Savoir Prier

Le Notre Père, conjurations de Salomon..
Avatar du membre
Messages : 324
Enregistré le : 20 novembre 2008

Re: Savoir Prier

Message le 2 mars 2009, 10:44

"Christ serait-il né mille fois à Bethléem, s’il ne naît pas en toi, tu restes perdu à jamais."
Oui perdu car sourd et aveugle, ayant pour guide un ego trompeur.
L'ego n'est pas fils de Dieu et distille peur et rejet dans le coeur de l'homme, lorsque le Ciel s'approche pour la Délivrance.
Tant que le serpent est entre Eve et Adam, Ils demeurent sourds et aveugles à l'Amour de leur Enfant.
Notre âme est Eve, notre esprit Adam.
Aux deux pôles de notre Etre nous sommes, son Père et sa Mère !
Oui !
Quel Père et quelle Mère ne reconnaitrait pas son enfant ?
Encore aveugle, je l'ai vu comme La Mort.
Ce n'est qu'après que Son Ange est désactivé mon ego que je l'ai vu comme L'Amour.
Nous devons Le laisser entrer en notre coeur pour qu'Il opère la Naissance.
Pas facile quand on sait que l'ego parasite toutes nos perceptions de sorte que l'on perçoive les Etres Célestes comme des ennemis.

Le Fils est né de l'Union du Père et de La Mère
Pourtant, c'est par Le Fils que renaissent Le Père et La Mère
Car Le Fils porte la co-naissance en Son Coeur.

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Savoir Prier

Message le 4 mars 2009, 21:19

Conscience a écrit :
Nombrelle a écrit :il y a pas deux amours, celui des hommes et celui du christ, ma voie est : il y a l'amour, nous en répondrons tous envers son Père
Ta voie ne t'a pas encore donné d'atteindre Le Christ, tu le dis toi même ici
Christ je ne l'ai jamais rencontré en expansion de conscience,
Alors comment peux-tu prétendre parler de l'Amour Christique ?

Vois Marie comme les propos que tu soutiens sont insensés.
Il n'y a que l'ombre en l'homme qui prétend savoir alors qu'elle ne sait pas. Il est bon de la regarder sans s'identifier à elle.
Ton ombre elle, aime parler pour ne rien dire.
L'homme qui donne la parole à son ego brasse de l'air mais n'avance pas sur la Voie Ascendante.
Le vent n'est pas Le Souffle.

Pour faire la lumière sur soi nous devons nous regarder avec sincérité et bonne foi.
Travail tres difficile à effectuer car l'ego distille dans les émotions de l'orgueil et la fierté - a ne pas confondre avec La Dignité que l'Homme retrouve par le Christ éveillé en son coeur -

A l'Homme Libre du trompeur!
Conscience, je te remercie de tes interventions.
Cependant, je crois que tu as heurté peut-être les ego de Marie... Mais on peut aussi être heurté sans avoir d'ego, voir la colère saine de jésus contre les marchands du temple... En tout cas, elle souhaite s'en aller. Marie m'a accompagné pendant de longs mois et sans elle, ça aurait été bien triste ! J'ai aussi des ego qui m'handicapent et me font mal réagir et soulever parfois des polémiques qui n'ont pas de raison d'être. je comprends que dans ta communion avec le Père, tu ne peux pas jouer la demi-mesure... Mais comprends nos limitations. Marie accordait un Pardon qui lui a été donné par son Père. On est tous à des niveaux différents. L'important c'est que ceux qui sont dans l'Etre puisse en donner une perception qui donne envie aux autres de s'en approcher. Je suis triste du départ de Marie... mais chacun suit sa route....

Mais heurter les ego ne les fait pas déguerpir. Mais ça aide à les distinguer sauf si on prend leur défense comme il m'est souvent arrivé.

Avatar du membre
Messages : 324
Enregistré le : 20 novembre 2008

Re: Savoir Prier

Message le 5 mars 2009, 21:35

Dans les relations amicales de surface ou La Vérité est réduite au silence pour ne pas troubler ces dites relations, tout le monde s'entend bien. Les hommes s'entendent lorqu'ils ne s'écoutent pas. Ces relations n'en sont pas.
Il n'y a pas de relation d'âme sans Vérité qui est Amour.
La Vérité ne se trouve pas dans la superficialité, mais dans nos profondeurs.
Qui a le courage de la délivrer en lui donnant la parole ?


