, le terrible précipice.

Le Maître se tient toujours en équilibre sur le bord d'un abîme, et les Anges eux-mêmes peuvent tomber.

Tu vois à présent, ô Bouddha, ce qu'est l'Alchimie Sexuelle ; ton cinquième serpent monte peu à peu par le fin canal médullaire de ton corps causal, au fur et à mesure que tu pratiques intensément la Magie Sexuelle avec ta femme.

En avant, ô Bouddha ! En avant, et ne t'évanouis pas !

Chapitre extrait du livre http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -livre.php

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution, Iod

Message le 10 juillet 2010, 21:26

CEK10 La Roue du Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution

Nous allons étudier dans cette leçon l'Arcane X du Tarot. Il est nécessaire d'analyser la roue cosmogonique d'Ezéchiel. Nous trouvons dans cette roue la bataille des antithèses. Hermanubis monte, du côté droit de la roue fatale, et Typhon descend du côté gauche. C'est la roue des siècles, des réincarnations et du Karma. Au-dessus de la roue se trouve le mystérieux Sphinx tenant entre ses pattes de lion l'Epée flammigère.
C'est la roue de l'antithèse. Le serpent de bronze qui guérissait les Israélites dans le désert et le terrible serpent tentateur de l'Eden se combattent mutuellement. Tout le secret de l'Arbre de la Connaissance est renfermé dans cette roue. De la source unique jaillissent les quatre fleuves du Paradis ; l'un court à travers l'épaisse forêt du Soleil, arrosant la terre philosophique de l'Or de la Lumière ; un autre circule, ténébreux et bourbeux, dans le royaume de l'Abîme. La Lumière et les ténèbres, la magie blanche et la magie noire se combattent mutuellement. Eros et Antéros, Caïn et Abel, vivent au-dedans de nous-mêmes, guerroyant l'un contre l'autre jusqu'à ce que, en découvrant le mystère du Sphinx, nous saisissions l'Epée flammigère ; nous nous libérons alors de la roue des siècles.

Conscience Lunaire :

La conscience lunaire dort profondément, c'est le résultat de l'infidèle mémoire, l'être humain a seulement conscience de ce dont il se souvient ; personne ne peut avoir conscience de choses dont il ne se rappelle pas. L'Adam de péché est la mémoire. Il est le Moi désincarnant lui-même, il est la conscience lunaire.

Les clairvoyants affirment qu'il est constitué des atomes de l'ennemi secret. Il est un résidu ténébreux de notre passé lunaire (la Larve du Seuil).

Nos disciples gnostiques doivent comprendre que ce type de conscience lunaire suppose quelque chose dont il faut être conscient et quelqu'un qui soit conscient de cette chose. La conscience lunaire est soumise à toutes sortes de limitations, qualifications, restrictions, réactions : elle est un produit de la matière, le résultat de l'hérédité, de la race, de la famille, des habitudes, us et coutumes, préjugés, désirs, peurs, appétits, etc. L'Adam de péché, avec sa conscience lunaire, se réincarne, dit-on, pour gagner de l'expérience dans l'école de la vie. Les expériences compliquent et renforcent l'Adam de péché. L'innocente humanité de l'Eden est à présent la terrible et perverse humanité de la bombe atomique, de la bombe à hydrogène, etc.

L'enfant innocent se convertit, avec les expériences, en le vieillard astucieux, méfiant, malicieux, avare, craintif : voilà la conscience lunaire. Le diable est le diable, et il ne se perfectionne jamais. La grande Maîtresse H.P. Blavatsky a dit : « Fortifie ton âme contre les traquenards du Moi, rends-la digne du nom d'Ame-de-Diamant ».

Conscience Solaire :

Il existe des changements dans la conscience et des changements de conscience. Tout développement de la conscience origine des changements en elle. Les changements dans la conscience sont superficiels et inutiles. Il nous faut un changement de conscience. Lorsque nous dissolvons la conscience lunaire, alors naît en nous la conscience Solaire.

Il est nécessaire que meure en nous l'Adam de péché pour que naisse en nous l'Adam-Christ. Lorsque nous libérons la matière électronique solaire enfermée dans les atomes séminaux, nous saisissons l'Epée flammigère.

