CONFÉRENCE N°254 : LE RETOUR DE LA TRAGÉDIE ATLANTE

Répondre
Avatar du membre
Messages : 294
Enregistré le : 01 septembre 2015

CONFÉRENCE N°254 : LE RETOUR DE LA TRAGÉDIE ATLANTE

Message le 24 juillet 2016, 13:36

CONFÉRENCE N°254 : LE RETOUR DE LA TRAGÉDIE ATLANTE

Traduction d'une conférence intitulée « EL RETORNO DE LA TRAGEDIA ATLANTE »

Chers messieurs, mesdames et jeunes gens, en plus de L'ANNÉE TERRESTRE, il existe aussi L'ANNÉE SIDÉRALE. Comprenez par « Année Terrestre », le mouvement de la Terre autour du Soleil, en 365 jours et quelques fractions, en minutes et secondes. Évidemment, cette Année Terrestre a quatre saisons : Printemps, Été, Automne et Hiver. Mais il existe aussi l'Année Sidérale : cette année se réalise en 25 968 ans, avec des fractions de minutes, de secondes, etc.

Durant le voyage de notre système solaire, il se produit des choses insolites. Le système solaire voyage autour du zodiaque à partir de son point de départ originel. Quand notre système solaire retourne au point de départ originel, après avoir parcouru toute la ceinture zodiacale, l'année s'achève.

Évidemment, cette année a aussi QUATRE SAISONS : Printemps, Été, Automne et Hiver. Le Printemps, l'ÂGE D'OR. L'Été, l'ÂGE D'ARGENT. L'Automne, l'ÂGE DE CUIVRE. L'Hiver, l'ÂGE DE FER.

UNE RACE DURE aussi longtemps QUE DURE LE VOYAGE du système solaire autour de la ceinture zodiacale. Notre race actuelle (la RACE ARYENNE), qui peuple les cinq continents du monde, est née après le déluge universel et elle durera exactement jusqu'à cette Ère du Verseau qui a déjà commencé.

Évidemment, le voyage de notre système solaire A COMMENCÉ EN VERSEAU ET IL S'ACHÈVERA EN VERSEAU. Avant que ce voyage (dans lequel nous sommes) ne commence, notre système solaire avait préalablement réalisé un autre voyage. Dans ce précédent voyage, c'est-à-dire dans cette précédente année sidérale, une race a existé. Je veux me référer de manière emphatique à la race Atlante.

Les ATLANTES avaient des corps qui pouvaient mesurer jusqu'à trois mètres et ils réussirent à posséder une puissante civilisation. Les Atlantes vécurent sur un continent qui s'appelait « L'ATLANTIDE » et ceci nous rappelle ATLANTEOTL et aussi ATLAS.

Le continent atlante était immense, il s'étendait du sud au nord, depuis les régions australes jusqu'au Septentrion. La race Atlante eut ses quatre saisons : son Printemps, c'est-à-dire l'Âge d'Or. Alors il n'existait pas de frontières, tout était amour, l'innocence régnait sur la face de la terre ; celui qui savait jouer de la lyre ébranlait l'univers avec ses mélodies. À cette époque, réellement, la lyre ne s'était pas brisée en tombant sur le pavé du Temple ; les DYNASTIES SOLAIRES gouvernaient.

Plus tard, vint l'Âge d'Argent, tout sembla décroître. Cependant, les Hommes continuaient à communiquer avec les Êtres ineffables (avec les Anges du christianisme, avec les Archanges, avec les Principautés, etc.).

Mais quand vint l'Âge de Cuivre, la lumière s'obscurcit, il n'y avait plus les mêmes splendeurs qu'avant, les frontières commencèrent à s'établir, les guerres commencèrent, les haines naquirent, l'égoïsme, l'envie, etc., et à la fin, vint l'Âge Noir, l'Âge de Fer. Évidemment, l'Âge de Cuivre fut le précurseur de l'Âge de Fer atlante. L'Âge de Cuivre fut l'automne, l'Âge de Fer fut l'hiver.

Dans l'Âge de Fer, les Atlantes développèrent une puissante civilisation : ils créèrent des FUSÉES ATOMIQUES qui pouvaient voyager jusqu'à la Lune ; ils créèrent des fusées atomiques qui pouvaient voyager vers Mercure, Vénus, Mars et, en général, vers toutes les planètes du système solaire.

Les Atlantes furent experts en TRANSPLANTATIONS. Ils ne transplantèrent pas seulement des viscères, comme celles du cœur, des reins, du pancréas, etc., mais ils apprirent aussi à transplanter des cerveaux. Cette question de transplanter des cerveaux fut vraiment le comble dans la science des transplantations. Ainsi, il y eut des individus qui purent continuer à vivre avec des corps différents et sans interruption, en transplantant leur cerveau d'un organisme à un autre.

La science des Atlantes fut extraordinaire. Il existe encore des cavernes secrètes dans l'Himalaya où sont conservés certains appareils mécaniques qui peuvent TRANSMETTRE TÉLÉPATHIQUEMENT LA CONNAISSANCE à celui qui le désire. Les Atlantes n'avaient donc pas besoin de se creuser beaucoup les méninges pour acquérir de la connaissance.

L'ÉCLAIRAGE des Atlantes était ATOMIQUE et nous savons bien qu'il existe certaines cavernes en Asie où l'on conserve encore des lampes atomiques qui proviennent des Atlantes.

Les Atlantes apprirent aussi à utiliser l'ÉNERGIE SOLAIRE. Le pire de tout fut qu'ils développèrent des POUVOIRS MAGIQUES pour le mal. Les Atlantes, en plus d'être des scientifiques, étaient des MAGES ; ils pouvaient construire un robot mécanique et le doter d'un principe immortel intelligent.

Les Atlantes savaient bien que les éléments du feu, de l'air, de l'eau, de la terre étaient habités. Pour eux, les ÉLÉMENTAUX de la nature, ce que les contes pour les petits enfants appellent « fées », « gnomes », « salamandres » ou « Sylphes » étaient une terrible réalité.

Ils possédaient encore le sens de la CLAIRVOYANCE et il est évident qu'au moyen de ce sens ils pouvaient parfaitement voir non seulement le monde tridimensionnel d'Euclide, mais bien plus, ils pouvaient voir aussi la quatrième coordonnée, la cinquième et même la sixième et la septième.

