Salles de Cinéma : Antre de Magie Noire

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Salles de Cinéma : Antre de Magie Noire

Message le 16 mai 2011, 20:23

Je vais citer un cas concret de FORMATION D'EFFIGIES ou de Représentations :

Il y a de très nombreuses années, j'avais (encore) la mauvaise habitude d'aller au cinéma (il y a environ 20 ans de cela). Un jour, j'assistai à un film qui avait une saveur plutôt luxurieuse ; il y avait là un couple, etc.

Je vis ce film et je l'oubliai ; je ne pensai plus à ce film ; mais, dans le Monde du Mental, la chose fut différente ; je me trouvai dans cette région (en Corps Mental), dans un élégant salon. J'étais assis à une table ; près de moi, il y avait aussi une dame très élégante. Et c'était celle-la même que j'avais vue dans le film : les mêmes traits du visage, la même façon de marcher, de parler, etc.

De toute évidence, je me trouvais devant une Représentation du Mental ; une Représentation de ce personnage sur l'écran, qui était restée déposée dans mon Corps Mental. Je fis une rencontre, disons, de type amoureux, avec cette « dame mentale » qui n'était rien d'autre qu'une Représentation...

De toute évidence, j'avais commis une erreur très grave : j'avais créé cette Représentation, cette Effigie. Soudain, je me vis obligé de descendre dans le Monde Astral. Ensuite, je me retrouvai dans un Grand Temple, devant un Grand Maître et un groupe de Maîtres.

Je me rappelle encore (bien que cela soit arrivé il y a 20 ans) que cet Adepte me donna une note écrite de sa main et une lettre ; je la lus et elle disait : « Retirez-vous immédiatement du Temple, mais avec INRI », c'est-à-dire en conservant le Feu Sacré, puisqu'il n'y avait pas eu de fornication à proprement parler, ni rien de ce style, mais juste un certain aspect érotique ; c'est tout.

Le coeur passablement attristé, je compris mon erreur. Je me dirigeai vers la porte d'entrée de ce Grand Temple ; mais, avant de sortir, je résolus de m'agenouiller sur un prie-Dieu qui se trouvait là, près de la porte...

Je demandai pardon. Aussitôt, celui qui m'avait apporté la note (ce n'était pas moins que le Gardien du Temple en personne) s'avança à nouveau et il me dit :

- Monsieur, on vous a ordonné de vous retirer ; obéissez !

- Eh bien, c'est que je désire parler avec le Vénérable.

- Maintenant, vous ne pouvez pas, monsieur, ce sera possible plus tard ! En ce moment, il est occupé à examiner quelques Effigies (entre parenthèses, je vous dis : Représentations).

Il ne me resta plus d'autre solution que de me retirer de ce Temple et je revins directement (le coeur très attristé) à mon corps physique.

Une fois dans ce véhicule dense, je me concentrai sur le Christ en demandant pardon ; (je reconnus l'erreur d'être allé voir ce film ; je compris que j'avais fabriqué une Effigie avec le Mental) et je priai le Miséricordieux de me représenter l'épreuve.

Je fus entendu car j'avais dans le coeur une véritable componction ; et la nuit suivante (en Corps Mental), je fus conduit au même endroit : à la même table, aux mêmes chaises devant la table et devant la même « dame » (qui n'était rien de plus qu'une Représentation de type Mental).

Quand allait commencer le même « flirt » que la nuit précédente, je me rappelai mon intention de m'amender ; je dégainai d'un seul coup mon ÉPÉE FLAMMIGÈRE et je la traversai (je traversai cette « dame mentale » avec l'Épée). Ensuite, je la désintégrai, parce que c'était une forme mentale. La LAME DE L'ÉPÉE ME PERMIT DE LA PULVÉRISER, de la réduire en cendres rapidement.

Ayant achevé ce travail, je descendis à nouveau dans le Monde Astral. Je pénétrai à l'intérieur de mon Corps Astral ; une fois en possession de ce « véhicule », je me rendis à l'intérieur d'un Grand Temple (le même que celui de la nuit précédente).

On me reçut alors avec allégresse, on me fit fête, on me félicita et ultérieurement, mon Bouddha Intérieur ou Bouddha Intime m'instruisit en profondeur : il m'emmena en Corps Mental DANS LES SALLES DE CINÉMA (pour me montrer ce que sont de telles salles) ; alors je vis qu'elles ÉTAIENT toutes REMPLIES DE LARVES, DE REPRÉSENTATIONS, créées par les spectateurs mêmes des films, des formes mentales déposées dans ces ANTRES DE MAGIE NOIRE.

