CONFÉRENCE N°253 : NEUTRALISATION DE L'ENTROPIE TERRESTRE

Répondre
Avatar du membre
Messages : 294
Enregistré le : 01 septembre 2015

CONFÉRENCE N°253 : NEUTRALISATION DE L'ENTROPIE TERRESTRE

Message le 24 juillet 2016, 08:27

CONFÉRENCE N°253 : NEUTRALISATION DE L'ENTROPIE TERRESTRE

Traduction d'une conférence intitulée « NEUTRALIZACIÓN DE LA ENTROPÍA TERRESTRE »

[...] il n'a pas ce bleu indigo, ce bleu très pur d'autrefois, non ; le bleu actuel est d'une couleur plombée. Nous, les hommes de plus de 50 ans, nous avons connu le ciel bleu, le vrai bleu, vraiment sans tâche, c'est-à-dire [...] quand nous sortons maintenant à la campagne, les jours de soleil et de vie où il n'y a pas un seul nuage, nous pouvons constater par nous-mêmes qu'il n'a plus cette belle couleur qu'il avait auparavant ; plus maintenant, maintenant, il est différent : maintenant, il a cette couleur grisâtre. D'où est-elle venue ? Eh bien, de la pollution.

De manière que le SMOG n'affecte pas seulement directement les villes, mais il affecte déjà TOUTE L'ATMOSPHÈRE de la planète Terre.

Maintenant, si nous regardons la situation des MERS, cela fait mal de voir le PROCESSUS D'ENTROPIE des mers, le désordre qui est en train de se produire dans la vie des poissons. Ils sont en train de mourir en masse ; des espèces entières ont disparu à cause de la pollution.

Les RIVIÈRES ? À quoi bon en parler ! Elles sont toutes POLLUÉES ! Tous les poissons sont en train de disparaître ou ils disparaîtront bientôt.

Quant à la TERRE entière ? ELLE EST EN TRAIN DE SE STÉRILISER ! Maintenant, les déserts sont devenus plus grands. Les terres cultivables ne suffisent plus pour produire la nourriture nécessaire à 4,5 milliards de personnes ; c'est très grave. Et à l'allure où nous allons, il s'en vient une grande famine qui va ravager la planète entière.

Les FRUITS de la Terre ? DÉNATURÉS ! On ne mange plus de pommes, les pommes sont finies ! Maintenant, il ne nous reste pas d'autre solution que de « manger des briques ». Les vraies pommes n'existent plus, pourquoi ? Parce que les pédants de la Terre ont modifié les plantes, les arbres fruitiers, avec quoi ? Avec les fameuses GREFFES.

Le résultat d'une greffe n'est pas, à proprement parler, une merveille. C'est peut-être une fête pour les yeux, mais il ne possède pas les mêmes principes vitaux énergétiques des fruits authentiques, parce que les arbres fruitiers, à leur état originel primitif, captent toute l'énergie du Mégalocosmos (de l'Infini, pour être plus clair), et après, ils la transforment et la retransmettent automatiquement, pas seulement à l'intérieur de la planète Terre, mais aussi aux fruits que l'on doit manger.

Mais, une fois ces plantes altérées par les greffes, la transformation ne peut plus se réaliser. Elles captent certains types d'énergie qui ne réussissent absolument pas à donner à la plante, à l'arbre, ou plutôt aux fruits, le Principe vital nécessaire et indispensable au soutien des individus. De sorte que les végétaux sont en train de dégénérer d'une façon épouvantable, terrible...

D'autre part, si nous continuons ou poursuivons cette analyse, nous voyons que dans l'humanité, de partout apparaissent des MALADIES INCONNUES...

Qu'est-ce que cela veut dire ? Eh bien, le désordre de l'ENTROPIE : comme les gens ne travaillent pas sur eux-mêmes, sur leur mental et sur leurs émotions, sur leurs préjugés, alors, le phénomène de l'entropie devient plus intense, les désordres sont de plus en plus terribles...

Et si personne ne travaille sur lui-même, arrive le moment d'égalisation de toutes les forces, de toutes les choses ; tout reste égalisé et mort, parce que la mort égalise tout.

Si on n'intervient pas... s'il n'y avait pas un cataclysme, sous peu la Terre serait une nouvelle Lune à cause du phénomène de l'Entropie. Il faut un processus, quelque chose qui puisse TRANSFORMER LA PLANÈTE TERRE ET L'HUMANITÉ. Et moi, je ne vois pas d'autre façon de pouvoir transformer la planète Terre et l'humanité, qu'avec le sacrifice. Parce que GRÂCE AU SACRIFICE, une force inférieure se transforme en une force supérieure différente de son Principe originel.