Alors, je le répète, ils s'emparaient de n'importe quelle créature de ces éléments, créature invisible pour les sens ordinaires, et ils la mettaient dans leurs robots. Ces robots se transformaient ainsi en êtres intelligents, en êtres qui servaient leurs maîtres.

Le RITE le plus puissant de l'Atlantide fut celui du DIEU NEPTUNE. Ce culte dura de nombreux siècles, mais il advint que les Atlantes dégénérèrent. À l'âge du Kali-Yuga, ils possédaient des pouvoirs terribles...

Je me souviens encore du cas de KÉTABEL, « celle aux tristes destins ». Cette Kétabel était extraordinaire, cette reine était devenue immortelle. Quand l'une de ses glandes vieillissait ou s'atrophiait, les scientifiques l'extrayaient et la remplaçaient par une autre.

Mais les Atlantes ne maniaient pas seulement l'endocrinologie : ils savaient que les glandes à sécrétion interne sont reliées aux TATTVAS, c'est-à-dire aux forces subtiles de la nature, et ils connaissaient ces vibrations des Tattvas et, alors, ils les manipulaient.

Kétabel, « celle aux tristes destins », vécut des milliers d'années. Malheureusement, Kétabel établit dans l'Atlantide l'ANTHROPOPHAGIE. On immolait des enfants, des femmes, des jeunes gens en l'honneur de ses cultes religieux aux Puissances des Ténèbres et, ensuite, les foules se jetaient sur ces cadavres dont on avait extrait le cœur et, naturellement, elles dévoraient leurs chairs.

Mais avant que ces cadavres ne fussent jetés aux foules, ils étaient emmenés dans un laboratoire ; alors, on en extrayait les glandes pour Kétabel, « celle aux tristes destins ».

L'Atlantide dégénéra dans la MAGIE NOIRE et l'ANTHROPOPHAGIE. Les Atlantes pouvaient fabriquer un monstre mental et le cristalliser ensuite avec la volonté. Puis ils le nourrissaient de sang.

Les GUERRES atlantes, dans les derniers temps, furent épouvantables. On utilisa l'énergie nucléaire, les bombes atomiques détruisirent les magnifiques cités de l'Atlantide...

Mais à la fin, le système solaire acheva son voyage autour de la ceinture zodiacale. Quand ceci se produisit, il y eut une révolution des axes de la Terre et les mers se déplacèrent en changeant de lit : les pôles se convertirent en équateur ; l'équateur se convertit en pôles. Des millions de personnes périrent ; toutes ces puissantes cités de l'Atlantide sombrèrent dans l'océan qui porte son nom.

Il me vient en mémoire, en cet instant, le cas des foules qui envahirent un certain temple, parmi les tremblements de terre, le feu et les inondations. Les gens désespérés appelaient le grand prêtre RAMU et ils disaient :

– Ramu, sauve-nous !... Ramu apparut devant tous, en disant :

– Je vous l'avais bien dit ; vous périrez avec vos femmes, vos esclaves et vos enfants. Si la future race suit votre chemin, si elle suit votre exemple, elle périra aussi...

Les traditions disent et racontent que les derniers mots de Ramu furent étouffés par la fumée et les flammes...

Trois forts tremblements de terre firent sombrer le continent atlante dans les vagues furieuses de l'océan qui porte son nom. Une fois cette grande catastrophe terminée, la nouvelle race commença. Évidemment, avant que la catastrophe ne se produise, un peuple s'échappa de ces multitudes qui périrent.

Les traditions racontent qu'un grand Maître appelé VAIVASWATA (le Noé biblique) appela indubitablement les gens pour leur dire ce qui allait arriver, mais les gens ne le croyaient pas, ils se moquaient, ils se raillaient de lui, et la veille de la grande catastrophe, ils mangeaient, dansaient, se divertissaient et se donnaient en mariage. Et le jour suivant, c'étaient des cadavres.

Les Êtres Saints qui régissent le destin de l'humanité donnèrent l'ordre au Manu Vaivaswata de partir avec son peuple avant que le continent atlante ne sombre dans les eaux tumultueuses de l'océan.

Et le Manu, à la tête de son peuple, put s'échapper ; il dut fuir de nuit. Comme les « Seigneurs à la face ténébreuse » (les Rois, les maîtres de ces fameux et puissants robots) avaient des avions merveilleux pour voyager à travers l'Espace, alors les leaders du Peuple Choisi du Manu Vaivaswata s'emparèrent de ces avions ou les détruisirent.

Quand les « Seigneurs de la Terre », quand les habitants pervers de cette Terre s'éveillèrent de leur sommeil (parce que le voyage fut nocturne), ils virent avec une grande stupeur que les eaux étaient en train d'envahir leurs terres. Ils s'en furent immédiatement chercher leurs vaisseaux aériens, mais ils ne les trouvèrent pas ; ils comprirent ce qui se passait et tentèrent de poursuivre le peuple élu, mais ils ne parvinrent qu'à en tuer quelques-uns.

En réalité, ces « Seigneurs à la face sombre » (les Atlantes) moururent, ils furent dévorés par les eaux. Aujourd'hui, au fond de l'océan Atlantique, gisent des cités merveilleuses et des palais somptueux. Là où, auparavant, il y avait des salles splendides, avec des gens qui s'y faufilaient, il ne reste maintenant que des phoques et des poissons...

Une fois la grande catastrophe atlante terminée, je le répète, le système solaire commença un nouveau voyage autour de la ceinture zodiacale. Ceux qui se sauvèrent de la grande catastrophe émigrèrent jusqu'au haut plateau qui est situé sur le plateau central de l'Asie et qui s'appelle aujourd'hui le « TIBET ».

Ce fut dans ce Tibet, ce fut sur le plateau central de l'Asie que les survivants se mélangèrent aux Hyperboréens, aux Nordiques, pour engendrer la nouvelle race, notre race, la RACE ARYENNE. Après le déluge, commença un nouveau voyage autour de la ceinture zodiacale ; après le déluge, naquit notre race.

Évidemment, chaque race a SEPT SOUS-RACES. La première sous-race se forma sur le plateau central de l'Asie qui s'appelait alors « ASHAH ». La deuxième sous-race fleurit en Inde. Les migrations emmenèrent donc l'humanité vers les terres de Perse, de Chaldée, d'Égypte où fleurit la troisième sous-race de la grande race Aryenne. La quatrième sous-race fut formée par les Grecs et les Romains. La cinquième est formée par les Germains, les Anglais, etc. La sixième se forma ici, en Amérique latine.

