Les Bonnes Résolutions

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Les Bonnes Résolutions

Message le 4 juin 2011, 10:46

C'est qu'il faut mettre la soif du divin en premier.

J'ai des occupations qui pillent mon temps :

Télévision

Ordinateur et jeux sur ordinateurs.

Lecture de livres de Science-fiction

Ressasser mes occupation professionnelles, fascination de l'ouvrier pour son travail

Se faire du souci pour ses proches

et on peut en avoir mille autres...

Faudrait prendre un engagement solennel pour la pratique gnostique vis-à-vis de soi-même

Alors faut-il abandonner tous nos vices brutalement au risque de créer une tension qui nous y fasse replonger bien vite ?

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Les Bonnes Résolutions

Message le 5 juin 2011, 08:39

Gemani a écrit :Alors faut-il abandonner tous nos vices brutalement au risque de créer une tension qui nous y fasse replonger bien vite ?
Nous sommes, ce que nous sommes.

Nous démarrons avec ce que nous avons, pas plus.

Nous commençons avec notre niveau d'être actuel.

Ne fais pas comme moi, mon frère.

J'ai mal compris l'enseignement, je pensais qu'il fallait séparer de notre psyché nos défauts et les dissoudre purement et simplement pour voir apparaître à leur place "d'un coup de baguette magique" les vertus !

Le travail psychologique m'a appris que c'était faux.

Nous sommes Ego. Nous sommes Legion. Et nous devons travailler sur chaque fantassin afin de le rendre meilleur. C'est-à-dire, moins colérique, moins avare, moins luxurieux, moins envieux, moins orgueilleux, moins paresseux, moins gourmand, etc.

Toujours moins, moins, moins, jusqu'au jour où il ne reste plus rien d'un défaut et qu'à sa place se soit cristallisée progressivement et régulièrement la vertu correspondante. Faire le vide en nous afin que l'Être puisse combler le vide :ampoule:

C'est un travail constant et régulier. Et non une simple demande à la Mère Divine qui dissout d'un coup un défaut.

Je pense que beaucoup n'ont pas compris le travail, parce qu'ils ne pratiquent pas et restent prisonniers du dogme d'évolution ou d'involution personnelle.

Il est impossible d'abandonner brutalement un défaut puisque l'on est ce défaut. Va-t'on abandonner Jeff et prendre Pascal ? d'un coup ?

Si on fait celà, si on imite la destruction (en faisant l'imitatus), elle reviendra renforcée doublement.

Ceux qui essaient d'arrêter de fumer, de boire de l'alcool, ou de faire des régimes, comprennent que c'est un travail quotidien qui te permet de réussir. Un seul abandon brutal sans compréhension et l'ego grossit doublement, revient deux fois plus fort.

Persévérance (épée) et patience (bouclier) sont nos armes de combat en corps à corps. Je ne connais et ne vis pas d'autre chemin.

Bien à toi en la Sainte Science de l'Être :angel7:

Pascal

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Les Bonnes Résolutions

Message le 6 juin 2011, 07:07

sans nullement avoir l'impression de te contredire, Samael insiste sur la notion de souffrance, de renonciation en même temps que sur la compréhension Mais peut-être que cette renonciation vient après la compréhension du défaut, ou après son élimination Je pensais qu'il fallait la renonciation dés que le défaut est identifié.

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Les Bonnes Résolutions

Message le 6 juin 2011, 13:32

Tu fais bien de parler de souffrance. Je n'en ai pas parlé parce que cela semble évident.

Tout d'abord, celui qui souffre ne désire plus souffrir, sauf cas bizarre.

Ensuite, diverses options : on participe avec, on fuit par divers moyens ou on cherche à comprendre pourquoi.

Mais qui souffre ?

Qui décide de se renier soi-même ou de renoncer à la souffrance ?

En faisant une recherche dans ce super forum sur les mots-clés "compréhension élimination" ou "amour souffrance" :ampoule:
http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... search.php

Jeff, je suis sûr que beaucoup passent et repartent sans rien dire. Ton site, ton forum, sont très utiles. Il est triste de voir tant d'indifférence, mais le monde est comme cela. C'est pourquoi, essayons au maximum de donner de notre coeur, toujours, toujours. Tu es plus proche de ton coeur que tu ne le penses. Les faits le démontrent.

Tu es en train de créer ton bonheur, par ton travail et tes qualités intérieures.

Et si je peux me permettre... je reconnais en toi une grande valeur intérieure qu'il est nécessaire de faire épanouir et fleurir.

Le manque de confiance en sa personne profonde fait souffrir. Lorsque la confiance revient doucement, la souffrance se dissipe, car cette foi naissante nous montre que nous sommes aimés intérieurement. Et cet amour intérieur attire les circonstances bénéfiques.
Modifié en dernier par Anonymous le 6 juin 2011, 18:28, modifié 3 fois.

Répondre

Retourner vers « Embûches sur le chemin de l'autoréalisation de l'Être »