CONFÉRENCE N°261 : (2) EXTRATERRESTRES ET APOCALYPSE

Répondre
Avatar du membre
Messages : 294
Enregistré le : 01 septembre 2015

CONFÉRENCE N°261 : (2) EXTRATERRESTRES ET APOCALYPSE

Message le 1 août 2016, 18:01

(2ème partie)

CONFÉRENCE N°261 : (2) EXTRATERRESTRES ET APOCALYPSE

Traduction d'une conférence intitulée « EXTRATERRESTRES Y APOCALIPSIS »

Nous nous trouvons actuellement à l'époque ARYENNE. Nous avons eu un Âge d'Or, un âge très beau. L'Âge d'Or a fleuri à l'aube de notre race : que ce soit sur le Plateau Central de l'Asie, que ce soit dans l'Europe antérieure aux Druides (dans cette Europe antique). Ensuite, est venu l'Âge [...] ensuite est venu l'Âge de Cuivre et après, celui de Fer.

Et si nous voulons mieux concrétiser cela, nous allons l'étudier d'une façon plus spécifique. L'Âge d'Or, proprement dit, est apparu dans toute sa splendeur [...] sur le PLATEAU CENTRAL DE L'ASIE, avec la première sous-race de notre grande race Aryenne (l'Âge d'Or). Nous voyons parfaitement que l'Âge d'Argent s'est manifesté au Sud de l'Asie, à l'époque PRÉ-VÉDIQUE. Nous voyons que l'Âge de Cuivre a surgi parmi les civilisations d'ÉGYPTE, de CHALDÉE, de PERSE, etc. Et l'Âge de Fer a commencé à surgir avec la culture GRÉCO-ROMAINE. De sorte que nous nous trouvons dans l'Âge de Fer.

Évidement, l'Âge de Fer est le Kali-Yuga. On dit qu'il a surgi à la suite de la mort du Seigneur KRISHNA en Inde... Mais, ne nous éloignons pas trop des extraterrestres et des vaisseaux cosmiques...

Dans l'Atlantide, ils atterrissaient normalement à SAMLIOS, et tous les gens de l'Atlantide communiquaient avec les gens d'autres mondes. Durant notre race Aryenne, les vaisseaux cosmiques atterrissaient normalement au Tibet ; normalement, près des grandes écoles de Mystères en Inde, en Babylonie et en Égypte, etc.

Le temps s'est écoulé, et nous nous trouvons en plein Kali-Yuga. Nous avons vu que l'Âge de Fer de n'importe quelle race se termine par un cataclysme (nous l'avons vu pour les Lémures, nous l'avons vu pour les Atlantes), et nous, nous ne sommes pas une exception. Notre race est à la veille d'un terrible cataclysme. Cette race humaine sera détruite comme a été détruite l'Atlantide, comme a été détruite la Lémurie ; et les extraterrestres le savent et ils se proposent de nous aider, ils visitent notre monde, ils nous surveillent.

Ainsi donc, le fait même qu'ils se manifestent maintenant doit nous inviter à réfléchir. Évidement, nous nous trouvons au commencement de la fin, nous sommes en train de vivre « l'Apocalypse » de saint Jean.

Il existe deux façons de VIVRE L'APOCALYPSE : l'une, INDIVIDUELLEMENT, et l'autre, COLLECTIVEMENT. Individuellement, nous la vivons lorsque nous faisons le Grand Œuvre du Père. Nous allons réaliser chacun des sept chakras dans le but d'atteindre la Résurrection ésotérique en nous et de nous convertir en Êtres Ineffables, en Individus auto-conscients et parfaits.

Mais il existe aussi une autre façon de vivre « l'Apocalypse » : collectivement. Chacun des SEPT SCEAUX va se réaliser pour toute l'humanité. La façon dont cela va se produire sera sous forme d'épidémies, de catastrophes, de guerres, de haines, comme cela figure dans « l'Apocalypse » de saint Jean.

Et pour finir, quand le septième Sceau va être brisé (pour toute l'humanité), viendra le Désastre des désastres, la catastrophe Finale, et l'humanité entière plongera dans les entrailles de la Terre pour involuer dans le temps. Cela, bien sûr, va se produire après que tous les gens aient perdu leur corps physique.

Mais, bien que cette dernière page de « l'Apocalypse » soit douloureuse, elle a un bon objectif ; bien que tout le processus apocalyptique de l'humanité soit douloureux, il a un objectif : créer l'Âge d'Or.

De même que, par exemple, quand l'adepte vit « l'Apocalypse » en lui-même, il le fait avec un objectif : créer le Maître Secret en lui-même, atteindre la Résurrection du Maître Secret en lui-même, se convertir en Être Ineffable, de même, la Nature aussi, en faisant vivre toute « l'Apocalypse » de saint Jean à l'humanité, elle le fait avec un objectif : créer un Nouvel Âge d'Or.