Persée descend dans la forge ardente de Vulcain pour décapiter l'Adam de péché (la Méduse) avec son Epée flammigère. Jean-Baptiste est décapité et le Christ crucifié pour sauver le monde. Le massacre des enfants innocents (les Initiés) est une répétition de l'Initiation. C'est alors que naît en nous la Conscience Solaire : celle-ci contient en elle-même le connaisseur, la connaissance et la chose connue. Trois en un, un en trois. La conscience solaire est omniprésente, omnipénétrante. La conscience solaire libère l'homme de la roue fatale des siècles.

Cycles Sexuels :

Uranus est à l'octave de Vénus, elle gouverne les phases masculine et féminine du sexe ; elle a un cycle sexuel de 84 ans ; ce cycle se divise en deux périodes de 42 ans, l'une positive masculine et l'autre négative féminine. Uranus présente toujours ses pôles face au soleil.

Durant quarante-deux ans, elle présente le pôle positif, et pendant quarante-deux ans, le pôle négatif. Nous comprenons maintenant d'où provient la stimulation alternante des deux sexes : du biorythme merveilleux des 84 années. La roue des siècles tourne en accomplissant des périodes de quarante-deux ans. La moitié du cycle total de 84 ans régit le sexe masculin, et l'autre moitié le sexe féminin. Le cycle sexuel d'Uranus est en accord avec la durée moyenne de la vie humaine : cela signifie qu'à l'âge de la maturité vibre en nous l'antithèse du cycle sexuel qui prédomine à notre naissance. Nous nous sentons alors sexuellement stimulés. Nous comprenons pourquoi les hommes et les femmes de quarante ans sont réellement mûrs pour travailler dans le Grand-OEuvre, et pourquoi les sentiments sexuels sont plus vigoureux à cet âge.

Lumière et Conscience :

La lumière et la conscience sont deux phénomènes d'une seule et même chose. A plus haut degré de conscience christique, plus haut degré de Lumière. La Conscience-Christ du Soleil est en train d'être absorbée graduellement par les planètes. Lorsque les planètes de notre système solaire auront absorbé intégralement la divine conscience solaire, alors la vie, la lumière et la chaleur n'occuperont plus uniquement la place astronomique du soleil, alors tout le système solaire resplendira comme un Soleil. C'est ce qui s'est produit avec le gigantesque soleil Antarès, un million de fois plus raréfié, c'est-à-dire moins dense, que notre soleil. Dans le système solaire d'Antarès, la lumière ne se trouve pas focalisée uniquement en son soleil, car chacune des planètes jouissant de la conscience solaire est devenue un soleil, les humanités planétaires jouissant de la conscience solaire ; les splendeurs du système solaire d'Antarès sont l'heureux résultat de cette transformation.

Les Dix Séphiroths :

On parle de dix Séphiroths. Les Séphiroths sont, en réalité, au nombre de douze. L'Ain-Soph est la onzième et son antithèse ténébreuse est l'Abîme, est la douzième Séphiroth.

Il y a douze sphères ou régions universelles qui se pénètrent et compénètrent mutuellement sans se confondre. Les douze sphères gravitent autour de l'atome central du signe de l'Infini. C'est dans ces douze sphères que se développe l'humanité solaire. Nous avons déjà dit que le signe de l'Infini se trouve au centre de la terre, en son coeur. Les dix Séphiroths de vibration universelle émanent de l'Ain-Soph qui est l'étoile microcosmique qui nous guide à l'intérieur, l'Etre Réel de notre Etre.

De cette étoile microcosmique émanent les dix Séphiroths : d'abord, Kether, l'Ancien des jours. La seconde est Chokmah, la région de la Sagesse. La troisième, Binah, l'intelligence divine. La quatrième, Chesed, le monde de l'Intime. La cinquième, Geburah, le monde de l'âme-conscience, la région de la Rigueur et de la Justice. La sixième, Tiphereth, le monde causal, la région de la Volonté, de l'équilibre et de la beauté. La septième, Netzah, la région de la Victoire, le monde de l'homme mental (celui qui parvient à se libérer des quatre corps de péché est un Bouddha). La huitième est Hod, la Splendeur, la région du corps astral. La neuvième est Jesod, le Fondement, le sexe, le plan éthérique. La dixième, Malkuth, le Royaume en général, le monde physique. Malkuth est un suprême filtre, nous sortons de cette région pour l'Ain-Soph ou pour l'Abîme, telle est la Loi.

