Rêves Apparentés à des Voyages Astraux

Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Re: Rêves Apparentés à des Voyages Astraux

Message le 26 décembre 2016, 06:56

Sophia,
Papillon a écrit :Lol ! Je croyais manitoba un nouveau, je devais etre tres fatiguee, je viens de me rendre compte que c est toi jeff, hahaha, j aime bien, ca me fait voyager ce prenom, je retrouve un peu mes origines amerindiennnes d epoques lol ! Super comme prenom.
Nouvelle experience, bonne continuation, tu n as jamais vecu de decorporation ou tu te touches les pieds par ex ? Tu appelles cela comment, tu vois le corps et tu te touches ?
Content que tu apprécies mon renouvellement d'identifiant qui fait référence au Grand-Père. Je pensais qu'en gardant le même avatar (l'île au phare), et la dénomination Gardien du phare, je serai reconnaissable.

Non je n'ai pas connu de voyage astral où je me touchais les pieds, mais tu me fais penser à un truc qu'avait donné Samael pour rester en astral plus longtemps : celui de croiser ses jambes, me semble-t-il, je n'arrive plus à trouver le sujet la-dessus...

Je ne saurais pas dire comment appeler l'expérience qui consiste à voir le corps en astral et à le toucher, peut-être pourrait-on l'appeler expérience ou étude consciente de dédoublement par le sens tactile ?!

As-tu souvent ce genre d'expérience ?

Avatar du membre
Messages : 678
Enregistré le : 08 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Taureau

Re: Rêves Apparentés à des Voyages Astraux

Message le 27 décembre 2016, 15:12

Oui, j ai eu a plusieurs reprises, je me dedouble, je vois le corps, et j ai touché mon pied dans le lit c assez marrant car on sent l objet, ma main n est pas passé a travers du pied, en tout cas, il faut faire fuir l ego de peur, g bcp taffer sur cette ego de peur en sortant par ex, tardivement, dehors pour mediter a minuit sous les etoiles, en bravant des situations, des epreuves etc, pour me renforcer et faiblir cet ego de peur....j avoues un soir suis sortie mediter dehors, yeux fermés, il a plu au moment ou je sortais, je suis sorti qd meme dans cette nuit noire, froide pour me mettre en situation pour me tester, voir jusqu ou je peux tenir, ce sont des experiences enrichissantes et profondes, ou alors toucher des betes que je crains, pour etouffer cette peur....quand je repenses je me dis elle est grave cette fille.

Le maitre samael disait pour taffer sur un ego de colere par ex... il faut aller se mettre en situation, style tu vas ou les gens risque de t insulter et de
t observer

Conference 157, miracle de l amour, je te mets ci dessous :
Évidemment, il a fallu que je passe par certains sacrifices afin d'éliminer la colère. J'allais volontairement à certains endroits où quelqu'un pourrait m'insulter, je m'y rendais dans le but précis qu'on m'insulte. Je savais qu'un individu n'aimait pas du tout nos Enseignements et je lui rendais intentionnellement visite pour qu'il m'insulte. L'homme m'insultait. Pendant une demi-heure, une heure, il m'insultait, tandis que je m'observais moi-même ; j'observais mes réactions intérieures et extérieures, les impulsions qui venaient du dedans comme celles qui venaient du dehors. J'observais les causes qui motivaient ma colère.

Je pus constater que, dans certaines circonstances, la colère venait de ce que mon orgueil était blessé. J'ai pu constater qu'à d'autres moments, la colère surgissait parce qu'on me blessait dans mon AMOUR-PROPRE. Je m'aimais beaucoup moi-même. Je pensais que j'étais un grand personnage, sans comprendre que je n'étais qu'un misérable ver de la boue de la terre. Je me croyais grand et si quelqu'un me touchait au vif, alors, devenu furieux, je réagissais, je tonnais et lançais des éclairs, je déchirais mes vêtements et je protestais…
Ce passage m a fait bien sourire car a une certaine epoque, je devais publier des tracs spirituels pour rendre service a une amie, c t en france, un mr m avait tellement insulté gravement, que je pouvais fuir, mais je suis restée a l observer, ainsi que moi meme, j avoues avoir observer tous ses mimiques et essayer de me comprendre...et.le genre humanoide...a ce moment là, je me suis dis, je crains quoi, rien, ce sont des insultes qui ne vont pas me tuer, ce sont des mots qui blessent mais quoi ? C est encore un ego a taffer, tj et tj.....a chaque instant !

Alors je fais la meme chose pour la peur, car la peur peut bloquer tout.....et te faire rater des epreuves etc.....sorties etc.
Wa-kanda soph.

Avatar du membre
Messages : 173
Enregistré le : 04 août 2015
Sexe :
Zodiaque : Capricorne

Re: Rêves Apparentés à des Voyages Astraux

Message le 28 décembre 2016, 10:29

Merci pour ce partage Sophia. Je profite donc pour ajouter un ti truc :wink: .

Chaque fois qu'on va avoir ce genre de confrontation, où nous pouvons nous mettre en colère, très souvent, nous allons toujours comprendre qu'il s'agit de l'amour propre qui est blessé. Et qu'on se prend très au sérieux et qu'on est très faible, accroché aux considérations extérieures et etc. Ça sera toujours à peu près ça.