Un nouvel Âge d'Or ne pourrait pas être créé à l'intérieur de la pourriture (ou dans de la pourriture), une civilisation resplendissante ne pourrait pas être créée tant qu'existe celle-ci qui est réellement pourrie. La destruction de toute cette civilisation est nécessaire, le changement géologique de notre planète, la modification radicale de l'espèce humaine, et on l'obtient grâce au cataclysme, grâce au chaos.

Des millions d'êtres humains périront, se désincarneront inévitablement, ils involueront dans le temps, dans les entrailles de la Terre et ils ressurgiront à la fin, c'est clair. Ils recommenceront de nouveaux processus évolutifs à travers les différents Règnes de la Nature, et, à la fin, apparaîtra une NOUVELLE RACE humaine sur la Terre. Cette race doit apparaître : tenez compte que ce n'est pas la totalité des êtres humains qui peuplent le monde qui sera détruite, UN PETIT NOYAU SERA SAUVÉ et avec ce petit noyau, on initiera la nouvelle race, celle du futur, celle qui vivra sur une Terre transformée, celle qui créera un nouvel Âge d'Or, un âge de spiritualité et de splendeur...

Mais notre race perverse doit être détruite. Il ne pourrait pas surgir un Âge d'Or de ce monde pervers. On a besoin de la destruction totale de ce qui existe actuellement sur la Terre pour pouvoir créer une nouvelle civilisation et une nouvelle culture. C'est ce pourquoi viennent précisément les extraterrestres : ils doivent travailler avec tout cet ordre de choses, ils doivent coopérer avec la grande Nature ; ils aideront seulement celui qui [...] ils auront la charge d'établir sur la Terre la nouvelle civilisation, la nouvelle culture.

Le noyau qu'il y aura travaillera en accord avec eux ; celui qui sera sauvé travaillera en accord avec eux. Et la nouvelle civilisation correspond à la NOUVELLE Jérusalem dont nous parle saint Jean dans « l'Apocalypse ».

Pierre lui-même dit que « la Terre et tout ce qu'elle contient, ce qui existe en elle, sera brûlée »... et « les éléments, en brûlant, seront détruits »... Ainsi donc, « la Terre et toutes les œuvres qu'il y a sur elle seront brûlés »... dit l'Apôtre Pierre, dans sa « deuxième Épître aux Romains » ; « et qu'il y aura de nouveaux cieux et qu'il y aura de nouvelles terres »...

Et sur une Terre transformée, apparaîtra une nouvelle humanité, un Âge d'Or. Mais cet âge que nous avons actuellement, le Kali-Yuga s'en va au fond du précipice. Il y a beaucoup de signaux qui l'indiquent : en premier lieu, l'ANTÉCHRIST est apparu, il est actif de partout. Ce n'est pas un homme, comme quelques-uns le supposent. Il y en a qui croient que l'Antéchrist est né en Asie et là-bas, entre [...] du monde [...] c'est faux.

L'Antéchrist est parfaitement défini dans la grande « Épître universelle de l'Apôtre saint Jean ». L'Apôtre saint Jean dit, dans sa grande Épître universelle : « Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père, et c'est l'Antéchrist »...

Dans la Kabbale hébraïque, le Fils est TIPHERETH. La Kabbale hébraïque, par exemple, nous dit qu'« il existe un Triangle supérieur : KETHER, CHOKMAH ET BINAH. Le produit de ce Triangle supérieur est le LOGOS, LE PÈRE qui est en secret ». Il nous dit qu'« il existe un deuxième Triangle en nous qui est CHESED, GEBURAH ET TIPHERETH » (Tiphereth étant le Fils en nous, c'est-à-dire que Tiphereth est l'Âme humaine proprement dite ou Manas supérieur ou Âme causale dont nous parle la Théosophie, le PRINCIPE CHRISTIQUE par excellence, ce qui fait de nous de vrais humains).

Il est clair que tous ne l'ont pas incarné (comme je l'ai déjà dit dans mes livres), mais ceux qui l'incarnent, incarnent le Christ en eux-mêmes. Ceux qui réussissent à fabriquer les corps astral, mental et causal et incarnent ainsi leur Âme humaine sont de véritables Christs dans le sens complet du terme.

