Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 12 janvier 2010, 19:15

Si toi aussi, bien aimé lecteur, tu veux parvenir à ces hauteurs de l'Initiation, pratique la Magie sexuelle et reste ferme dans notre Mouvement Gnostique, ne te laisse pas détourner de ce grand Mouvement ésotérique. Sache que nous, les Gnostiques, sommes actuellement les seuls à dévoiler à l'humanité souffrante le Grand Arcane.

Il existe actuellement des esprits étincelants d'intellectualité qui s'efforcent de retirer les étudiants gnostiques de l'unique sentier qui puisse réellement et de façon absolument pratique les convertir en dieux terriblement divins.

Si tu prouves ta fidélité à la grande Cause, bien aimé disciple, nous, les Frères Majeurs du Temple, te conduirons par la main jusqu'à la Résurrection alchimique.
extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -Morts.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 16 janvier 2010, 20:28

Le vieux Gurnemanz, dans cette sagesse blanchie par le temps, comprenait tout, et sagement conduisait le fils d’Herzéléïde vers le Saint Graal.

La scène se transforme lentement, à mesure qu’avancent le vieux Maître et son jeune disciple…

Déjà, laissant en bas derrière eux le bois solitaire, ils escaladent patiemment tous les deux la monstrueuse masse de granit.

On entend de mieux en mieux le doux appel des trompettes et l’auguste volée des cloches du temple…

Le Maître et le disciple, finalement, arrivent à un magnifique salon, dont la majestueuse coupole se perd dans les hauteurs.

Parsifal reste sans voix, extasié face à tant de divine, indescriptible, magnificence…


* Deux larges portes s’ouvrent dans le fond, pleines de gloire, par lesquelles entrent les chevaliers du Saint Graal.

Les hommes de la lumière vont se placer en ordre, devant deux grandes tables recouvertes de nappes ; elles sont parallèles, et entre elles, un espace reste libre.

Il y a sur ces tables du bonheur, des calices et des coupes, mais aucun mets délicieux…

D’autre part, apparaissent de vaillants écuyers et des frères convers, qui apportent le roi Amphortas dans sa litière, et il y a devant lui quelques purs enfants semblables à des anges au souriant visage.

Ces créatures apportent une arche, recouverte de toile pourpre, à l’intérieur de laquelle sont cachés les mystères du sexe…

Le sublime cortège place le roi Amphortas sur un lit au fond sous un dais, et sur la table de marbre face à l’arche sacrée…

La congrégation de la lumière entonne alors, heureuse, l’hymne de Graal, des différents endroits du temple :


« Jour après jour, disposé pour l’ultime cène de l’Amour Divin, le festin sera renouvelé, comme s’il devait en ce jour pour la dernière fois, consoler celui qui s’est complu en bonnes œuvres. Approchons-nous de l’agape pour recevoir les augustes dons ».

« Ainsi, comme un jour dans d’infinies douleurs, coula le sang qui racheta le monde, que mon sang soit répandu d’un cœur réjoui, pour la cause du Héros Sauveur. Par sa mort, vit en nous le corps qu’il offrit pour notre salut ».

« Que vive pour toujours notre foi et que sur nous ne cesse de planer la colombe, propice messagère du Rédempteur. Mangez le pain de la vie, et buvez le vin qui a jailli pour nous ».

Passage extrait de http://www.don-et-compassion.com/parsif ... nsion.html

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 13 février 2010, 21:05

L'OBSERVATION est indispensable : OBSERVER nos propres défauts psychologiques, ensuite les JUGER et finalement, LES DÉSINTÉGRER. Les espions, pendant la guerre, tout d'abord on les observe, ensuite on les juge et enfin on les fusille. C'est ainsi que nous devons faire avec les Mois. Si une pensée de colère nous assaille, c'est un Moi que nous devons d'abord observer, ensuite juger, et enfin désintégrer. Il est impossible de désintégrer un quelconque défaut psychologique avec le mental. Le mental peut, à lui seul, donner le nom qu'il veut à n'importe quel défaut, il peut passer ce défaut d'un niveau à un autre, il peut se le cacher à lui-même et aux autres, mais il ne l'exterminera pas, il ne le détruira pas. Il est nécessaire de se servir d'un pouvoir qui soit supérieur à celui du mental. Heureusement, ce pouvoir existe. Je veux me référer expressément au pouvoir de la Kundalini. Au moyen de la Divine Mère Kundalini, nous pouvons pulvériser n'importe quel défaut. Kundalini est Tonantzin, Kundalini est Isis, Kundalini est Ram-IO, Kundalini est aussi Diane chasseresse, et elle est aussi Adonia, Insoberte, Rhéa, Cybèle et Marie, une partie de notre propre Être, mais dérivée. Si nous faisons appel à elle, à cette partie de notre propre Être, et que nous la supplions avec notre coeur de désintégrer le Moi que nous avons compris, c'est ce qu'elle fera : elle le pulvérisera, elle le désintégrera. Et finalement, avec ce processus, nous pourrons désintégrer, nous pourrons en finir avec tous les Mois que nous avons à l'intérieur de nous, et un jour l'Essence sera libre.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1419

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 6 mars 2010, 14:15

L'annihilation complète de tous les éléments indésirables qui constituent le Moi-Même, le Soi-Même, est sans aucun doute urgente, urgentissime.

