Les 7 Radicaux

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Les 7 Radicaux

Message le 18 août 2011, 05:08

Il n'y a pas de doute qu'à l'aurore de n'importe quelle création, notre « Purusha » (qui est « l'Ancien », l'Être de l'Être) se dédouble, se convertissant en PÈRE-MÈRE. Il n'y a aussi aucun doute que le couple originel, OSIRIS et ISIS, au moyen d'un acte sexuel suprême dans la Forge Incandescente de Vulcain, donne naissance au Troisième, c'est-à-dire au FOHAT, au Feu ; et le Feu, à son tour, rend féconde la MATIÈRE CHAOTIQUE pour que surgisse la vie.

Mais il est écrit que Fohat, la Flamme qui émane d'Osiris et d'Isis, se dédouble à son tour en SEPT RADICAUX, LES SEPT FRÈRES IGNÉS QUI SE TROUVENT EN NOUS-MÊMES, ici et maintenant.

L'un est le Physique, un autre est le Vital, le troisième, les Principes Ignés de l'Astral, le quatrième, ceux du Mental, le cinquième, ceux du Causal, le sixième, c'est Bouddhi, et le septième, Atman, l'Ineffable. Mais les Sept Frères du Feu, à leur tour, se dédoublent en un groupe d'Êtres Ineffables. Ce groupe existe en chacun de nous : ce sont les parties autonomes et auto-conscientes de notre propre Être, ici et maintenant.

Il existe les Sept (que l'on a déjà nommés) ; il existe les DOUZE PUISSANCES en chacun de nous, qui sont les douze Apôtres du Christ ou les douze parties intimes de notre propre Être ; et il existe les VINGT QUATRE ANCIENS qui représentent notre Zodiaque particulier, individuel ; il existe les QUATRE SAINTS DE L'ÉTERNEL qui ont pouvoir sur le feu, sur l'eau, sur l'air et sur la terre. Il existe le LION DE LA LOI (la Loi qui fait de nous des illuminés) et MINERVE, la Déesse de la Sagesse et de la Justice, etc.

Ainsi, l'Armée de la Voix se trouve à l'intérieur de chacun de nous. De même qu'elle se trouve dans le Macrocosme, elle se trouve dans le Microcosme ; de même qu'elle se trouve dans le Microcosme, elle se trouve dans le Macrocosme, parce que « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » et toutes les lois du Cosmos se trouvent en nous et si nous ne les découvrons pas en nous, nous ne les découvrirons jamais en dehors.

Ainsi donc, mes chers frères, nous devrons un jour intégrer en chacun de nous l'Armée de la Voix et il faudra « s'intégrer » après que chacune de ses parties se soit perfectionnée. Évidemment, chacune d'elles a son héritage : l'HÉRITAGE PERDU, l'héritage qui provient du Royaume de la Lumière, qui est au-delà du Temps, au-delà de l'Eternité.

Quand chacune des parties de notre Être aura reconquis l'héritage perdu, viendra alors la GRANDE INTÉGRATION et apparaîtra donc en nous « Ananda » : la FÉLICITÉ ; c'est évident.

Je veux que vous sachiez que le secret de la félicité de Dieu se trouve précisément dans l'intégration de toutes et chacune de ses parties perfectionnées. Comme le DIEU INTERNE est heureux une fois qu'il s'est intégré ! On nous a dit, à juste titre, qu'il y a trois aspects importants en chacun de nous : SAT, l'Être ; CHIT, la Conscience de l'Être ; et ANANDA, la félicité de l'Être.

Ainsi, mes chers frères, si vous voyez une [...] transcendantale et transcendante, d'Osiris-Isis surviennent les SEPT RADICAUX DU FEU, de même qu'ici et maintenant, par l'union d'un homme et d'une femme (Osiris-Isis) dans la Forge Incandescente de Vulcain surviennent les Sept Radicaux du Feu.

Le premier Radical est le Serpent Igné qui monte par l'épine dorsale de notre corps ; le second est le Serpent qui monte par la moelle épinière de l'Adepte (par la moelle épinière du corps vital, je précise) ; le troisième est le Serpent Igné de nos pouvoirs magiques qui monte par l'épine dorsale du corps astral ; le quatrième Radical est le pouvoir igné qui monte par l'épine dorsale du corps mental ; le cinquième pouvoir flammigère est celui qui monte par l'épine dorsale du corps causal ; le sixième est celui qui monte par l'épine dorsale de la Bouddhi, de la Conscience ou Âme-Esprit ; et le septième pouvoir igné ou septième Radical est celui qui monte par Shiva-Shakti. Il est indiscutable que ce dernier nous mène à la parfaite Maîtrise, c'est le PARAMARTHA.

C'est ainsi, mes frères, que l'on parvient à développer les Sept Radicaux Ignés. Tout ceci se produit graduellement ; le second Radical ne pourra pas entrer en action si le premier n'est pas entré en activité, et le troisième n'entrera pas en action si le deuxième ne s'est pas développé parfaitement. L'ÉCHELLE DE JACOB COMPORTE SEPT MARCHES et celui qui arrive à la septième marche reçoit le BAPTÊME DU FEU, c'est évident.