Ainsi donc, ce centre de Gravité qui s'appelle Tiphereth dans la Kabbale hébraïque, c'est le Fils, l'Âme humaine. Ensuite, vient l'ESPRIT SAINT de la Kabbale, qui est concrétisé dans la Pierre Cubique de Yesod. NETZACH, HOD ET YESOD sont le Triangle magique dont le fondement est Yesod, la Pierre Philosophale. Bien, mais, ne sortons pas du thème. Pensons au Tiphereth de la Kabbale, à l'Âme humaine. Celui qui nie l'Âme humaine, en fait, est un Antéchrist, parce qu'« il n'a pas non plus le Père ». Cela est défini par l'Apôtre : « Celui qui nie les Principes animiques et spirituels de l'homme, celui-ci est l'Antéchrist »...

Qui sont ceux qui nient les Principes animiques et spirituels ? Est-ce que ce ne sont pas, par hasard, les scientifiques matérialistes ? Alors, la SCIENCE MATÉRIALISTE EST L'ANTÉCHRIST, n'est-ce pas ? Et celui-ci est actif dans tous les pays de la Terre. C'est le signe que la fin arrive, parce que l'Antéchrist est déjà actif partout : ici, là et là-bas [...] pour diffuser son matérialisme et son athéisme de partout.

L'Antéchrist fait des miracles et des prodiges trompeurs ; cela a bien été prédit et même prophétisé : « L'Antéchrist arrive et tout le monde s'agenouille devant l'Antéchrist, et dit : il n'y a rien de mieux que l'Antéchrist ! »...

Les gens disent aujourd'hui que « Les scientifiques sont les seuls qui savent aujourd'hui »... et tout le monde : « Les scientifiques [... »...] les gens n'aiment que les scientifiques, « Les scientifiques sont les seuls à connaître les Sciences ». Mais, ces scientifiques et la [...] dans son ensemble constituent l'Antéchrist (celui qui fait des miracles et des prodiges trompeurs, et tous les gens le suivent). On trouve aussi la prophétie, dans « l'Apocalypse » de saint Jean, de « LA GRANDE PROSTITUÉE »...

« Et du Faux Prophète, il tombera des lacs de feu brûlant et de soufre qui est la Seconde Mort »... Le Faux Prophète est l'Antéchrist, toute cette Science Matérialiste, d'elle « tomberont des lacs de feu et de soufre qui est la deuxième Mort »... Quelle autre preuve voulez-vous ?

DES SIGNAUX DANS LE CIEL, il y en a en masse. Ces derniers temps, on a vu l'arrivée d'une Comète. Au mois de Janvier, elle sera plus visible. C'est un corps étranger qui a pénétré dans l'organisme du Système Solaire. Tenez compte que ce système ressemble à un homme en train de marcher à travers l'infini ; et si un corps étranger pénètre dans cet organisme, alors, quelque chose doit se produire, c'est évident. C'est pareil si on met un élément étranger dans notre corps humain, quelque chose doit se produire en nous...

Ainsi donc, il y a beaucoup de signaux dans le ciel qui nous indiquent que les temps de la fin sont arrivés. L'humanité, dans ces instants précis, est en train de vivre son Apocalypse. Et la fin du temps de l'Apocalypse aura lieu avec le septième Sceau.

D. Maître, quels autres signes apocalyptiques avons-nous en ce moment qui nous garantissent que la fin est proche ?

M. Ceux qu'on est en train de voir aujourd'hui : des guerres et des rumeurs de guerres, des pestes, de la famine, de la désolation, Jérusalem entourée par l'armée (comme Jésus l'a dit dans son sermon prophétique), des tremblements de terre, de terribles éruptions, les vaisseaux cosmiques, la comète, celle qui est arrivée, etc.

Tout cela, ce sont des preuves. Quelles autres preuves voulons-nous ? Maintenant, vont se produire d'ici peu différents cataclysmes, des maladies inconnues, des guerres, de la misère, les enfants se dresseront contre les parents et les parents contre les enfants, les uns contres les autres et tous contre tous, les tremblements de terre deviendront de plus en plus fréquents, des volcans en éruption apparaîtront en masse de partout.

En dernier, se produira l'inévitable : on vous a parlé d'un monde qui est Hercolubus et c'est lui qui arrive. Quelques-uns croient qu'il tourne autour d'une orbite lointaine, dans un laps de temps de 6 666 années. Nous avons fait plus de recherches sur ce monde : il est gigantesque ; on ne le voit en train de tourner autour d'aucune orbite (comme on le suppose) ; c'est un monde détaché d'un autre Système Solaire qui s'avance à travers l'espace infini, en voyageant à une vitesse extraordinaire, en direction justement de l'orbite terrestre.

Son approche sera terrible : il y aura une obscurité qui durera trois jours, le feu des volcans jaillira de partout d'une façon extraordinaire. Toute la Terre sera couverte de volcans en éruption, les tremblements de terre s'intensifieront épouvantablement, des vagues déchaînées (jamais vues auparavant) fouetteront les plages, les gens marcheront comme des fous dans les rues et [...] et il n'y aura pas de remède...

