Se Voir dans les Autres

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Se Voir dans les Autres

Message le 28 septembre 2012, 20:25

Sachez... n'oubliez pas, mes frères, le MIROIR DE L'ALCHIMIE. Ce travail est un miroir ; on doit apprendre à se regarder dans les autres.

Se voir dans les autres, c'est très important. Si nous voyons un ivrogne dans la rue, « bon, c'est ainsi que je marche, c'est ainsi que je suis lorsque je suis ivre ». Si nous voyons un « drogué », « bon, c'est ainsi que je chemine, ainsi que je suis ». Si nous voyons quelqu'un en colère, « tonnant » et « lançant des éclairs », « quelle tête il fait : c'est ainsi que je suis. Mais regarde ce comique, comme il blasphème, comme il gesticule, comme il crie, comme il trépigne ; c'est ainsi que je suis ». Et se voir ainsi, se voir dans les autres, c'est quelque chose de très important.

Voulons-nous, par exemple, cesser de nous quereller avec quelqu'un ou cesser de faire des objections ? Changeons-nous en cette personne qui veut se quereller avec nous. Au travers de la méditation, changeons notre personnalité pour celle de cette personne qui est contre nous. Sentons que nous sommes cette personne et regardons-nous, notre propre personne, comme si nous étions étrangers ; sentons que nous sommes celle avec laquelle nous nous disputons, celle qui est la cause de nos problèmes ; imitons-la dans tous ses fonctionnements, ses gestes et ses paroles, ses façons et ses manières d'être. Sentons-nous, donc, pendant la méditation, identifiés à cette personne.

Si nous y réussissons, de ce fait, le désir de nous quereller disparaîtra. De ce fait, nous verrons alors notre personne comme quelque chose d'inconnu et nous comprendrons l'autre personne, parce que nous nous sommes identifiés à l'autre personne, et en la comprenant, alors tout sera passé ; le désir de faire des objections ou de se quereller s'arrête.

Programmons quotidiennement, par exemple, le désir de NE PAS ÉMETTRE D'OBJECTIONS, même si ce n'est qu'UNE HEURE PAR JOUR. Ce n'est pas beaucoup de travail, n'est-ce pas ? Pouvoir rester une heure par jour sans émettre d'objections à rien ni à personne, même si nous sommes insultés, même si on se moque de nous, même si nous sommes bousculés. Plus tard, nous pourrons augmenter le temps à deux ou trois heures, et à la fin, nous n'émettrons plus d'objections à rien, nous apprendrons à vivre en paix.

Cela est très important, mes frères ; il s'agit de changer. Que ce soit douloureux ? Oui ! Ce n'est pas possible d'obtenir un changement sans douleur. C'est clair ; n'importe quel changement véritable, intime, doit se produire à partir de la douleur. Sans douleur les changements ne sont pas possibles. Comment ?

Ainsi, lorsqu'on dit (dans la Franc-Maçonnerie, par exemple) que « il faut façonner la Pierre Brute jusqu'à la convertir en Pierre Cubique Parfaite », il s'agit du fait qu'il faut élaborer la Pierre Philosophale, et en Maçonnerie, on confond simplement cela avec la morale. Et en réalité il s'agit, d'une part, d'éliminer les éléments inhumains, n'est-ce pas ? et d'autre part, de transmuter, et ainsi obtient-on, à la fin, l'élaboration de la Grande Pierre. C'est ce que beaucoup de frères n'ont pas compris...

passage extrait de la conférence 152. Règles de bases de la gemme précieuse ( La Pierre Philosophale) : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... cieuse.php

Répondre

Retourner vers « Manifestation et gestion des égos dans le rapport à l'autre »