71 à 75 - Pentagramme Inversé - Grande Invocation ?????

Des sujets différents pour découvrir la gnose avec plaisir et variété de thèmes
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

71 à 75 - Pentagramme Inversé - Grande Invocation ?????

Message le 26 août 2010, 20:08

N°71 - Que représente le pentagramme avec les 2 pointes vers le haut ?



N°72 - A l'aide de quoi appelle-t-on les magiciens noirs ? Doit-on l'appliquer ?



N°73 - Qu'est-ce que la Grande Invocation ?



N°74 - Avec quoi faut-il en terminer pour connaître l'amour véritable ?



N°75 - Que se passe-t-il quand la Mère Divine s'attaque à un Ego ? Comment ça se termine ?



Solutions au bas du message suivant.

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: 71 à 75 - Pentagramme Inversé - Grande Invocation - Amou

Message le 28 août 2010, 21:27

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
N°71 - Que représente le pentagramme avec les 2 pointes vers le haut ?
Si nous plaçons le Pentagramme de cette façon, c'est-à-dire avec l'angle supérieur vers le bas et les deux angles inférieurs vers le haut, nous avons le signe de la Magie Noire : au lieu que ce soient les colonnes d'Anges qui accourent à nos invocations, ce sont les colonnes de Démons qui accourent.

Quand un Initié tombe, quand il renverse le Vase d'Hermès Trismégiste, alors il est foudroyé par l'ARCANE 16 de la Kabbale et il tombe la tête en bas et les pieds en haut, à la façon du PENTALPHE INVERSÉ. C'est ainsi que sont tombés les grands Initiés.

Passage extrait de 87 Symbolisme du Pentagramme Ésotérique (Le Pentalphe ou Pentagramme Ésotérique) : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... erique.php


N°72 - A l'aide de quoi appelle-t-on les magiciens noirs ? Doit-on l'appliquer ?
Commençons par étudier, dans les mondes supérieurs, la première conjuration qui dit littéralement : « Au nom de Michaël, que Jéhovah te commande et t'éloigne d'ici Chavajoth ! ».

Michaël est le Génie du Soleil, tout occultiste avancé le sait. Jéhovah est le régent de la Lune, il gouverne l'Eden et nous attend tous dans le Paradis.

Il nous manquait, donc, de connaître Chavajoth. Qui était cet étrange personnage ?. Pourquoi fallait-il le conjurer au nom de Jéhovah ?. Pourquoi fallait-il nommer Michaël dans cette conjuration ?. Quelle entité ténébreuse était-ce donc ?.

Indubitablement, toutes ces énigmes nous avaient intrigués. Nous voulions éclaircir cette question !. Nous ne voulions plus continuer comme des automates à répéter une conjuration dont nous ignorions le contenu.

Ce fut alors que nous avons décidé d'investiguer.

Nous sommes sortis à volonté du corps. Dans notre corps astral, nous sommes allés nous promener le long d'un chemin solitaire. Tout en cheminant, nous invoquions le mystérieux personnage Chavajoth mentionné par le grand roi Salomon. Nous devons avouer que pour cette Invocation nous eûmes à utiliser le grand et suprême Appel de Pierre d'Aban (d'Apono).

Voyons-le : « Hemen Etan ! Hemen Etan ! Hemen Eten !

El, Ati, Titeip, Azia, Hin, Teu, Minosel, vay,

Achadan, vay, vaa, Eye, Aaa, Eie, Exe, A El El

El, A Hy ! Hau ! Hau ! Hau ! Hau ! va ! va ! va ! va !

Hg ! Hau ! Hau ! Hau ! Hau ! va ! va ! va ! va !

Chavajoth !

Aie Saraye, aie Saraye, aie Saraye ! per Elohim Archima Raburs, Bathas Super Abrac ruens superveniens Abeor Super Aberer, Chavajoth ! Chavajoth ! impero tibi per clavem Salomonis et nomen Magnus Semhamphoras ».