À la fin, il y aura une collision de mondes : cette masse est effrayante, gigantesque ; évidemment, elle attirera vers elle la planète Terre ; elle l'attirera, la fera sortir de son orbite et les deux masses entreront en collision, mais, avant cela, Hercolubus aura consumé la totalité de la Terre ; et ce sera un feu que personne ne pourra éteindre. L'atmosphère sera brûlante ; les rivières sortiront de leurs lits, les mers aussi (comme pour raconter l'histoire).

Le petit groupe qui sera sauvé secrètement sera emmené vers un lieu secret ; mais cela appartient aux Mystères. C'est pourquoi nous sommes en train de former l'ARMÉE DU SALUT MONDIAL. Nous allons voir ceux qui vont vouloir marcher avec nous pour l'initiation de la NOUVELLE ÈRE DU VERSEAU.

Il y en a qui disent que cette nouvelle ère sera une ère de paix, d'harmonie, de beauté, parce qu'elle est gouvernée rien moins que par le VERSEAU (le signe de la Fraternité et de l'Amour, de la Science et du Savoir). Oui, mais ils ne se rendent pas compte que Verseau est en même temps la MAISON D'URANUS. Uranus est une planète révolutionnaire, explosive à cent pour cent, et elle attirera des événements insolites insoupçonnés.

Et, comme vous le voyez, devant la Constellation du Verseau se trouve le LION, le Lion de la Loi. Ils disent : « Devant Verseau se trouve le Lion (c'est ce que disent les Théosophes). Lion gouverne le cœur ; cela veut dire qu'il y aura de la noblesse, que les frontières disparaîtront, que la Terre sera un Paradis » etc. Pauvres astrologues, ils ne veulent pas se rendre compte que le Lion signifie rien de plus que LE LION DE LA LOI !

C'est le Lion de la Loi qui sort à la rencontre de l'humanité du Verseau. Ici, c'est le Lion de la Loi qui va faire pleuvoir du feu sur la Terre. C'est le Lion de la Loi qui va punir la Grande Prostituée dont le nombre est 666. Les astrologues modernes ne se rendent pas compte de cela.

Tenez compte que le Lion est un signe de Feu. C'est pourquoi nous avons mis, sur le blason de notre Mouvement gnostique, le Lion avec les cinq étoiles. Parce qu'elles symbolisent la cinquième race Aryenne. Disons que le Lion de la Loi sort à la rencontre de la cinquième race. C'est ainsi que s'accomplira ce qui a été écrit par les Aztèques quand ils ont affirmé, de façon emphatique, que les « Les Fils du cinquième Soleil seraient détruits par le feu et les tremblements de terre ». C'est là qu'arrive le Lion, précisément, pour faire accomplir cette prophétie dans toute son exactitude rigoureuse.

Maintenant, nous pouvons nous expliquer pourquoi précisément abondent tant de données sur les Vaisseaux Cosmiques, pourquoi tant d'extraterrestres viennent sur la Terre, pourquoi ils sillonnent l'espace. Ils savent ce qui va nous arriver, ils veulent nous assister, ils veulent nous aider, ils sont en train de nous surveiller...

Des gens d'autres mondes seront des témoins de ce qui va se produire sur notre planète Terre : ce monde sera châtié. Ce qui va se produire ici restera enregistré dans les annales chronologiques de Gens Sages qui vivent sur d'autres planètes. Ainsi donc, ces Humanités Sages conserveront dans leurs chroniques, dans leur histoire, les souvenirs de cette planète (un monde qui fut châtié à cause de sa perversité).

Je suis en train de parler pour des gens [...] parce qu'en ce moment, il n'est pas possible que mes paroles puissent être bien écoutées. Je suis convaincu que les gens d'aujourd'hui n'ont pas la Foi, parce que ce sont des menteurs, des gens qui ont l'habitude de mentir d'instant en instant, de moment à moment, ce sont des imposteurs, des comédiens ; il n'est pas possible qu'ils aient la Foi.

Par conséquent, lorsque moi, je vous parle ainsi, il me paraît impossible que vous acceptiez ce que je suis en train de vous dire. Mais j'acquitte mon obligation en vous le disant et cela reste enregistré sur cassette pour que ceux qui l'écouteront sachent ce qui va arriver à l'humanité terrestre...

D. Quand ce cercle de privilégiés ira vivre sur d'autres mondes, sur d'autres planètes, ces derniers continueront-ils la même vie que maintenant ou poursuivront-ils le cours normal de tout être humain, celui de naître, de grandir, de se reproduire et de mourir ?

