96 à 100 - Devoir Parlok - Notre Nature - Refus acte sexuel

Des sujets différents pour découvrir la gnose avec plaisir et variété de thèmes
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

96 à 100 - Devoir Parlok - Notre Nature - Refus acte sexuel

Message le 11 septembre 2010, 14:27

N°96 : Quand vécu le dernier Dragon ?



N°97 : Quel est le devoir Parlok ?



N°98 : Doit-on quitter sa femme si elle nous refuse l'acte sexuel ?



N°99 : Qu'est-ce que la confession négative ?



N°100 : Que dirait de nous Samael pour nous caractériser ? Indice : Il a fait la même remarque à propos d'autres en 1977 lors d'un congrès.



Solutions au bas du message suivant

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: 96 à 100 - Devoir Parlok - Notre Nature - Refus acte sex

Message le 11 août 2013, 22:24

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
N°96 : Quand vécu le dernier Dragon ?

Durant l'Atlantide d'après Samael. Etrange pourtant toute ces histoire de Dragon pendant le Moyen-Age. Peut-être que c'était juste une référence à la symbolique de la mise à mort de nos Egos :
Nous avons dit bien des fois que Le Chevalier doit affronter le Dragon ; nous avons souvent répété ici, en Troisième Chambre, que MICHEL se bat contre le Dragon et SAINT GEORGES aussi, contre le DRAGON ROUGE.

Bien des fois, nous avons insisté sur le fait que « le Chevalier prend quelque chose au Dragon et le Dragon prend quelque chose au Chevalier, pour que naisse, de là, une créature étrange ».

Bien des fois, nous avons affirmé que « de cette étrange créature, à son tour par dédoublement, résulte en synthèse, le Mercure, qui est symbolisé par le poisson que le pêcheur sort du lac, avec ses filets ».

Passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ercure.php


N°97 : Quel est le devoir Parlok ?
Quel est le devoir cosmique ?

Je vais vous le dire :

1. Ne pas permettre que les concepts intellectuels traversent notre mental de manière mécanique. En d'autres termes, je dirai : nous rendre conscients de toutes les données intellectives venues du mental. Comment nous rendrons-nous conscients de ces données ?. Par l'entremise de la méditation. Si nous lisons un livre, nous devons méditer sur lui, essayer de le comprendre.

2. Les émotions : Nous devons nous rendre conscients de toutes les activités du centre émotionnel. Il est pitoyable de voir les gens se mouvoir sous l'impulsion des émotions de manière complètement mécanique, sans contrôle aucun. Nous devons nous rendre autoconscients de toutes les émotions.

3. Habitudes du centre moteur : Nous devons nous rendre autoconscients de toutes nos activités, de tous nos mouvements, de toutes nos habitudes. Ne rien faire de façon mécanique.

4. Nous devons nous rendre maîtres de nos propres instincts, les soumettre. Nous devons les comprendre à fond, intégralement.

5. Transmuter l'énergie sexuelle. Grâce au Sahaja Maïthuna, nous transmuterons intégralement nos énergies sexuelles.

Ainsi, en accomplissant notre devoir cosmique, il est indubitable que notre vie se développera harmonieusement, et que se formeront en nous, se construiront en nous les corps existentiels supérieurs de l'Etre et ainsi, en harmonie avec l'infini, au diapason de la Grande Loi, nous pourrons arriver au vieil âge pleins d'extase et nous pourrons parvenir à la Maîtrise et à la perfection.

Avant que la grande catastrophe Atlante ait changé totalement la physionomie du globe terrestre, et mieux encore, avant que l'abominable organe Kundartiguateur du continent Mu se soit développé, les êtres humains accomplissaient leur devoir cosmique et ainsi ils pouvaient vivre, mes chers frères, mille ans. Quand on accomplit son devoir cosmique, la vie s'allonge.

Malheureusement, l'animal intellectuel a complètement dégénéré lorsque s'est développé dans sa constitution intime l'abominable organe Kundartiguateur, dont nous avons tant parlé. Il n'y a pas de doute qu'après avoir perdu cet organe, les conséquences en sont restées : l'Ego, le Moi, le moi-même, le soi-même, à l'intérieur de nous ; maintenant, avec ces conséquences, nous sommes devenus pervers, nous ne voulons plus accomplir notre devoir cosmique et notre vie s'est raccourcie misérablement. En d'autres temps, quand l'humanité n'était pas dégénérée, quand elle accomplissait encore le devoir cosmique, il est certain que l'existence se prolongeait considérablement, que n'importe quel être humain pouvait atteindre la moyenne de mille ans de vie et il en résultait que les corps existentiels supérieurs de l'Etre se formaient en chaque créature et c'est à cette époque que surgirent à la surface de la Terre un grand nombre d'Hommes Solaires, un grand nombre de Dieux, un grand nombre d'Hommes Divins.