Le résultat fut merveilleux !. Au bord du chemin nous nous retrouvâmes avec une sculpture olympique solennelle. Elle semblait ciselée par un Praxitèle !. Son visage ressemblait à celui de l'Apollon grec. La courbe de ses pieds, le profil de ses mains, toute l'eurythmie de cette sculpture pouvait rivaliser avec la Vénus de Milo !. Pourtant, il y avait quelque chose d'étrange dans cette belle sculpture !.

Cette précieuse effigie humaine était revêtue d'une tunique couleur de sang qui, formant de beaux plis, exotiques et fatals, tombait jusqu'aux pieds !. Nous comprîmes que nous nous trouvions face au pôle opposé de Jéhovah. Nous nous trouvions en face de l'épouvantable et terrible Chavajoth !. Etendant la main droite en direction de cette beauté maligne et séductrice, d'une voix forte nous la conjurons en disant : « Au nom du Tetragrammaton, je te conjure, Chavajoth ! ».

En achevant de prononcer ces mots nous vîmes, avec une grande surprise, cette belle et maligne sculpture s'irriter contre nous de manière terrible. Puis, avançant vers nous, elle nous attaqua de son horrible pouvoir hypnotique. Et elle nous insulta sans ménagement. Ses paroles étaient réellement répugnantes, dignes seulement de la Grande Prostituée dont le nombre est 666.

La lutte fut terrible. Nous avons dû nous défendre de toutes nos forces spirituelles pour repousser ce terrible démon d'une beauté maligne !. Nous avons finalement triomphé, et l'épouvantable personnage qui avait pris la figure d'une prostituée, se cacha dans une taverne sur le comptoir de laquelle on ne voyait que des verres et des bouteilles de boisson.

Voilà la Magie Noire. Voilà l'Abîme !.

Passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... s-Sept.php
En terminant ce chapitre, nous devons avertir les imprudents qu'on ne doit jamais invoquer les Ténébreux, car cela est extrêmement dangereux !. Nous nous vîmes dans la nécessité d'invoquer ces Ténébreux pour investiguer sur la Conjuration des Sept du Sage Roi Salomon. C'était une chose importante et il fallait faire ce genre d'investigation. On invoque cette catégorie de Ténébreux avec la Conjuration de Pierre d'Aban. Les Anges, on les invoque au nom du Christ, par le Pouvoir du Christ, par la Gloire du Christ.

Que les imprudents prennent garde !. Qu'ils ne commettent pas la faute d'invoquer des démons !. Ceci pourrait les conduire à leur malheur !. Nous, les investigateurs, nous avons pu effectuer ces investigations parce que nous sommes très exercés dans l'utilisation et le maniement du corps astral. Cependant, nous nous trouvâmes toujours dans de grands et terribles dangers !.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... cation.php


N°73 - Qu'est-ce que la Grande Invocation ?

Je conjure tout tes ennemis,tant intérieur qu'extérieurs à la porte de Bélen,

je les conjure et les conjure à nouveau s'ils ont eu un pacte avec le Diable,

s'ils se sont livrés à la magie noire ou ont récité des crédos à l'envers,

je les conjure et ils viendront humblement à tes pieds,

comme l'agneau Christique est allé au pied de la croix au Père éternel.

Avec deux je les vois,avec trois je les attache, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

passage extrait du sujet : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =25&t=1091


N°74 - Avec quoi faut-il en terminer pour connaître l'amour véritable ?