M. Les gens qui seront sauvés secrètement auront aussi un endroit où ils vivront aussi secrètement. Ceux qui seront emmenés sur d'autres mondes ne pourront pas être emmenés sur des mondes contraires à leur organisme, naturellement, mais sur des mondes similaires où ils seront régis par le même nombre de Lois.

Cela ne veut pas dire que les gens qui seront sauvés cesseront de se croiser avec des gens d'autres mondes (ils se croiseront). Mais, le résultat, le produit de ces croisements sera précisément ceux qui viendront peupler la Terre ou la repeupler quand le chaos qui s'approche sera passé. Il est clair qu'un chaos arrive maintenant sur la Terre et que celui-ci durera des millions d'années. « Et de cette civilisation perverse, il ne restera pas pierre sur pierre »...

La race Aryenne disparaîtra, comme a disparu la race Atlante, comme a disparu la Lémurie avec tous ses habitants. Ce ne sera pas la première à disparaître, ni la dernière. C'est normal au cours de l'histoire des mondes.

D. La future planète Terre, après la collision avec cet autre Univers, pas cet Univers, mais avec cette autre planète qui va se fracasser contre nous, de la fusion de ces deux là, va-t-il résulter une nouvelle Terre ?

M. Oui, une Terre transformée du lendemain, une Terre changée où il y aura de nouveaux cieux et de nouvelles mers, parce que, comme l'a dit l'Apôtre Pierre : « La mer qui s'en est allée n'est plus... » Tout sera différent...

D. Et elle sera habitée par la sixième race...

M. Par la sixième race racine qui vivra sur cette planète transformée...

D. Maître, nous, nous avons étudié, quand nous étions enfants, que la définition de la « Foi », c'est « ce que nous ne voyons pas, parce que Dieu nous l'a révélé ». Est-ce que ce même concept prévaut ici ?

M. Nous, les gnostiques, nous allons aux faits ; nous, les gnostiques, nous ne pouvons pas rester avec de simples théories ou de simples suppositions. La Foi ne vient pas... n'est pas quelque chose qui vient du hasard ou des choses de ce style, non. LA FOI, IL FAUT LA FABRIQUER, il faut la créer. Et il n'est possible de la fabriquer que sur la BASE D'ÉTUDE ET D'EXPÉRIENCE.

Il est évident que sur la base d'études et d'expériences, comme résultat, apparaît la COMPRÉHENSION, et de cette compréhension, à son tour, surgit la FOI. Mais c'est quelque chose qu'il faut fabriquer lentement.

Parce que quelqu'un peut avoir acquis la Foi sur un point donné, mais pas sur un autre point. Alors, chaque point doit être dûment étudié, compris et expérimenté avant d'avoir la Foi. Ainsi, la Foi augmente, pour ainsi dire, par degrés, on l'acquiert de façon graduelle, analytique ; c'est un processus. On ne l'obtient pas sur la base de l'empirisme, ni d'affirmations ou de négations absurdes. Il faut l'élaborer, il faut la travailler...

Il y a des points en Cosmogonie où les gens pourraient ne pas avoir la Foi ; et il y a des points, par exemple, sur la Loi du Karma où les gens pourraient avoir la Foi. Et une autre personne pourrait avoir la Foi, par exemple, sur les questions anthropologiques et ne pas l'avoir par rapport à d'autres aspects.

Ainsi donc, on a forcément besoin de la créer de façon didactique et dialectique. C'est un processus, disons, de création ordonnée [...] Lorsque l'on se forge une Foi puissante, on réussit à faire des merveilles. La Foi n'est pas quelque chose d'empirique, ce n'est pas quelque chose qui vient ainsi, du jour au lendemain, non ; c'est quelque chose qu'il faut fabriquer, c'est tout.

D. Alors, le concept de Foi, c'est plutôt quand une personne dit : « J'accorde Foi à cela », c'est-à-dire qu'elle a une connaissance absolue de ce qu'elle affirme ?

M. Oui, évidemment, si quelqu'un a Foi en quelque chose, il peut l'affirmer avec une pleine certitude. Mais si quelqu'un n'a pas la Foi il ne pourra pas l'affirmer avec une pleine certitude. Et pour pouvoir avoir la Foi, il faut la fabriquer.

D. La Foi, alors, c'est un produit de la Connaissance et de la Compréhension ?

M. Connaissance et Expérience ! Et comme résultat de l'étude et de l'expérience, apparaît la Compréhension ; et, en dernier lieu, comme produit de cette Compréhension résulte la Foi.

