Quand nous aurons Reconquis l'Innocence

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Quand nous aurons Reconquis l'Innocence

Message le 13 février 2010, 21:42

Je souhaite vraiment pour chacun de vous l'innocence, j'aimerais voir l'Essence de chacun de vous désembouteillé e, libre ; j'aimerais vous voir dans l'Éden, j'aimerais vous voir parmi les merveilles du Cosmos ; quand l'Essence se désembouteille, comme nous sommes heureux. Observons les Élémentaux de la Nature, comme ils sont heureux ! Ils vivent dans les royaumes paradisiaques. Observons les princes du feu, de l'air, de l'eau et de la terre, ils ouvrent leurs portes merveilleuses devant nous quand nous reconquérons l'innocence. Il est nécessaire que le mental soit pur, que le coeur soit simple et que nous ayons un corps sain ; il est urgent que l'Esprit Pur resplendisse vraiment en nous. Quand nous retournerons à l'état paradisiaque, nous écouterons tous ces miracles du feu, toutes ces symphonies qui toujours résonnent avec les rythmes du Mahavan et du Chotavan qui soutiennent l'Univers ferme dans sa marche.

Quand nous reviendrons à l'état paradisiaque pour avoir reconquis l'innocence, nous saurons ce qu'est l'unité de la vie libre en son mouvement et nous sentirons vraiment dans notre coeur les palpitations de l'étoile la plus lointaine et de la fleur la plus humble. Quand nous aurons reconquis l'innocence, le torrent qui se lance à travers son lit de roches et la pâle lune qui brille dans le ciel bleu de la nuit étoilée, auront pour nous des paroles miraculeuses. Quand nous aurons reconquis l'innocence, nous pourrons parler dans l'aurore très pure de la Langue Divine qui court, comme un fleuve d'or, sous l'épaisse forêt du Soleil. Quand nous aurons reconquis l'innocence, nous jouerons de nouveau, comme les enfants, avec les fées du feu, de l'air, de l'eau et de la terre ; alors, mes chers frères, nous serons heureux.

Actuellement, nous sommes endoloris, nous souffrons l'indicible parce que nous n'avons pas encore reconquis l'innocence ; notre mental est chargé de la poussière des innombrables siècles, nous sommes lépreux ; nous avons besoin du Christ Rédempteur pour qu'il nous lave de cette lèpre. Évidemment, cette lèpre n'est rien de plus que le Moi, l'Ego, le Moi-même, le Soi-même. Il nous faut être purs comme le fut le patriarche Job après avoir tant souffert ; quand nous reconquerrons l'innocence, mes chers frères, nous serons en communion avec les Dieux Saints ; alors nous saurons qu'ils existent vraiment. Quand nous reconquerrons l'innocence, nous pourrons converser avec Minerve, la Déesse de la Sagesse ; quand nous reconquerrons l'innocence, notre père Hermès Trismégiste, le trois fois grand Dieu Ibis Thot, viendra nous instruire ; quand nous reconquerrons l'innocence, nous pourrons dialoguer intimement avec notre Divine Mère Cosmique et elle nous bercera de ses plus beaux chants ; elle nous caressera dans ses bras, nous bercera encore dans le berceau de la Nature, avec la mélopée d'une mère qui berce le tendre enfant qu'elle porte dans ses bras.

Quand nous aurons reconquis l'innocence, mes chers frères, nous pourrons voir face à face le Lion de la Loi et alors nous comprendrons que le feu peut nous transformer radicalement ; quand nous aurons reconquis l'innocence, nous comprendrons que ces 24 Anciens de l'Apocalypse de saint Jean sont au dedans de nous mêmes, ici et maintenant : ce sont les 24 parties de notre Être. Quand nous aurons reconquis l'innocence, nous verrons que les 4 Bienheureux, les 4 Saintes Créatures qui dirigent le feu, qui gouvernent l'air, l'eau et la terre, sont aussi des parties de notre propre Être.

Quand nous aurons reconquis l'innocence, nous jetterons nos couronnes aux pieds de l'Agneau ; alors nous saurons avec certitude ce qu'est le Christ Interne, ce qu'est l'Immolé, le Rédempteur. L'heure est venue, mes chers frères, de dissoudre tout ce qui nous rend laids, d'en finir avec cette poussière des siècles que nous portons intérieurement ; l'Agneau nous lave de son sang rédempteur : ce sang est le feu.

Aimons l'Agneau, rendons-lui un culte, parce que c'est Lui, assurément, le Sauveur. Qui pourrait se sacrifier pour nous ? Qui, mieux que l'Agneau ? Lui qui, au dedans de nous-mêmes, se charge de nos processus mentaux, volitifs, sentimentaux, émotionnels, sexuels ; Lui qui, au dedans de nous-mêmes, élimine tout ce que nous avons d'horripilant ; finalement, Il nous sauve, c'est pourquoi Il est notre Sauveur.

Rendons un culte à l'Agneau et jetons nous à ses pieds, parce qu'il est digne de tout honneur, gloire et majesté : il nous permettra de revenir à l'innocence très pure des temps anciens, il nous permettra d'expérimenter de nouveau, en nos coeurs, les mélodies qui s'échappent de la Lyre d'Orphée ; Il nous permettra de sentir à nouveau, dans notre Conscience, le scintillement des planètes de notre Seigneur le Christ.

Il nous permettra de retourner, nouvellement régénérés, dans l'antique Arcadie, où les cours d'eau pure de vie dispenseront lait et miel ; là-haut, dans les cieux étoilés, palpitent les soleils de l'Esprit ; en bas, au bord des rivières chantantes, resplendissent les fleurs de l'Âme. Il est nécessaire que l'Esprit et l'Âme vivent de concert, en un mariage parfait, pour notre bien. Il est nécessaire que la pierre brute et le diamant fusionnent intégralement pour se convertir en soleils spirituels ; il est nécessaire de manger les fruits de l'Arbre de la Vie ; il est nécessaire, mes chers frères, de nous jeter aux pieds de Notre Seigneur le Christ Intime et de l'adorer éternellement.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1419

Répondre

Retourner vers « Notre Christ Intime »