Comme nous le savons bien, il y avait ici beaucoup de gens. Nos ancêtres demeuraient ici, au Mexique : les Nahuas, les Zapotèques, les Toltèques, etc. Les Mayas vivaient au Yucatan, en Honduras, en Amérique centrale. Cependant les Aztèques, c'est-à-dire les Nahuas, s'avancèrent sur tout l'isthme de l'Amérique centrale car c'étaient des guerriers, ils arrivèrent jusqu'à ce qui s'appelle aujourd'hui « Panama ». Les Incas vécurent en Amérique du Sud, avec leur puissante civilisation.

Il ne fait aucun doute que les civilisations préhispaniques les plus puissantes furent celles des Nahuas, des Mayas et des Incas. Je ne veux pas dire que les Chibchas, les Araucans, etc. n'aient pas eu aussi de belles cultures ; mais il est vrai que les civilisations les plus fortes furent celle de l'ancien Mexique et celle des Mayas au Yucatan, en Amérique centrale, et celle des Incas au Pérou et sur le haut Cuzco.

Quand les Espagnols arrivèrent ici, sur notre chère terre mexicaine, et qu'ils envahirent en général toute cette terre d'Amérique, ils se mélangèrent aux races autochtones et c'est de ce mélange que nous sommes nés, nous les hommes de la sixième sous-race de la race Aryenne. La septième est en train de se former aux États-Unis : elle existe déjà, c'est le résultat du mélange de toutes les sous-races du monde.

Je le répète : une race dure le temps du voyage du système solaire autour de la ceinture zodiacale. Notre race naquit dans la constellation du Verseau, durant l'Ère du verseur d'eau, après le déluge universel. La fin approche, le voyage du système solaire est terminé ; il est revenu, après de nombreuses années, au point de départ initial.

En ce moment précis, nous nous trouvons dans l'ÈRE DU VERSEAU. Cette Ère a commencé le 4 février de l'année 1962, entre deux et trois heures de l'après-midi. Alors, tous les astronomes du monde ont pu voir avec leurs télescopes « l'embouteillage » du transit céleste sous la constellation du Verseau.

Ce que nous sommes en train de dire est donc dûment documenté ; nous n'affirmons rien qui n'ait pas de documentation adéquate. Que quelqu'un dise que « L'Ère du Verseau n'a pas encore commencé » ou que d'autres soutiennent qu'« Elle a commencé bien avant le 4 février 62 », qu'importe à la science et que nous importe ?

La crue réalité des faits, c'est que l'Ère du Verseau a commencé le 4 février 1962 et cela, les astronomes de tous les pays du monde l'ont vu ; c'est un fait officiel, concret, prouvé. Il y a eu, à cette époque, une éclipse du soleil et de la lune, dont certains d'entre vous se rappelleront...

Il ne manque donc que peu de degrés pour que le voyage du système solaire parvienne exactement au point initial de départ originel du Verseau.

Durant le voyage autour de la ceinture zodiacale, les pôles de la Terre dévient. Si nous sortions aujourd'hui en avion en nous orientant exclusivement avec l'aiguille de la boussole, en arrivant au pôle Nord, celle-ci serait « comme folle » et si nous descendions à la verticale, conformément à la loi, nous verrions que le pôle ne se trouve plus là, c'est-à-dire que LE PÔLE GÉOGRAPHIQUE NE COÏNCIDE PLUS AVEC LE PÔLE MAGNÉTIQUE.

Les pôles de la Terre ont déjà dévié et quand le voyage s'achèvera définitivement, en arrivant au degré exact, au point précis de départ originel, LES PÔLES SE TRANSFORMERONT EN ÉQUATEUR ET L'ÉQUATEUR EN PÔLES. Alors, les mers furieuses changeront de lit et ces terres sur lesquelles nous habitons sombreront au fond de l'océan.

Un événement insolite accélérera ou aidera cette question de la révolution des axes de la Terre. Je veux me référer au cas d'« HERCOLUBUS ». Cette planète est trois à six fois plus grande que Jupiter ; elle appartient à un système solaire très lointain : le système solaire de Tylo.

Ce système est en train de s'approcher de la Terre ; les astronomes voient déjà Hercolubus, c'est un géant puissant. Hercolubus passera par un angle du système solaire. Quand cela se produira, la révolution des axes de la Terre s'accélérera violemment et alors surviendra la catastrophe.

Certains scientifiques prétendent éloigner Hercolubus avec des explosions atomiques, mais cela s'avérera inutile. Il est impossible, avec de simples bombes atomiques, d'éloigner une planète monstrueuse, gigantesque, puissante. Les faits sont les faits [...] et devant les faits nous devons nous incliner.

Hercolubus apparut à l'époque de la LÉMURIE [...] avant que l'Atlantide n'existe ; elle détruisit ce continent. Nous savons bien que le continent Mu ou Lémure sombra dans les eaux du tumultueux océan Pacifique au bout de 10 000 ans de tremblements de terre et d'éruptions volcaniques incessantes.

Quand Hercolubus est passée (à la fin du Kali-Yuga) par un angle du système solaire, à la fin du Kali-Yuga du continent atlante, le DÉLUGE UNIVERSEL se produisit : les mers se déplacèrent, elles changèrent de lit, et l'Atlantide fut détruite. Les Antilles sont des restes de l'Atlantide, comme l'île de Pâques, en face de la côte du Chili, ou l'archipel de l'Océanie, l'Australie, etc., sont des restes du continent Mu.

Ainsi donc, quand Hercolubus passera à nouveau par cet angle du système solaire, vous pouvez être absolument sûrs qu'une autre catastrophe aura lieu. Ainsi, la catastrophe qui s'approche n'est pas la première et elle ne sera pas non plus la dernière.

Si nous étudions attentivement la « PIERRE SOLAIRE » (le Calendrier Aztèque), nous y trouvons une sagesse extraordinaire : les Nahuas disent que « les Fils du premier Soleil furent dévorés par les tigres », que « les Fils du deuxième Soleil furent terrassés par de forts ouragans et se transformèrent en singes », que « les Fils du troisième Soleil périrent par un soleil de pluie de feu et de grands tremblements de terre et se transformèrent en oiseaux ». Ils disent que « les Fils du quatrième Soleil furent avalés par les eaux et se transformèrent en poissons »... mais ils ne disent rien à propos des Fils du cinquième Soleil.