Mais avant tout, l'alchimiste doit connaître intégralement le travail sur soi. Il faut travailler intensément si nous voulons parvenir à l'Auto-réalisation Intime de l'Être. En réalité, il est nécessaire de savoir vivre ; c'est seulement ainsi que nous pourrons travailler avec les Sept Radicaux du Feu.

L'AUTO-OBSERVATION est urgente, on ne peut la différer. Personne ne pourra s'auto-réaliser sans apprendre à s'auto-observer. Évidemment, nous devons non seulement détruire les « éléments inhumains » que nous portons à l'intérieur de nous, mais nous devons aussi, de surcroît, créer en nous quelque chose de nouveau.

Le travail avec les Sept Radicaux Ignés a pour propos de désintégrer les « éléments psychiques indésirables » que nous avons en nous et de créer ce que nous n'avons pas encore créé en nous. Le feu peut désintégrer et il a aussi le droit de créer et recréer à nouveau.

Je suis en train de vous parler du Feu, de la Doctrine du Feu et des merveilleux signes de l'AGNI-YOGA : le Christianisme pur et le Bouddhisme exact que vous devez essayer de comprendre.

Quand on s'auto-observe soi-même judicieusement, on découvre qu'on est endormi, que notre Conscience qui est, en réalité, le second aspect le plus important après l'Être, est embouteillée dans de multiples « éléments psychiques indésirables » qu'il faut annihiler...

Constater cela, c'est se rendre compte qu'on est endormis. Comment pourrait-on se rendre compte que l'on est endormi, si l'on ne s'auto-observe pas profondément ? L'auto-observation est nécessaire : c'est ainsi seulement qu'on peut se rendre compte qu'on est endormi.

Quand on peut vérifier par soi-même le fait concret qu'on dort, on essaye alors de s'éveiller. La Conscience (Chit) doit s'éveiller avant qu'on puisse jouir d'Ananda qui est la suprême Félicité de l'Être.

Mais ceci nécessite une extrême vigilance. Évidemment, si l'on s'oublie soi-même face à un verre de vin, on devient ivre ; si l'on s'oublie soi-même face à une personne du sexe opposé, on finit par forniquer ou par adultérer et on commet un crime contre l'Esprit Saint ; si l'on s'oublie face à une personne qui nous insulte, on finit par l'insulter aussi. Quand on s'oublie soi-même, on commet de très graves erreurs.

Il n'y a pas de doute que nous vivons toujours en nous identifiant avec des choses et des faits inutiles ; nous nous identifions avec des bêtises : peut-être parce que nous avons perdu un bouton, peut-être parce que nous avons perdu une montre ; il est possible que ce soit lorsqu'on nous a lancé une insulte ou qu'on nous a adressé une parole dure ; nous buvons du vin plus que la normale ou nous fumons alors que nous ne devrions pas fumer...

Nous sommes angoissés pour n'importe quelle bêtise : parce que nous avons peut être oublié de mettre un timbre sur la lettre que nous avons envoyée et que cela nous préoccupe énormément ; ou parce que nous n'avons pas reçu l'argent dont nous avions besoin pour payer le loyer et que le propriétaire est venu nous le réclamer assez fermement : nous avons mangé et il se peut que nous n'ayons digéré ni la nourriture ni le vin...

Enfin, il y a tant et tant de détails insignifiants qui nous maintiennent dans un sommeil constant, totalement inconscients que nous NOUS OUBLIONS TOUJOURS NOUS-MÊMES, nous nous identifions avec n'importe quelle bêtise : avec ce qu'a dit la voisine, avec ce que raconte le petit frère gnostique, avec ce qu'a dit la petite soeur, avec ce qu'untel a affirmé que l'autre lui avait dit. Nous vivons en nous identifiant à toutes ces bêtises, ni édifiantes, ni valorisantes, ni constructives ; nous nous remplissons d'émotions négatives et la Conscience s'enfonce dans le sommeil le plus épouvantable. C'est ainsi que tous les gens se trouvent en « état de coma ».

NOUS LAISSONS NOTRE ÉNERGIE PSYCHIQUE ÊTRE ABSORBÉE ! À quoi ressemblons-nous ? Je vais vous le dire : à un « filtre » rempli de trous (ceux qui servent à faire passer le café). C'est par là que s'échappe l'énergie, c'est par là qu'elle s'échappe toute et le pauvre « filtre » reste vide. Le milieu ambiant aspire nos propres énergies et nous ne pouvons pas les accumuler ; et même si nous travaillons (dans ces conditions) dans la Neuvième Sphère, dans la Forge Incandescente de Vulcain, il est certain que nous ne réussissons pas à créer, de cette façon, de cette manière, le deuxième corps et beaucoup moins le troisième et le quatrième.

Pour pouvoir créer le deuxième corps, il est nécessaire d'apprendre à NOUS SCELLER HERMÉTIQUEMENT, magiquement. Qu'entend-on par « sceau hermétique » ? Cela veut dire qu'il ne faut pas permettre que nos énergies soient aspirées, qu'il ne faut jamais, pas une seconde, ni une minute, s'oublier soi-même pour NE PAS NOUS IDENTIFIER avec les sottises, avec les bêtises de ce monde illusoire.

Passage extrait de http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/CONF5EV106.html

Répondre

Retourner vers « Autres parties méconnues de notre Être »