Je veux dire que le maître Samaël par exemple, savait déjà tout ça. Il avait l'amour propre blessé. Mais pourquoi malgré ce savoir avait-il encore besoin de se mettre dans de telles situations ? On pourrait se dire "voilà tu as compris que c'est ton amour propre blessé le souci, alors plus besoin d'aller te tester, façon tu vas toujours finir par conclure que c'est ce même amour propre" et etc.

En fait non. Dans cet exemple du maître, comme toujours, il se cache autre chose d'ultra importantissime. Mais il ne le dit pas là. Il le dit pourtant ailleurs en d'autres termes. Quand il dit : l'essence est enfermée dans l'ego. Chaque ego a en son sein une fraction de la conscience ou de l'essence. Voilà ce qui vient enrichir ce récit du maître.

En fait nous ne pouvons pas "gonfler", ou pour être plus proche de la réalité, reconstituer notre Essence ou conscience, si nous n'allons pas voir le diable ou l'ego pour lui soutirer ce qu'il nous a pris. C'est aussi simple que ça.

En d'autres termes, la situation difficile comme celle que relate notre maître donne deux avantages :

- La connaissance de soi. Qui vient par le travail conscient de l'auto-observation, et la non identification aux mots de l'autre, et à nos maux ressentis à cause de ces mots. Si on s'identifie, on rêve déjà, on n'observe plus correctement...

- L'énergie ou la substance qui va gonfler notre essence, ou de l'hydrogène qu'on va extraire des nombreuses impressions en action. Ici il s'agit de ce qu'on appelle la souffrance Volontaire ou consciente. C'est le fait de ressentir cet amour propre blessé, de sentir cette douleur, ces tremblements, ce cœur qui veut exploser, cette chaleur, etc..., sans réagir, sans fuir, mais assumer complètement cette souffrance. La déguster avec plaisir, sans laisser une miette. Et aussi, sans justifier, condamner, bavarder, interpréter... Non non ! Juste la sensation du désagréable, sans crainte.

C'est ce qui est exprimé par l'épreuve où on nous place dans les flammes, et on doit rester là sans crainte, jusqu'à la fin. Le maître parle aussi d'un truc pareil, qu'au delà de la souffrance (consciente il faut entendre), il y a l'extase.
Cependant, la douleur humaine, si grande soit-elle, a aussi une limite bien définie, au-delà de laquelle existe la félicité.
Et il parle de quand on brule une personne, notamment lui dans l'une de ses incarnations, et bien au départ il y a cette terrible douleur. Mais bon, que faire quand on est attaché et brulé ? Bah rien ! Il faut accepter, assumer, c'est tout. Alors il dit qu'au delà de cette douleur, il se trouve donc un grand bonheur.

Alors pour dire quoi, si on réussit à ne pas s'identifier, à ne pas objecter, à ne pas bavarder à l'intérieur de soi-même (mais il est mieux de dire rêvasser), et encore si on arrive à ne pas manifester ou exprimer d'émotion négative, et qu'on assume ainsi notre douleur, sans en rater une miette, et bien, on sublime cette douleur. Notre maître parle de l'immolation de la douleur. C'est ainsi qu'on extrait de l'énergie ou de l'hydrogène. Elle va aider pour notre reconstitution.

C'est pourquoi il est bien, et je n'invente rien, puisque je reprends une fois de plus les idées du maître, d'être dans les situations difficiles. Plus elles le sont, plus elles rapportent. Si seulement nous étions de bons investisseurs, nous pourrions tirer d'énormes profits de tout cela. C'est encore pourquoi, les personnes qui traversent les grosses crises émotionnelles, sont plus proches de l'éveil. Pas parce que c'est cool d'avoir ça, ou même un tant soit peu flatteur. Pas du tout ! Juste que cela peut rapporter gros !

Cependant apprenons à être humble, et à investir dans les affaires qui sont à notre niveau. De peur aussi de se brûler les ailes....

Bref, les ténèbres sont la matière première pour fabriquer la lumière.

Avatar du membre
Messages : 678
Enregistré le : 08 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Taureau

Re: Rêves Apparentés à des Voyages Astraux

Message le 29 décembre 2016, 12:02

Merci manuelito de t exprimer, on oublie vite c vrai, on ressens parfois bcp de colere contre tout, pourtant on se dit zen,
mais depuis pas mal de lecture de ta part, enseignement, exos et force des maitres etc, on se remet bcp en question, pour nous il est primordial de travailler sur ces satannés egos et de remercier pour les situations rocambolesques, sur le coup on ne comrprend pas trop les agissements et comportements des autres mais c est tres important de subir cela pour observer nos propres reactions, comportement etc, .. je me suis meme dit, la haut ils doivent nous mettent dans des situations, expres pour qu on puisse retirer une occasion de travailler et un benefice par la suite, et nous eviter encore un endormissement plus profond, car faut le dire l humanoide en permanence oublit tout.
Courages a tous dans ce tres dure labeur.
Wa-kanda soph.

Répondre

Retourner vers « Expériences stimulantes de voyages astraux »