Cependant, si nous étudions à fond quel doit être le sort des Fils du cinquième Soleil, ils ne disent pas comment ils se transformèrent dans le passé (parce qu'ils parlent de ce qui a trait au futur), mais, par contre, ils disent comment ils devront périr ; ils pronostiquent, en parlant du futur : « les Fils du cinquième Soleil périront par le feu et les tremblements de terre »... Ils affirment ensuite que « à l'époque du cinquième Soleil, les Dieux mourront, que le culte aux Dieux sera abandonné »... chose qui s'est accomplie.

Mais les Nahuas insistent ensuite, dans leur Calendrier Aztèque, pour dire que « durant l'époque du sixième Soleil, les Dieux ressusciteront » et que « à l'époque du septième Soleil, tout sera divin »...

Mais limitons-nous à nous, les Fils du cinquième Soleil... Évidemment, les Fils du premier soleil furent les Hommes qui vécurent sur une terre primitive, il y a plus de 300 millions d'années, sur la TERRE PROTOPLASMIQUE. On dit qu'« ils furent dévorés par les tigres » parce qu'ils étaient Fils de la Sagesse, c'étaient les Hommes protoplasmiques.

En parlant « d'HOMMES PROTOPLASMIQUES », il semble que cela va contrecarrer la théorie de Haeckel qui nous parle uniquement de cette « pincée de sel » appelée « Protoplasme ».

Les Hommes protoplasmiques avaient des corps gélatineux, ils étaient ductiles, élastiques, plastiques : ils pouvaient endosser des tailles gigantesques ou se réduire à un point mathématique. Ils étaient ANDROGYNES ; ils se reproduisaient de la même manière que se reproduisent les cellules : par DIVISION CELLULAIRE. Ce phénomène de reproduction est précisément resté dans notre sang. Ainsi, nous voyons que les cellules se divisent en deux, et les deux en quatre pour se reproduire. « Qu'ils furent dévorés par les tigres »... Oui, la Sagesse...

Quand on parle des « Fils du deuxième Soleil qui furent terrassés par de forts ouragans », on parle réellement de manière ésotérique. Les HYPERBORÉENS avaient des corps ANDROGYNES mais un peu moins gélatineux, plus gazeux. On dit qu'« ils se transformèrent en singes » c'est-à-dire qu'ils dégénérèrent et périrent.

On parle aussi, dans la culture de nos ancêtres d'Anahuac, des « Fils du troisième Soleil », les LÉMURES. C'étaient des HERMAPHRODITES gigantesques, tels que nous les voyons représentés par les sculptures qui sont à TULA. Ils se reproduisaient par GEMMATION.

Les Fils du deuxième Soleil se reproduisaient par BOURGEONNEMENT, mais les Fils du troisième Soleil par gemmation. Il est clair que ces hermaphrodites ovulaient et cet ovule, qui s'échappait de leurs ovaires, venait à l'existence déjà fécondé puisqu'ils étaient mâle et femelle, comme le dit la bible : « Dieu créa les hommes mâle et femelle, mâle et femelle il les fit »...

Alors, on dit qu'à une certaine époque ces œufs s'ouvraient et qu'il en sortait une créature qui se nourrissait du Père-Mère.

Le fait qu'ils furent hermaphrodites, nous invite à penser que, assurément, les seins de l'homme sont des glandes mammaires atrophiées et que le clitoris de la femme est un phallus masculin atrophié et ramassé, pourvu de ligaments nerveux.

Ainsi donc, dans l'organisme humain se trouve le témoignage qu'un jour la race humaine fut hermaphrodite ; mais au terme de millions d'années, cette race finit par se diviser en sexes opposés : certaines créatures commencèrent à naître avec un sexe plus développé que l'autre et vint le jour où apparurent les créatures unisexuelles.

Quand cela eut lieu, alors la COOPÉRATION POUR CRÉER fut nécessaire. À cette époque, dans la Lémurie, l'acte sexuel était sacré et il se réalisait seulement comme un SACREMENT dans les Temples de mystères. C'était un autre âge, l'humanité n'avait pas encore dégénéré.

On dit que « Les Lémures se transformèrent en oiseaux ». Assurément, en témoignage de cela, je dis qu'il y a peu de temps on découvrit, en Bolivie, une petite race de LILLIPUTIENS. Ils mesuraient 10 à 20 cm de haut, les hommes et les femmes étaient très petits. Ils habitaient dans un petit village qui ressemblait plutôt à une maison de poupée, à un jouet pour enfants.

Du jour au lendemain, ces Lilliputiens disparurent, ils rentrèrent dans la quatrième Verticale et se transportèrent vers un autre lieu. Ils devaient s'échapper parce qu'ils étaient devenus un objet de curiosité public ; des foules de gens allaient les voir. Le petit village resta et, d'après ce que l'on m'a raconté, il est très bien surveillé par les tribus indigènes de cet endroit. Ainsi donc, il est certain que les « Fils du troisième Soleil se transformèrent en oiseaux »...

Les « Fils du quatrième Soleil périrent par les eaux, ils se transformèrent en poissons ». C'est ainsi ! C'est-à-dire qu'ils furent avalés par l'océan.

Quant à nous, les Fils du cinquième Soleil, nous devons évidemment périr par le feu et les tremblements de terre...

Les TREMBLEMENTS DE TERRE s'intensifient d'instant en instant, de moment en moment. Il se trouve qu'au fond des océans, la terre est crevassée ; il existe un système de CREVASSES dans les lits des océans Atlantique et Pacifique. Certaines de ces crevasses sont déjà tellement profondes que l'océan y pénètre et qu'il est entré en contact avec le feu qui circule à l'intérieur de la Terre.

En conséquence de cela, il se produit des vapeurs et des pressions qui augmentent d'instant en instant, de moment en moment. C'est la cause secrète des si nombreux tremblements de terre qui se produisent à notre époque.

La théorie selon laquelle « tel ou tel tremblement de terre est simplement dû à un changement ou un mouvement ou à un glissement de certaines couches géologiques » ne convainc plus personne. La crue réalité, c'est que tantôt elle tremble dans un pays, tantôt elle tremble dans un autre et chaque jour les tremblements de terre deviennent de plus en plus intenses, et ils deviendront chaque jour de plus en plus intenses ; sur cela, il n'y a pas le moindre doute.