Nous avons besoin d'apprendre à diriger volontairement tous les fonctionnalismes de notre psyché ; il n'est pas bon que nous continuions ainsi, convertis en esclaves ; nous devons nous rendre maîtres et seigneurs de nous-mêmes.

A mesure que les éléments indésirables sont éliminés, la conscience s'éveille.

Cependant, il nous faut devenir sérieux, parce que, jusqu'à présent nous ne l'avons pas été ; chacun de nous, actuellement, n'est rien de plus qu'un morceau de bois parmi les vagues furieuses de la mer de l'existence.

Je répète : nous devons devenir sérieux ; cette affirmation implique une épouvantable autovigilance d'instant en instant, de moment en moment.

Rappelez-vous ce que nous avons déjà dit dans des exposés antérieurs, dans les relations avec nos semblables, les défauts cachés affleurent spontanément et, si nous sommes vigilants comme une sentinelle en temps de guerre, alors nous les découvrons.

Il y a également dans toute autodécouverte, une autorévélation. Le défaut découvert doit être rigoureusement analysé, étudié, dans tous les niveaux du mental et compris intégralement à travers les divers processus de la méditation intérieure profonde.

Un peu plus tard, le défaut que nous avons analysé ayant déjà été compris intégralement, viennent les supplications à Devi Kundalini, notre Divine Mère cosmique particulière, afin qu'elle désintègre et élimine le défaut en question.

Ce travail, mes chers frères, est très profond, terriblement sérieux, extrêmement profond. Ainsi seulement est-il possible d'extirper, de chasser de notre psyché, de nombreux éléments indésirables infrahumains, ténébreux, à l'intérieur desquels se trouve emprisonnée l'Essence.

Passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... irecte.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 23 mars 2010, 20:16

Dans l'Orcus des classiques, dans les Limbes, nous rencontrons beaucoup d'hommes cultivés qui sont morts sans avoir reçu les eaux du baptême.

Des trompés sincères, emplis de magnifiques intentions, mais trompés. Des gens qui crurent la libération possible sans nécessité de Magie sexuelle.

Ainsi, dans la première région sublunaire, sous l'épiderme de la planète où nous vivons, les défunts demeurent froids et sépulcraux.

On sent une véritable tristesse, une suprême douleur, à contempler tant de millions de désincarnés errant, la conscience endormie, dans la région des morts.

Voyez-les là-bas, tels des ombres froides, avec la conscience profondément endormie, tels des spectres de la nuit !.

Les ombres des morts vont et viennent de toutes parts, dans le premier cercle dantesque ; ils s'occupent avec la même activité qu'il ont eue dans la vie passée ; ils rêvent avec les souvenirs d'hier ; il vivent totalement dans le passé.

Vous nous avez expliqué, Maître, que dans la première région souterraine sublunaire, appelée les Limbes, habitent les âmes qui n'ont pas encore été baptisées, le baptême s'entendant comme un pacte de Magie sexuelle ; ce qui m'amène à poser la question suivante pénètrent-ils dans cette région automatiquement en mourant ?.

Cher ami, votre question s'avère assez intéressante et je m'empresse d'y répondre.

Je veux que vous compreniez que la première région submergée est comme l'antichambre de l'Enfer ; là vivent, évidemment, les ombres de nos êtres chéris, des millions d'êtres humains qui n'ont jamais transmuté les eaux séminales en vin de lumière de l'alchimie.

Elles sont peu, ces Essences, ces âmes, qui, après la mort, parviennent réellement à prendre quelques vacances dans les mondes supérieurs.

Il ne fait aucun doute que la majeure partie des êtres humains retourne immédiatement à un nouvel organisme humain, passant un certain temps dans les Limbes avant de se réincorporer.

Pourtant, en raison de l'état critique dans lequel nous vivons actuellement, d'innombrables défunts se plongent définitivement dans les mondes infernaux en passant par les sphères ténébreuses de la Lune de Mercure, de Vénus, du Soleil, de Mars, de Jupiter, de Saturne, d'Uranus et de Neptune.

La dernière de ces régions est définitive ; les perdus passent par là, pour la désintégration finale, la seconde mort, si indispensable. Grâce à ces épouvantables annihilations, l'Essence, l'âme, arrive à se libérer des régions du Tartarus, pour remonter à la surface planétaire et recommencer une nouvelle évolution qui devra inévitablement recommencer depuis le règne minéral.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... a-Lune.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 26 mars 2010, 19:58

Le Semen est l'unique élément qui existe dans la nature. La chimie a classifié les métaux comme des éléments différents, mais il n'existe en réalité qu'un seul élément, unique et universel. Cet élément, c'est le Semen de nos vésicules séminales.