Cette Peinture d' Edouard Debat-Ponsan "La Vérité sortant du puits" continent les symboles liés à la vérité.

Image

Elle est nue et crue, sans le voile des pensées de l'ego.
Elle porte un miroir pour donner à chacun son vrai visage.
Elle sort du puits, des profondeurs sombres où l'on a tenté de la dissimuler.
Ceux qui ne l'aiment pas tenteront de la saisir pour la rejetter dans le puits, car elle dérange. Comme ce personnage masqué et armé.


Ce que l'on ressent nous appartient.
Nous sommes TOUJOURS face à nous-même.
Se remettre en question aide à trouver La Réponse.
C'est un travail pénible et difficile que l'Initiation nous impose.

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Savoir Prier

Message le 28 mars 2009, 21:00

Conscience a écrit :"Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi "

Vois comme les mots de Christ en Jésus sont directs et sans détour.
Le Saint-Esprit nous donne d'en comprendre le Sens et de saisir tout l'Amour qu'ils contiennent.
Vois ta réponse.
Mon temps n'est plus donné aux réponses alambiquées.
Que chacun exprime clairement sa pensée, sans l'enrober d'une forme opaque qui masque le plus souvent un manque de franchise.

Le seul pont qui porte mon attention et mon Amour est Le Christ, Lui qui relie le monde des Ténèbres à La Lumière. Au-delà du pont se trouve l'Amour avec Majuscule, Celui qui contient Toutes les formes d'amours en UN.
Dans le monde de la multitude et des Ténèbres, l'Amour a été éclaté et vicié, ce qui Lui a fait perdre Son Intensité et Sa majuscule.
L'homme aime ses parents et ses enfants, pourtant ses sentiments amoureux ne parviennent pas a combler son coeur car ils portent en eux la peur de perdre ceux qui sont à l'origine de ses sentiments.
Seul l'Amour de l'Unique nous offre La Paix du coeur et la Félicité de l'âme.
Nul ne peut prétendre connaître l'Amour rédempteur du Père s'il n'a passé ce pont.
En fait, c'est pas facile de comprendre de qui il s'agit quand il est dit : père et mère... je viens de découvrir quelque chose dans Pistis-Sophia Révélée qui pourrait nous montrer une autre optique (c'est Jésus qui parle):
Abandonner ses parents pour suivre Jésus.

« C'est pour cela donc que j'ai apporté les Mystères en ce monde, afin de dissoudre tous les liens de l'Esprit faux et tous les sceaux qui sont attachés à l'Ame ; ces Mystères libèrent l'Ame de ses parents, les Archontes, et ils la transforment en lumière subtile afin de la conduire jusqu'au Royaume de son Père, le Premier Principe, le Premier Mystère, éternellement. C'est pourquoi je vous ai dit autrefois : Celui qui ne laissera pas son père et sa mère pour me suivre n'est pas digne de moi, c'est-à-dire que vous devez abandonner vos parents, les Archontes du Destin, afin de devenir les enfants du Premier Mystère jusque dans l'éternité »

Salomé doute et Marie lui répond.
Et lorsque le Sauveur eut ainsi parlé,. Salomé s'avança et dit : « Mon Seigneur, si nos parents sont les Archontes, pourquoi est-il écrit dans la Loi de Moïse : Celui qui abandonnera son père ou sa mère, qu'il périsse ?. Cette Loi ne pose-t-elle pas un principe ? ». Et lorsque Salomé eut dit ces paroles, la force de lumière qui était en Marie-Madeleine bouillonna en elle et, s'adressant au Sauveur, elle lui dit : « Mon Seigneur, permets-moi de parler à ma sœur Salomé pour lui dire l'explication de la parole qu'elle a proférée ». Il advint que lorsque le Sauveur eut entendu ces paroles que Marie avait dites, il la proclama exaltée et bienheureuse ; et le Sauveur répondit à Marie, lui disant : « Je t'ordonne, Marie, de dire la solution de la parole que Salomé a prononcée ». Et quand le Sauveur eut dit cela, Marie s'avança vers Salomé, elle l'embrassa et lui dit : « Ma sœur Salomé, au sujet de la parole que tu as prononcée, à savoir qu'il est écrit dans la Loi de Moïse : Celui qui abandonnera son père ou sa mère, qu'il périsse, eh bien !, ma sœur Salomé, la Loi n'a pas dit cela par rapport à l'Ame, ni au corps, ni à l'Esprit faux, car tous ceux-là sont les enfants des Archontes, ils sont surgis d'eux ; mais la Loi a dit cela en se référant au pouvoir qui est émané du Sauveur et qui est l'Intime à l'intérieur de nous aujourd'hui. La Loi a dit encore : Quiconque restera hors du Sauveur et de tous ses Mystères, qui sont ses parents, non seulement qu'il périsse, mais qu'il soit dans la ruine et la perdition ! ». Lorsque Marie eut dit cela, Salomé s'avança vers Marie, elle l'embrassa de nouveau, et Salomé dit : « Le Sauveur a la faculté de me faire comprendre comme toi ». Et il arriva que le Sauveur, ayant entendu les paroles de Marie, la proclama hautement bienheureuse.