Si l'on ajoute à cela les EXPLOSIONS ATOMIQUES que « Tyriens et Troyens » réalisent à l'intérieur de la planète Terre, cela ne peut nous surprendre qu'à un moment donné il y ait donc une grande catastrophe.

Cette planète est maintenant soumise à une longue agonie. Les poissons de l'immense mer sont en train de MOURIR parce que LES EAUX SONT POLLUÉES. Il ne fait aucun doute que les océans se sont transformés en grandes décharges. Les DÉCHETS ATOMIQUES peuvent occasionner, à tout instant, de terribles catastrophes. Les récipients utilisés pour garder les déchets atomiques sont réellement inutiles et, à n'importe quel instant, je le répète, ils peuvent provoquer de grandes catastrophes.

Les ENGRAIS CHIMIQUES STÉRILISENT ACTUELLEMENT LA TERRE. Les forêts sont en train d'être coupées, les villes sont pleines de SMOG. Certains scientifiques affirment qu'au train où nous allons, dans 40 ans l'humanité aura été exterminée par le smog. Ainsi donc, les fleuves, les mers, l'atmosphère sont déjà pollués.

Sur l'épiderme de la Terre, existe la vie organique. Les arbres, les animaux, les gens, sont nécessaires à la vie de la Terre. Les arbres attirent certains types et sous-types d'ÉNERGIE COSMIQUE, ils la TRANSFORMENT et la RETRANSMETTENT ensuite aux couches inférieures de la terre.

Les insectes les plus insignifiants captent certaines modalités d'énergie qu'ils retransmettent ensuite, après les avoir transformées, aux couches inférieures de l'organisme planétaire sur lequel nous vivons.

Chacun de nous attire certains types et sous types d'énergie qu'il transforme et transmet aux couches inférieures de la Terre.

Ainsi donc, la vie organique est nécessaire à la Terre. Sans vie organique, la Terre se transformerait en un grand désert, en un grand Sahara.

Malheureusement, tout est en train d'être altéré : les chasseurs sont en train DE DÉTRUIRE toutes les ESPÈCES ANIMALES. En Afrique, on a créé les fameuses « RÉSERVES » parce qu'en réalité les chasseurs ne laissaient vivre aucune créature, ils étaient en train de détruire les espèces de la nature.

Les FORÊTS, si nécessaires à la vie, ont été COUPÉES, les FRUITS de la Terre ont été DÉNATURÉS par les « grosses têtes », il est bien difficile d'obtenir de simples pommes sans qu'elles soient dénaturées.

Un arbre qui n'a pas été dénaturé, un arbre qui n'a pas été greffé, attire spécifiquement l'énergie cosmique qui lui correspond et, ensuite, il la transforme et la transmet aux couches inférieures de la Terre. Mais un arbre qui a été greffé ne peut plus accomplir cette mission si précieuse et ses fruits sont aussi dénaturés. Ils ne captent plus, ils ne se chargent plus de cette énergie cosmique merveilleuse avec laquelle ils se chargeaient auparavant et ils n'apportent plus, dans l'organisme humain, les mêmes principes vitaux qu'auparavant.

Ainsi, nous voyons aujourd'hui, surtout en Californie du Nord, des fruits très beaux qui sont un régal pour les yeux, mais qui, réellement, ne produisent pas dans l'organisme les mêmes effets que produisent les fruits qui n'ont pas été altérés par les greffes. À l'allure où nous allons, la Terre entière est soumise à une épouvantable agonie, et ceci doit avoir une fin.

NOSTRADAMUS (ce grand astrologue qui vécut au Moyen Âge) affirme qu'en l'an 1999 Hercolubus passera près de la terre. Nostradamus déclare, dans ses « CENTURIES », que « nous verrons alors comme deux soleils »... Et il insiste sur cela pour en tirer, comme conséquence, la fin de l'actuelle race Aryenne.

Évidemment, ceci doit avoir une fin. Pour l'instant, il y a eu deux guerres mondiales épouvantables : celle de 1914 à 1918 et celle de 1939 à 1945. Mais il y aura une troisième guerre mondiale qui sera pire que la première et que la seconde guerre. Parce qu'il est indiscutable que lorsque l'être humain est rempli de haine, lorsqu'il porte en lui les facteurs qui produisent des guerres, il doit y avoir des guerres.

Je me souviens maintenant du prophète DANIEL. Daniel disait qu'« il avait eu la vision d'un grand océan et de quatre vents qui se combattaient »... Ensuite, il racontait qu'il avait aussi vu quatre bêtes qui sortaient du fond de l'eau. La première bête – dit-il – était semblable à un lion, elle avait des ailes d'aigle, et elle reçut un cœur d'homme. La deuxième bête – dit-il – ressemblait à un ours ; la troisième – dit-il – avait des ailes, elle avait quatre ailes et quatre têtes, et elle ressemblait plutôt à un léopard ; et la quatrième bête – dit-il – était grandement différente des autres : ses ongles étaient en fer et ses dents étaient aussi en acier, et elle réduisait en poudre tout ce qu'elle mastiquait. Et il lui fut donné de pouvoir détruire la Terre de toutes parts et d'apporter la désolation à tous les coins du monde. Il lui fut aussi donné de combattre les Saints du Très-Haut, mais le Juge arriva, il s'assit, et il lui enleva le Royaume, et ce Royaume fut alors remis aux Saints »... l'Age d'Or arriva. Évidemment, Daniel se réfère aux quatre Âges : l'Âge d'Or, l'Âge d'Argent, l'Âge de Cuivre et l'Âge de Fer (qui est celui dans lequel nous sommes tous en ce moment).

Dans l'ÂGE DE FER, l'humanité arrive au stade actuel dans lequel elle se trouve. La quatrième bête a réellement été « vraiment horrible, comme l'a dit Daniel, différente de toutes les autres bêtes »...

Mais elle aura sa fin, du jour au lendemain, parce que « Le jour du Christ viendra, quand on s'y attendra le moins »... C'est ce qui est écrit : « Il viendra comme un voleur dans la nuit »... Et à cet instant précis où nous sommes, nous nous trouvons au commencement de la fin. « L'APOCALYPSE » nous parle du « commencement de la fin » ; nous sommes précisément à la fin de tous les temps, à la fin du Kali-Yuga, à la fin de la quatrième bête.