Prenons ce cas : la locomotive qui tire le train. Dans la locomotive qui tire le train, on sacrifie quoi ? Le combustible qui est le pétrole, n'est-ce pas ? On sacrifie. À qui ? Sur l'autel de la vitesse, sur l'autel de la force motrice qui doit mettre en mouvement le train.

De sorte qu'un train en mouvement est différent d'un peu de pétrole, il est complètement différent ; c'est la transformation de quelque chose d'inférieur en quelque chose de supérieur, mais, avec quel moyen ? Eh bien, au moyen du sacrifice.

Ainsi, la Terre ne pourra pas se transformer et retrouver son état originel primitif, très pur, naturel, très beau, s'il n'y a pas un grand sacrifice. S'il n'y a pas un grand sacrifice, les terres deviendront chaque jour plus stériles jusqu'à ne plus rien produire ; les mers deviendront mortes et en dernier, les eaux se dessécheront, s'évaporeront, tout sera mort, et ainsi la Terre sera transformée en une Lune. La Terre épuisera ses Feux et elle restera comme une Lune morte...

Il doit y avoir un sacrifice nécessaire pour que se produise une transformation et que réapparaisse une vie nouvelle de ce propre chaos. Ce grand sacrifice sera un Grand Holocauste ; ce Grand Holocauste doit être une catastrophe naturelle. Il vient servir [...] et tout est en train d'aller vers cette Grande catastrophe. Parce que si nous examinons soigneusement ce qui est en train de se passer actuellement, eh bien HERCOLUBUS nous indique ce qui va arriver...

Le Système Solaire d'Hercolubus est merveilleux (dommage que je n'aie pas ce plan ici)...

Disciple. On était en train d'appeler hier pour que [...]

Maître. Oui, là-bas, on l'a à l'AGEAC ; tu le connais, n'est-ce pas ?

D. Oui, V.M., cela aurait été fantastique de l'amener ici.

M. Amenez-le !... C'est quelque chose d'extraordinaire ! Ce qui va arriver y est « dessiné » par les meilleurs astronomes du monde, par des astronomes ! On a trouvé ce plan dans une bibliothèque, un plan astronomique où apparaît le Système Solaire de Tylo. Comment est-ce qu'il s'appelle ? Tylo ?...

D. Oui, Tylo...

M. Il y a un ensemble de mondes autour ; et alors Hercolubus est là (l'orbite d'Hercolubus est énorme) ; c'est au rapprochement maximal de la planète Hercolubus que se produira la catastrophe.

Hercolubus est actuellement visible par tous les télescopes du monde, c'est pourquoi les astronomes ont déjà le planisphère. Bien sûr, on le trouve déjà dans certaines hémérothèques et bibliothèques.

Pourquoi n'en a-t-on pas fait beaucoup de publicité ? Pour une raison : il est interdit de provoquer une psychose chez les gens, c'est pourquoi les Gouvernements l'interdisent. De sorte que c'est pour cela qu'on n'en a pas fait beaucoup de publicité, mais tous les astronomes le savent déjà.

L'arrivée d'Hercolubus va être définitive puisqu'elle s'approchera donc de la planète Terre de telle façon... qu'elle passera par un angle du Système Solaire et s'approchera si terriblement de la Terre qu'elle la mettra à l'envers, la renversera, la renversera : les pôles vont se transformer en Équateur ; ce qui est l'Équateur d'aujourd'hui seront les pôles de demain.

Alors, ce qu'il faut examiner dans le planisphère, dans ce plan (la carte astronomique), c'est de calculer à peu près si la Terre va rester plus éloignée du Soleil ou moins éloignée du Soleil...

D. C'est dommage qu'on n'ait pas pu apporter [...]

M. J'ose penser qu'elle va rester plus proche du Soleil. En passant par cet angle, bien sûr qu'il doit la pousser, elle va rester plus proche du Soleil, plus proche...

D. Mais, à quelle distance va-t-elle passer ?

M. Très proche et c'est un monstre considérablement plus grand que Jupiter. Pour parler de manière proportionnelle, c'est comme si nous plaçons un sac d'oranges à côté d'une petite orange (une petite orange à côté d'un sac d'oranges). La petite orange représenterait la Terre et le sac d'oranges Hercolubus.

