Les Monades qui réussissent et celles qui Echouent !

Répondre
Avatar du membre
manitoba
Gardien du phare
Messages : 5913
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Zodiaque : Lion
Contact :

Les Monades qui réussissent et celles qui Echouent !

Message par manitoba » 7 Avril 2011, 19:53

Maître, vous disiez que quelques Monades ont intérêt à s'autoréaliser et d'autres non, bien que toutes émanent de l'Absolu ; je croyais que toutes devaient chercher leur autoréalisation ; pourriez-vous m'expliquer un peu cela ?.

J'entends la parole d'un jeune homme auquel je répondrai avec grand plaisir. Avant tout, mes amis, je veux que vous compreniez que le Divin, Dieu, l'Esprit universel de Vie, n'est pas dictatorial.

Si ce qui est le réel, si ce qui est la vérité, si ce qui n'est pas temps, était de type dictatorial, quel sort pourrions-nous attendre ?.

Mes amis, Dieu respecte ainsi même sa propre liberté ; ce que je veux vous dire, c'est qu'au sein du Divin, il n'existe pas de dictature. Toute étincelle virginale, toute Monade, a l'entière liberté d'accepter ou de rejeter la Maîtrise. D'accord ?.

Vu ce que vous venez d'expliquer, Maître, pourrions-nous dire que la Monade est responsable du fait que l'Essence aille en Enfer ?.

Je vois dans l'auditoire une dame qui a posé une question en toute sincérité, et je me réjouis évidemment de lui répondre. Mesdames et messieurs, quand une Monade divine veut la Maîtrise, il est ostensible qu'elle y parvient en travaillant incessamment l'Essence de l'intérieur, à partir du plus profond.

Il est évident et manifeste que si la Monade n'est pas intéressée par la Maîtrise, elle ne réveillera jamais, dans l'Essence incorporée, aucune aspiration intime. Evidemment, en ce cas, l'Essence, dépourvue de tout désir, échouée dans l'Ego, enfermée dans le Moi-Même, entrera aux mondes infernaux. Je vais donc répondre en insistant sur ceci : oui, la Monade est responsable de l'échec de toute Essence.

Si la Monade travaillait réellement l'Essence profondément, il est indiscutable que cette dernière n'échouerait jamais au Tartarus.

Maître, cela m'effraie de penser que mon Essence doive passer par des souffrances durant 108 vies multipliées par 3000, c'est-à-dire 324000 existences humaines, pour qu'en fin de compte elle en arrive à vivre dans l'Absolu, sous forme de Monade qui a échoué, c'est-à-dire sans autoréalisation. Dans ces circonstances, cela vaut la peine de faire tous les efforts et sacrifices possibles pour m'autoréaliser, malgré toutes les souffrances que ceci implique, car ce n'est absolument rien, en comparaison de ceux que la nature m'imposera si je choisis le chemin de l'échec, ne le croyez-vous pas ?.

Cher monsieur, grand ami, permettez-moi d'insister sur le fait que toute Etincelle divine, toute Monade, peut choisir son chemin.

Il ne fait aucun doute que, dans l'espace infini, existent des trillions de Monades absolument innocentes, au-delà du bien et du mal.

Beaucoup d'entre elles ont tenté de parvenir à la Maîtrise ; malheureusement, elles ont échoué. Des millions d'autres n'ont jamais voulu la Maîtrise ; elles sont maintenant plongées au sein de l'Esprit universel de Vie et jouissent de l'authentique félicité divine, parce qu'elles sont des lueurs de la divinité, mais malheureusement, elles ne possèdent pas la Maîtrise.

Ce monsieur qui pose la question a, c'est évident, d'énormes inquiétudes ; ceci est dû au fait que sa Monade intérieure l'anime et travaille en lui incessamment ; son devoir est donc de marcher hardiment sur le sentier du fil du rasoir jusqu'à atteindre l'autoréalisation intime de l'Etre.

Maître, est-ce en raison de cela que nombre de personnes à qui on parle des enseignements gnostiques, bien qu'elles comprennent parfaitement ce qu'on leur explique, ne se décident pas à suivre le chemin de la Révolution de la Conscience, cela veut-il dire que leur Monade ne travaille pas sur eux pour qu'ils suivent le chemin de l'autoréalisation ?.

Je vais répondre à ce jeune homme qui pose la question. Nous avons besoin d'une profonde réflexion pour focaliser cette question sous divers angles ; il arrive qu'à beaucoup de Monades, il plaît de marcher lentement, avec le risque que leurs Essences échouent dans chaque cycle d'existence humaine ; d'autres préfèrent travailler sur leurs Essences de manière intermittente, de temps en temps, et enfin, nous avons des Monades qui ne travaillent jamais sur leur Essence, définitivement.

Ceci est donc le motif pour lequel toutes les personnes qui comprennent l'enseignement ne l'acceptent pas réellement. Pourtant, il convient de savoir que quelqu'un, par exemple, n'acceptant pas, dans la présente existence, l'Evangile de la Nouvelle Ere du Verseau, pourra l'accepter dans des vies suivantes, s'il n'est pas déjà arrivé aux 108.