Aujourd'hui même on ne voit presque plus de ces êtres parce que les gens ne savent plus accomplir leur devoir cosmique. Il est donc nécessaire de vivre au diapason de l'infini, de remplir notre devoir cosmique, de nous rendre conscients de nous-mêmes, de ne pas dilapider nos énergies sexuelles, d'enseigner à nos enfants à transmuter le sperme en énergie, de les avertir que c'est un désastre, que c'est une monstruosité de cohabiter avant vingt-et-un ans ; de faire savoir aux adolescents qu'ils n'ont pas encore terminé leur processus de développement et qu'il est monstrueux qu'un germe cohabite. Les germes sont des germes et ils doivent se développer.

Ainsi donc, mes chers frères, réfléchissons à tout cela, utilisons l'Alchimie en nous-mêmes pour que nous puissions réaliser ces transmutations des planètes métalliques au-dedans de chacun de nous. C'est au moyen de l'Alchimie, c'est grâce au devoir cosmique accompli que nous pouvons transformer le vieux Saturne en la Lune Divine, en l'Enfant. C'est au moyen de l'Alchimie Sexuelle, comme je l'ai déjà dit, que nous pouvons convertir en nous le Jupiter tonnant en le Mercure de la Philosophie secrète ; c'est au moyen de l'Alchimie que le Mars belliqueux peut se transformer en une créature d'amour et, ainsi, que nous pouvons naître véritablement en tant qu'Adeptes ; l'important est, je le répète, que le germe se développe harmonieusement et qu'il poursuive ensuite ses processus d'ultradéveloppement jusqu'à parvenir à l'Autoréalisation intime de l'Etre.

passage extrait du Sujet : Devoir Cosmique ou Devoir Parlok : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=11&t=264


N°98 : Doit-on quitter sa femme si elle nous refuse l'acte sexuel ?

Hé non !
D. Si l'homme a une femme qui est vieille et qu'il ne peut plus travailler avec elle, mais qu'il ne veut pas travailler avec une autre, peut-il rester avec cette femme ?

M. Bon. Qui a interdit à l'homme d'aimer sa femme ? Mais, par contre, s'il ne peut pas travailler avec elle, si ce n'est pas possible, si elle a perdu ses fonctions sexuelles, il a le droit de travailler avec une autre prêtresse, à condition que ce soit LE PÈRE QUI L'ORDONNE.

D. Et sinon, il ne peut rien faire ?

M. Il n'en a pas le droit ; c'est le Père qui ordonne ; on doit SE SOUMETTRE À LA VOLONTÉ DU PÈRE. S'il donne la permission, on peut ; sinon, on ne peut pas.

D. Vénérable Maître, une femme peut-elle rétablir sa sexualité normale, quel que soit son âge, au moyen d'exercices et de pratiques ?

M. Bon. Il y a des cas où on peut reconquérir sa sexualité normale, mais en général, à partir d'un certain âge, la sexualité commence à faiblir, c'est difficile.

D. Et si c'est l'époux qui faiblit le premier ?

M. Alors, il faut savoir pourquoi il faiblit, car bien des fois, l'homme ne s'affaiblit pas à cause de lui, mais à cause de la femme ; la femme ne lui est pas favorable, il n'a pas d'affinité sexuelle avec elle.

D. Et quand la raison est qu'il a travaillé avec des produits toxiques et que c'est pour cela qu'il commence à faiblir ?

M. Il doit se désintoxiquer, aller à la mer, prendre beaucoup de bains, changer de climat, vivre dans un autre lieu.

D. Et il peut recommencer ?

M. Il peut recommencer, mais c'est la femme qui a le rôle principal, car si la femme ne l'aide pas à allumer le feu, l'homme est amolli ; LA FEMME A UNE PARFAITE MAÎTRISE DE LA PHYSIOLOGIE DE L'HOMME ; si la femme ne l'aide pas, alors l'homme reste mou pour le restant de ses jours. La seule qui ait ce pouvoir sur la physiologie de l'homme, c'est la femme ; c'est pourquoi la femme peut faire de l'homme ce qu'elle veut ; mais, si elle ne l'aide pas, il continue à rester mou.

D. Et dans le cas où une jeune femme entre dans le Mouvement et qu'elle souffre de frigidité sexuelle, mais qu'elle collabore cependant dans l'Alchimie ?