Les Séphiroths sont atomiques ; on peut réduire à trois tables les dix Séphiroths. Tout d'abord, la table des Quanta, de l'énergie radiante qui vient du soleil. Ensuite, le tableau des poids atomiques des éléments de la nature. Enfin, le tableau des poids moléculaires des composés, qui est l'échelle de Jacob allant de la terre jusqu'au ciel. Tous les mondes de Conscience cosmique se réduisent à trois tables. Les dix Séphiroths que l'on connaît proviennent de Séphira, la Mère Divine, qui réside dans le Temple-Coeur.

Clé pour obtenir la Connaissance Directe :

Il est nécessaire que nos disciples gnostiques apprennent à sortir du corps physique en pleine conscience, dans leurs véhicules intérieurs, afin de pénétrer dans les différentes régions séphirotiques.

Il est indispensable de connaître directement les douze sphères de vibration universelle où vivent et se développent tous les êtres de l'Univers. Que le disciple se concentre dans le chakra du coeur où demeure la Divine Mère Cosmique, que le disciple supplie Séphira, la mère des Séphiroths, en la priant de le faire sortir du corps physique et de l'emmener aux divers départements du Royaume pour étudier directement les Séphiroths de la Kabbale. Le disciple doit prier intensément, méditer sur la Divine Mère et vocaliser mentalement les mantras kabbalistiques suivants : Lifaros Lifaros Licanto Ligoria. Vocalisez ces mantras en séparant et allongeant chaque syllabe. Si vous observez attentivement l'intelligente phonétique de ces mantras, vous remarquerez les trois voyelles IAO des grands Mystères.

Dans ces mantras sacrés de la Kabbale se cache et se combine l'IAO. Le disciple doit s'endormir en vocalisant mentalement ces quatre mantras kabbalistiques. Au réveil, il faut pratiquer un exercice de rétrospection pour nous rappeler ce que nous avons vu et entendu pendant le sommeil.

L'Initiation :

Fuyez ceux qui vendent des Initiations. Souviens-toi, cher dévot, que l'Initiation est ta vie même. Si tu veux l'Initiation, écris-la sur une Verge (celui qui a de l'entendement, qu'il entende, car ici il y a Sagesse). Le chemin de la libération est représenté par la vie, la passion, la mort, la résurrection et l'ascension de notre adorable Sauveur. Rappelez-vous que le Moi ne reçoit pas d'Initiations. Ne te considère pas comme un Initié. Ne dis pas : « J'ai tant d'Initiations ; j'ai tels pouvoirs », car c'est de la présomption et de la vanité. Seul l'Intime reçoit des Initiations. Toi, pauvre homme, tu n'es pas plus que l'ombre pécheresse de celui qui n'a jamais péché. Efforce-toi de mourir chaque fois davantage en toi-même, pour qu'en toi naisse le « Fils de l'Homme ».

chapitre extrait du livre http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/CEK.html

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution, Iod

Message le 10 juillet 2010, 21:27

TK10 Arcane 10 : La Rétribution
tarot-10-La-Retribution.jpg
tarot-10-La-Retribution.jpg (21.2 Kio) Vu 3504 fois
Description de la lame : Dans les eaux de la vie, nous voyons deux serpents : le positif, solaire, qui guérissait les Israélites dans le désert et le négatif, lunaire, le serpent tentateur de l'Eden, celui des corps lunaires, des corps de péché.

Dans la partie du milieu, la roue de la fortune ou roue du Samsara, la roue des morts et des naissances. Du côté droit monte Hermanubis, en évolution, et du côté gauche descend Typhon-Baphomet, en involution. Après les cent huit vies, la roue fait un tour complet : durant la montée, nous observons l'évolution à travers les règnes minéral, végétal, animal, et humain ; lorsqu'elle descend, elle reprend le même chemin. La roue du Samsara fait trois mille tours, suite auxquels l'Essence, après tant de purifications et de souffrances, retourne à l'Absolu, mais sans autoréalisation.