D. C'est une comète ?

M. Non, c'est un monde qui fait partie d'un Système Solaire (du Système Solaire de Tylo) qui a son orbite. Et comme son orbite est obligatoire, il doit passer près de la Terre obligatoirement (jusqu'à la heurter presque physiquement), obligatoirement... Il suit son orbite... de sorte que le rapprochement maximal d'Hercolubus nous avale...

Maintenant, avant d'arriver au voisinage de la Terre, la radiation commencera déjà, sans aucun doute, à produire des catastrophes. L'attraction des feux de l'intérieur de la Terre s'intensifiera, alors des VOLCANS vont jaillir de partout, des TREMBLEMENTS DE TERRE en quantités ; et au fur et à mesure qu'il s'approchera, les volcans augmenteront et les tremblements augmenteront, et à la fin, la Terre entière brûlera.

Ainsi donc, le premier à former l'holocauste sera le Feu. C'est un incendie que personne ne pourra éteindre, accompagné de terribles tremblements de terre...

Le deuxième, le rapprochement maximum, produira la RÉVOLUTION DES AXES DE LA TERRE ET LE CHANGEMENT DE LIT DES OCÉANS. Lorsque les pôles se transformeront en Équateur et l'Équateur en pôles, alors viendra le changement de lit des océans. Conséquence : les mers viendront inonder toutes les terres actuelles qui existent sur la planète. De sorte que la totalité des terres actuelles va rester par le fond, au fond des océans.

D. [...]

M. Avec le changement de lit des océans. Ainsi donc, la catastrophe est à notre porte ; elle est à notre porte et Hercolubus arrive, il est visible par les meilleurs télescopes du monde, et les astronomes ont déjà les cartes (celle que l'on a à l'AGEAC, trouvée précisément dans une bibliothèque de périodiques, est très complète). La carte que j'ai vue... tu l'a vue, n'est-ce pas ?

D. Oui Maître

M. C'est la plus complète qui existe...

D. V.M., il serait pertinent qu'on puisse apporter cette carte ou [...] demander d'apporter cette carte.

M. Cela serait bien, n'est-ce pas ? Mais, qui va l'apporter ? C'est très laborieux, très laborieux : il faudrait aller là-bas et localiser Arce ; avant tout, il faudrait localiser Arce et notre temps est déjà très réduit. Mais elle est déjà dessinée dans tous les observatoires. Nous ne sommes pas en train de parler de quelque chose de purement empirique, mais c'est quelque chose qui est accepté par la Science officielle et on n'en a pas fait de publicité pour éviter précisément la psychose collective. Les Gouvernements s'opposent à faire ce type de psychose. Mais ici, qu'ils s'y s'opposent ou non, nous, nous allons divulguer le fait...

D. Maître, ici, il y a une série de [...] une série de questions, si vous jugez convenable qu'on les réalise et les [...] de télévision. Qui était Nostradamus ?

M. Eh bien, Michel NOSTRADAMUS, le grand médecin français, a évidemment été aussi un grand Initié des Mystères Égyptiens et il a accompli une mission spécifique en Europe. L'œuvre la plus célèbre de Michel de Nostradamus, d'après moi, a été les « Centuries » qui figurent parmi ses œuvres ; les « Centuries », c'est ce qu'il y a de plus extraordinaire.

Il a écrit toutes ses prophéties en vers et jusqu'à maintenant, il ne s'est jamais trompé ; ses prophéties se sont accomplies avec autant d'exactitude qu'une équation arithmétique, qu'un axiome, pour être plus clair. Il ne s'est jamais trompé, tout s'est accompli. Dans la Deuxième Guerre Mondiale, par exemple, il donne même le nom d'Hitler. Il s'est seulement trompé d'une lettre en écrivant le nom d'Hitler. Mais, on ne sait pas si c'est lui qui s'est trompé ou le traducteur, mais il donne le nom d'Hitler, du Führer, et il le nomme « le rebelle » ; il parle de l'alliance avec Mussolini. Un homme aussi ancien que Nostradamus, du siècle... bon, je ne me souviens pas en ce moment de la date... mais il était de...

D. Je pense qu'il était de 1500 [...]

M. 1500... Bon, et cependant, donc, voyez-vous, tout s'est s'accompli (non seulement les anciennes prophéties, mais les modernes), et en dernier, maintenant, il arrive celle qu'il a faite sur Hercolubus et elle est confirmée par les observatoires du monde entier. Elle est déjà confirmée, il y a déjà eu des scientifiques en Californie, dans la Société de Recherches Scientifiques (une Société de Recherches Scientifiques de Californie), qui ont émis l'idée de bombarder Hercolubus, de le bombarder avec des bombes atomiques pour dévier sa trajectoire.