D. Pourquoi l'Humanité a-t-elle reçu les Enseignements les plus importants de façon voilée ?

M. Bon, dans les temps anciens, les Enseignements étaient remis uniquement à l'intérieur du secret des Temples, et quand ils étaient écrits, cela se faisait sous forme de hiéroglyphes. Aujourd'hui, les temps ont changé. On ne peut plus dire qu'ils ne sont pas publiés. Nous avons écrit des livres, nous sommes en train de les jeter à la rue ; nous sommes en train de dépenser beaucoup d'argent en publicité et nous en dépenserons beaucoup plus dans le futur.

Nous, nous nous proposons aujourd'hui de livrer la Connaissance dévoilée à toute l'espèce humaine, de la diffuser sur toute la rotondité de la Terre. En effet, il est écrit qu'avant le Cataclysme Final, sera diffusé cet Évangile. On ne l'a pas encore diffusé totalement. Nous, nous le diffuserons.

Ceux qui croient que l'Évangile du Christ a déjà été diffusé dans tous les pays de la Terre se trompent, parce que les QUATRE ÉVANGILES sont codés. Ce sont QUATRE TEXTES D'ALCHIMIE ET DE KABBALE. On ne peut pas les comprendre si on ne connaît pas l'Alchimie et la Kabbale. Ainsi donc, on ne les a pas dévoilés. Et n'étant pas dévoilés, personne ne les connaît. Et n'étant pas connus, ils n'ont pas non plus été divulgués.

Alors, nous devons les divulguer, les publier et les faire parvenir à tous les pays de la Terre. Lorsque nous aurons réussi, viendra la fin, viendra l'événement final, qui aura lieu du jour au lendemain, quand on y pensera le moins. Cela se fera par le feu, et ce feu, personne ne pourra l'éteindre, compris ?

D. Et ces Évangiles seront-ils connus par toute l'humanité ?

M. Il est écrit que NOTRE ÉVANGILE SERA CONNU DE PARTOUT. Nous allons approfondir la Doctrine Secrète des Évangiles, nous allons la dévoiler pour faire connaître ses vérités dans tous les pays de la Terre. Lorsque l'on aura réussi, VIENDRA LE CATACLYSME FINAL.

D. Et l'humanité, logiquement, n'acceptera pas ces Évangiles...

M. L'humanité est convaincue que les Évangiles ont déjà été divulgués, mais ce n'est pas vrai, ils n'ont pas été divulgués parce qu'ils sont codés. Quand on les aura dévoilés et diffusés sur toute la face de la Terre, alors, en effet, on pourra dire qu'on les a divulgués, pas avant.

D. Peut-on considérer que les seuls Évangiles sont ceux de Jésus Christ (Jésus de Nazareth) ?

M. Bon, la Doctrine de Jésus le Christ (ses quatre Évangiles) comprend toutes les Doctrines du monde. Parce que les Évangiles du Christ Jésus se trouvent aussi dans l'Évangile du Seigneur Krishna, et aussi dans l'Évangile du Seigneur Bouddha, et dans l'Évangile de tous les Grands Avatars du monde, c'est la même Doctrine. Si on dévoile les Mystères qu'il y a dans les quatre Évangiles, les Évangiles de tous les autres grands Maîtres seront dévoilés.

Mais, on n'a pas divulgué l'Évangile Chrétien. On ne l'a pas divulgué, parce qu'on ne l'a pas dévoilé. Les gens ne connaissent pas ses secrets, ses Mystères, son Enseignement, bien qu'ils croient les connaître. Les différents prophètes, pasteurs, etc., qui existent actuellement dans le monde sont convaincus que l'Évangile est déjà connu. Ce n'est pas le cas, on ne le connaît pas. Mais nous, les gnostiques, nous allons le faire connaître, nous allons donner au monde entier les Enseignements contenus dans les Évangiles. Nous allons les enseigner publiquement.

D. La philosophie politique et sociale des Évangiles de Jésus le Christ coïncide-t-elle avec les autres Évangiles comme ceux de Bouddha, de Krishna, de Quetzalcoatl et des autres Christs ?

M. L'Évangile est toujours le même. La Doctrine ésotérique christique n'a pas changé, elle demeure la même en tous temps et à toutes les époques. C'est la parole du Logos et elle est ce qu'elle est, ce qu'elle a toujours été et ce que toujours elle sera.

D. [...] correspondra au Mouvement Gnostique Chrétien Universel avant le Cataclysme final ?

M. Le Mouvement Gnostique est l'Armée du Salut Mondial. C'est lui qui devra servir de noyau pour initier l'Âge d'Or (ce sera le peuple qui sera sauvé secrètement). Il nous appartiendra de guider ce peuple dans certains lieux sûrs ; il y aura un exode et des exodes comme aux anciens temps de la Bible. Nous allons voir quels sont ceux qui réussiront à rester fermes. Ce seront eux qui serviront de noyau pour le nouvel Âge d'Or. Et, je le répète, il y aura des exodes.

