Le Saint Graal, Le Calice et la Lance, La Yoni et le Phallus

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6376
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Le Saint Graal, Le Calice et la Lance, La Yoni et le Phallus

Message le 24 juin 2017, 08:31

Rappelons-nous le SAINT GRAAL, celui que Melchisédech remit autrefois à Abraham. On dit que « Ce Patriarche officia, précisément, en présence de Melchisédech, avec le Saint Graal ».

D'anciennes allégories disent « qu'il était dans l'Arche de Noé » ; certains affirment « qu'il vint échouer dans les mains de la Reine de Saba et que celle-ci le remit à Salomon, après l'avoir soumis à de multiples épreuves »...

L'ésotérisme ancien affirme que « Jésus but le Vin Sacré dans ce merveilleux Calice, lors de la Dernière Cène ». On raconte que « Joseph d'Arimathie, le grand Sénateur Romain, recueillit dans la Divine Coupe le sang qui coulait des stigmates de l'adorable Sauveur du Monde »...

Il y en a qui affirment que ce saint homme, « après avoir rempli le Calice d'une si précieuse liqueur divine, le cacha sous terre, dans sa maison, avec la fameuse LANCE DE LONGIN »...

Lorsque la police romaine chercha le Calice, elle exigea que Joseph d'Arimathie le rende, car celui-ci appartenait au temple, mais le vieux sénateur romain ne voulut pas le remettre ; c'est pour ce motif, mes chers frères, qu'il fut mis en prison.

Mais, lorsque ce cher homme sortit de prison, il alla chercher le Calice et la Lance et partit avec eux à Rome à la recherche des Chrétiens. Mais, en arrivant dans cette antique cité, il découvrit la persécution contre les Chrétiens ; alors il poursuivit son chemin sur les rivages de la Méditerranée, et on raconte qu'une nuit lui apparut en rêve un Ange qui lui dit : « Ce Calice a un grand pouvoir magnétique, car en lui se trouve le sang du Rédempteur du Monde. Enterre-le ici », et il lui montra la montagne de Montserrat, en Catalogne, en Espagne.

Et ce fut là, sur ce MONSALVAT TRANSCENDANT, que l'homme romain cacha ces si précieux joyaux que sont le Calice et la Lance.

Je veux, mes frères, que vous compreniez la profonde signification de ces reliques. Le Calice, en lui-même, représente la YONI Féminine, les organes sexuels de la femme, et la Lance, celle avec laquelle Longin blessa le côté du Seigneur, celle-là même avec laquelle Parsifal soigna la blessure du côté d'Amfortas, c'est l'emblème vivant de la force sexuelle ; elle représente clairement le PHALLUS, le principe viril masculin.

Ainsi, mes frères, dans le Calice et dans la Lance se trouve la clé de tout pouvoir...

passage extrait de 164. Connotations sexuelles de l'ère du verseau (l'ère du verseau et les mystères du sexe)


Sujet remonté par Gemani le 24 juin 2017, 08:31.

Répondre

Retourner vers « Fondamentaux du tantrisme blanc »