Vous verrez sous peu tomber les grandes villes du monde : New York, Washington, Paris, Londres, seront réduites en cendres. Les tremblements de terre s'intensifieront de manière terrifiante. Vous serez témoins, sous peu, en chair et en os, de tout ce qui va se produire entre les années 1982 et 1992. Vous le verrez, par vous-mêmes, et vous vous souviendrez de ce que vous avez entendu ici, dans cet auditoire de la galerie municipale de Guadalajara, à Jalisco.

Il est donc nécessaire que vous soyez attentifs, parce que les temps de la fin sont arrivés. Avec la mécanique céleste, on peut démontrer que le système solaire arrive à la fin d'un voyage et tout voyage du système solaire autour du zodiaque s'achève, en vérité, par une catastrophe.

D'autre part, « Le mal du monde est tellement grand qu'il est déjà arrivé jusqu'au ciel »... « Babylone la grande, la mère de toutes les fornications et abominations de la terre, sera détruite, et de toute cette perverse civilisation de vipères il ne restera pas pierre sur pierre »...

PIERRE, en prophétisant, a dit : « Les cieux brûleront avec un grand vacarme, et la Terre et toutes les œuvres qu'elle renferme seront brûlées »...

Assurément, c'est le feu qui entrera le premier en action, à l'approche d'Hercolubus. La force d'attraction de ce monde est si grande, et il passera si près de nous, qu'il attirera le feu qui circule à l'intérieur de la terre. Alors, de très nombreux volcans surgiront de toutes parts et un grand incendie se propagera du pôle Nord jusqu'au Sud.

Cependant, il est évident qu'avant ce grand événement, l'Antéchrist réalisera de véritables merveilles, l'ANTÉCHRIST DE LA FAUSSE SCIENCE réalisera des prodiges : il construira des fusées atomiques, capables de voyager jusqu'à Mars, il construira des fusées atomiques avec lesquelles on pourra aller sur toutes les planètes du système solaire ; il inventera des armes extraordinaires et tous les gens se prosterneront à terre, en adorant la GRANDE BÊTE et en disant : « Il n'y a rien de mieux que la science officielle, il n'y a rien de mieux que l'Antéchrist »...

Dans peu de temps, rares seront ceux qui écouteront la parole du Christ. Les gens n'ont plus envie de cela. De nos jours, ils disent : « Je veux des démonstrations ; ce qui m'intéresse, ce sont les choses démontrables ; je veux que les sens physiques m'informent ; ces questions mystiques sur le ciel ne m'intéressent plus ; il n'y a rien de mieux que la BÊTE »... disent-ils.

Ainsi donc, vous qui m'écoutez ici, en cet instant, sachez que les temps de la fin sont arrivés. Mais si, dans l'Atlantide, il y eut un PEUPLE ÉLU qui fut emmené par le Manu Vaivaswata vers le plateau central de l'Asie, il y aura aussi, à notre époque, un peuple élu qui sera sorti de la fumée et des flammes avant la grande catastrophe.

Qui seront ceux qui feront partie de ce peuple élu ? Ce peuple élu sera formé par ceux qui S'AUTO-EXPLORENT eux-mêmes, par ceux qui ÉLIMINENT LEURS DÉFAUTS PSYCHOLOGIQUES, par ceux qui en finissent avec le culte à l'Ego, au Moi-même, au Soi-même. Ce peuple élu sera formé d'hommes et de femmes de bonne volonté, de gens vraiment disposés à se transformer radicalement.

Ce peuple élu sera emmené à un lieu déterminé de l'océan Pacifique. Ce peuple élu vivra, à cette époque-là, dans une région d'où il pourra voir la lutte, le duel à mort entre le feu et l'eau durant deux siècles.

Et quand le DOUBLE ARC-EN-CIEL apparaîtra sur les nuages, signal d'une nouvelle alliance de Dieu avec les hommes, ce peuple élu habitera sur une nouvelle Terre et sous de nouveaux cieux, alors poindra l'aube de l'Âge d'Or. Et c'est pourquoi VIRGILE, le poète de Mantoue, a dit : « L'Âge d'Or est arrivé et une nouvelle race commande »...

Je termine sur ces paroles... Merci beaucoup ! [...]

Disciple. Maître, par rapport à cette question des races, les Nahuas parlent des quatre Soleils ou races précédentes, et aussi un peu de la cinquième, mais pourquoi ne disent-ils rien de la sixième ?

Maître. La sixième est la prochaine, mais après cette catastrophe que nous attendons... Je dois vous dire qu'une grande catastrophe s'approche, qu'un cataclysme épouvantable est à notre porte. La révolution des axes de la terre, personne ne peut plus l'arrêter. Et le grand incendie commencera par le pôle Nord, le feu s'étendra du nord jusqu'au sud. Les mers changeront de lit sous peu et toute cette race périra.

Mais nous sommes en train de former une armée, pas une « petite école », pas une secte de plus : c'est une armée, l'ARMÉE DU SALUT MONDIAL. Ceux qui travaillent et qui sont dignes d'être emmenés vers un nouvel exode seront emmenés.

Parce qu'il y aura un nouvel exode biblique et c'est nous qui serons chargés de conduire un peuple vers une île d'un certain lieu du Pacifique, un lieu secret. De là, nous contemplerons la grande catastrophe sans subir aucun dommage.

Et ces jours-là, la Terre sera enveloppée de vapeur d'eau et d'une fumée épouvantable. Quand un DOUBLE ARC-EN-CIEL apparaîtra dans les nuages, signe d'une NOUVELLE ALLIANCE de Dieu avec les hommes, il y aura aussi une nouvelle Terre sur laquelle vivra un peuple nouveau, et viendra l'Âge d'Or, NAÎTRA LA SIXIÈME RACE qui commencera par l'Âge d'Or.

Dans la sixième race, dans l'Âge d'Or, ON N'ADMETTRA PERSONNE QUI AIT L'EGO, ceci est interdit. Celui qui n'aura pas conquis l'innocence sera rejeté, on ne lui donnera pas de corps, car il suffit d'un seul qui ne soit pas innocent, pour que celui-ci corrompe tous les autres et que l'Âge d'Or se termine.

D. Maître, mais vous avez dit que ceux qui en auront fini avec 50 % de l'Ego seront admis...

M. Ah, cela oui ! EN ATTENDANT QUE L'ÂGE D'OR ARRIVE, celui qui a 50 % a droit à l'exode. Et durant les deux siècles durant lesquels ils vont être isolés, avant que la sixième race ne commence, ils auront l'opportunité de dissoudre totalement l'Ego, et celui qui ne l'aura pas fait sera aussi exclu, bien qu'il ait fait partie de l'exode.