Le Mouvement Gnostique est l'Armée du Salut Mondial appelée à former une nouvelle civilisation et une nouvelle culture. Mais, nous allons voir quels sont les élus, quels sont ceux qui vont demeurer fermes, quels sont ceux qui vont dissoudre le Moi psychologique, le moi-même. C'est ce que nous allons voir...

D. Ce sera uniquement les membres du Mouvement Gnostique Chrétien Universel, ou aussi ces autres personnes qui, bien qu'elles s'appellent sous un autre nom communient avec nos idées ?

M. Il ne s'agit pas seulement d'idées, mais d'œuvres. Parce que « LA FOI SANS LES ŒUVRES EST UNE FOI MORTE »... Saint Jacques (le Patron du Grand Œuvre) dit précisément que « la Foi sans les œuvres est semblable à un homme qui se regarde dans un miroir et qui, ensuite, tourne le dos et s'en va »... Il ne suffit pas d'écouter la parole, il faut la fabriquer en nous-mêmes. Beaucoup pourront nous écouter, mais s'ils ne fabriquent pas la parole en eux-mêmes, ils ne font rien.

Ce qui nous intéresse, je le répète, ce sont les faits, les œuvres ; nous voulons des TRAVAILLEURS DU GRAND ŒUVRE. Ce sont eux qui finissent par former le noyau du Nouvel Âge d'Or.

À l'heure où nous sommes en train de parler ici, il y a certainement trois millions de gnostiques dans toute l'Amérique (entre les affiliés, les simples sympathisants, les simples lecteurs, etc.), mais ce qui nous intéresse, ce sont les œuvres. Il ne suffit pas qu'on dise un jour : « Oui Seigneur, je t'aime, Seigneur, je te suis »... L'important, c'est de fabriquer, de réaliser la parole en soi-même, de dissoudre l'Ego et de fabriquer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être, d'incarner son Principe animique, de se sacrifier pour l'humanité, etc.

Si on ne fait pas le Grand Œuvre, cela ne sert à rien de dire : « Je t'aime, je te suis »... Ce qu'il nous faut, ce sont les œuvres.

D. Quelles autres Philosophies pratiquent les Œuvres que proclame la Gnose ?

M. Bon, naturellement, les ÉCOLES TANTRIQUES du Monde Oriental. Celles qui préconisent les Tantras et l'Initiation Tantrique. À condition qu'elles dissolvent l'Ego, elles peuvent naturellement rejoindre nos rangs pour créer la nouvelle civilisation et la nouvelle culture.

Le Bouddhisme Tantrique du Tibet, les Soufis de la Religion de Mahomet, les vrais Rabbins Initiés, les Maîtres des Écoles de Régénération qui travaillent dans le domaine psychique, s'ils réalisent l'œuvre, ils viendront avec nous pour former le Nouvel Âge. Peu importe leurs dénominations, s'ils travaillent en conformité avec le Grand Œuvre, s'ils le font, ils viendront avec nous.

Les fondements de toute école Tantrique de Régénération ou de Soufisme, ou des Derviches Dansants, etc., sont, ont été, et seront toujours les TROIS FACTEURS DE LA RÉVOLUTION DE LA CONSCIENCE. Ceux qui travaillent avec ces Trois Facteurs formeront le PEUPLE SAINT, le peuple qui devra former le NOUVEL ÂGE D'OR...

D. [...] Dans le Grand Œuvre, quelles sont les conditions requises pour être dans le Grand Œuvre ?

M. Les conditions de base, tu les connais : LA DISSOLUTION DE L'EGO (parce qu'il faut en finir avec tous nos défauts psychologiques), la fabrication des CORPS EXISTENTIELS SUPÉRIEURS DE L'ÊTRE (évidemment, on réalise cela grâce à la transmutation de l'Hydrogène Sexuel Si-12) ; le SACRIFICE POUR L'HUMANITÉ, c'est l'Amour (lever le flambeau très haut pour illuminer le chemin des autres). Avec ces Trois Facteurs de la révolution de la Conscience, nous pouvons travailler dans le Grand Œuvre.

D. Quels sont les chemins pour réaliser la troisième partie, c'est-à-dire le Service pour l'Humanité ; comment peut-on servir l'humanité ?

M. CHACUN SERT SELON SES APTITUDES : le médecin pourra servir en guérissant les malades, pas seulement ceux qui ont de l'argent, mais également ceux qui n'en ont pas ; en aidant pas seulement les riches, mais les malheureux, sans aucune discrimination et avec désintéressement. Le précepteur, en faisant connaître à ses élèves les principes de base de la Gnose. Celui qui travaille, par exemple, comme ingénieur, en faisant des édifications solides pour les gens, en aidant ceux qui n'ont pas de quoi construire leur petite maison pour qu'ils puissent la construire, en servant avec désintéressement là où il faut servir, etc.

