Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Répondre
Hors ligne Gemani
#181
Avatar du membre
Messages : 6737
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 31 janvier 2019, 06:17

M. Mes amis, le Mental, avec toutes ses fonctions, est féminin, réceptif ; il serait absurde de le rendre positif, il serait idiot d'élaborer des idées, des préconcepts, des théories...

Le Mental étant donc un instrument purement passif, il ne pourrait pas de lui-même occuper la place de la compréhension. Vous devez distinguer ce qu'est la compréhension de ce qu'est l'instrument que nous utilisons pour nous manifester dans le monde. Il est évident que la compréhension appartient plutôt à l'Essence, aux fonctionnements intimes de la Conscience et c'est tout.

La profonde signification de telle ou telle erreur psychologique diffère de la compréhension par le fait même qu'elle relève des diverses perceptions ou expériences directes, vécues par les diverses parties de l'Être Unitotal.

Passage extrait de http://forum.gnose-de-samael-aun-weor.f ... 330&t=3970

Hors ligne Gemani
#182
Avatar du membre
Messages : 6737
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 9 avril 2019, 04:09

BINAH : mais, qui est Binah ? Binah est l'ESPRIT SAINT (oui, l'Esprit Saint en chacun de nous). LE MONDE DE L'ESPRIT SAINT est formidable, merveilleux, extraordinaire. Et, au-delà du Monde de l'Esprit Saint, se trouve le MONDE DE CHOKMAH, c'est-à-dire le MONDE DU LOGOS, du Christ Cosmique ; et beaucoup plus au-delà se trouve le MONDE DE KETHER ou le MONDE DE L'ANCIEN DES JOURS, notre Père qui est en secret.

Chacun de nous a son Père particulier, individuel. « Il y a autant de Pères dans le Ciel que de gens sur la Terre » (et encore plus). Chacun de nous a le sien. Évidemment, personne ne serait capable de voir le Père ni de converser avec lui face à face, sans « mourir ».

C'est-à-dire que L'EGO DOIT D'ABORD MOURIR (pas le corps, mais l'Ego) pour qu'on ait, plus tard, le bonheur de voir le Père et de pouvoir converser avec lui. Dans le cas contraire, ce ne serait pas possible. Ou, pour le moins, si l'on n'a pas encore réussi (l'Initié) à mourir totalement, on doit au moins être mort à 90% pour pouvoir avoir le bonheur de voir le Père et de converser avec lui, face à face, personnellement. Lui est la Bonté des bontés, l'Occulte de l'occulte, la Miséricorde des miséricordes...

Hors ligne Gemani
#183
Avatar du membre
Messages : 6737
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 12 avril 2019, 11:33

Je sais que je vous ai déjà posté ce passage le 8 janvier 2017, mais il est vraiment fondamentale, c'est une perle de l'enseignement, un joyau du dragon jaune.

Gardez le précieusement à l'esprit et peut-être que vous éviterez mes écueils qui m'ont fait rater le chemin de la révolution de conscience.

A savoir que votre pire ennemi est votre mental. Ne croyez pas que tous ces intellectuels qui se plaisent a étaler leur savoir et leur raisonnement sur les plateaux télé ou dans les conférences devant des étudiants ébahis soient l'aboutissement absolu ! Les deux chemins qui ne mènent pas au ciel et vous en détournent habilement sont ceux de Mammon, le premier est l'argent et le second est l'intellectualisme.

Ne vous laissez pas prendre a leur raisonnement fumeux, ce sont des aveugles qui se croient au dessus du troupeau, c'est leur mental qui les tient, fuyez ces émissions de débat qui vous font perdre votre temps comme C'est dans l'air a la solde des nantis et qui a fait des petits sur LCI et canal+ et d'autres. Ils abordent toujours les mêmes sujets. Croyez-vous qu'il pourrait au moins s une fois par mois aborder un sujet de spiritualité pour changer, pour faire grandir l'âme ou susciter des inquiétudes spirituelles, non surtout pas, il faut pousser les gens a consommer afin que les commanditaires de ces émissions, les patrons des grands groupes de presses audio puissent continuer de s'enrichir.