La transmutation d'un métal en un autre métal est possible, pour la raison qu'il n'existe qu'un unique élément, universel, l'Ens-Seminis. En réduisant tout métal à sa racine séminale, il peut être transmuté en or très pur.

En nous réduisant nous-mêmes à notre racine séminale au moyen de l'Arcane AZF, sans jamais répandre notre Semen, nous pouvons transmuter le plomb grossier de notre personnalité en l'or pur de l'Esprit. Nous élaborons ainsi l'Enfant d'Or de l'Alchimie. Et nous nous convertissons en Dieux.

Ceci n'est pas une théorie de plus, ce n'est pas une hypothèse, c'est l'unique chemin pour nous convertir en Dieux. C'est la seule clé. Quiconque ne passe pas par le chemin du Sexe perd misérablement son temps. L'eau est le symbole de la Grande Mère, de la Vache sacrée de l'Inde ou de l'Egypte ; dans toutes les théogonies, la Grande Mère est toujours associée à la lune. La Divine Mère est présente dans toutes les traditions : elle est Isis, Maya, Marie, Lucine, Diane, Astarté, Artémis, Chalquihuitlicue, Adonia, Insoberte, etc. Il est intéressant de savoir que les grandes prédications du divin Maître Jésus le Christ ont toujours lieu près d'un lac ou d'une mer, ou à proximité d'une fontaine. Jésus fut baptisé dans le Jourdain ; il commença à prêcher à Capharnaüm, ville maritime de la Galilée ; c'est sur les rives d'un lac qu'il a rencontré ses disciples, des pêcheurs, et qu'il a multiplié les poissons et les pains ; il a marché en état de Jinas sur les eaux de ce lac, le lac de Gennésareth (en hébreu : Ginnôsar), ou Jaïnesareth, nom que l'on peut rapprocher des termes Jaïn, Djinn ou Jina. Nous voulons dire par ceci que ce lac était « enchanté », pour ainsi dire, il se trouvait immergé partiellement à l'intérieur de l'Hyperespace : c'est cela l'état de Jinas.

La Doctrine du Salut orbite toujours autour des Mystères initiatiques du lac. C'est pourquoi la majeure partie de l'enseignement de Jésus en Galilée était associée symboliquement au lac, à l'eau.

Dans les Tours du silence des Parsis, avec leurs grands temples où s'étageaient harmonieusement des jardins chargés de fidèles, on représentait tous les drames des Grands Mystères sur les eaux tranquilles des Lacs sacrés. C'étaient de vivantes scènes astrales et éthériques, de véritables images cinématographiques qui apparaissaient sur la surface des eaux. Jamais il ne manquait un Jupiter initiateur, dans le lac, ou un Moïse sauvé des eaux.

Il existe, dans le monde, d'innombrables vestiges, documents, etc., témoignant de l'universalité des rites lacustres. Dans tout temple de Mystères, il y a un Lac sacré. Dans tous les Collèges initiatiques, on symbolise le Semen par un ruisseau ou une source dont l'eau ne se brouille, ne se corrompt jamais ; un ruisseau de lait dont le goût n'est jamais altéré, un torrent de vin suscitant le délire chez ceux qui en boivent, et un flot de miel pur, comme celui qui est versé sur le Pain de la Sagesse.

Les paradis hébreux étaient toujours des terres où coulaient en abondance le lait, le miel et l'ambroisie.

L'Eau de Vie ne peut être absente dans tout temple de la Loge Blanche. Dans les temples antiques, répétons-le, on représentait les Mystères sur ces lacs en Jinas.

Le Soleil et la Lune, le Feu et l'Eau de Vie, sont l'origine des mondes et des bêtes, des hommes et des Dieux. L'Eden est la cité sacrée aux neuf portes. La neuvième porte, c'est le Sexe ; la Neuvième Sphère de la Kabbale, c'est le Sexe. Bouddha, Jésus, Hermès, Mahomet, Dante, Pythagore, Zoroastre, etc., ont dû descendre à la Neuvième Sphère pour travailler avec le Feu et l'Eau, qui ont engendré mondes, bêtes, hommes et Dieux. Toute authentique Initiation blanche commence par là.

Le désir refréné transmute le Semen en vapeurs extrêmement subtiles. Les vapeurs séminales se convertissent en énergie, laquelle se bipolarise en énergie lunaire et en énergie solaire. Les énergies sexuelles bipolarisées s'élèvent ensuite par les deux cordons ganglionnaires jusqu'au cerveau. Lorsque les courants solaires et lunaires s'unissent, alors s'éveille le Feu sacré du Troisième Logos. Le flux igné du Troisième Logos, montant par le canal central de la moelle épinière, ouvre les sept centres magnétiques de la colonne vertébrale, les sept chakras.

