Qu'en Est-il du Bon Maître de Maison ?

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Qu'en Est-il du Bon Maître de Maison ?

Message le 7 juin 2015, 07:16

Ce sujet est également à comparer par antithèse avec le sujet : Quand Samael Ment face au Mauvais Maître de Maison : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... f=64&t=412

Simplement quelques extraits qui montrent que c'est la 1ère étape du chemin intérieur. Et on peut comprendre qu'un homme ou une femme puisse rester bloqué(e) au niveau de cette étape pendant de très longues années avant de commencer à arpenter le chemin.

1975 Psychologie révolutionnaire.txt (PR:Chap19) : CHAPITRE19 Le Bon Maître de Maison. :
§ n°40539 Ph. n°87908 - CHAPITRE19 Le Bon Maître de Maison.
§ n°40553 Ph. n°87929 - Le « Bon Maître de Maison » n’accepterait jamais la Psychologie Révolutionnaire ; il accomplit tous ses devoirs de père, d’époux, etc., et pour cette raison il a de lui-même la meilleure opinion. Cependant, il ne sert qu’aux fins de la nature et c’est tout.
§ n°40554 Ph. n°87933 - Par opposition, nous dirons qu’il existe aussi le « Bon Maître de Maison » qui nage contre le courant, qui ne veut pas se laisser dévorer par la vie. Cependant, ces individus sont toujours très rares, le monde n’en regorge pas.

1985 La révolution de la dialectique.txt (RD:Chap0106) : CHAPITRE0106 La Condition. :
§ n°53905 Ph. n°114985 - Quand on n’est pas un bon maître de maison, il est clair que l’on n’est pas préparé pour entrer sur le sentier du fil du rasoir. Pour travailler dans la Révolution de la Dialectique, il faut être arrivé au niveau du bon maître de maison.