Dans la partie supérieure, le sphinx, en équilibre sur la roue, représente la Mère Nature. Le sphinx est l'intercesseur élémental de la bienheureuse Déesse-Mère du monde. Nous trouvons en lui la représentation des cinq éléments : Eau le visage d'homme, Air les ailes d'aigle, Terre les pattes de boeuf, Feu les griffes de lion, Ether la canne.

Signification ésotérique de l'Arcane : L'Arcane 10 contient la roue du destin, la roue cosmogonique d'Ezéchiel. Nous retrouvons dans cette roue la bataille des antithèses : Hermanubis à droite, Typhon à gauche. C'est la roue des siècles, la roue de la fortune, de la réincarnation et du karma, la roue terrible de la rétribution. Le mystère du sphinx se trouve sur cette roue.

Dans la roue de l'antithèse, les deux serpents se combattent mutuellement. Cette roue renferme tout le secret de l'Arbre de la connaissance. D'une source unique émanent les quatre fleuves du paradis : l'un d'eux coule à travers l'épaisse forêt du soleil, arrosant la terre philosophique avec de l'or de lumière ; l'autre circule, ténébreux et trouble, dans le royaume de l'abîme. La lumière et les ténèbres, la magie blanche et la magie noire, se combattent mutuellement. Eros et Antéros, Caïn et Abel, vivent à l'intérieur de nous-mêmes dans une lutte intense jusqu'à ce que nous découvrions le mystère du sphinx et que nous empoignions l'épée flammigère pour alors nous libérer de la roue des siècles.

L'Arcane 10 s'appelle kabbalistiquement le Royaume, ou le centre vital ; on l'appelle la racine cristallisante de toutes les lois de la nature et du cosmos.

Cristalliser signifie concevoir intellectuellement, et ensuite construire ou dessiner. C'est pourquoi le 10 est le principe cristallisant de toutes les choses.

Le cercle avec un point au centre représente les mystères du Lingam-Yoni ; le cercle est l'Absolu, l'éternel principe féminin, la Yoni dont naissent tous les univers. Le point est le Lingam, l'éternel principe masculin. Le cercle avec un point représente le macrocosme, les mystères du Lingam-Yoni, par lesquels les univers peuvent être créés.

Le cercle est réceptif, le point est projectif. Si le point se prolonge, s'étire, il devient une ligne et divise le cercle en deux. Le point étant en mouvement, nous avons alors le Lingam-Yoni, les deux sexes, masculin et féminin.

En sortant la ligne de l'intérieur du cercle, nous obtenons le nombre 10, et aussi le mantra de la Mère divine.

L'univers entier est le produit de l'énergie sexuelle ; sans le pouvoir de l'énergie créatrice, l'univers ne peut se cristalliser. Sans l'énergie sexuelle créatrice, il n'y a pas d'univers, et c'est pourquoi le 10 est le principe cristallisant de toute la nature.

Le cercle avec un point au centre peut également être envisagé de la façon suivante : Saint-Huit surmonté d'une croix naissant de l'intersection des deux cercles.

Le nombre 10 nous enseigne beaucoup de choses ; rappelons-nous que le cercle est le symbole de la Mère divine. Nous pouvons dire que les symboles suivants sont, au fond, la même chose : Saint-Huit surmonté d'une croix, cercle avec un point au centre, cercle divisé par une ligne.

On dit que le nombre 10 est la base, le royaume, et la personne qui obéit aux commandements de cet arcane voit le retour de toutes choses. Si l'étudiant sait obéir, il voit le retour de toutes choses, il s'élève à l'illumination et peut voir le flux et le reflux de toutes choses parce qu'il devient un illuminé. La Kabbale dit que nous ne voyons les choses que dans la mesure où nous avons commencé à obéir au 10.

On retrouve dans ce nombre 10 les principes suivants : Création, Conservation, Rénovation ; c'est là le Verbe dans son triple aspect.

Le point dans le cercle qui, en mouvement, devient une ligne, se retrouve de différentes manières.