D. Pendant deux siècles ?

M. Oui deux !

D. C'est-à-dire, Maître, que la sixième race va se développer dans l'Ère du Verseau, tout au long de l'Ère du Verseau ?

M. C'est ainsi, après le grand cataclysme qui s'approche !

D. Maître, les Cosmocrators n'ont pas mesuré les conséquences de l'Organe Kundartigateur ? Nous, par exemple, nous sommes donc en train de payer maintenant à cause de ces Êtres supérieurs. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

M. Bon, les coupables ne furent pas les Cosmocrators. Les COUPABLES furent l'ARCHANGE SAKAKY, qui est venu avec un corps de chair et d'os et avec son HAUT CORTÈGE ; ils ont donné l'abominable Organe Kundartigateur à l'humanité, dans le but de stabiliser la croûte géologique de notre planète. Mais ils se sont trompés dans leurs calculs, « ils ont eu la main lourde ».

D. En étant des Dieux ?

M. En étant des Dieux ; il y a eu une faille dans leurs calculs. Ensuite, l'ARCHANGE LOÏSOS est venu et il A ENLEVÉ à l'humanité cet « ORGANE », mais les MAUVAISES CONSÉQUENCES sont restées dans les cinq cylindres de la machine, et ces « mauvaises conséquences » constituent l'EGO ANIMAL. C'est ce qui a fait échouer l'humanité.

Évidemment, l'Archange Sakaky s'est fait un terrible KARMA et il est un des quatre Tétra-sustentateurs de l'univers. Dans le futur Maha-Manvantara, il devra payer ce karma.

En réalité, comme chaque être humain est une petite machine qui transforme les énergies et qui les retransmet aux couches inférieures de la Terre, en donnant cet organe à l'humanité, ces énergies se transformèrent de telle manière qu'elles stabilisèrent l'écorce géologique de la terre. Mais à quel prix ? À quel prix ?

D. Mais, était-ce nécessaire ?

M. CE FUT NÉCESSAIRE, sinon la croûte géologique de la Terre ne se serait pas stabilisée. Cet organe est de type lunaire. Naturellement, lorsque l'humanité reçut cet ORGANE LUNAIRE, les forces qui se transformaient sans cesse dans ces individus pourvus de cet organe, aidèrent à stabiliser l'écorce géologique. Mais à quel prix ?

Ce fut quand l'Archange Loïsos, l'ARCHI-PHYSICIEN CHIMISTE COMMUN LOÏSOS, enleva à l'humanité cet organe que la chose changea, mais les mauvaises conséquences restèrent ; les cristallisations de l'abominable Organe Kundartigateur restèrent dans les cinq cylindres de la machine. Ces « cristallisations » sont donc l'Ego, les MOIS qui dans leur ensemble constituent le Moi-même, le Soi-même, l'Ego. Ce fut un très grave préjudice que celui qui fut fait à l'humanité. Moi, j'aurais préféré que tout le monde périsse, au lieu de donner à l'humanité cet abominable organe.

Si, au moins, ils ne s'étaient pas trompés dans leurs calculs, mais « ils ont eu la main lourde », ils ont fait une erreur dans leurs calculs mathématiques. Ce fut l'erreur de l'Archange Sakaky et de son très haut cortège. Ils vinrent avec un corps de chair et d'os dans un vaisseau cosmique ; ils étudièrent le problème du manque de stabilité de l'écorce géologique et ils considérèrent qu'il était nécessaire de donner cet organe à l'humanité.

Parce que chaque être humain est une machine qui capte certaines énergies, qui les transforme et les retransmet aux couches inférieures de la Terre. Si l'on fait un changement dans cette machine, les énergies qui se transforment subissent aussi un changement, et le changement que ces énergies subirent permit de stabiliser l'écorce géologique du monde.

Mais quand l'Archi-physicien commun, l'Ange Loïsos, élimina cet Organe Kundartigateur, les conséquences restèrent dans les cinq cylindres de la machine et, évidemment, la Conscience qui, auparavant, pouvait se manifester totalement au cours de la vie ordinaire des êtres humains, l'Essence donc, la Conscience, resta franchement reléguée au fond d'eux, et une sorte de DOUBLE CONSCIENCE se forma chez les êtres humains : la Personnalité, avec tout son intellect, ses fonctions, ses réactions, sa culture, et quoi que ce soit, forma une CONSCIENCE ARTIFICIELLE, tandis que la LÉGITIME, LEUR VÉRITABLE CONSCIENCE, L'ESSENTIELLE, resta archivée au plus profond d'eux-mêmes.

De sorte que nous sommes restés pourvus d'une double Conscience : une artificielle et une autre, donc, réelle. L'Artificielle est celle de la Personnalité, la réelle est celle de l'Essence ; mais l'Essentielle resta reléguée dans l'oubli, malheureusement.


Et tenez compte du fait que dans l'Essence se trouvent les PARTICULES DE DOULEUR de notre Père qui est en secret et qui, convenablement utilisées, peuvent nous permettre l'Éveil de la Conscience. Là se trouve aussi la Religion, la Sagesse, le Bouddha ; tout ceci se trouve là. Mais si elle est plongée dans les cristallisations de l'abominable Organe Kundartigateur, alors elles ne peuvent pas nous servir à nous orienter sur le Chemin Secret.

Ces données de la Conscience ne peuvent nous orienter qu'à condition que la Conscience soit libérée, sortie, extraite des Mois, pour qu'elle puisse nous orienter convenablement.

D. Maître, quelle est la raison de cette catastrophe qui s'approche ? Beaucoup disent « qu'une autre lune va naître »...

M. Non, non, non ! Les concepts sont des concepts, des théories ou des opinions ! IL NE VA PAS Y AVOIR D'AUTRE LUNE, absolument pas. On s'attend plutôt à ce qu'un jour cette lune qui nous éclaire tombe un jour ici. Pour l'instant, il ne va pas y avoir d'autre lune...

Ce que, par contre, je veux vous dire, c'est que la SIXIÈME RACE NAÎTRA donc sur DE NOUVELLES TERRES, car tout cela va maintenant changer. Cette Terre où nous sommes va sombrer dans l'océan, dans la mer. Ne voyez-vous pas que la révolution des axes de la Terre arrive ?