L'énergie sexuelle est l'énergie créatrice du Troisième Logos ; lorsque nous faisons retourner l'énergie du Troisième Logos vers l'intérieur et vers le haut, nous devenons des créateurs dans les mondes supérieurs. Lorsque nous faisons retourner vers l'intérieur et vers le haut l'énergie du Troisième Logos, nous nous transformons en Dieux ineffables, en des êtres terriblement divins. Tout le secret, la seule clé, c'est d'opérer la connexion sexuelle sans jamais répandre notre Semen, jamais de toute notre vie. C'est là l'Arcane AZF

Celui qui croit qu'il existe un autre chemin pour parvenir à l'Adeptat, celui-là est absolument dans l'erreur.

Passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... Minero.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 5 avril 2010, 18:40

Le Christ Intime, tout en n'étant pas un luxurieux, doit éliminer de lui-même les éléments psychologiques de la luxure.

Le Christ Intime, étant en lui-même paix et amour, doit éliminer de lui-même les éléments indésirables de la colère.

Le Christ Intime, tout en n'étant pas cupide, doit éliminer de lui-même les éléments indésirables de la convoitise.

Le Christ Intime, tout en n'étant pas envieux, doit éliminer de lui-même les agrégats psychiques de l'envie.

Le Christ Intime qui est humilité parfaite, modestie infinie, simplicité absolue, doit éliminer de lui-même les répugnants éléments de l'orgueil, de la vanité, de la présomption.

Le Christ Intime, le Verbe, le Logos Créateur qui toujours vit dans une permanente activité, doit éliminer de notre intérieur, en lui-même et par lui-même, les éléments indésirables de l'inertie, de la paresse, de la stagnation.

Le Seigneur de Perfection, rompu à tous les jeûnes, tempéré, jamais ami des saoûleries et des grands banquets, doit éliminer de lui-même les éléments abominables de la gourmandise.

Etrange symbiose que celle du Christ Jésus, du Christ Homme ; remarquable mélange du divin et de l'humain, de la perfection et de l'imperfection, épreuve constante pour le Logos.

Le plus intéressant de tout cela c'est que le Christ Secret est toujours un triomphateur, quelqu'un qui perpétuellement vainc les ténèbres, quelqu'un qui élimine les ténèbres au-dedans de lui-même, ici et maintenant.

Le Christ Secret est le Seigneur de la Grande Rébellion, rejeté par les prêtres, par les anciens et par les scribes du Temple.

Les prêtres le haïssent, c'est-à-dire ne le comprennent pas, ils veulent que le Seigneur de Perfection vive exclusivement dans le temps, en accord avec leurs dogmes inébranlables.

Les anciens, c'est-à-dire les habitants de la terre, les bons maîtres de maison, les gens sensés, les gens d'expérience, abhorrent le Logos, le Christ Rouge, le Christ de la Grande Rébellion parce que celui-ci échappe au monde de leurs habitudes et coutumes surannées, réactionnaires et pétrifiées dans le lourd passé.

Les scribes du temple, les fripouilles de l'intellect, abhorrent le Christ Intime parce qu'il est l'antithèse de l'Antéchrist, c'est-à-dire l'ennemi déclaré de toute cette pourriture des théories universitaires qui abondent tellement dans les marchés des corps et des âmes.

passage extrait du chapitre http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... aitres.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 17 avril 2010, 20:37

RD L'Enseignement

Seule la vie intensément vécue donne une sagesse durable ; mais le mental, qui est celui qui nous fait commettre les erreurs, nous empêche d'arriver à l'amphithéâtre de la Science Cosmique. Les erreurs du mental sont ces Moi ou défauts psychologiques que porte en lui l'animal intellectuel faussement appelé homme.
Les défauts psychologiques se trouvent dans les 49 niveaux du subconscient.

Les Moi ou Ego des 49 niveaux subconscients, nous ne pouvons les reconnaître ni les rencontrer, puisque chacun d'eux fait partie de nos différents corps. Pour cela, nous devons faire appel à une force supérieure au mental pour qu'elle les désintègre avec son feu serpentin, celle-ci étant notre Divine Mère Kundalini.

Seule la Mère Kundalini des mystères hindous connaît les 49 niveaux du subconscient.

Les défauts psychologiques étudiés ne font pas partie de notre Etre.

Après avoir étudié le défaut psychologique à travers la méditation, on supplie, durant la Sur-dynamique sexuelle, Ram-Io (la Mère Kundalini) de le désintégrer par la force sexuelle.

Au moyen de l'intellect et de la réflexion, nous ne pouvons pas arriver à voir un défaut dans le mental, là où ils sont tous enlisés, parce que nous ne connaissons pas les sept autres corps du mental où l'ego a sa tanière.