M. Souffrir de frigidité sexuelle est une chose horrible. UNE PERSONNE DANS CE CAS NE PROGRESSE PAS ; ce dont on a besoin pour le Grand Oeuvre, c'est de Feu.

D. Vénérable Maître, en relation précisément avec la question posée par notre soeur, cela nous en rappelle une autre faite précisément pendant une consultation, en ce sens que les frères [...] « Il y a beaucoup de petits frères qui se plaignent de la frigidité de leur épouse. Les petits frères doivent savoir que ceci obéit aux Lois Karmiques ».

M. Eh bien, oui, sans aucun doute, je ne peux le nier. Beaucoup de femmes naissent sous la Constellation de la Balance, par exemple, et elles sont plus froides qu'un mort et celui qui est embêté, c'est l'homme, naturellement, c'est lui le « dindon de la farce », comme toujours. (Rires).

D. Vous voyez, Maître, c'est ce que nous disons aussi, nous les femmes : « nous payons toujours ». (Rires).

M. En sorte que la femme doit nécessairement y mettre du sien, même si elle est née sous la Constellation de la Balance.

D. Bien sûr !

M. Elle ne doit pas seulement penser à elle, mais penser également à son mari, surtout quand on est en train de travailler dans le Grand Oeuvre ; il faut qu'elle y mette un peu de coeur ou qu'elle y porte au moins un peu d'intérêt, si ce n'est pas par amour pour son mari, que ce soit par amour du travail, qu'elle laisse au moins cette froideur cadavérique, qu'elle fasse quelque chose...

D. Les femmes qui sont incapables de se dénuder devant leur mari et qui se couvrent à chaque instant de peur que leur mari ne les voie, comment pouvons-nous analyser cela ?

M. C'est une question de tempérament. Il y a QUATRE SORTES DE TEMPÉRAMENTS : le tempérament flegmatique, c'est-à-dire le tempérament terrien ; le tempérament nerveux, aérien [...] aquatique ou froid et le tempérament ardent. On a besoin d'un tempérament sec, pourrait-on dire, complètement bilieux, car pour le moins, il accomplit le travail. Mais chacun d'eux est suffisamment bon pour l'Oeuvre ésotérique. Un tempérament...

D. Pardon ! Et quand on en finit avec l'Ego, ce qu'on peut appeler [...] n'est-ce pas ?

M. [...] Et d'autre part, le tempérament aqueux est également un peu froid ; le nerveux, est le tempérament des nerfs, des gens très nerveux ; et il existe le meilleur de tous, qui est le tempérament ardent, igné ; celui-là est merveilleux pour le travail ; mais si un homme au tempérament ardent se retrouve avec une femme bilieuse...

passage extrait du sujet : Relation Homme-Femme qui posent problème : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =55&t=1371


N°99 : Qu'est-ce que la confession négative ?
La confession négative du Papyrus Nu est pour les hommes qui sont parvenus à la mort radicale, absolue. Après l'annihilation définitive de l'Ego et des trois traîtres d'Hiram Abif, nous pouvons bien nous donner le luxe de pénétrer dans la double salle de la Vérité-Justice, revêtus des corps glorieux de Kam-Ur.

Il serait inutile de tenter d'entrer, victorieux, dans la double salle de Maat sans être passé, tout d'abord, par la mort suprême… (nous ne nous référons pas à la mort du corps physique). Seuls les défunts authentiques ont droit à la confession négative ; eux seuls peuvent réellement se soumettre à la terrible confession du Papyrus Nu des mystères égyptiens. Par "défunts authentiques", vous comprendrez : "ceux qui sont morts dans les 49 régions du subconscient".

N'importe quel véritable défunt revêtu des corps solaires, peut se présenter dans la double salle de Maat afin de faire sa confession négative.

passage extrait du Sujet : Confession Negative après la Mort de l'Ego - devant Anubis : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 138&t=1171
N°100 : Que dirait de nous Samael pour nous caractériser ? Indice : Il a fait la même remarque à propos d'autres en 1977 lors d'un congrès.

Ils ont encore l'Ego bien vivant en eux.
Avant de désincarner, le Maître avait réunis tous ses proches disciples devant plusieurs milliers de Gnostiques, et il avait dit au peuple en désignant les futurs leaders : « regardez les, ils ont l’ego bien vivant ».

passage extrait des pages de l'Adeptus Peter Pan : http://www.lespacearcenciel.com/la-pist ... tie-2.html
Ils ont dû se taper une sacrée honte... s'il n'en avait pas terminé avec cet Ego !

Répondre

Retourner vers « Questions-réponses multi-sujets »