Le "Notre Père" Gnostique

Le Notre Père, conjurations de Salomon..
Avatar du membre
Messages : 695
Enregistré le : 08 juin 2015

Re: Le "Notre Père" Gnostique

Message le 2 mars 2017, 00:39

Etrangement tu dis jeff ? Alors l'oraison est peut etre pour toi, à méditer dessus, en profondeur mais aussi pour nous !
Wa-kanda soph.

Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Le "Notre Père" Gnostique

Message le 2 mars 2017, 06:07

C'est Lucifer qui nous induit en tentation, l'ombre de notre Intime.
Mais on comprend quand on lit l'histoire de Job, qui correspond en fait au 8 années d'épreuves du sommet de la seconde montagne.
L'initié est testé, on lui enlève tout, femmes, argent, possession, santé et on attend de voir s'il va abandonner Dieu, va-t-il se dire, Dieu m'a abandonné, je ne crois plus en lui !
Mais c'est le Père ou l'Intime qui autorise notre Lucifer à nous tenter, à nous blesser, à nous retirer ce qu'on a pour déterminer si on mérite de monter plus haut.
C'est comme ça que je vois les choses

Avatar du membre
Messages : 29
Enregistré le : 12 janvier 2017

Re: Le "Notre Père" Gnostique

Message le 4 mars 2017, 02:34

Exact papillons le pére ne nous soumet pas a la tentations.

Mais en quelque sorte c'est nos ego qui nous tentent par le pére.

On ne peut pas étre tentés pas une voiture laide, ou par une femme laide ... Or on peut étre tentés par une joli femme ou une belle voiture.

Le pére nous soumet donc a la tentations ? Oui mais non. Le pére nous soumet a la tentations mais contre son grés. Il ne veut pas nous soumettre a la tentations mais nous, nous somme tentés par lui malgré tout, de par nos ego.

Celui qui a envie de posséder une belle voiture a un ego néfaste qui le force a étre tentés de posséder cet voiture. Celui qui n'a pas cet ego ne seras pas tenter par cet voiture

Ainsi, le 'ne nous soumet pas a la tentations' a plutôt un air de 'ne nous permet pas de vouloir te posséder, donne nous la force de résister a la tentations de nos ego'

Enfin bien sur si on garde en tête que le pére est bien toute les belles choses de ce monde et toute les vertus.

Avatar du membre
Messages : 111
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Le "Notre Père" Gnostique

Message le 4 mars 2017, 11:34

Que voulons-nous dire par cette phrase?
"Ne nous soumets pas à la tentation" résonne comme : je suis trop faible pour résister à la tentation, alors éloigne là de moi
"Ne nous laisse pas succomber à la tentation" résonne comme: donne nous la force de résister à la tentation, d'y faire face.

D'ailleurs l'idée de "résister" à la tentation me semble un terme qui est contradictoire avec la mort de l'ego.
Qui résiste? L'essence résiste?
La non-identification c'est synonyme de résistance pour vous?

Lorsque j'entends "résiste!", j'entends la chanson de France Galle ^^ :mrgreen:
Bon, c'était pour la blague...

Mais cela rejoint ce que je voulais exprimer: "ne résistez pas au mal"
  • "Vous avez appris qu'il a été dit: œil pour œil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.…"
    Évangiles selon Matthieu, traduction Louis Second.
Résister au mal ou à la tentation c'est la refuser n'est-ce pas?
Or qu'est-ce qu'on refuse?
On refuse ce qu'on ne comprend pas non?
Si on comprend une chose, on ne peut pas la refuser, on l'accepte, on la comprend, on comprend pourquoi et comment cette chose est possible, existe.
On ne ressent pas cette nécessité intérieure qui nous pousse à y résister, à la repousser.
Mais cela demande de très bien la comprendre, c'est même le signe qu'on l'a très bien comprise.
Or comment éliminer l'ego si on ne le comprend pas, si on ne l'accepte pas, si on y résiste...
Vous voyez que paradoxalement en pensant travailler sur l'ego et y appliquant une force de résistance on ne fait que le renforcer en faisant jouer non pas l'attention tranquille de l'observation mais plutôt d'autres ego.

Par exemple vous voyez un enfant crier et trépigner parce qu'on lui a refusé une sucrerie.
Vous ou son parent lui avez refusé cette sucrerie parce que cela gâte les dents, parce que trop de sucre l'excite et l'énerve, etc. Vous ou son parent avez une très bonne raison pour lui refuser cette sucrerie, vous le faites par amour pour votre enfant et vous êtes prêt à endurer sa colère, son caprice pour ça.
Aussi vous ne résistez pas à son mal, à sa colère, vous comprenez parfaitement sa frustration et vous essayez de le consoler:
"oui, je comprends que tu as très envie de cette sucette ou de ces bonbons, cela représente quelque chose de bon pour toi. Mais moi je sais que cela va te faire du mal, alors je ne peux pas te laisser te faire du mal, ... " etc.
Vous voyez là, d'une certaine façon on comprend la situation. On pourrait la comprendre différemment et dire tout autre chose.

Maintenant imaginons cette situation où le parent ou vous ne comprenez pas ce qui se passe.
Vous vous dites ou on vous dit: il fait un caprice, il est coléreux, il est accros aux sucreries, c'est mal, ce n'est pas bien;
il faut intervenir, on ne peut pas laisser passer cela, n'est-ce pas?
Mais vous intervenez comment? Avec amour, avec calme... hé bien non, ce qui arrive le plus souvent c'est quelque chose comme ça:
"Arrête de crier, où tu vas t'en prendre une et tu ne l'auras pas volée!": intimidation
"Cesse de crier ou tu n'auras pas de dessert!" : chantage
"Regarde ton petit frère, lui il est sage, il ne dit rien!": culpabilisation, comparaison

Vous voyez où je veux en venir?

Quand on ne comprend pas, souvent on ne sait pas se montrer compatissant et tout au contraire ressort en nous un tas d'aspects psychiques (ego) qui ne sont bien pire que ce que l'on est censé combattre (la gourmandise de l'enfant qui là, dans ce contexte va apprendre de notre exemple que pour se faire entendre, pour commander l'autre, pour le faire obéir il faut l'intimider, lui faire du chantage, le culpabiliser, et que tout marche par comparaison... ce n'est pas le sujet mais vous voyez comment la si fameuse "éducation" fonctionne malgré nous, hein?)

Alors appliquez cette situation à vous-même.

Vous parliez d'avoir envie d'une belle voiture, pourquoi pas, perso moi je craque pour du chocolat.

Alors qu'est-ce qui se passe quand je "résiste" au mal?

Je me déconsidère, je me trouve faible, je sais que je vais craquer mais avec de la volonté je résiste pendant un temps. je suis tendu, crispé mais je me félicite de ma bonne conduite, je me sens même relativement fier.
C'est en général dans ce moment que j'ai envie d'aller prêcher la bonne parle: "regardez moi, je vous le dis, en vérité, avec de la volonté on arrive à tout ce que l'on veut, soyez fort, résistez, résistez, résistez!"
Super, le super héros à bien parlé, il a galvanisé les foules... bon en l’occurrence pas plus de 4 personnes et ensuite?

Ensuite, ce super héros va craquer, ensuite il va se sentir si beau si fort, qu'il va vouloir se récompenser. Ben, oui, tous ces efforts, si ce n'est pas pour se faire un peu plaisir de temps en temps. et là, au lieu de rester raisonnable, il va vraiment se laisser emporter...
résultat? La honte, la culpabilité, l'incompréhension: "moi qui fait tout bien, qui a tout essayé, franchement, pourquoi, pourquoi suis-je comme cela?"

Et comme c'est un bon petit gnostique, il va aller piocher quelques idées du style: "je suis maudit, je suis damné, mon Intime m'a abandonné, et patati et patata..." la chanson psychologique du gnostique quoi, vous connaissez peut-être non? ^^

Bref, j'essaye d'attirer votre attention sur le problème de "résistez au mal".

Le Christ l'a énoncé: "ne résistez pas au mal"... mais qui comprend cela, qui sait l'appliquer à sa posture intérieure?

Non, nous on veut résister, on veut être "bon", "juste", "exemplaire" etc.

Pourquoi?

N'est-ce pas par péché d'orgueil?

On veut bien "travailler sur soi" comme on dit mais pas se salir les mains. On veut rester propre, surtout paraître impeccable...

Mais dites moi les amis, d'où sortez-vous cet aspect impeccable, qu'est-ce que c'est que ce costume d'opérette?
On nous dit, on lit et on répète à qui veut l'entendre qu'on est 97% d'ego voir pire mais on ne peut pas s'empêcher de résister au mal, c'est à dire à la vérité que nous sommes très très sale.

Tout ce qu'on fait en résistant au mal c'est de se voiler la face.


"Tout mais pas ça! Je veux bien tout accepter, mais là, franchement, me voir si prétentieux, si gourmand, si colérique, ce n'est pas acceptable, c'est vraiment pas bien, je me sens trop mal, il ne faut pas, je ne dois pas être ainsi, je dois me corriger.... me punir? m'humilier?...."


ce qu'on ne digère pas c'est la souffrance de se voir ainsi. Ressentir l'ego, le subir ce n'est pas le voir, restez les poings serrés ce n'est pas travailler sur soi, ce n'est pas s'accepter... se condamner et se détester c'est refuser la souffrance volontaire qu'implique ce travail d'ouverture, d'exploration.

Revenons à l'exemple de l'enfant qui pique sa crise, ce pourrait être comme un de nos ego.

Si vous vous identifiez à l'enfant qui pique une colère, vous allez l’engueuler de plus belle, voire le frapper et le punir.

C'est par amour que vous faites cela, c'est votre essence qui s'exprime?
Vous voyez bien que non, c'est votre ego, vous êtes à 100% identifié à la situation, à la colère et cela vous submerge et vous pétez un câble comme on dit.
Vous pouvez résister oui, serrer les dents du mieux que vous pouvez mais c'est mal connaître les enfants ou les ego ^^ qui vont jusqu'au bout, qui vous poussent à vous déterminer, à vous exprimer. Si vous voulez coûte que coûte être un "bon parent" malgré tout, vous allez limiter l'expression de votre colère, ok, super, mais est-ce cela travailler sur soi? est-ce cela éliminer l'ego?

Vous voyez bien que vous ne pouvez accueillir la souffrance de l'enfant, sa colère qui le déborde, sa frustration, que si vous le comprenez vraiment, si vous êtes en rappel de l’Être que vous êtes et que vous êtes de ce fait connecté à l’Être qu'il est, aux prises avec ses propre ego.
Et là vous n'avez pas à résister à quoique ce soit, vous l'entourez de votre amour, de votre patience, ou selon ce que votre essence inspire à vos gestes et paroles.

Entre ces deux situations, vous pensez que la deuxième est quand même plus souhaitable n'est-ce pas?

Alors si on veut tendre vers cette deuxième situation, il faut avoir la même démarche avec soi-même, avec nos ego.

Se montrer compréhensif, chercher à comprendre, accepter que nous soyons pris par des envies répréhensibles (des envies de meurtre même!) mais au lieu de se condamner, de se juger, faire l'effort de comprendre ce qui nous arrive: qui veut cela, qui souffre que cela arrive, etc...

Et là forcément on se rappelle que Samaël a écrit la psychologie révolutionnaire par exemple, qui nous détaille par le menu le comment ne pas s'identifier, comment s'observer, comme trouver le rappel de soi...

Bref, ça n'a rien à voir avec le fait de "résister", hein? c'est même tout le contraire mais nous on aime bien "résister" peut-être parce que cela continue de nous donner de l'importance... Mais j'espère que vous voyez mieux que résister est le mode opératoire de l'ego et de notre personnalité.

Je ne peux pas mieux vous dire! :)

Avatar du membre
Messages : 292
Enregistré le : 09 juin 2015

Message le 4 mars 2017, 17:21

Le notre père gnostique. intéressant car cest une très puissante priére et nous devons savoir comment méditer sur elle. pour commencer Le Seigneur Jesus ne dis pas que ne nous soumet pas à la tentation. mais ne nous laisse pas succomber à la tentation. c comme l a dit loup blanc ce n est pas le père qui nous soumet mais lucifer qui le fait. ensuite que veut dire ne nous laisses pas succomber à la tentation? il s agit, puisque nous sommes faibles, de demander de l aide à notre père qui decuple en mère divine de résister à la tentation de commetre le mal contre soi ou contre autrui. qui résiste? cest l Essence. mais puisque faible elle demande le concours d une force supérieure qu est la mère kundalini. à quoi résistons nous? au mal ou plus précisément à la tentation de commettre le mal. il ne s agit pas d accepter le mal car dans ce cas nous adoptons une attitude passive. nous devons nous maitriser face à une situation, voir comment notre essence embouteillé dans l ego réagit. ensuite appeler notre père au secours de nous aider à surmonter la situation. Ainsi si nous surmontons l épreuve, nous imprimons en nous une force qui nous permettra la prochaine fois d avoir plus grande maitrise.

Un jous une jeune jolie fille était venue me tenter jusque dans la chambre afin que nous passions à l acte. je vous assure que je luttais contre moi meme. à présent mes pulsions je les maitrise un peu plus qu avant.

Avatar du membre
Messages : 111
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Le "Notre Père" Gnostique

Message le 4 mars 2017, 20:44

Itachi tu illustres à merveille la raison pour laquelle j'ai écrit cette explication ci-dessus sur le fait de "résister" et qui peut s'entendre et se pratiquer de façon mécanique.

Avatar du membre
Messages : 292
Enregistré le : 09 juin 2015

Message le 4 mars 2017, 22:20

Syrius je ne sais pas si je te saisis mais je ne pense pas résister mécaniquement car comme je dis face à une situation, je prends tu temps d identifier la tentation à laquelle je suis confronté, ensuite j observe la réaction de mon essence face au fait: ai je envie de poser l acte, quel est ma capacité de résistance? Parfois lorsque cest très fors je mentralise le bélilin bélilin. je ne pense pas que tout ca soit mécanique,cest un travail conscient.

Avatar du membre
Messages : 111
Enregistré le : 17 juin 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Le "Notre Père" Gnostique

Message le 5 mars 2017, 12:21

Je me doute bien Itachi, je faisais la remarque dans la mesure où tu employais le mot "résister" comme si tu n'avais pas lu ce que j'avais écrit avant.
Tu vois, là je résiste en fait ;) :mrgreen:

Avatar du membre
Messages : 695
Enregistré le : 08 juin 2015

Re: Le "Notre Père" Gnostique

Message le 5 mars 2017, 14:55

Tŕès bien développé syrius, bien argumenté, bien expliqué, petite histoire afin de rigoler un petit peu ! :grin:

Hô ! J aime bien un certain mr chocolat !
je vous mange et ensuite, ho mr chocolat comme vous êtes bon, savoureux, pourquoi je vous aime tant ?

Est ce votre baiser ? La sentation de votre fondant, ? Quoi d'autres ? Vous êtes tout craquant ! Comme je vous aime et vénère tel un dieu cacao !

et pourquoi je craque autant devant vous et je perds mes sens, ha je ne l'explique pas ! serais ce vos abdo choco bien carrés ? Votre sensualité onctueuse, le matin au réveil par ce froid d'hiver ?