Maître, ces Monades qui ne s'intéressent pas au travail de leur Essence appartiennent-elles seulement à la planète Terre, ou existent-elles également sur d'autres planètes ?.

Jeune ami, rappelez-vous la Loi des Analogies philosophiques, la Loi des Correspondances et de la Numérologie : « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

La Terre n'est pas l'unique planète habitée de l'espace étoilé ; la pluralité des mondes habités est une terrible réalité, ceci nous invite à comprendre que les Monades des autres planètes jouissent aussi de la pleine liberté d'accepter ou de rejeter la Maîtrise.

Personnalité et Essence sont des choses différentes. En disant cela, j'insiste sur la chose suivante : toutes les personnalités humaines existant dans les autres mondes habités de l'espace infini ne sont pas tombées aussi bas que nous, les habitants de la Terre.

Mes amis, il existe, dans les diverses sphères de l'infini, de merveilleuses humanités planétaires qui marchent en accord avec les grandes lois cosmiques ; mais, je le répète, toutes les Monades ne veulent pas la Maîtrise.

Des enfers existent dans tous les mondes, dans toutes les galaxies, mais tous les enfers planétaires ne sont pas habités.

Le Soleil, par exemple, est un astre merveilleux qui, avec sa lumière illumine toutes les planètes du système solaire d'Ors, il s'avère intéressant de savoir que les mondes infernaux de l'Astre-Roi sont totalement propres ; évidemment, il n'est pas possible de trouver, sur ce brillant Soleil, des échecs cosmiques ; nul de ses habitants ne marche dans l'involution submergée, les créatures qui habitent dans l'Astre-Roi sont totalement divines, ce sont des esprits solaires.

Il convient de ne pas oublier que toute unité cosmique surgissant à la vie possède inévitablement un règne minéral submergé dans les infradimensions naturelles.

Il existe des mondes dont le règne minéral submergé est intensément peuplé ; parmi eux, notre planète Terre ; ceci indique, signale, l'échec de nombreuses Monades.

Nous avons besoin, pourtant, d'approfondir encore un peu cette question et de comprendre très clairement que la descente d'une quelconque Essence dans l'horripilante demeure de Pluton ne signifie pas toujours un échec définitif.

Il est ostensible que l'échec final ne concerne que les Essences, les Monades, qui ne sont pas parvenues à l'autoréalisation intime en 3000 cycles ou périodes d'existences. Pour mieux dire en 3000 tours de la roue du Samsara, parce qu'à l'arrivée du dernier tour, comme je l'ai déjà dit tant de fois, les portes se ferment.

extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... sences.php

Avatar du membre
manitoba
Gardien du phare
Messages : 5913
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Les Monades qui réussissent et celles qui Echouent !

Message par manitoba » 9 Septembre 2011, 19:39

Rabolu nous explique :

Par exemple, les Monades qui ne sont pas intéressées par la maîtrise, après les trois mille cycles, l'Absolu les avale de nouveau, elles retournent à l'Absolu.
Si elles retournent sans conscience c'est autre chose ; elles ne vont pas jouir du bonheur de l'Absolu parce qu'elle n'ont pas de conscience, mais tout retourne de nouveau là-bas, à son point de départ, c'est à dire à l'Absolu. Nous sommes sortis de là-bas et nous retournons là-bas, conscients ou inconscients.

Vous allez me demander : mais pourquoi allons-nous faire la révolution de la conscience si nous retournons toujours là-bas, au même point de départ ? C'est que c'est très différent d'entrer dans l'Absolu, d'y retourner avec 100 % de conscience pour jouir véritablement du Bonheur Absolu, et d'arriver inconscient car on ne va pas jouir du Bonheur absolu. C'est le grand avantage de celui qui arrive à la Libération car il va jouir du Bonheur Absolu et faire partie de l'Absolu, de la Grande Conscience, car on appelle l'Absolu : "la Grande Conscience"

... la monade qui n'a pas été intéressée part la maîtrise... Là-bas, elle est devant les libérés, ou devant la Conscience Absolue, comme une petite fourmi qui nous regarde ; pareil. Elle ne jouit pas, elle sert là-bas pour faire les commissions et c'est tout. Elle est complètement inconsciente. Alors, elle ne jouit pas du Bonheur Absolu.

Avatar du membre
manitoba
Gardien du phare
Messages : 5913
Enregistré le : 25 Septembre 2008
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Les Monades qui réussissent et celles qui Echouent !

Message par manitoba » 18 Septembre 2011, 00:46

Rabolu ajoute :

Q : Les Monades qui rentrent dans l'Absolu sans auto-réalisation, ont-elles une autre possibilité ?

R : Non, elles sont repoussées pour toujours, jamais plus on ne leur donnera cette possibilité. On leur a donné suffisamment d etemps pour faire leur travail et elles ne l'ont pas fait par paresse. Comme il existe ce libre arbitre, personne ne peut les obliger. Alors, elles n'ont pas voulu ; elles n'ont pas voulu ; personne ne va les obliger. Elles perdent cette possibilité pour toujours, et même si on leur donnait une autre possibilité, elles feraient la même chose, elles répèteraient la même chose. Alors à quoi bon ?

Répondre

Retourner vers « Elémentaux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité