Fils de la Chasteté, Fils du Saint Esprit

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Fils de la Chasteté, Fils du Saint Esprit

Message le 8 septembre 2009, 21:08

D. Selon ce qu'ont dit certaines personnes, les enfants qui naissent actuellement ne sont pas issus de la Transmutation, mais en ce qui me concerne je pense que s'il y a union sexuelle avec la transmutation sans écoulement, alors, comment peut-on appeler ces enfants de chasteté ?

M. Ce mot « Chasteté », est très difficile, tu sais ! Calculez : « Chas-te-té ». C'est difficile de rencontrer cela. Je crois que même les Mahatmas les plus exaltés du Ciel n'ont pas la Chasteté. Arriver à la Chasteté Absolue est quelque chose de très di-ffi-cile. Il est nécessaire d'avoir obtenu l'Annihilation Bouddhique.

Un homme peut s'avérer, apparemment, très chaste, ici, dans le Monde Physique, vivre en accord avec toutes les règles de la chasteté, transmuter incessamment le sperme sacré en Énergie Créatrice, etc., et tant d'autres choses, mais il n'est pas chaste pour autant ; si on le soumet aux épreuves dans les Mondes Internes, c'est-à-dire si on le soumet à une épreuve dans le Subconscient, dans le Préconscient, dans l'Infraconscient, dans l'Inconscient, vous verrez qu'il échoue. C'est très bien qu'il transmute, c'est extraordinaire, merveilleux et loué soit-il parce que c'est par ce chemin que se réalise le Grand Oeuvre.

Mais, de là à être chaste, il y a une certaine différence, oui, et très grande. Même les saints les plus saints, si on les soumet à des épreuves dans les 49 niveaux du Subconscient pour voir s'ils en sortent chastes, je suis sûr qu'ils n'en sortent pas chastes. Ils pourraient réussir à être chastes jusque dans les 48 Régions du Subconscient, mais dans la 49ème ils échoueraient.

D. Alors, comment nommer précisément les enfants qui naissent mais qui ne proviennent pas de l'écoulement ?

M. Alors, ce sont simplement des spermatozoïdes sélectionnés et c'est tout ! Il est clair que si on ne renverse pas le « Vase d'Hermès Trismégiste », le « Trois Fois Grand Dieu Ibis Thot », n'importe quel spermatozoïde à maturité peut s'échapper des glandes endocrines sexuelles pour féconder un [...] Non, non, non, non, car le fait d'arriver à être chaste, c'est très di-ffi-cile. Je t'ai déjà dit que même les saints les plus grands du Ciel qui se croient chastes, si on les éprouve pour voir, si on les soumet à des épreuves dans les 49 Régions du Subconscient, ils peuvent s'avérer chastes dans quelques régions, mais pas dans toutes.

D. On me pourrait pas alors les appeler « Enfants de Transmutation » ?

M. Comment voulez-vous les appeler ? Si ce n'est pas le cas. Des « enfants », et n'en parlons plus. De quoi nous enorgueillissons nous tant ? Alors, parce qu'un petit enfant est né sans qu'il soit nécessaire de renverser le Vase d'Hermès, c'est déjà un Surhomme ou un Dieu, ou quoi ? Non ! C'est « un enfant » comme un autre. C'est tout !

C'est le fait que nous nous aimons trop nous-mêmes qui nous fait penser qu'en naissant sans qu'il soit nécessaire de renverser le Vase d'Hermès, un enfant est déjà un Dieu. Pourquoi ? À cause de l'Amour Propre que nous étendons aussi à l'enfant ; si nous ne sommes rien de plus que de pauvres idiots, nous pensons que l'enfant sera ce que nous n'avons pas pu être. C'est de l'Amour Propre et rien d'autre ! Nous nous aimons trop nous-mêmes.

D. L'Orgueil...

M. L'Amour Propre. Le Moi de l'Amour Propre est très développé chez tout le monde. Nous avons tous été fabriqués en accord avec l'Amour Propre. Et tout cet « amour » que nous disons ressentir pour nos semblables, nos amis, nos frères, la femme ou les enfants, n'est pas autre chose qu'une extension de l'Amour Propre et c'est tout !

C'est-à-dire que nous menons une vie trop fausse ; nous ne nous voyons jamais tels que nous sommes. Nous pensons toujours que nous sommes ce que nous ne sommes pas. Et, bien que nous disions que nous sommes et nous sommes et nous sommes, nous ne serons jamais plus que ce que nous sommes, parce que nous sommes toujours ce que nous sommes...


Passage extrait de la CONFÉRENCE N°96 : RIGUEUR ÉSOTÉRIQUE DE LA SEMAINE SAINTE : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1280

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Fils de la Chasteté, Fils du Saint Esprit

Message le 13 mai 2011, 07:13

LVC02 L'Annonciation

« Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth, à une jeune fille accordée en mariage à un homme nommé Joseph, de la famille de David ; cette jeune fille s'appelait Marie. L'ange entra auprès d'elle et lui dit : Sois joyeuse, toi qui as la faveur de Dieu, le Seigneur est avec toi. A ces mots, elle fut très troublée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit : Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas être enceinte, tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus » (Luc 1, 26-31).

