Edgar Cayce

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Edgar Cayce

Message le 26 mai 2011, 18:09

Les prophéties d'Edgar Cayce à télécharger :

http://www.megaupload.com/?d=AC5C1NX9

INTRODUCTION
Qui était Edgar Cayce ?
Je l'ai déjà présenté dans mes livres précédents, auxquels le
lecteur pourra se référer. Américain, originaire du Kentucky,
né en 1877 et mort en 1945, son oeuvre est considérable. Elle
se compose essentiellement de 14 256 « lectures »
médiumniques, c’est-à-dire de consultations et d'analyses
données au cours d’une sorte de sommeil très spécial - une
forme de transe médiumnique. Au cours de ces séances
quotidiennes, il répondait aux questions que lui posaient ses
patients, ses divers consultants. La majorité des « lectures »
ont un caractère médical et psychologique (environ 8 000) ; les
autres portent sur des questions historiques, scientifiques,
ésotériques, archéologiques, politiques, économiques,
sociales... On peut les consulter à la Fondation Cayce (A.R.E.),
à Virginia Beach en Virginie (États-Unis).
Toutes les lectures n'ont pas été publiées en anglais. J’en ai
traduit certaines en français, qui n’étaient encore apparues dans
aucune publication, même américaine.
A l'heure actuelle aux États-Unis, tous les écrivains
scientifiques et personnalités appartenant au
mouvement de pensée dit du « Nouvel Age » connaissent Cayce, et
ont travaillé sur ses dossiers. Les recherches du T* Ian
Stevenson sur la réincarnation à l’université de Charlottesville,
les merveilleux livres de Charles Berlitz, des récits comme
ceux de Shirley MacLaine, les prévisions de Jeanne Dixon, les
prophéties d’Arthur Ford, les livres de Jess Stearn, de Keith
Sherwood sur la guérison, de William Fix sur l'archéologie, de
Jeffrey Goodman sur la géologie le citent et lui doivent leur
inspiration.
Cayce a été un pionnier méconnu : au début du siècle, il a
parlé de l’énergie atomique, de Pluton (pas encore
découverte), de la télévision, des glandes endocrines (dont
l'importance était alors sous-estimée), du rayon laser, des
auras, etc.
Maintenant seulement, on commence à s’apercevoir qu’il
était non seulement un grand guérisseur, mais aussi un grand
prophète.
En Europe, il était jusqu’ici peu connu. Ce n'est pas qu'il
nous soit « indispensable », dans la mesure où nous autres.
Européens, avons un très riche enseignement, tout à fait
comparable, donné par plusieurs grands esprits inspirés. Sans
vouloir ni pouvoir les citer tous, je mentionnerai le Maître
Philippe de Lyon, Allan Kardec, Marthe Robin, le Maître
Peter Deunov et son élève Mikhail O. Aivanov, Suzanne Max-
Getting, les lettres de Pierre, Roland de Jouvenel, pour la
France. Paracelse, Rudolf Steiner, Anne-Catherine Emmerich,
Karlfried Graf Durkheim, pour les pays de langue allemande.
Le Groupe de Findhorn, Cyril Scott, Helena Petrovna Blavatsky,
fondatrice de la Société théosophique, les messages
de Christopher Tristram, en Angleterre, et tous les
auteurs plus ou moins liés à la « Spiritualist Association » de
Belgrave Square. En Italie, une foule de penseurs et de
mystiques, si nombreux que je ne peux citer tout le monde.
Toutes les personnalités que je cite ont un point commun : leur
travail pour libérer l’Homme et le préparer au Nouvel Age.
Cependant, malgré cette richesse inépuisable de l’Europe, je
me suis attachée à faire connaître Cayce l’Américain dans les
pays de langue française. J’y travaille de toutes mes forces
depuis dix ans, parce que j'estime que Cayce apporte un
éclairage très intéressant, une synthèse très claire avec la
tradition ésotérique et la science du XXe siècle. Sa philosophie
éclaire les autres enseignements. J'hésite à employer le mot «
philosophie », parce que ça fait pédant. J’ai bien fait douze ans
d'études universitaires, et ça m’a dégoûtée des grands mots
savants qu'emploient nos intellos. Ça me donne le droit d’écrire
d'une façon familière, pour que les gens de la rue, le lecteur de
base, M. ou Mme Tout-le-Monde, puissent me comprendre.
J'ai été journaliste pendant trop longtemps pour ne pas avoir
compris que la communication est comme la circulation du
sang dans nos veines : c'est vital ! On n'a pas le droit de ne pas
transmettre ce qu'on a reçu. J'ai beaucoup reçu de Cayce, et
c'est avec joie que je voudrais le faire connaître dans mon
pays.
Fichiers joints
Les_propheties_d_Edgar_Cayce.jpg
Les_propheties_d_Edgar_Cayce.jpg (68.63 Kio) Vu 1335 fois

Répondre

Retourner vers « Samaël Aun Weor vous guide à travers les enseignements »