Et Marie prit la parole, elle dit : « Eh bien !, tous les hommes qui peuplent la face de la Terre, devra-t-il leur arriver tout ce qui leur a été indiqué par les Archontes du Destin, choses bonnes ou mauvaises, péchés, vie ou mort ? ». Le Sauveur répondit, disant à Marie : « En vérité, je vous le dis, tout ce qui est assigné à chacun d'eux par le Destin, que ce soit en bien ou en mal, en un mot, toute chose qui leur a été assignée, leur arrive. C'est pourquoi donc j'ai apporté les clés des Mystères du Royaume des Cieux, sans quoi personne n'aurait pu être sauvé, parce que sans les Mystères, nul n'entrerait dans le Royaume de la Lumière, qu'il ait été juste ou pécheur. C'est pour cela donc que j'ai apporté au monde les clés des Mystères, pour pouvoir libérer les pécheurs qui auront eu foi en moi et m'auront écouté, et pour les délivrer des liens et des sceaux des Æons des Archontes, et les lier aux sceaux, aux vêtements et aux Hiérarchies de la Lumière, de telle sorte que celui que je libère dans le monde soit libéré dans les Hauteurs et que celui que je lierai dans le monde aux sceaux, aux vêtements et aux Hiérarchies de la Lumière, soit lié dans la Terre de la Lumière aux Ordres des héritages de la Lumière. Pour le bien des pécheurs, je suis venu en ce monde et je leur ai apporté les Mystères, pour les délivrer des Æons des Archontes et les attacher aux héritages de la Lumière ; et non seulement les pécheurs, mais aussi les justes, afin qu'ils connaissent les Mystères et qu'ils soient conduits à la Lumière, puisque sans les Mystères ils ne pourraient pas être conduits à la Lumière ».

Avatar du membre
Messages : 324
Enregistré le : 20 novembre 2008

Re: Savoir Prier

Message le 27 janvier 2012, 19:12

Je n'y vois pas une autre optique mais bien la même.
Je dis que dans "le monde de la multitude et des Ténèbres, l'Amour a été éclaté et vicié, ce qui Lui a fait perdre Son Intensité et Sa majuscule."
En perdant l'Amour avec Majuscule nous avons perdu nos Parents Originels.
Ce sont les Archontes qui règnent dans le monde des Ténèbres et nous alimentent de pensées qui nous y retiennent.
Lorsque le Sauveur vient nous chercher pour nous donner de remonter jusqu'a l'Amour Absolu ( ou au premier Mystère jusque dans l'Eternité pour reprendre ses mots), nous devons abandonner ces pensées qui nous retiennent par la peur dans le monde des Ténèbres afin de retrouver le lien à l'Amour UN et redevenir des Fils de l'Eternel.
Celui qui ne laissera pas son père et sa mère pour me suivre n'est pas digne de moi, c'est-à-dire que vous devez abandonner vos parents, les Archontes du Destin, afin de devenir les enfants du Premier Mystère jusque dans l'éternité »
Le Sauveur m'a donné de le vivre et je comprends ce message du plus profond de mon âme.