Nous avons vu que le 10 provient de ce symbole, de même que le 10, qui est le mantra de la Mère divine, donne également lieu aux dix émanations de la Prakriti, c'est-à-dire aux dix Séphiroths de la Kabbale.

Les dix Séphiroths sont :

1 Kether : le Père, le Logos ; 2 Chokmah : le Fils, tri-un ; 3 Binah : l'Esprit-Saint, la couronne Séphirotique. Ceci est le premier triangle.

Après la couronne Séphirotique, viennent : 4 Chesed : c'est l'Atman, l'Intime, notre Etre divin ; 5 Geburah : l'âme spirituelle féminine, la Bouddhi ; c'est la conscience superlative de l'Etre, le principe de justice, la Loi. Quand on parle de conscience, c'est Bouddhi, l'Elohim qui dit : « Combattez pour moi au nom du Tetragrammaton » ; 6 Tiphereth : c'est Manas, l'âme humaine. Ceci est le second triangle.

Dans le troisième triangle, nous avons : 7 Netzah : le mental solaire, le Mental-Christ ; 8 Hod : le corps astral solaire légitime ; 9 Jesod : c'est la pierre cubique, le sexe ; 10 Malkuth : Le corps physique.

Les dix Séphiroths sont à l'intérieur de nous-mêmes, sous-jacentes à toute matière organique et inorganique. Tout être humain les a en lui mais doit les incarner. Les Séphiroths autoréalisées brillent comme des pierres précieuses à l'intérieur de l'Atman. Les Séphiroths constituent les régions où vivent les anges, les chérubins, les puissances, etc.

Les Séphiroths ont leurs points de relation avec le corps physique.

Localisation Séphirotique du corps physique : Kether : la couronne, la partie supérieure de la tête ; Chokmah :le côté droit du cerveau ; Binah :le côté gauche du cerveau ; Chesed : le bras droit ; Geburah : le bras gauche ; Tiphereth : le coeur ; Netzah : la jambe droite ; Hod : la jambe gauche ; Jesod : les organes sexuels ; Malkuth : les pieds.

Voilà les points de contact des Séphiroths avec le corps humain. Les Séphiroths sont atomiques ; ce ne sont pas des atomes de carbone, d'oxygène ou d'azote. Ce sont des atomes de nature spirituelle qui appartiennent à la chimie occulte, ésotérique et spirituelle.

Les Séphiroths sont masculines, et il y a les Séphiras, qui sont féminines ; la zone neutre constitue l'espace profond, les champs magnétiques, etc. Tout ceci ne se trouve pas dans les livres, il faut le découvrir par soi-même. Je vous parle d'un point de vue mystique direct.

Chapitre extrait du livre http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -livre.php

Hors ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution, Iod

Message le 19 juin 2011, 09:55

TK32 L'Arcane 10

L'Arcane 10 du Tarot est la roue de la fortune, c'est la roue du Samsara elle-même, la roue tragique qui symbolise la Loi du retour antique. Il faut faire la différence entre retour, réincarnation et transmigration, qui sont complètement différents.
Retour : Les mondes, les cieux, les étoiles, les quatre saisons retournent à leur point originel de vie. A travers les cent huit vies de chaque être humain, selon les cent huit grains du collier de Bouddha, l'Ego retourne. Lorsque vient la désincarnation, les Egos entrent dans les mondes infernaux, et d'autres retournent à une nouvelle matrice ; l'Ego est composé de nombreuses entités dont certaines se réincorporent dans des organismes végétaux, animaux, et d'autres dans des matrices humaines, l'Ego revenant ainsi dans un nouvel organisme. A l'intérieur de ces Egos retourne la partie de la Bouddhata (Essence) embouteillée, qui est la partie divine et substantielle. Il n'y a pas de doute que plusieurs parties de nous vivent dans des organismes animaux.

Au retour dans cette vallée de larmes, les mêmes choses se répètent selon la Loi de récurrence, tout se produit à nouveau comme dans d'autres vies. La Loi du retour est intimement liée, associée à la Loi de la récurrence, c'est-à-dire que tout se reproduit tel que cela s'est déjà produit, en plus des conséquences, bonnes ou mauvaises. Les mêmes drames se répètent, et cela s'appelle karma.