Le mental, l'intellect, la raison, toutes les formes plus subjectives avec lesquelles travaille l'être humain, ne pourront jamais arriver au niveau profond du subconscient où l'Ego développe continuellement ses films qui endorment notre conscience. Seule la Kundalini, avec son feu sexuel, peut arriver à ces 49 niveaux pour désintégrer définitivement ce qui nous cause de la douleur, ce qui nous maintient dans la misère, ce que les gens lamentablement aiment, ce que la psychologie matérialiste a cherché à déifier, ce qui s'appelle Ego et que la Révolution de la Dialectique veut détruire pour toujours, pour obtenir la Révolution Intégrale.

passage extrait du livre http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/RD.html

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 8 mai 2010, 11:31

Quand l'Essence était libre, il EXISTAIT LA FOI véritable, produit du véritable Savoir ; mais quand l'Ego surgit et que l'Essence se trouva embouteillée dans le Moi-même, indubitablement, la Foi se perdit ; aujourd'hui le scepticisme règne en souverain sur la face de la Terre.

Il est bon de savoir que depuis le XVIIIe siècle jusqu'à présent, le SCEPTICISME s'est beaucoup renforcé dans toute l'humanité et qu'il a EMPOISONNÉ LE MENTAL humain. Avant le XVIIIe siècle, les gens voyaient clairement, en Espagne, face à ses côtes merveilleuses, la célèbre ÎLE NONTRABADA ou Île Secrète ; île à propos de laquelle existent beaucoup de légendes. C'est une île de la Quatrième Verticale, une île qui se trouve en État de Jinas ou Yinas.

Mais depuis que le scepticisme a, disons, pourri le mental humain, depuis le XVIIIe siècle jusqu'à présent, l'Île Nontrabada est devenue invisible, plus personne ne la voit ; elle existe, mais personne ne la voit.

Il était aussi naturel de parler d'ÉLÉMENTAUX ou de LUTINS aux habitants primitifs de l'Irlande, à l'époque des Hyperboréens, que pour nous de parler aujourd'hui de piment ou d'oignon ou de pommes de terre. Les gens cohabitaient avec les Élémentaux ; aujourd'hui les fripons de l'Intellect rient de toutes ces choses. « Des contes pour petits enfants ! » disent-ils...

Nos générations passées étaient encore un peu différentes. On offrait aux enfants des contes de fées pour qu'ils se distraient et, sans aucun doute, ces contes préparaient leur mental à la PERCEPTION DES ÉLÉMENTAUX.

Aujourd'hui, on offre aux enfants des aventures de différents types : des choses qui parlent de guerre, des choses qui parlent de pistolets, de crimes, de vols, etc. Bref, on prépare les enfants depuis l'enfance à être homicides, voleurs et cinquante mille autres choses.

Ainsi, à mesure que le temps passe, l'Ego prend de plus en plus de force et l'Essence, la Conscience, est de plus en plus emprisonnée dans l'Ego.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... eillee.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 20 mai 2010, 06:36

Vous marchez dans la rue et, soudain, vous voyez, dans un coin, une revue pornographique. Vous vous mettez à la regarder avec un peu d'obscénité et le résultat, c'est la création d'une nouvelle Représentation Mentale.

Cette nouvelle Représentation est « un oiseau de mauvais augure » qui se met dans la cage du Mental pour causer des dégâts et fortifier les Émotions Négatives et la luxure. C'est pourquoi les sens doivent être contrôlés. Malheureusement, les gens oublient qu'ils doivent contrôler les Sens et le Mental et c'est très grave.

Au lieu de lire des revues pornographiques, ce qui ne conduit à rien si ce n'est à la création de nouvelles Effigies Mentales, mieux vaut ÉTUDIER LES LIVRES DE LA CONNAISSANCE, les Saintes Écritures, etc.

Il n'y a pas de doute que le véritable Savoir Initiatique se convertit en Feu et, pour finir, en Pouvoir.

À propos de la Sagesse, qui est tant reliée au Mental, je crois comprendre, mes chers frères, qu'il existe une antithèse : je me réfère à cette culture de type « intellectualoïde », avec laquelle on nous alimente pendant la période scolaire. Il est certain que cette culture qu'on nous donne depuis la maternelle, dans les écoles primaires, au collège, au lycée, à l'université, arrive à nous causer des dommages épouvantables.

JE QUALIFIERAIS UNE TELLE CULTURE DE MAGIE NOIRE de la pire espèce. Parce que ce type de culture (que m'excusent ici les frères universitaires, comme XX, et enfin les frères qui ont beaucoup d'études dans la tête, je me réfère à tous, moi y compris, et je reconnais que moi aussi, je suis passé par ces fameuses écoles de l'éducation primaire et secondaire et tout cela) N'A PLUS aucune RELATION AVEC LES DIFFÉRENTES PARTIES DE L'ÊTRE ; bien au contraire, elle est fatalement en relation, bien sûr, avec les Cinq Cylindres de la Machine et elle les DÉ-NA-TU-RE.

C'est le Centre Intellectuel qui reçoit les pires dommages, ensuite les Centres Émotionnel, Moteur, Instinctif et Sexuel.