« Marie dit à l'ange : Comment cela se fera-t-il puisque je suis vierge ?. L'ange lui répondit : Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre : c'est pourquoi celui qui va naître sera saint et sera appelé Fils de Dieu » (Luc 1, 34-35).

« Marie dit alors : Je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu l'as dit !. Et l'ange la quitta. En ce temps-là, Marie partit en hâte pour se rendre dans le haut pays, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth. Or, lorsque Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant bondit dans son sein et Elisabeth fut remplie du Saint-Esprit. Elle poussa un grand cri et dit : Tu es bénie plus que toutes les femmes, béni aussi est le fruit de ton sein !. Comment m'est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ?, car lorsque ta salutation a retenti à mes oreilles, voici que l'enfant a bondi d'allégresse en mon Bienheureuse celle qui a cru : ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s'accomplira !. Alors Marie dit : « Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit s'est rempli d'allégresse à cause de Dieu, mon Sauveur, parce qu'il a porté son regard sur son humble servante. Oui, désormais, toutes les générations me proclameront bienheureuse, parce que le Tout Puissant a fait pour moi de grandes choses : saint est son Nom. Sa bonté s'étend de générations en générations sur ceux qui le craignent. Il est intervenu de toute la force de son bras : il a dispersé les hommes à la pensée orgueilleuse : il a jeté les puissants à bas de leurs trônes et il a élevé les humbles ; les affamés, il les a comblés de biens et les riches, il les a renvoyés les mains vides. Il est venu en aide à Israël son serviteur en souvenir de sa bonté. Comme il l'avait dit à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa descendance pour toujours. Marie demeura avec Elisabeth environ trois mois, puis elle retourna chez elle » (Luc 1, 38-56).

Dans l'antiquité, toute l'espèce humaine concevait ses fils par oeuvre et par grâce du Saint-Esprit ; il n'y avait pas alors de douleur d'accouchement.

Le Saint-Esprit envoyait ses anges saints pour qu'ils unissent les hommes et les femmes dans les grands jardins des Temples.

L'acte sexuel était dirigé par des anges et c'était un Sacrement qui ne se réalisait que dans les Temples afin d'engendrer les corps des âmes qui avaient besoin de venir au monde.

Mais lorsque l'humanité désobéit aux anges, elle pécha contre le Saint-Esprit et celui-ci dit à la femme : « Tu enfanteras dans la douleur », et à l'homme : « Tu travailleras à la sueur de ton front pour soutenir ta femme et tes fils ».

Adam représentait tous les hommes des temps archaïques et Eve toutes les femmes de ces lointaines époques.

Marie avait suivi le chemin de la Charité et de la Sainteté ; elle fut donc surprise lorsque l'Ange lui annonça qu'elle aurait un fils.

Elle nous enseigna par son exemple, le chemin de la Chasteté.

Aujourd'hui le mariage est devenu une licence pour forniquer. Les hommes et les femmes s'unissent par pur plaisir animal, sans s'occuper le moins du monde du Saint-Esprit.

Toute union sexuelle consommée sans la permission du Saint-Esprit est fornication. Mais les êtres humains de cette époque-ci ne veulent pas comprendre parce qu'ils se sont éloignés de la vieille doctrine que connaissait la Vierge Marie, Mère de Jésus, et que le Christ prêchait dans les murs victorieux de Sion.

Tous les sages de l'antiquité engendrèrent leurs fils par l'oeuvre et la grâce du Saint-Esprit. Zacharie fut surpris d'entendre l'ange lui annoncer la naissance de Jean-Baptiste.

Jean aussi fut engendré par l'oeuvre et la grâce du Saint-Esprit, et ce fut un ange qui vint annoncer à Zacharie que sa femme, déjà âgée, lui donnerait un fils. Voyons les versets bibliques suivants :

« Vint pour Zacharie le temps d'officier devant Dieu selon le tour de sa classe ; suivant la coutume du sacerdoce, il fut désigné par le sort pour offrir l'encens à l'intérieur du sanctuaire du Seigneur. Toute la multitude du peuple était en prière au-dehors à l'heure de l'offrande de l'encens. Alors lui apparut un Ange du Seigneur, debout, à droite de l'autel de l'encens. A sa vue, Zacharie fut troublé et la crainte s'abattit sur lui. Mais l'ange lui dit : Sois sans crainte, Zacharie, car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth t'enfantera un fils et tu lui donneras le nom de Jean. Tu en auras joie et allégresse et beaucoup se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur ; il ne boira ni vin ni boisson fermentée et il sera rempli du Saint-Esprit dès le sein de sa mère » (Luc 1, 8-15).

Tous les grands saints et les grands sages de l'antiquité naquirent par l'oeuvre et la grâce du Saint-Esprit.

Les époux qui veulent vraiment être chrétiens devront prier le Saint-Esprit pour lui demander l'Annonciation.