avec le désir :
Il est indispensable que le désir animal n'intervienne pas durant la pratique de Magie Sexuelle. Rappelez-vous que le désir est diabolique. Le Moi est désir. Le Moi est diabolique. Là où il y a désir, il ne peut y avoir d'amour, car l'amour et le désir sont incompatibles. Il est nécessaire de savoir que le désir induit en erreur : celui qui désire croit être amoureux, il se sent amoureux, il pourrait même jurer qu'il est amoureux. C'est la grande tromperie du désir. Combien de fois voyons-nous des hommes et des femmes prétendre qu'ils s'adorent. Après qu'ils soient mariés, le château de cartes s'écroule et il reste seulement la triste réalité ; ceux qui se croyaient amoureux, profondément épris l'un de l'autre, au fond se détestent, et l'échec, une fois que le désir a été satisfait, est inévitable. Nous n'entendons plus, alors, que des plaintes et des lamentations, des reproches et des larmes. Où donc était l'Amour ?. Est-ce l'Amour qui a fait cela ?. Lorsqu'il y a désir, il est impossible d'aimer. Seuls ceux qui ont incarné leur Ame savent aimer vraiment. Le Moi n'est pas capable d'aimer. Seule l'Ame sait aimer. L'Amour a son climat propre, sa saveur, sa félicité. Seul celui qui a tué le désir animal connaît cela ; seul celui qui a incarné son Ame sait cela et l'expérimente. L'Amour ne ressemble à rien de ce que les gens appellent l'Amour. Ce que les gens croient être de l'Amour n'est rien d'autre que le désir trompeur. Le désir est une substance trompeuse qui s'infiltre subtilement dans le mental et dans le coeur pour nous faire ressentir quelque chose qui, n'étant pas de l'Amour, nous fait croire fermement que c'est de l'Amour. Seulement, l'horrible réalité qui se présente, une fois l'acte consommé et le désir satisfait, vient nous démontrer clairement, un peu tard, que nous avons été victimes d'une tromperie. Nous avions cru être amoureux mais, en réalité, nous ne l'étions pas.

L'être humain ne sait pas encore ce que c'est que l'Amour. Réellement, seule l'Ame peut et sait aimer. L'homme n'a pas encore incarné son Ame. L'homme ne sait pas encore ce que c'est qu'aimer. Satan ne sait pas ce qu'est l'Amour. Tout ce que l'être humain a incarné jusqu'à présent, c'est Satan (le Moi, l'Ego). L'être humain ne sait pas aimer.

L'Amour ne peut exister que de coeur à coeur, d'Ame à Ame. Celui qui n'a pas incarné son Ame ne sait pas aimer. Satan ne peut aimer, et l'être humain n'a incarné que Satan. Le Mariage Parfait est l'union de deux êtres, l'un qui aime plus et l'autre qui aime mieux. L'Amour est la plus grande et la plus belle religion qu'un être humain puisse arriver à professer.

Le désir est une substance qui se décompose en une foule de substances. Ces substances du désir réussissent à tromper le mental et le coeur. Celui qui est désespéré parce que sa femme est partie avec un autre homme n'était pas réellement amoureux. L'Amour véritable n'exige rien, ne demande rien, ne désire rien, ne pense à rien ; il ne veut qu'une chose : le Bonheur de l'être aimé, c'est tout. L'homme qui perd celle qu'il aime ne dit qu'un chose : Je suis heureux que tu aies obtenu le bonheur. Si tu l'as trouvé avec un autre homme, j'en suis très heureux.

Le désir c'est autre chose. Le passionné qui a perdu la femme qu'il croyait aimer, parce qu'elle est partie avec un autre, tombe dans le plus horrible désespoir, il perd la tête et en arrive même à tuer ou à se tuer lui-même ou les deux. Il a perdu l'instrument du plaisir, c'est tout.

Réellement, seuls ceux qui ont incarné leur Ame connaissent le véritable Amour. L'humanité ne connaît pas encore ce que l'on appelle l'Amour. L'Amour est, en réalité, comme un enfant innocent, comme le cygne au blanc plumage. L'Amour ressemble aux premiers jeux de l'enfance. L'Amour ne sait rien, parce qu'il est innocent.

extrait du sujet : Le Véritable Amour : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=80&t=362


N°75 - Que se passe-t-il quand la Mère Divine s'attaque à un Ego ? Comment ça se termine ?

je n'ai pas retrouvé l'extrait que je voulais copier ici !
Je me souvenais que Samael avait prié pour que sa mère Divine élimine un ego particulier. Samael assista à toutes les scènes, il voyait les ego et sa mère parce qu'il était particulièrement éveillé. Il voyait sa Mère Divine Kundalini gifler l'ego à multiples reprises et à chaque fois, il diminuait pour se transformer finalement en enfant... puis disparut... si je retrouve un jour ou si ça vous dit quelque chose...

Répondre

Retourner vers « Questions-réponses multi-sujets »