De sorte que ces Cinq Centres de la Machine Humaine étant dénaturés, compte tenu du type d'« alimentation » qu'ils reçoivent durant l'âge scolaire, ils ne détectent plus les Ondes du Cosmos et de l'Univers ; ils se coupent des Divines Harmonies de l'Espace Infini et bloquent l'Essence de manière exorbitante.

De tout cela résultent « les fripons de l'Intellect » qui tiennent actuellement le monde en disgrâce. Ils gouvernent tous les pays de la Terre dans cet Âge Noir du Kali-Yuga. Nous connaissons bien l'état si désastreux dans lequel se trouve actuellement l'humanité...

À vous, je confesse sincèrement que j'ai été un très mauvais étudiant, et cela ne me fait rien... On m'a mis quantité de « zéros »... je vous jure que je suis très content de tous les « zéros » qu'on m'a mis comme notation. Sans tous ces « zéros », maintenant LES CINQ CYLINDRES de ma machine organique SERAIENT ASSEZ FONDUS, assez brûlés...

Mais elles me paraissaient arides, toutes ces études des petites écoles primaires, du collège, du lycée, etc. Je baillais terriblement pendant les cours. Le comble fut quand le Professeur de Grammaire m'attrapa par les cheveux et me flanqua à la porte. Grâce à Dieu ! Béni soit Dieu ! S'il n'en avait pas été ainsi, comment serait ma vie actuellement, avec les Cinq Cylindres de la Machine brûlés ?

Là-bas, à Guadalajara, on m'a donné le titre de Docteur. Je sais qu'ils l'ont fait avec de très bonnes intentions, mais, parole d'honneur, cela ne me plaisait pas. Je me sens heureux comme je suis.

Mes chers frères, la Véritable Sagesse est LA SAGESSE OCCULTE qui, elle, comme je vous l'ai dit, SE CONVERTIT EN FEU, en Feu Réel, en Feu Véritable qui brûle, Universel.

Je veux que vous compreniez que le Feu est réellement un élément inconnu pour les intellectuels. C'est un élément dont personne ne connaît l'origine.

Nous frottons une allumette et alors il se produit du Feu. Quelqu'un pourrait nous dire que c'est le produit de la combustion ; ce n'est pas ça : avant qu'une telle combustion n'existe, le Feu existait à l'intérieur du bras pour que ce dernier puisse bouger ; c'est évident. Et après la combustion en soi du feu...

Mieux, je dirais qu'avec le frottement de l'allumette, ou de ce phosphore, la substance qui contient le feu à l'état latent est détruite ; alors c'est quand on détruit l'enveloppe dans laquelle se trouve le Feu à l'état latent que la flamme jaillit à la surface.

Nous autres, ce qui nous intéresse réellement, ce n'est pas le Feu Physique, mais LA SIGNATURE ASTRALE DU FEU, c'est-à-dire le Feu du Feu, la Flamme de la Flamme. Un tel Pouvoir Igné ou Christique, ou un tel Pouvoir, disons... le Logos même, le LOGOS SOLAIRE, voilà ce qui nous intéresse.

Nous savons que la Véritable Connaissance se convertit en Feu Solaire ; mais une chose est le Feu, ici, dans le Monde Physique, et une autre est le Feu pendant l'« Immanifestation », ou dans le Monde des Causes Naturelles, ou dans le Chaos.

Là-bas, nous nous trouvons directement avec les SEIGNEURS DE LA FLAMME (qui sont un Véritable Feu). Là-bas, nous trouvons ce Pouvoir qui se trouve latent dans le Chaos, ce POUVOIR CRÉATEUR ÉLECTRIQUE qui induit toute vie dans l'Univers.

C'est ce que nous voyons dans les Sphères Supérieures de la Création Cosmique ; LE FEU LATENT EST UNE MERVEILLE [...] à ces Souffles Ignés de la Constellation du Lion, créatures vivantes, impossibles à décrire avec des mots ; KETHER, CHOKMAH et BINAH, chacun d'entre eux sont de vives Représentations de la Couronne Séphirotique (de la Kabbale Hébraïque).

Passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ntales.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 4 juin 2010, 17:31

CGCC04 La Femme

La femme est la plus belle pensée du Créateur, faite chair.

La femme est la porte de l'Eden. Il faut apprendre à jouir de l'Amour avec suprême sagesse.

Avant que Dieu ne sorte Eve de la côte d'Adam, celui-ci était seul dans l'Eden.

L'homme et la femme doivent de nouveau former un seul Etre pour retourner à l'Eden.

Dieu resplendit glorieusement sur le couple parfait.

Le meilleur est de jouir de l'Amour que de vieillir dans la poussière des bibliothèques.

Celui qui veut se convertir en un Dieu ne doit pas répandre le Semen.

Il faut transmuter l'eau en vin. L'eau se transmute en le vin de lumière quand nous réfrénons l'élan animal.

L'homme doit se retirer de la femme, sans éjaculer le Semen.