Au moment où il va s'approcher, ils veulent lancer des bombes à hautes charges explosives, atomiques. Chose que je considère impossible [...] parce qu'ils peuvent le bombarder, mais ils ne le dévieront pas. Je ne nie pas qu'ils puissent lancer quelques bombes, mais de là à ce qu'ils réussissent à le faire dévier, il y a une grande différence. Une masse de cette dimension ? Une masse de cette dimension et avec ce poids qu'il porte (c'est un monstre des milliers de fois plus grand que la Terre, je ne sais combien de fois plus grand que Jupiter), la petite bombe atomique lancée contre lui par les terriens lui ferait des chatouilles !

D. Maître, alors peut-on vous poser cette question sur Michel de Nostradamus ?

M. Bon, oui.

D. Oui, vous trouvez que c'est convenable ?

M. Oui, je pense.

D. Maintenant, il y a une autre question sur l'entropie. On vous la pose ?

M. Bon, c'est intéressant. Mais, ce que je vois, c'est que le temps est très limité, à combien de minutes ?

D. Bon, depuis le moment où on vous a présenté jusqu'à maintenant, il s'est écoulé 17 minutes...

M. Bon, j'arrête là...

D. Non, mais vous avez parlé d'une quantité de choses très intéressantes, de cette manière, c'est pourquoi on va vous poser plein de questions très variées. On vous questionne aussi sur la Guerre Mondiale, sur la troisième Guerre, ou non ?

M. Oui.

D. Sur l'aide des extraterrestres ?

M. Aussi...

D. Peut-on vous poser cette question ? Comment se répercute le désordre de la Terre dans le Système Solaire ?

M. C'est bien, oui, on peut.

D. Quelle est la raison pour laquelle la planète Terre doit-elle être détruite ?

M. Oui, parce que la Loi l'exige, la Loi de la Transformation, c'est très important...

D. Sur Hercolubus ?

M. Oui Monsieur...

D. Sur le sacrifice ?

M. Mais oui !

D. Sur le Mouvement gnostique, cela conviendrait ?

M. Ah ?

D. Au début, on va en parler, on va en donner l'explication.

M. Alors, ce n'est pas nécessaire

D. Parce les gens s'intéressent à ce que va dire le Maître sur cette chose nouvelle.

M. Eh bien, oui, nous en parlerons clairement, pour que les gens sachent que nous nous trouvons, en ce moment, aux temps de la fin...

Ils sont tellement endormis qu'ils ne voient même pas le processus d'entropie qui existe sur la planète Terre, dans l'humanité entière et dans tout ce qui existe. Ils sont tellement endormis, je le répète, qu'ils ne soupçonnent pas le moins du monde ce qui va se passer, qu'ils ne se rendent pas compte qu'ils sont à la veille du Grand Holocauste (si nécessaire pour la transformation).

Mais dans quelle grande inconscience ils vivent ! Je suis épouvanté de les voir si endormis, n'est-ce pas ? Et, je l'ai vu dans la vie courante : les gens tellement endormis...

Le jour ou j'ai eu l'occasion de voir, par exemple, dans le District Fédéral (il y a de cela 20 ans), la fameuse explosion terrible de dynamite, au quartier Fédéral, alors, cela m'a étonné. Pas l'explosion, mais l'inconscience des pompiers : quand il y a eu la première explosion de dynamite clandestine située sur un lot de terrain (nous étions en train de contrôler, dans une bijouterie, les problèmes d'une montre que Litelantes avait demandé de régler), cela a été terrible : des boites de conserve volaient, des souliers, des choses et de la poussière...

Alors, elle voulait que l'on retourne le plus vite possible chez nous. Mais, moi, j'ai calculé les choses, j'ai dit : « Si nous retournons chez nous, nous devons prendre un autobus ; si nous devons aller prendre l'autobus, nous devons le prendre précisément au coin de la rue où s'est produite l'explosion et si une deuxième explosion se produit et que nous sommes au coin de la rue, certainement que nous mourrons »... Alors je lui dis : « Nous ne retournerons pas maintenant chez nous, car il va y avoir une autre explosion ».