Je ne résiste pas, et puis un jour j'abuse de la bonté de mr choco paradis, et je prends une bonne claque, il me trompe, crise de foie d'amour, j'en dors plus....j'en meurs presque ....! Mon âme transpercée par la douleur !

et hop, je me réveille un beau matin sans comprendre, je déteste souffrir ! Je veux de la tranquilité, j'ai compris,
tu ne dois pas abuser, et t'amuser du breuvage d' amour chocolaté car pliée en quatre sur ton lit, en souffrance., en larme et crise....
ce n'est pas du gâteau (de choco).

hé là le cerveau, un beau matin, un petit quelque chose de "chimico fisiko"se passe, on est plus consciencieux, en éveil,
mr chocolat me regarde à travers la vitre, je ne ressens plus, voir peu pour ce malotru qui m'a tant fait mal, tant aimé et tant fait dijoncté les sens.......
j'ai fini par comprendre..... on doit aimer, mais non aveuglement....ne pas résister au point de dijoncter.nos sens.....à suivre......!

Dis moi itachi kawasaki, comment la nenette a fait pour atterir dans ta chambre, je me gratte le coco pour savoir :razz:

1 itachi l'a invité à boire du choco.
2 elle est passé par la fenêtre pour piéger notre itachi
3 he ben dis donc, les filles ne rigolent plus en afrique.

Mdrrrrrr ,!!! Fallait lui faire juste le bisou et lui dire, dis donc ma cocotte, cela te dit une petite virée pour une vie à deux pour le meilleur et le pire, bon pour le pire je te le dirais après....autour d'un bol de choco.. :mdr:
Wa-kanda soph.

Avatar du membre
Messages : 174
Enregistré le : 04 août 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Le "Notre Père" Gnostique

Message le 6 mars 2017, 17:39

Peut-être ta future femme. Pas une tentatrice. Haha

Avatar du membre
Messages : 292
Enregistré le : 09 juin 2015

Message le 10 mars 2017, 22:57

Ah papillon toujours avec humour intarissable! En effet la jeune fille je l avais courtisé il ya dix moi car elle m avais tapé dans l oeil. après la premiere rencontre dans un snack bar, j ai voulu qu'on se vît dans une verdure, mais elle avait demandé à venir chez moi. j ai pas refusé. mais ce jour là j avais réussi à aller la faire promoner ailleurs pour ne pas succomber à la tentation de lui poser la main dessus. alors au rendezvous suivant elle me montra vraiment les signes qu elle voulait qu on passât à l acte, se coucher sur le lit, remonter sa courte robe etc. cette jeune fille était vraiment séduisante, j étais existé. mes pulsions me commandaient de lui sauter dessus mais ma volonté m a conséillé d y résister. physiquement elle me plaisait et me plait toujours, mais coté psyco elle me ne correspond pas car la morale et la psyritualité ne rentraient pas dans son mode de vie. elle est trop emportée pas cet ultra modernisme. donc manuelito elle ne peut pas etre mon autre partie. cependant à notre contact j ai senti que nous avions eu une liason dans des vies antérieures. à présent je me devais de briser la recurrence.

Avatar du membre
Messages : 292
Enregistré le : 09 juin 2015

Message le 10 mars 2017, 23:30

sur le notre père gnostique, il est dit que ton règne vienne. que comprendre pas là? dans notre monde de la densité nous avons quatre règnes, le végétal, le minéral,l animal et l humain. le règne du notre père est divin. ainsi il s agit d implorer notre père qu il nous fasse accéder au rouyaume divin, qu on devienne des dieux.

ensuite il est dit Donne nous aujourdhui notre pain de ce jour. ce passage doit se comprendre de deux manieres. d abord le pain est un pain spirituel. il s agit de demander au pere qu il attire notre ame dans le monde supérieure afin qu elle se nourrisse de la lumiere astrale. deuxieme facon. il s agit de demander, contrairement à ce que certains pensent, au père quil nous donne de quoi vivre, de quoi manger. ces personnes disent que la prière adressée à dieu ne doit pas mentionner l aspect nourriture. c est vrai si l on ne demande que cela sans chercher l élévation spirituelle. mais il n est pas possible d adorer dieu si nous n avons pas de quoi manger. il est dit tu travailleras. ainsi il n est illégitime de demander le travail ou sa conservation qui nous procure de quoi vivre.

Répondre

Retourner vers « Prières et conjurations »