D. En résumé, en faisant de chaque activité un apostolat ?

M. Chacun doit FAIRE DE SA PROFESSION UN APOSTOLAT, et de cette façon, nous pouvons servir l'humanité. Maintenant, LA MEILLEURE, la plus exaltante, la plus valorisante SE TROUVE DANS LA DIFFUSION DES ENSEIGNEMENTS GNOSTIQUES, en faisant connaître à l'humanité ces vérités, en levant la torche bien haut pour éclairer le chemin des autres. C'est la chose la plus grandiose, la plus valorisante et essentiellement édifiante.

D. L'Enseignement de la Gnose est un des écueils les plus difficiles que contient la Gnose, puisque les gens, au seul énoncé des fondements de cette Philosophie révolutionnaire, se mettent immédiatement sur la défensive ou prennent l'humour pour arme ou bien s'évadent de n'importe quelle manière pour avoir de meilleures informations. De quelle façon doit travailler une personne qui enseigne la Gnose pour que les Enseignements puissent être divulgués et qu'ils fructifient ?

M. Il ne s'agit pas seulement de catéchiser, mais de savoir catéchiser. Il faut savoir enseigner. Pour cela, on doit comprendre l'ambiance où on agit. Enseigner avec exactitude et en conformité avec les psychologies des gens qui nous entourent. C'est ainsi que l'on peut travailler mieux. Il n'est pas bon de donner l'Enseignement là où on ne veut pas l'entendre. Moi, par exemple, j'ai un système particulier pour enseigner : quand je veux donner l'Enseignement à quelqu'un, je lui offre un livre. Si, ensuite, ce quelqu'un ne fait aucun commentaire sur le livre ou s'il se moque de lui, etc., je ne reparle jamais à cette personne de l'Enseignement.

Mais, si cette personne lit, étudie le livre, comprend, si elle s'inquiète de la Doctrine qu'il contient, alors je continue à lui donner l'Enseignement. Voilà mon système. Vous pouvez procéder de la même manière.

Maintenant, il en va autrement des conférences publiques. Moi, je réunis les gens dans des salles pour leur donner les Enseignements, vous pouvez en faire autant. Il est évident que celui qui vient dans une salle pour écouter nos Enseignements a une inquiétude. Mais, je ne me présenterais pas dans une salle pour parler des Enseignements là où les gens ne veulent pas de la Doctrine parce que ce serait absurde.

Ainsi, il ne suffit pas seulement d'enseigner, mais de savoir enseigner, de comprendre l'ambiance dans laquelle nous agissons, de savoir diffuser intelligemment la Doctrine. C'est tout.

D. Un autre système serait l'exemple de la vie, n'est-ce pas ? Parce que beaucoup de personnes, lorsqu'elles voient la conduite d'une personne, demandent, cherchent à connaître sa Philosophie, qu'est-ce qui l'amène à agir de cette manière.

M. Il est clair que tout individu qui est en train de diffuser la Doctrine doit donc enseigner par l'exemple. À quoi servirait-il de parler de chasteté si nous sommes des fornicateurs ? Comment oserions-nous parler contre l'alcool si nous sommes des ivrognes ? Comment préconiserions-nous la charité si nous ne sommes pas capables de faire l'aumône à un misérable ?

Ainsi donc, ce n'est pas seulement la parole, mais les œuvres qui doivent servir de base pour l'Enseignement. Parole et œuvres. Nous devons démontrer par des faits la Doctrine que nous préconisons. C'est tout...

J'envoie mes salutations aux gnostiques de Colombie. J'attends que chacun d'eux se convertisse en vrai diffuseur de l'Enseignement, que chacun amène des gens et plus de gens à nos Sanctuaires. J'aspire aussi à ce que chacun dissolve le Moi psychologique, qu'il se soucie plus de la mort du moi-même, du soi-même, qu'il détruise, qu'il annihile l'Ego animal. À tous les gnostiques Colombiens, je leur conseille de travailler dans la Forge des Cyclopes, de créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être pour incarner leur Principe animique.

Nous nous réjouirions beaucoup, énormément, de voir de plus en plus d'Hommes sur la face de la Terre. Ce qu'il y a actuellement, ce sont des « animaux intellectuels ». Nous avons besoin d'Hommes et on ne peut créer ceux-ci qu'en fabriquant les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être et en incarnant le Principe animique...

Répondre

Retourner vers « Tome 9 : Interrogations, Extraterrestres et Apocalypse (Nouveautés 2016) »