Réincarnation : C'est la descente de la divinité dans un homme. L'incarnation de Vishnou dans un homme est ce qu'on appelle un Avatar. Vishnou est à proprement parler le Christ, le Logos solaire ; c'est pourquoi en Inde, ils appelaient réincarnation celle de Vishnou. Krishna en parla de cette façon : « Seuls les Deva se réincarnent ».

Transmigration : C'est quand l'Etre commence par faire partie du règne minéral, évolue au règne végétal après une longue période de temps, et par la suite, après des éternités, monte à l'évolution du règne animal pour ensuite monter à l'état humain, où on nous assigne cent huit vies ; si au bout des cent huit vies on ne s'est pas autoréalisé, l'involution commence dans les règnes submergés de la planète Terre, récapitulant les états animaloïde, végétaloïde et minéraloïde. Dans les profondeurs de l'abîme, dans les enfers atomiques de la nature, l'Essence ou Bouddhata est purifiée, libérée de l'Ego par la désintégration de celui-ci ; l'Essence, ainsi libérée après des éternités, remonte encore en commençant à nouveau par le règne minéral, ensuite le végétal, l'animal, jusqu'à avoir accès à l'état humain autrefois perdu. Voilà la Loi de la transmigration des âmes.

C'est seulement en éveillant la conscience que nous saurons si nous avons déjà involué et recommencé le cycle. Tout ce qui se rapporte au retour et à la transmigration des âmes est de type lunaire ; seule la réincarnation est solaire.

Les forces solaires s'écartent de la Loi du retour, de la Loi de récurrence. Tout ceci fait partie de l'Arcane 10 : tant que nous n'avons pas dissous l'Ego, nous devons retourner.

Pour se libérer, il est nécessaire de mourir. La mort de l'Ego est indispensable, c'est par elle que l'on cessera de retourner.

Si on étudie le Livre des morts des Egyptiens, on découvre que c'est Isis qui est appelée à donner la mort à l'Ego. Sans la Mère divine, la mort de l'Ego est impossible. Par la mort de l'Ego, l'Essence se libère et se perd dans Osiris, le Christ divin. L'Essence ressuscite dans le coeur d'Osiris. Qu'adviendra-t-il des affections, de l'attachement aux choses, de nos désirs ?. Tout cela cessera d'exister.

Nous devons mourir pour nous libérer de la roue tragique ; il faut faire chauffer les semences afin que l'Ego ne ressuscite pas, nous baigner dans les eaux du Léthé et de l'Eunée et se faire confirmer dans la lumière, tuer le Caïn qui est le mental lunaire. Ce mental ne sert à rien, il faut l'éliminer, il faut lui donner la mort parce qu'il est l'animal.

C'est pourquoi les anciens voyaient dans la Lune le personnage de Caïn, ils appelaient le mental « Caïn » ; ce dernier était un chasseur, et le mental chasse toujours des fortunes, des positions sociales, du prestige. C'est ce mental qu'utilisent les fripouilles pour triompher, elles se sentent sages et puissantes avec ce mental animal lunaire bien cultivé.

Il existe une représentation d'un ange décapité, c'est l'Ange de Samothrace ; cette sculpture signifie qu'après avoir dissous l'Ego, brûlé les semences, après s'être baigné, avoir été confirmé dans la lumière, etc., il faut passer par la décapitation. Il reste alors la mort du corps astral lunaire et du mental lunaire, ces deux corps qui forment le Caïn ; ce sont les deux éléments subjectifs qu'il faut décapiter. Par la suite, seuls subsistent Osiris et l'Essence qui se trouve dans le coeur d'Osiris ; on a alors le droit de porter l'aspic (le serpent) sur le front et, comme le dit le Livre des morts, on peut s'asseoir comme s'assoient les autres Osiris et porter le serpent sur le front, vu qu'on possède alors le Verbe, qu'on a triomphé, qu'on n'utilise plus ses pouvoirs de façon égoïste.

Osiris est le Christ cosmique ; un homme qui est osirifié a obtenu le Christ cosmique, il n'a plus d'éléments subjectifs, il s'est libéré de cette roue tragique des vies et des morts d'où provient la cause de la douleur.