5EVfr02.txt (5ème évangile tome 2) :
§ n°60720 Ph. n°136251 - Il est clair que pour pouvoir fouler le Sentier qui doit nous conduire à la Transformation Intime de l'Être on a besoin, avant tout, d'être un BON MAÎTRE de MAISON, d'accomplir ses devoirs envers son épouse, envers ses enfants, envers les siens.
§ n°60721 Ph. n°136252 - Si on n'est pas un bon maître de maison, on ne peut absolument pas vraiment se dédier au Travail Ésotérique Superlatif de l'Être.
§ n°60723 Ph. n°136255 - Le Travail Ésotérique sur soi-même requiert, avant tout (comme je l'ai déjà dit), d'être un bon maître de maison. Deuxièmement, d'être une PERSONNE DÉCENTE, CULTIVÉE, pas un lunatique, pas un « plaisantin ». Il faut qu'il y ait en soi, qu'existe en soi un véritable équilibre social et économique. C'est seulement ainsi qu'on est vraiment prêt à travailler sur soi-même.
§ n°60725 Ph. n°136265 - Par conséquent, il vaut bien la peine de réfléchir un peu à toutes ces questions : si quelqu'un est un bon maître de maison, un bon fils, un bon frère, un bon père, une bonne mère, un bon citoyen, si c'est une personne décente, si c'est une personne qui n'est pas lunatique, qui n'est pas un « plaisantin », elle est donc prête pour le Travail Intérieur sur elle-même... Voilà, donc, ma réponse.
§ n°61416 Ph. n°138568 - Dans la Gnose, il faut donc un équilibre très spécial ; pour entrer dans les études et les travaux dans lesquels nous sommes, il est nécessaire d'avoir atteint le niveau qu'on appelle celui du « BON MAÎTRE DE MAISON ».
§ n°61417 Ph. n°138570 - Dans les Évangiles, cette question du « Bon Maître de Maison » s'avère intéressante ; c'est quelque chose qui nous invite à la réflexion...
§ n°61418 Ph. n°138572 - Nous savons que le Bon Maître de Maison pourrait devenir meilleur s'il y aspirait ou s'il le souhaitait ; mais s'il n'a aucune ASPIRATION SPIRITUELLE, de toute évidence il se convertira, disons, en un Pharisien qui devra involuer dans le temps ; de sorte que d'un Bon Maître de Maison peut sortir UN INITIÉ OU UN PHARISIEN.
§ n°61419 Ph. n°138575 - En tout cas, pour entrer dans ces Études Ésotériques Gnostiques, il est nécessaire d'être parvenu au niveau du Bon Maître de Maison. Un type lunatique, par exemple, capricieux, difficile, n'est pas précisément un élément qui peut servir pour ces études dans lesquelles nous sommes. Un individu qui ne remplit pas ses devoirs dans son foyer, qui est un mauvais père, une mauvaise épouse ou un mauvais époux, qui traite mal son conjoint, que ce dernier soit un homme ou une femme, ou qui abandonne son foyer pour telle ou telle raison, n'est sûrement pas un Bon Maître de Maison.
§ n°61420 Ph. n°138578 - Bien sûr que dans ce que je suis en train de dire, il y a certaines exceptions très justifiées ; mais je parle en général, parce qu'il ne lui servirait à rien d'être un Bon Maître de Maison si sa femme, alors, est infidèle ou « qu'elle lui fait porter de belles cornes » comme on dit vulgairement, n'est-ce pas ?...
§ n°61422 Ph. n°138582 - Dans tout cela, même si ça a l'air d'une plaisanterie, il y a beaucoup de vrai. Ça ne servirait donc à rien que l'homme soit très fidèle, si sa femme lui fait porter des cornes ou vice versa également. En tout cas, il est nécessaire d'être un Bon Maître de Maison, une personne décente, équilibrée avant de pouvoir entrer sur le Sentier de la Gnose...
§ n°61443 Ph. n°138660 - La crue réalité des faits, c'est que cet homme n'était pas un Bon Maître de Maison. Quand on n'est pas un Bon Maître de Maison, on n'est, bien sûr, pas prêt non plus à s'engager sur le Sentier en Lame de Rasoir.
§ n°61445 Ph. n°138669 - Conclusion : je l'ai donc simplement « court-circuité », comme on dit, crûment, n'est-ce pas ? J'étais persuadé que ce n'était pas un Bon Maître de Maison et que, par conséquent, il ne servirait jamais pour ces Études Ésotériques...
§ n°61446 Ph. n°138672 - Si j'ai fait ce récit, c'est dans le but que vous compreniez que le fondement de ces études commence lorsqu'on atteint le niveau de Bon Maître de Maison : un bon époux, un bon père, un bon frère, un bon ami ; l'homme qui veille sur son foyer, la femme qui veille sur le sien, et alors, si la femme n'est pas mariée, eh bien ce sera une fille bien, une gentille soeur, une femme au foyer...
§ n°61448 Ph. n°138676 - Mais, en général, si on n'a pas atteint le niveau de Bon Maître de Maison, on ne sert pas pour ces études ; il faut être une personne décente, qui ne soit pas « lunatique », une personne équilibrée, etc.

confdiv17 la Sagesse de l'Etre.txt (CONFSE) :
§ n°70480 Ph. n°171345 - Q - Maître, voudriez-vous nous expliquer pour quelle raison, au début du travail ésotérique sur nous-mêmes, il est nécessaire d'accéder au niveau du "bon maître de maison" ?
§ n°70481 Ph. n°171346 - R - Celui qui aspire à l'auto-réalisation de l'Etre, celui qui veut parcourir avec succès le "Sentier du tranchant du couteau", doit commencer par être un bon maître de maison, savoir mener son foyer avec harmonie, beauté, perfection. Ceux qui, dans la vie pratique, n'ont pas su organiser leur foyer, sont impropres au chemin, ils ne pourront pas s'auto-réaliser. J'ai pu constater que la plupart de ceux qui sont entrés sur la voie et n'ont pas réussi à être de bons maîtres de maison, ont abouti à l'échec dans leur travail spirituel.

Répondre

Retourner vers « Embûches sur le chemin de l'autoréalisation de l'Être »