Le Bouddha Intérieur m'instruisit sur tous les dangers qu'impliquait le fait d'aller au cinéma ; il me dit : « qu'au lieu d'aller au cinéma, je devais me mettre à repasser mes vies antérieures » (et il m'en fit même repasser certaines pages). Ensuite, il prit une épée, la brisa ainsi et me dit :

- Voilà ce qui peut arriver : la perte de ton Épée, si tu continues à te rendre dans ces Antres de Magie Noire.

Je lui dis : « Seigneur, je ne retournerai plus dans ces antres ». Et je n'y suis jamais retourné.

Ainsi donc, beaucoup d'années ont passé sans que je n'y sois jamais retourné ; je confesse, néanmoins (parce que je ne peux pas tricher avec moi-même), qu'une fois on passait un film sur la fin du monde (un film sur Michel de Nostradamus). Bon, ai-je dit, ceci ne me semble pas mauvais ; il s'agit de Nostradamus, des temps de la fin et j'y suis allé...

Il s'agissait de Nostradamus et de ses « Centuries » (je ne sais pas si vous connaissez quelque chose à ce sujet) ; je l'ai trouvé très sain...

Mais, je n'eus pas de reproches, cette fois, parce que le film que j'étais allé voir était sur Nostradamus, sur les « Centuries » (écrites par Nostradamus) et ses prophéties. Je ne me suis pas risqué à y retourner car ils m'auraient immédiatement « tiré les oreilles » pour m'être mêlé des affaires d'autrui.

De sorte, donc, que je ne suis jamais retourné voir les films de ces « gogos », ou ceux qui ont beaucoup d'érotisme, beaucoup de luxure et toutes ces choses, à l'exception de celui sur Nostradamus ; c'est tout.

De toute façon, je reconnais que c'est dangereux d'entrer dans ces antres, parce qu'il y a une multitude de larves qui ne sont rien de plus que des formes mentales, des Représentations de personnes, de bandits, de voleurs, etc., c'est à dire de tout ce que les spectateurs ont vu sur l'écran...

passage extrait de la Conférence http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... ntales.php

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Salles de Cinéma : Antre de Magie Noire

Message le 16 juillet 2011, 08:55

Voir également sujet : Danger du Cinéma, de la Télévision et se Protéger des Acteurs : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =137&t=406
Samael a écrit :Au nom de la vérité, je vous dis que, personnellement, le cinéma et la télévision ne me plaisent absolument pas. Lorsque, par curiosité, j'ai regardé parfois quelque chose à la télévision, j'ai eu ensuite un terrible remords de Conscience ; j'ai du procéder au nettoyage de tous les ÉLÉMENTAIRES qui s'étaient formés dans mon AURA et je n'ai pu retrouver à nouveau mon calme qu'après avoir désintégré jusqu'au dernier d'entre eux.

Car ce qui arrive, c'est qu'en voyant ces scènes, on répète mentalement, de manière automatique, ce qu'on regarde et alors la scène prend forme dans le mental ; avec la scène du mental (comme dirait monsieur Leadbeater) des Élémentaires se forment, des Élémentaires semblables à ceux qu'on a vus sur l'écran, qui volent une partie de notre Conscience, qui viennent vampiriser notre propre Conscience. Ceux-là, une fois établis dans le mental, causent beaucoup de dommages : ils dérobent, je le répète, une partie de notre Conscience ; ils se convertissent en créatures vivantes à l'intérieur de nous.

Quand j'ai regardé, je le répète, la télévision ou un film, j'ai dû ensuite souffrir beaucoup pour désintégrer les Elémentaires qui s'étaient forgés dans mon Mental... qui s'étaient formés... Et je suis parvenu enfin à les désintégrer, à force de travaux conscients et de souffrances volontaires. C'est pour cette raison que j'ai définitivement renoncé à la télévision, au cinéma, à tout.

Je suis un peu retourné par ce que j'ai lu dans Litelantes, la Grande Etoile du Dragon :
Quant au cinéma, comme il se détache des paroles littérales de la Maîtresse, seulement ceux qui ont incarné leur Etre Réel ont l'interdiction formelle d'assister aux salles cinematographiques.

Cependant quelques instructeurs fanatiques exorcisent presque à ceux qui vont au cinéma ou regardent la télévision ; ils veulent être plus papiste que le Pape, parce que vous devez savoir que le Maître Samael aimait voir des séries de télévision "Combat" et "les intouchables".

Beaucoup d'instructeurs se sont brûlés porce que la Maîtresse aimait voir ses téléromans, à tel point de dire qu'ils ne la considéraient pas la Maîtresse parce qu'elle regardait la télévision, qu'est-ce qu'ils savent ces pauvres ignorants de la vie des Maîtres ?

Répondre

Retourner vers « Activités et lieux ténébreux »