Si le mental vous conduit par le bout du nez, vous n'en avez pas fini de retourner encore et encore jusqu'à l'épuisement de boss 108 vies humaines au bout duquel la Mère Divine n'aura pas d'autre choix pour vous libérer de vos ego, pour vous purifier de vos amalgames que de vous les retirer sans votre consentement quel qu'en soit la souffrance, ceux-ci ne se gênant pour vous torturer sur les plans de la géhenne, appelés les sphères submergées ou l'Enfer afin que vous passiez par la seconde mort afin de redevenir un elemental prêt à affronter un nouveau cycle.

Avant tout, nous devons considérer le mental comme quelque chose qui n'appartient pas à l'Être. Les gens sont malheureusement très identifiés au mental : ils disent « Je pense » (ils sentent qu'ils sont le mental).

Il y a des écoles qui se dédient à fortifier le mental. Ils donnent des cours par correspondance, ils enseignent le développement de la force mentale, etc. Tout ceci est absurde ; il n'est pas indiqué de renforcer les barreaux de la prison où nous sommes. Ce dont nous avons besoin, c'est de détruire ces barreaux pour connaître la vraie liberté qui, comme je vous l'ai dit, n'appartient pas au temps. Tant que nous serons dans la prison de l'intellect, nous serons incapables d'expérimenter la vraie liberté. Le mental, en lui-même, est une prison très douloureuse.

Jusqu'à présent, personne n'a été heureux avec le mental. Avez-vous déjà connu une première personne heureuse avec le mental ? Le mental rend tous les individus malheureux, tristes. Les moments les plus beaux que nous avons tous connus dans notre vie ont toujours été en l'absence du mental. Cela n'a duré qu'un instant, oui, mais on ne pourra jamais l'oublier ; durant cette seconde, nous avons connu ce qu'est la félicité, mais cela n'a duré qu'une seconde. Le mental ne sait pas ce qu'est la félicité, il est une prison. Il faut donc apprendre à dominer le mental, pas celui d'autrui mais le nôtre ; il faut le dominer si nous voulons nous en rendre indépendants.

Il est nécessaire, indispensable, d'apprendre à voir le mental comme quelque chose que nous devons dominer, comme quelque chose, disons, que nous devons apprivoiser. Rappelons-nous le Divin Maître Jésus entrant dans la Jérusalem Céleste, monté sur son âne, le dimanche des Rameaux. Cet âne est le mental qu'il faut soumettre, nous devons le monter, et non pas qu'il monte sur nous. Malheureusement, les gens sont des victimes. L'âne monte sur les gens et les pauvres gens ne savent pas monter sur l'âne. C'est un âne, disons, très maladroit et il faut le dominer si nous voulons vraiment le monter.
Passage extrait de la conférence 181 - deuxième joyau du Dragon jaune
Modifié en dernier par Gemani le 12 avril 2019, 11:43, modifié 1 fois.

Hors ligne Gemani
#184
Avatar du membre
Messages : 6737
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Samael Aun Weor : La pensée du Jour

Message le 26 avril 2019, 05:49

Pourquoi les prêtres attirent-ils tant de gens ? Parce que les prêtres n'offrent pas la Doctrine de l'Annihilation Bouddhique à leurs fidèles ; au contraire, ils leur offrent le Ciel moyennant un certain prix, c'est-à-dire qu'ils leur donnent un passeport pour le Ciel, une vie confortable dans l'Au-delà où on peut jouir de toutes sortes d'honneurs.

Si une veuve, par exemple, laisse une bonne fortune à la paroisse, on lui donne en échange un passeport pour le Ciel, bien sûr. Un individu peut ainsi avoir été un grand assassin, un grand criminel, mais il suffit qu'il se confesse à Monsieur le Curé pour qu'on lui donne un passeport pour le Ciel. Maintenant, s'il laisse un peu plus d'argent à Monsieur le Curé, avant de mourir, vous pouvez être sûrs que, selon Monsieur le Curé, il ira droit au Ciel, sans même passer par le Purgatoire ; il sera heureux... Et cela attire ; les gens aiment cela ; il a « beau jeu », parce que l'Ego n'aime en aucune manière qu'on lui pointe un pistolet sur la poitrine. Bien sûr que non.

extrait de la conférence : 53 La Transvalorisation du Travail Ésotérique - viewtopic.php?f=80&t=557

Répondre

Retourner vers « Citations inscrites au fil d'or »