La lutte la plus violente qu'il faille mener pour parvenir à l'élimination de l'Ego est celle contre le terrible serpent tentateur, qui est l'abominable organe Kundartigateur, la queue de Satan, l'horrible python qu'Apollon blessa de ses dards. C'est l'antithèse de la Mère divine, une matière dense et épouvantable qui lutte contre nous.

Tant que nous ne montons pas dans la barque d'Isis, nous ne servons à rien.

Selon la sagesse égyptienne, Thoth est Hermès, et Hermès est Mercure, le grand Hiérophante, le ministre, l'ambassadeur du Logos solaire, le grand instructeur, celui qui nous élève d'initiation en initiation. Mais qui est-il en nous ?. Il est l'Ens-Seminis.

C'est seulement au moyen de la grande mort que nous pouvons échapper à cette grande roue et à la douleur de ce monde, qui est totalement passager et douloureux. Il faut dépasser nos attachements envers les êtres qui nous sont le plus chers, et c'est une chose qui demande du travail.

Ce monde est terriblement douloureux ; la seule raison pour laquelle il vaut la peine de vivre, c'est pour s'autoréaliser, car tout est vain.

Synthèse : ce n'est qu'au moyen de l'Arcane AZF que nous nous libérons de la roue du Samsara ; les Séphiroths forment le corps d'Adam-Kadmon ; quand l'homme se réalise à fond, il entre dans le règne d'Adam-Kadmon ; le règne d'Adam-Kadmon s'absorbe finalement dans l'Absolu, où resplendit la vie libre dans son mouvement.

chapitre extrait de la partie du livre http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/TK2P.html

Hors ligne Gemani
#6
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution,

Message le 12 septembre 2011, 19:47

tarot-10-La-Retribution.jpg
tarot-10-La-Retribution.jpg (21.2 Kio) Vu 3349 fois
Axiome : « Le savoir que tu achètes avec l'expérience est coûteux, mais plus coûteux est celui qu'il te faut encore acheter ».

Sens général : la Roue de Fortune, la Roue du Samsara (roue des naissances et des morts, des causes et des effets). La Roue du Mouvement perpétuel : l'éternel retour. L'Evolution et l'Involution, la bataille des antithèses, les 10 Séphiroths de la Kabbale, le mystère du Sphinx : par l'épée de feu de la Mère divine, on se libère de la roue des siècles.

Positif : changements, bonnes affaires, la rébellion psychologique contre les « egos » et les lois naturelles mécaniques.

Négatif : opportunité manquée, angoisses, karma à payer, ne pas désespérer.

Hors ligne Gemani
#7
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution,

Message le 18 janvier 2013, 12:53

tfr010.jpg
tfr010.jpg (166.04 Kio) Vu 3102 fois

Hors ligne Gemani
#8
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution,

Message le 16 janvier 2014, 07:02

tvssslv10.jpg
tvssslv10.jpg (168.66 Kio) Vu 2886 fois

Hors ligne Gemani
#9
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution,

Message le 19 janvier 2014, 05:08

tdfbwma10.jpg
tdfbwma10.jpg (184.59 Kio) Vu 2885 fois

Hors ligne Gemani
#10
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution,

Message le 25 janvier 2014, 15:09

tpapguracr10.jpg
tpapguracr10.jpg (179.19 Kio) Vu 2880 fois

Hors ligne Gemani
#11
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution,

Message le 27 mars 2015, 20:18

tfantastic10.jpg
tfantastic10.jpg (135.01 Kio) Vu 2715 fois

Hors ligne Gemani
#12
Avatar du membre
Messages : 6733
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution, Iod

Message le 8 juin 2019, 22:30

10-1-eternal-tarot.png

Hors ligne PetitHommeLibre
#13
Avatar du membre
Messages : 365
Enregistré le : 01 septembre 2015
Localisation : France (Manche)
Contact :

Re: Arcane 10 - Samsara, la Roue de Fortune, la Rétribution, Iod

Message le 25 juin 2019, 19:20

arcane 10 tarots égyptiens.jpg

Répondre

Retourner vers « Tarot et les arcanes »