C'est une question, jusqu'à un certain point, de mécanique céleste. Le système solaire voyage autour de la ceinture zodiacale en 25 968 ans environ, avec des fractions de minutes et de secondes : il sort d'un point « A » et retourne à un point « A ». Donc, naturellement, dans le trajet, les axes de la Terre dévient, ils deviennent verticaux, et les pôles dévient durant le trajet.

Une fois le trajet achevé, ce qu'étaient les pôles se retrouve transformé en Équateur et ce qu'était l'Équateur se retrouve transformé en pôles. C'est-à-dire que c'est un sujet de mécanique céleste, que l'on peut démontrer directement avec un appareil mécanique.

C'est-à-dire que le cataclysme se produit de toute manière, même si la race a été spirituellement élevée, disons, avec une grande production d'Hommes...

Le cataclysme de toute manière aurait été égal ; seulement, si la race humaine avait été une RACE ÉVEILLÉE, une race qui se serait Autoréalisée, eh bien, personne n'aurait péri dans le cataclysme et tous seraient emmenés dans un lieu sûr.

D. Ce lieu sûr, se trouve-t-il dans la quatrième dimension ?

M. Non, il se trouve DANS LE MONDE PHYSIQUE ; c'est un lieu secret. Je le garde secret pour l'instant afin que les profanes et les profanateurs n'aillent pas là-bas, « s'en tirent » et « nous volent la partie ». Ceci serait extrêmement grave, mes frères, et nous devons « nous clouer le bec » sur le lieu...

Mais c'est une question de mécanique céleste. Maintenant, il y a une chose qui aidera, un autre facteur qui aidera la révolution des axes de la Terre, ce sera l'arrivée d'Hercolubus.

HERCOLUBUS est un monde six fois plus grand que Jupiter et il est déjà en route ; il passera sous peu par un angle du système solaire. Il est visible pour les astronomes, ils l'observent déjà. Hercolubus passera par un angle du système et il y aura un choc, mais pas un choc physique, c'est un choc électromagnétique, et alors il aidera à provoquer la révolution des axes de la Terre, il coopérera dans cet aspect.

Et ceci sera catastrophique : comme Hercolubus a beaucoup de force d'attraction, il attirera le feu de l'intérieur de la Terre et il y aura des volcans de toutes parts ; alors, le feu de l'intérieur de la Terre explosera de partout. C'est pour cela que l'on parle du « GRAND INCENDIE », c'est pour cela que l'on dit que « Les éléments brûleront avec un grand vacarme »...

Tout sera réduit en cendres et, bien sûr, l'eau, en changeant de lit, avalera les continents. Cette nouvelle catastrophe qui vient n'est pas la première. Il y a eu auparavant des catastrophes, et dans le futur, il y aura des catastrophes ; c'est normal. La première race a eu sa catastrophe, de même que la deuxième, la troisième, la quatrième et la cinquième. La sixième race viendra et elle aura sa catastrophe, en son temps et à son heure. Et sur la nouvelle Terre, il y aura la septième, qui aura aussi sa catastrophe. C'est normal, c'est dans la normale.

De sorte que l'on attend des événements extraordinaires dans le monde, dans l'univers, dans le cosmos. Maintenant, le plus grave, c'est que les « humanoïdes » ne sont pas capables de désintégrer ces cristallisations de l'abominable Organe Kundartigateur et, parce qu'ils en sont incapables, la Nature devra leur venir en aide : l'entrée dans les Mondes infernaux, en général, n'a pas d'autre objectif que de désintégrer là-bas les « éléments » qui emprisonnent l'Essence, en les désintégrant au moyen des forces centrifuges.

À la fin, après un certain temps, quand les cristallisations de l'abominable Organe Kundartigateur sont désintégrées à l'intérieur de la terre, l'Essence est libérée pour ressurgir à nouveau à la surface, à la lumière du soleil.

Quand elle est libre, elle peut recommencer de nouveaux processus évolutifs qui commencent toujours par le minéral, se poursuivent avec le végétal et continuent avec l'animal et elle reconquiert l'état humanoïde qu'elle avait perdu autrefois.

Conclusion : des Hommes Véritables, il y en a peu, parce que, pour être un Homme, il est nécessaire d'avoir créé les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être et d'avoir éliminé dans sa totalité l'Ego animal. Si on n'a pas fait cela, on n'est pas un Homme, on est un « mammifère rationnel », un « humanoïde intellectuel », un « humanoïde intellectif », mais pas un Homme.

Avatar du membre
Messages : 678
Enregistré le : 08 juin 2015
Sexe :
Zodiaque : Taureau

Re: CONFÉRENCE N°254 : LE RETOUR DE LA TRAGÉDIE ATLANTE

Message le 24 juillet 2016, 14:58

j encourage bcp de personnes, a s i nterresser a cet anthropologie, surtout les frères.... car il est bon de savoir même si il y a bcp de choses à savoir, cela nous permet de mieux comprendre certaines situations, en attendant d investiguer par nous même, je te remercie piti homme de les transmettre à tous ici, car c est du tmps, des recherches que tu nous consacre. tres tres jeune je croyais à tout cela, au monde des élfes et cie, aux histoires atlantes, noe et cie, c t en moi, tt comme bcp je pense, cependant la dure réalité fait que nous avions été éduqué et formater par ce systeme à prendre toute cette vraie connaissance pour des mythes, afin de mieux nous contrôler.
quand je relis les oeuvres du maîtres samael et autre, je me dis qd mmême, la vérité était en nous. il faut être patient pour la refaire jaillir !
Wa-kanda soph.

Messages : 289
Enregistré le : 09 juin 2015

Re: CONFÉRENCE N°254 : LE RETOUR DE LA TRAGÉDIE ATLANTE

Message le 24 juillet 2016, 19:55

Il faut juste avoir beaucoup de détermination et d'endurance un jour nos cerveaux pourront à nouveaux avoir accès à ce beau cinéma de la nature. quand je vois le film Avatar avec cette nature sauvage et paradisiaque ça me fait rever.

je vais un jour pouvoir avoir accs aux Archives akashiques car quant je me donne dans quelque chose je m'y mets à fond. Si Dieu me prête vie ce sera dans celle ci:Thélema,thélema.

Répondre

Retourner vers « Tome 9 : Interrogations, Extraterrestres et Apocalypse (Nouveautés 2016) »