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Savoir Prier

Message le 2 juillet 2017, 09:09

Au cours d'une autre occasion, nous avons dit qu'il y a quatre niveaux d'hommes, ou quatre états de Conscience, pour être plus clairs. Un premier état de Conscience est celui du sommeil profond et inconscient d'une personne, d'un Ego qui a laissé le corps physique endormi dans son lit, mais qui déambule dans le monde moléculaire en "état de coma" (c'est l'état inférieur). Un deuxième état d'inconscience est celui du rêveur qui est retourné à son corps physique et qui s'imagine être à l'état de veille. Dans ce cas les rêves continuent, évidemment, simplement on est avec le corps physique à l'état de veille. Ce type de rêveur est plus dangereux, parce qu'il peut tuer, il peut voler, il peut commettre des crimes de toutes sortes. Cependant, dans le premier cas, le rêveur est plus infrahumain, il ne peut rien faire de toutes ces choses. Comment pourrait-il le faire ? Comment pourrait-il nuire ? Si le corps est passif pour les rêves, la personne ne peut nuire à personne dans le monde physique, mais quand le corps est actif pour les rêves, la personne peut faire beaucoup de torts dans le monde physique. C'est pourquoi les Ecritures Sacrées insistent sur le besoin de s'éveiller.

Si ces deux types de personnes (ceux qui se trouvent, disons en état d'inconscience profonde, ou ceux qui possèdent leur corps actif pour les rêves) font une prière, car de ces différents états (tellement infrahumains) ils ne peuvent rien attendre, même malgré leurs états négatifs, cependant la Nature répond.

Par exemple : si un inconscient, un endormi fait une prière, pour arranger une affaire, il se peut que ses "moi", innombrables, ne soient pas tous d'accord avec ce qu'il est en train de faire. Ce n'est qu'un de ses "moi" qui fait la prière, et les autres (qui n'ont pas été pris en considération), il se peut que cela ne les intéresse pas une telle affaire, qu'ils ne soient pas d'accord avec cette prière, et demandent (dans cette prière), exactement le contraire, afin que cette affaire échoue, car ils ne sont pas d'accord. Comme les autres sont en majorité, la Nature répond avec ses forces, avec un flux de forces, et vient l'échec dans l'affaire (cela est clair). Alors, pour que la prière ait une valeur effective dans le travail sur nous-mêmes, nous devons nous placer dans le troisième état de Conscience, qui est celui du rappel intime de soi, c'est-à-dire dans le rappel de son Propre Etre.


Alors, plongés en méditation profonde, concentrés sur notre Divine Mère Intérieure, on la suppliera d'éliminer de notre psyché, le "moi" que l'on veut désintégrer. Il se peut qu'à ce moment, la Mère Divine agisse en décapitant un tel "moi", mais ce n'est pas pour cela que l'on a fait la totalité du travail. La Mère Divine ne va pas tout désintégrer instantanément. Il sera nécessaire, si tout n'est pas désintégré, d'avoir de la patience, et au cours de travaux successifs dans le temps, nous obtiendrons qu'un tel "moi" se désintègre lentement, qu'il perde de son volume, de sa dimension.

Un "moi" peut être épouvantablement horrible, mais à mesure qu'il perd de son volume, il s'embellit, puis prend l'aspect d'un enfant, et enfin, il devient poussière. Quand il n'en reste que de la poussière, la Conscience (qui était à l'intérieur, embouteillée, emboutie dans ce "moi") demeure libre. Alors la lumière aura augmenté, car c'est un pourcentage de lumière qui se libère. Nous procéderons ainsi avec chacun des "moi".

Le travail est long et très dur. De nombreuses fois, n'importe quelle pensée négative, aussi insignifiante soit-elle, a pour fondement un "moi" très ancien. Cette pensée négative qui parvient au Mental, nous indique que (de fait), il y a un "moi" derrière, et que ce "moi" doit être extirpé, éradiqué de notre psyché ; qu'il faut l'étudier, connaître ses "manipulations". Voir comment il se comporte dans les trois cerveaux : l'intellectuel, l'émotionnel et, pour résumer, l'instinctif-moteur-sexuel ; voir de quelle manière il travaille dans ces trois centres. On le connaîtra au fur et à mesure, suivant ses agissements.

Quand on a développé le sens de l'auto-observation, on se rend (par soi-même) à l'évidence, que quelques-uns de ces "moi" sont épouvantablement horribles, que ce sont de véritables monstres aux formes horripilantes qui vivent à l'intérieur de notre psyché.

Répondre

Retourner vers « Prières et conjurations »