Limite du Voyage Astral - Les Lois de notre Galaxie

Expériences et pratiques du dédoublement astral.
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6374
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Limite du Voyage Astral - Les Lois de notre Galaxie

Message le 11 septembre 2013, 06:46

Malheureusement, je le répète, nombreux sont ceux qui stagnent, car ILS NE RAFFINENT PAS le Sacrement de l'Église de Rome... L'excédent de tout ce SOUFRE, de tout ce MERCURE et même du SEL SUBLIMÉ (qui monte, mélangé avec le Soufre et le Mercure), lorsqu'il se cristallise dans nos cellules, dans notre Système Nerveux Grand Sympathique, prend la forme extraordinaire et merveilleuse du CORPS ASTRAL. C'est un Corps qui vient se fabriquer dans l'organisme, dans le « laboratoire », un Corps magnifique. On sait qu'on a un corps astral lorsqu'on peut fonctionner avec lui, quand on peut l'utiliser, comme les mains, comme les pieds...

Avec le corps astral, nous pouvons visiter d'autres planètes du SYSTÈME SOLAIRE ; avec le corps astral, nous pouvons nous mettre en contact avec les 30 AEONS qui ont surgi à l'Aurore de la Création ; avec le corps astral, nous pouvons nous mettre en contact avec tous ces DOYENS, ces ARCHANGES et ces TRONES qui existent dans l'Univers.

Avec le corps astral, nous pouvons voyager vers tous les mondes de la GALAXIE, y compris vers Sirius, qui est la Capitale Centrale, autour de laquelle tourne toute cette grande Voie Lactée.

Il est interdit d'aller au-delà du SOLEIL CENTRAL SIRIUS... Je veux que vous sachiez que Sirius est le centre fondamental de la galaxie. Toutes les constellations de la Voie Lactée, tous les Systèmes Solaires, et même notre système solaire (dans lequel nous vivons et respirons), tournent autour de Sirius ; il est le centre de gravitation de tous ces mondes, le nôtre inclus. C'est pourquoi l'Initié, lorsqu'il a un corps astral, n'a le droit d'aller que jusqu'à Sirius. Au-delà de Sirius, c'est interdit, car au-delà de Sirius il y a d'autres Galaxies avec des lois différentes qu'on ne comprend pas...

Moi-même, avec mon Véhicule Sidéral Astral (avec l'EIDOLON, comme nous dirions en Haute Magie), lorsque j'ai essayé d'aller au-delà de Sirius, j'ai été renvoyé à Sirius, car il nous est interdit d'aller au-delà du Soleil Central Sirius...

Je sais qu'il y a d'autres galaxies bien au-delà, des galaxies dont nous ne comprenons pas les lois. Il y a aussi des anti-galaxies, de l'antimatière, des anti-mondes, des anti-soleils, des anti-étoiles, des anti-atomes... Des galaxies, par exemple d'antimatière, sont incompréhensibles pour nous (ce ne serait pas possible de les comprendre). Même des savants comme Einstein s'avéreraient absolument ignorants dans le domaine de la Physique ou des Mathématiques si on les emmenait vivre dans une galaxie d'antimatière où les charges électriques sont inversées... Pour nous, comment comprendre cela : une étoile avec des charges inversées, faite d'antimatière ? Ce n'est pas possible que nous le comprenions, cela n'existe pas dans nos textes de Physique...

Maintenant, pensons à ce que cela signifierait pour nous de passer au-delà de Sirius : de manipuler des lois que nous ne pouvons pas comprendre, que nous n'avons pas étudiées dans notre galaxie ; nous serions pratiquement sans défense, nous serions devenus des esquifs, emportés par l'océan tempétueux ; même en possédant un corps astral, nous ne serions rien de plus que de misérables esquifs. Ainsi est l'Infini !...

Comment pourrions-nous nous entendre avec des gens qui ont un corps fait d'antimatière, dont les charges sont inversées, dont les concepts appartiennent à des Dimensions que nous ne connaissons pas ? Impossible, nous ne comprendrions pas un iota !

Ainsi, il vaut la peine d'avoir un corps astral ; cela vaut la peine pour connaître d'autres régions de l'Espace, mais nous ne pourrions jamais, avec ce corps, aller au-delà de Sirius...


Passage extrait de la CONFÉRENCE N°111: L'EXPÉRIENCE SOLAIRE, La Moisson du Soleil : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1383

Répondre

Retourner vers « Voyager dans l'astral »