Et l'ange de Dieu apparaîtra dans les rêves des époux et leur annoncera le jour et l'heure où ils devront s'unir sexuellement.

Alors chaque fils sera beau et pur dès sa naissance parce qu'il sera conçu par l'oeuvre et la grâce du Saint-Esprit.

Il faut dominer les passions charnelles et cultiver la pureté et la sainteté du mariage.

« Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal sans souillure, car les débauchés et les adultères seront jugés par Dieu » (He 13, 4).

« Veillez à ce qu'il n'y ait pas de débauché ou de profanateur, tel Esaü qui, pour un seul plat, vendit son droit d'aînesse » (He 12, 16).

chapitre extrait du livre : http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -livre.php

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Fils de la Chasteté, Fils du Saint Esprit

Message le 24 juin 2017, 08:33

LJ05 Les Fils de la Sagesse

Tout véritable mariage gnostique peut et doit engendrer des Enfants de la Sagesse. Sachez, disciples bien-aimés, que les Fils de la Sagesse ne sont pas des enfants de fornication.

Lorsque les couples gnostiques veulent offrir un corps à quelque Grand Maître de la Loge Blanche, ils doivent inévitablement descendre à la Neuvième Sphère avec l'Arcane IX du Tarot. Cet Arcane, c'est la Sexualité. La mère des Fils de la Sagesse se prépare pendant neuf mois avant de créer avec le pouvoir du Kriya-Shakti. Durant ce temps, elle doit beaucoup prier la Mère Divine en l'implorant de tout son coeur et de toute son âme qu'elle lui accorde la félicité de concevoir dans son ventre un Grand Maître, pour aider l'humanité. Ce sont neuf mois de préparation, neuf mois de chasteté, de sainteté, de méditation, avant d'effectuer l'acte secret avec son mari.

Le futur père de l'enfant ne doit pas non plus être fornicateur. Il doit s'abstenir durant neuf mois. Elle et lui doivent seulement prier beaucoup la Divine Mère, en lui demandant le bonheur d'avoir pour fils un Grand Maître.

Les époux doivent être chastes en pensée, en parole et en acte.

La copulation sacrée s'effectuera au printemps, pendant le mois des fleurs, en mai. Au mois de mai, le Bouddha descend pour bénir l'humanité.

On doit effectuer l'acte un vendredi, à l'aurore. A cette heure, l'Etoile du Matin vibre intensément.

Le couple doit se retirer de l'acte sans avoir éjaculé la liqueur séminale.
Les hiérarchies lunaires savent utiliser un gamète masculin et un ovule maternel pour rendre féconde la matrice.

La mère doit chaque mois se coucher dans une position différente ; un mois sur le côté droit et l'autre sur le côté gauche. C'est ainsi que le corps de la créature qui se trouve dans le ventre recevra tout le bénéfice cosmique.

Dans la Lémurie, on effectuait tout ce travail à l'intérieur des grands Temples de Mystères. Alors, la douleur de l'accouchement n'existait pas.

C'est ainsi que viennent au monde les Fils de la Sagesse. C'est le système créateur du Kriya-Shakti.

Avec ce système extrêmement ancien qui se perd dans la nuit des siècles, tout couple yogi pourrait offrir un véhicule physique à n'importe lequel des Grands Maîtres de la Vénérable Loge Blanche.

Cette clef merveilleuse démontre de manière évidente qu'il n'est pas nécessaire d'éjaculer cent millions de spermatozoïdes pour créer un nouvel être humain. Dieu a dit : croissez et multipliez. Dieu n'a pas dit : croissez et forniquez. L'éjaculation séminale est un crime. L'éjaculation séminale est une fornication brutale. L'antique système de reproduction paradisiaque se réalisait sans l'éjaculation séminale chez l'homme, et sans l'orgasme féminin.

Les ténébreux lucifers de l'antique Terre-Lune ont enseigné à l'homme l'éjaculation séminale. Alors, il a perdu ses pouvoirs. Ceci est représenté par la sortie de l'Eden.

Nous, nous n'enseignons pas de choses contre nature. Le normal et naturel c'est de ne pas répandre le Semen. Nous ne sommes pas en train d ‘enseigner des raffinements sexuels ; nous enseignons ce qui vraiment est naturel, normal. Les gens sont scandalisés, parce que la Pierre Philosophale est une « Pierre d'achoppement » et une « Pierre de scandale » pour les malveillants (la Pierre d'achoppement, c'est la Sexualité).

Les méchants haïssent la Magie Sexuelle. Ces malveillants, celui qui empêche la pleine satisfaction de leurs passions charnelles leur répugne. Les méchants ressentent de la répugnance pour la chasteté. C'est la loi de ces pauvres gens : ils vivent pour jouir du plaisir charnel et détestent la chasteté.

Chapitre extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... -livre.php


Sujet remonté par Gemani le 24 juin 2017, 08:33.

Répondre

Retourner vers « Fondamentaux du tantrisme blanc »