Le désir réfréné fait monter notre liqueur séminale jusqu'au calice du cerveau. C'est ainsi que s'éveillent tous nos pouvoirs en nous. C'est ainsi que le Feu Sacré de l'Esprit-Saint s'éveille en nous. C'est ainsi que s'éveillent tous nos pouvoirs et que nous nous convertissons en Dieux.

Les Hindoustans parlent d'éveiller la Kundalini et nous disons que la Kundalini s'éveille en pratiquant la Magie-Sexuelle avec la femme. Quand l'homme s'habitue à se retirer sans répandre le Semen, il acquiert les pouvoirs suivants : intuition, clairvoyance, ouïe magique, télépathie, pouvoirs sur la vie et sur la mort, des pouvoirs pour ne jamais mourir, des pouvoirs sur les éclairs et sur les tempêtes, sur les ouragans et sur la terre.

L'homme sortit de l'Eden par les portes du Sexe et il peut entrer dans l'Eden seulement par cette porte. La femme est la porte de l'Eden. Aimons intensément la femme.

Chapitre extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -livre.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 12 juin 2010, 22:27

183 Notre mental doit être simple, humble et plein du respect le plus profond.

184 Nos disciples doivent éviter soigneusement toute querelle pour ne pas dilapider inutilement leurs énergies.

185 Celui qui veut accepter la doctrine des Gnostiques, qu'il l'accepte ; mais celui qui ne veut pas l'accepter, c'est qu'il n'est pas encore mûr et il est inutile, alors, d'entamer des disputes avec lui pour le convaincre.

186 « Que les disputes soient défendues, que la discorde en paroles soit abolie, que toutes les broussailles s'écartent du chemin et le laissent libre ».

187 Nous devons cultiver la gratitude, car l'ingratitude et la trahison fraternisent.

188 Il faut en finir avec l'envie, car de l'envie sortent les Judas qui vendent le Maître pour trente pièces d'argent.

189 L'envie est la fleur vénéneuse qui est la plus abondante dans les marécages ténébreux de toutes les écoles spirituelles du monde.

190 L'envie a l'habitude de se déguiser sous la toge du juge.

191 Nous devons cultiver la sincérité, car c'est dans la substance de la sincérité que germent les fleurs les plus belles de l'Esprit.

192 Toutes ces qualités nous donneront une riche vie intérieure ; c'est ainsi que nous nous préparons intérieurement pour les grandes disciplines ésotériques du mental qui flamboie parmi les flammes ardentes de l'univers.

Passage extrait du chapitre http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... mental.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 13 juin 2010, 17:48

RI29 La première chambre sainte de la racine du nez

1 Tu as triomphé d'épreuves subtiles, ô Arhat !.

2 Entre maintenant, mon frère, dans la première chambre sainte du chemin qui va de l'espace entre les sourcils au coeur.

3 Tu as commencé à unir le mental et le coeur.

4 Pénètre maintenant dans le temple, mon frère, pour recevoir la fête.

5 Réjouis-toi, coeur, chante, mon fils.

6 Enfin, après tant de siècles, ton mental va s'unir avec ton coeur.

7 Que ton coeur chante, car ton mental s'est humilié devant la majesté de l'Intime.

8 Chante, coeur, car le mental avance en ta direction, au milieu du Feu ardent.

9 Chante, coeur, car la Sagesse se convertira maintenant en Amour.

10 Tu es entré dans la chambre sainte du champ magnétique de la racine du nez.

11 Le temple est en fête, mon fils, car la barque de ton mental arrive de l'autre bord vers les rivages ineffables de l'Eden où les rivières d'eau pure de la vie dispensent le lait et le miel.

12 Chante, coeur, chante, car la maison rebelle d'Israël s'est mortifiée et humiliée devant son Dieu.

13 Chante, coeur, chante, car ton navire avance à pleines voiles vers la porte de la lumière.

14 Chante, coeur, car ton mental s'est déjà libéré de toute espèce d'écoles, religions, ordres, sectes, loges, cages, concepts de patrie et de drapeau, préjugés, appétits, craintes, haines, envies, intellectualisme, sophismes, théories, etc.

15 L'intellectualisme peut seulement conduire les hommes à la Magie Noire, car il est toujours accompagné d'orgueil et d'égoïsme.

16 Ne sont-ils pas orgueilleux, les érudits du spiritualisme, ceux qui nous ont toujours attaqué et critiqué, et qui ont dénigré violemment nos oeuvres ?.

17 L'intellect en lui-même ne peut conduire les hommes qu'à la Magie Noire.

18 Ceux qui toujours nous critiquent, nous réfutent et nous attaquent, ne sont mus que par l'orgueil, l'égoïsme et la vanité.