À ce moment-là, les pompiers sont arrivés. Quand les pompiers sont arrivés et qu'ils se sont rendus sur le lieu des événements, je lui ai dit : « De ceux qui viennent d'arriver, il n'y en aura pas un qui s'en sortira vivant, ils mourront tous » et aussitôt dit aussitôt fait : une deuxième explosion s'est produite et tous ont péri. On n'a retrouvé personne à ensevelir, ils se sont désintégrés de manière atomique. La seule chose qu'ils ont réussi à trouver a été la botte d'un sergent, pas plus.

Il est évident qu'ensuite on entendit les maximes de toujours, les devises, les justifications, les louanges sur le courage des pompiers : « COMME ILS SONT EXTRAORDINAIRES, COMME ILS SONT COURAGEUX DANS L'ACCOMPLISSEMENT DE LEUR DEVOIR [...] ! »

Mais moi qui étais en train de voir les choses telles qu'elles s'étaient déroulées, je me suis rendu compte que ces pompiers avaient la Conscience totalement endormie. Parce que s'ils avaient eu la Conscience éveillée, ils ne se seraient pas mis là. Parce qu'il est bête de supposer que l'on peut aller faire quelque chose dans un endroit où il y a de la dynamite en train d'exploser. Cela, personne ne le fait, sauf quelqu'un qui est trop endormi. Là, toute preuve de courage est inutile, est absurde.

Je suis d'accord qu'il y a du courage chez les pompiers et, évidemment, ces soldats du feu sont courageux à cent pour cent, ce sont de vrais héros de tous les jours et ils sont dignes, entre autres, de toute louange ; et s'il y a des gens qui se sacrifient, ce sont bien les soldats du feu, pour sauver l'humanité de tout. Mais il faut savoir une chose : que là, ils ont procédé avec la Conscience endormie, que là, ils n'allaient sauver personne. Des dépôts de dynamite sur un terrain nu, qui vont-ils sauver, de la dynamite ? Eh bien, c'est absurde !

Pourquoi ont-ils fait cela ? Parce que ce sont des endormis ! Parce qu'un éveillé ne fait pas cela ; il n'y a que les endormis qui font cela. Et c'est l'état où se trouve l'humanité. J'ai vu, par exemple, dans les rues, j'ai vu, dans les rues du District Fédéral, des endroits où [...] il y a un mort toutes les semaines. Pourquoi ? À cause de la circulation ; des endroits où il y a beaucoup de circulation et d'automobiles... pan ! Elles se télescopent ! S'il n'y a pas un mort, il y a un blessé, mais il y a quelque chose.

Les mois passent, les années passent et quand le nombre de cadavres est suffisant, c'est devenu alarmant, alors ils viennent mettre des feux. Pourquoi ne les ont-ils pas mis avant ? Qu'est-ce que cela démontre ? La Conscience endormie ; ils ne sont pas éveillés, ils dorment !

Il a fallu des quantités de morts, remplir une rue de cadavres pour qu'ils mettent des feux. Qu'est-ce que cela veut dire ? C'est ce que font les endormis, pas plus.

De sorte que l'humanité se trouve donc dans un état d'inconscience épouvantable, terrible, barbare. Ce n'est donc pas étonnant de voir ce qui est en train de se passer : la Terre est en train d'entrer dans un tel degré d'entropie que cette planète est menacée de se transformer entièrement en une nouvelle Lune. Et on ne se rend pas compte qu'arrive une grande transformation, qu'Hercolubus est à notre porte, qu'il y a un grand désastre ; cela, on ne s'en rend pas compte.

D. Vénérable Maître, alors, vous avez deux minutes pour répondre à chaque question...

M. Deux minutes, oui, c'est bien !

D. Et pour celle d'Hercolubus, vous avez trois minutes...

M. Trois minutes, c'est bien !

D. C'est pourquoi je vais continuer à travailler pour que ce soir, nous nous exercions à l'entrevue.

M. C'est correct !

D. Ne serait-il pas mieux qu'il y ait moins de questions pour que cela soit plus étendu ?

D. Non, car il faut mettre de la variété à la télévision.

M. C'est bien !...

D. Parce que sinon, l'entrevue ne paraîtra pas.

M. Mais, faites attention que le programme est déjà paru...

D. Il est déjà prêt et avec cela on va donner une conférence demain et le programme est déjà paru.

M. D'accord !

D. Et cela est aussi enregistré

M. Mais oui...

Répondre

Retourner vers « Tome 9 : Interrogations, Extraterrestres et Apocalypse (Nouveautés 2016) »