Développer le cardias (chakra du coeur) Anahata

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Développer le cardias (chakra du coeur) Anahata

Message le 29 septembre 2013, 22:29

LJ18 Les Pouvoirs du Coeur - Livre Jaune (SAW) -table : http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/LJ.html

Ceux qui, après trois ans de pratique intense avec la science Jinas et les clefs astrales que nous venons d'enseigner, n'ont pu obtenir de succès d'aucune espèce, ceux-là ont, en fait, échoué dans ce type de travaux. Les échecs de cette sorte sont dus à ce que l'étudiant a perdu totalement les pouvoirs du chakra du coeur (le Cardias). Dans ce cas l'étudiant doit suspendre ses pratiques pour se consacrer au développement du chakra cardiaque.

Au cours de notre vie, nous avons pu nous rendre à l'évidence que les gens simples de la campagne et les personnes très humbles de la ville n'ont pas de difficulté à sortir à volonté en corps astral.

Nous avons également constaté que les personnes très intellectuelles ont généralement perdu les pouvoirs du Cardias, parce que leur mental se trouve totalement « congelé » dans le cerveau. L'intellectuel qui veut apprendre à sortir en Astral doit d'abord développer le Cardias.

Lorsque s'établit un parfait équilibre entre le coeur et le mental, l'étudiant gnostique peut utiliser les clefs Jinas et astrales avec tout le succès désiré.

Le cardias.

Le Cardias (ou chakra du coeur) a douze merveilleux pétales, c'est une fleur de lotus extrêmement précieuse. Ce chakra est appelé, en Orient, Anahata ; dans l'ésotérisme christique on le nomme l'Eglise de Thyatire. Durant la méditation, les mystiques peuvent entendre, dans ce précieux chakra, le son Anahata, le son de la vie, la Voix Subtile.

Les couleurs de ce chakra sont ineffables, un rouge sublime y prédomine. Au centre de ce chakra se trouve un hexagone, symbole du principe subtil ou éthérique de l'air, appelé Vayu par les Hindoustanis.

Le Gurudeva ou le Maître dont le rôle est d'aider ceux qui veulent reconquérir les pouvoirs du Cardias, se nomme Kakini. Le disciple gnostique qui veut développer les pouvoirs du Cardias devra prier énormément la déesse Kakini, la suppliant de tout son coeur et avec une grande ferveur de l'aider à développer le Cardias.

Méditation sur le Cardias : L'étudiant doit pratiquer tous les jours sans exception en visualisant devant lui, grâce au pouvoir de l'imagination créatrice, une grande croix d'or. Il imaginera que de cette grande croix émanent des rayons divins qui pénètrent dans son Cardias, le font resplendir et scintiller merveilleusement. Cette pratique s'effectuera face à l'est et pendant une heure chaque jour ; on chantera durant la pratique le mantra du chakra, ce mantra, c'est la voyelle « O ». Il faut en prolonger le son. Il est nécessaire, également, de s'identifier avec Vayu, le principe éthérique de l'air ; imaginez qu'à l'intérieur du coeur il y a des montagnes, des forêts, des ouragans, des oiseaux qui volent, etc.

En pratiquant tous les jours, pendant trois ans, la méditation sur ce chakra, il n'y a pas de doute que les pouvoirs du coeur vont se développer. Il est indispensable de pratiquer quotidiennement, sans passer un seul jour. Les pratiques inconstantes ne servent à rien. Il serait aussi tout à fait approprié, pour méditer sur le Cardias et sur la déesse Kakini, d'aller dans les montagnes, où soufflent des vents puissants. Rappelez-vous que les grands Maîtres savent profiter des hautes montagnes et des grands vents pour faire sortir leurs disciples en corps astral.

La méditation sur le chakra Anahata, la fleur de lotus du coeur, confère tous les pouvoirs pour sortir en Astral et en état de Djinn. Par le développement du Cardias, le Gnostique peut acquérir les pouvoirs de se rendre invisible, de voler à travers le ciel en corps astral ou avec son corps physique en Jinas, de passer dans le feu sans se brûler ou de traverser un rocher d'un bord à l'autre, etc.

Le mental et le coeur.

Au cours de nombreuses années d'expérience et d'observation, nous avons pu nous rendre entièrement à l'évidence que les intellectuels ont produit un déséquilibre entre le mental et le coeur. Les intellectuels ont congelé le mental dans le cerveau et, à cause de cela, ont perdu les pouvoirs du Cardias.

Il est nécessaire de reconquérir les pouvoirs du Cardias pour pouvoir utiliser avec succès toutes les clefs Jinas et astrales que nous avons données.

Il est indispensable de rééquilibrer le mental et le coeur. C'est seulement en réalisant une parfaite harmonie entre le mental et le coeur que les étudiants gnostiques pourront utiliser avec succès les clefs que nous avons divulguées dan ce livre.

Nous avons été étonné de voir une foule de gens, de pauvres paysans et d'humbles servantes ignorantes, accomplir des prodiges avec les clefs Jinas et le corps astral.

Et nous avons vu avec douleur des frères brillants, très intellectuels, échouer dans l'utilisation de ces clefs. Des ouvriers, des gens de la campagne, des petits employés ont triomphé là où les grands intellectuels ont échoué.

Il ne reste plus d'autre recours aux intellectuels que de reconquérir les pouvoirs perdus du Cardias. Lorsque les étudiants intellectuels reconquièrent les pouvoirs du Cardias, l'équilibre se rétablit entre le mental et le coeur, et ils peuvent alors apprendre à sortir en Astral, à voyager en Jinas, etc.

Répondre

Retourner vers « Visualisations »