19 Le maître HP Blavatsky a connu des adeptes d'intelligence très moyenne, mais quand même des adeptes.

20 Les pouvoirs des Maîtres proviennent de leur pureté de vie et des mérites du coeur.

21 Les pouvoirs d'un Maître proviennent de leur Dieu intérieur, et de l'harmonie avec la Nature et avec la Loi.

22 Après chaque réincarnation, lorsque l'Ego personnel est restitué à sa divine Triade éternelle et qu'il abandonne le corps mental, celui-ci se désintègre et ses atomes sont éparpillés dans le plan mental.

23 Ces atomes du mental sont attirés à nouveau quand l'Intime reconstruit son nouveau corps mental pour franchir les portes d'une nouvelle réincarnation dans l'école de la vie.

Passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... du-nez.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 15 juin 2010, 21:13

RD0120 La Déformation de la Parole

Le son du canon, son explosion, détruit les vitres d'une fenêtre. Par ailleurs, une parole douce apaise la colère ou la rage ; mais une parole grossière, inharmonieuse, produit ennui ou mélancolie, tristesse, haine, etc.

On dit que le silence est d'or mais c'est mieux de dire : il est autant incorrect de parler quand on doit se taire que de se taire quand on doit parler !.

Il y a des silences délictueux, il y a des paroles infâmes. On doit calculer avec droiture le résultat des paroles prononcées, car on blesse souvent les autres avec les mots, de façon inconsciente.

Les paroles pleines d'un sens mal intentionné produisent des fornications dans le monde du mental. Et les paroles arythmiques engendrent de la violence dans le monde du mental cosmique.

On ne doit jamais condamner personne avec la parole parce qu'on ne doit jamais juger personne. La médisance, les ragots et la calomnie ont rempli le monde de douleur et d'amertume.

Si nous travaillons avec la Sur-dynamique Sexuelle, il faut comprendre que les énergies créatrices sont exposées à toute sorte de modifications. Ces énergies de la libido peuvent être modifiées en pouvoirs de lumière ou de ténèbres. Tout dépend de la qualité des paroles.

L'homme parfait dit des paroles de perfection. L'étudiant gnostique qui désire suivre le chemin de la Révolution de la Dialectique doit s'habituer à contrôler son langage. Il doit apprendre à manier la parole.

Ce n'est pas ce qui entre par la bouche qui fait du tort à l'homme mais ce qui en sort !. La bouche fournit l'injure, l'intrigue, la diffamation, la calomnie, le débat ; tout ceci est ce qui nuit à l'homme.

Evitons tout type de fanatisme parce qu'avec lui nous causons un grand tort à l'homme, au prochain. Non seulement on blesse les autres avec des paroles grossières ou avec de fines et artistiques ironies, mais aussi avec le ton de la voix, avec l'accent inharmonieux et arythmique.

Chapitre extrait de http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/RD01.html

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 20 juin 2010, 12:16

RD0125 La Personnalité

La personnalité est multiple et a beaucoup de tréfonds. En elle reste déposé le karma des existences antérieures, le karma en voie d'accomplissement ou de cristallisation.

Les impressions non digérées se convertissent en nouveaux agrégats psychiques, et ce qui est plus grave, en personnalités variées. La personnalité n'est pas homogène mais hétérogène et plurale.

On doit sélectionner les impressions de la même façon qu'on choisit les choses de la vie.

Si on s'oublie soi-même à un instant donné, devant un nouvel événement, de nouveaux Moi se forment et, s'ils sont très forts, de nouvelles personnalités dans la personnalité. Là est la cause de nombreux traumas, complexes et conflits psychologiques.

Une impression non digérée qui arrive à former une personnalité dans la personnalité et qui n'est pas acceptée, se convertit en une source de conflits épouvantables.


Toutes les personnalités que l'on porte dans la personnalité ne sont pas acceptées, et ceci est à l'origine de nombreux traumas, complexes, phobies, etc.

Avant tout, il est nécessaire de comprendre la multiplicité de la personnalité, qui est multiple en elle-même.

De telle sorte que même si quelqu'un a pu désintégrer les agrégats psychiques, s'il ne désintègre pas la personnalité, il ne pourra pas obtenir l'illumination authentique et la joie de vivre.

Quand on se connaît de mieux en mieux soi-même, on connaît chaque fois mieux les autres.

L'individu qui possède l'ego ne voit pas les choses clairement et se trompe. Ceux qui ont l'ego sont dans le faux, parce qu'il leur manque le jugement, même si leur analyse fait preuve d'une logique acérée.

Si les impressions ne sont pas digérées, de nouveaux Moi se créent. Il faut apprendre à sélectionner les impressions.

Il ne s'agit pas d'être meilleur. Ce qui est intéressant, c'est de changer. L'Etre surgit quand quelqu'un a changé et qu'il a cessé d'exister.

Les éléments indésirables que nous portons en nous sont ceux qui contrôlent nos perceptions, nous empêchant d'avoir une perception intégrale qui nous apporte joie et félicité.

Chapitre extrait du livre : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -livre.php

Répondre

Retourner vers « Citations inscrites au fil d'or »