L'espérance de vie s'allonge-t-elle ou se reduit-elle de siècle en siècle ?

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

L'espérance de vie s'allonge-t-elle ou se reduit-elle de siècle en siècle ?

Message le 17 mai 2015, 12:22

Je me souviens que mes professeurs d'histoires ou que la télévision nous ont raconté qu'on a gagné en espérance de vie, qu'au moyen-âge, l'espérance de vie était à peine de 30 ans seulement et cela à cause des conditions de vies, de toutes les maladies, de la peste, etc.. et il y a des registres, les généalogistes pourraient en dire long la-dessus. Mais malgré cela, qui est un éloge à la vaccination, à l'amélioration de l'hygiène, à la qualité des médicaments de la Bête, écoutons ce que nous dit Samael qui lui pouvait visiter les archives akashiques et nous en rendre compte :
Mes amis, il est urgent de comprendre l'état dans lequel nous nous trouvons actuellement. Autrefois, à l'époque de la Lémurie – à l'époque où lait et miel jaillissaient des rivières d'eau pure de vie –, l'humanité était gouvernée par le PRINCIPE FULASNITANIEN. Ce principe donnait aux êtres humains une vie très longue. Alors, normalement, on pouvait vivre 10 à 15 siècles. Ce temps était plus que suffisant pour former en nous-mêmes les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être.

Aujourd'hui, tout est différent : l'espèce humaine est maintenant gouvernée par le PRINCIPE ITOKLANOS qui est assurément un principe animal. On meurt au moment où on y pense le moins, l'existence a été bien trop écourtée...

Dans l'Égypte des Pharaons, on arrivait encore à vivre jusqu'à 140 ans. Au Moyen Âge, l'espérance de vie était entre 90 et 110 ans, mais maintenant, à l'heure actuelle, on ne vit quasiment plus. Ainsi donc, en vivant selon le principe de la vie animale (Itoklanos), nos existences sont généralement éphémères...

Si, à l'époque de la Lémurie, lorsqu'on vivait en concordance avec le grand Principe Fulasnitanien, le temps était plus que suffisant pour créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être et pour éliminer de notre nature tout élément inhumain, maintenant tout est différent. Nous avons inévitablement besoin de travailler de manière intensive sur nous-mêmes, dans le but de nous auto-réaliser rapidement, car la vie est devenue bien trop brève. En ce moment, c'est à peine si l'on atteint 60 ou 70 ans ; l'existence s'est écourtée de telle manière que l'on ne vit quasiment plus...
passage extrait de la CONFÉRENCE N°204 : L'URGENCE DE LA RÉVOLUTION INTÉRIEURE

Répondre

Retourner vers « Histoire revue et corrigée »