La Conscience subjective et la conscience objective !

Vous cherchez à être guidé dans vos lectures des oeuvres, vous voulez obtenir des infos
Répondre
Avatar du membre
Gardien du phare
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

La Conscience subjective et la conscience objective !

Message le 4 août 2017, 08:55

D. Vénérable Maître, je voudrais vous demander pourquoi l'humanité actuelle ne peut développer les sens internes, malgré le fait qu'elle s'y efforce. C'est-à-dire pourquoi la Raison Objective, réelle, positive, véritable est-elle tant perturbée ?

M. Bien, nous devons savoir qu'il y a deux types de raisonnements différents. La Raison Objective fonde tous ses fonctionnements sur les données apportées par l'Essence, la Conscience. La Raison Subjective est différente : elle élabore ses concepts avec les données apportées par les cinq sens. Nous savons bien que ceux-ci sont : vue, ouïe, toucher, odorat et goût. Donc, c'est avec ces données apportées par les cinq sens que la Raison Subjective (moyennant son système d'associations) élabore ses concepts. Ainsi, c'est avec de tels concepts que la Raison Subjective élabore ses raisonnements.

Les choses vues sous ce point ou sous cet angle, que peut donc savoir la Raison Subjective sur le Réel, sur ce qui se cache derrière le monde des apparences ? La seule chose qu'elle perçoit, ce sont des phénomènes ; la seule chose qu'elle peut réellement connaître, c'est la succession de causes et d'effets purement sensoriels, mais sur la « Chose en Soi », sur ce qu'est le Réel, sur ce qui existe derrière les simples apparences, sur les Lois de la Nature en elles-mêmes (telles qu'elles sont et non comme elles semblent être en apparence), la Raison Subjective ne sait rien et elle ne peut rien savoir puisque ses données se basent exclusivement sur les informations données par les cinq sens et rien de plus.

Quand on veut aller plus loin, quand on désire savoir quelque chose de plus, connaître ce qui se cache derrière les simples apparences illusoires du monde physique, il faut développer la Raison Objective, car celle-ci fonctionne (naturellement) avec les données apportées par la Conscience même. Mais pour que la Raison Objective puisse fonctionner, pour qu'elle puisse se développer correctement, il faut inévitablement que la Conscience (qui est précisément appelée à fournir les données pour les fonctionnements de la Raison Objective) soit donc totalement libre de toutes ses enveloppes, libre de tous ces réceptacles dans lesquels elle est généralement enfermée. Nous le savons déjà, nous l'avons déjà beaucoup répété, à satiété, que ces réceptacles sont précisément les « agrégats psychiques », ces divers « éléments inhumains » qui, dans leur ensemble, constituent ce qui s'appelle « Ego », Moi, « Moi-même », « Soi-même ». Tant que la Conscience est plongée dans de tels « agrégats psychiques », tant qu'elle est fourrée dans l'Ego, il n'est pas possible qu'elle soit libre et n'étant pas libre, elle ne peut donc pas apporter de données à la Raison Objective.

Ainsi donc, avant tout, il nous faut dévêtir la Conscience de ses habits, de ses vêtements inutiles que sont les « agrégats psychiques » ; détruire ces habits, ces vêtements inhumains, qui sont (je le répète) les divers « éléments inhumains » que nous portons en nous.

Une fois ces éléments infrahumains détruits, la Conscience est alors libre, elle peut fonctionner. C'est en elle que se trouvent les données que la Nature même nous a fournies pour notre propre régénérescence. J'ai déjà dit (et je le répète) que la Religion, le Bouddha, la Sagesse ainsi que ces particules de douleur de notre Père qui est en secret se trouvent dans la Conscience. Il a souffert à cause de nos erreurs, et ses particules de douleur sont déposées dans l'Essence, c'est-à-dire dans la Conscience. Si nous savons profiter de ces particules de douleur, en travaillant sur nos erreurs (en travaillant avec joie, avec plaisir, parce qu'il n'y a rien de plus agréable que de détruire ce qui est inhumain), le résultat sera donc, évidemment, l'Éveil. Mais, je l'ai déjà dit et je le répète, dans la Conscience se trouvent les données dont nous avons besoin pour notre propre régénérescence et notre culture. Ce qui compte, c'est que cette Conscience soit libre.

Ainsi donc, détruire le Moi est extrêmement indispensable pour que la Conscience soit libre. Une fois libre, elle apportera (à la Raison) les données nécessaires pour le fonctionnement des processus Raisonnatifs-Objectifs (à ne pas confondre, et je l'explique entre parenthèses, avec les processus Raisonnatifs-Subjectifs, qui sont différents)...

Les gens, que peuvent-ils savoir du Réel, de la Vérité ? Eh bien, rien ! Que peuvent savoir les scientifiques de l'Antéchrist ? (Entre parenthèses, je me réfère donc aux scientifiques matérialistes athées, ennemis de l'Éternel). Évidemment rien, n'est-ce pas ? Parce que tous leurs processus de raisonnement sont subjectifs ; ils ont pour base les données apportées par les cinq sens. Mais que peuvent-ils savoir des lois qui régissent la mécanique des phénomènes ? Rien ! Ils pourront, par exemple, connaître le fonctionnement de la cellule vivante (d'accord), mais que savent-ils des lois qui régissent la mécanique cellulaire ? Ils croient savoir et ils essaient, avec leur rationalisme subjectif, de lier un phénomène à un autre, d'expliquer un phénomène avec un autre, mais bien qu'ils croient être parvenus à découvrir la « Chose en Soi », ils ne l'ont pas découverte non plus. Les hommes de science ne connaissent pas les lois de la mécanique cellulaire, bien qu'ils croient les connaître. Ou en d'autres termes, en utilisant cette fois le style socratique : non seulement ils ne savent pas, mais, de plus, ils ne savent pas qu'ils ne savent pas. Non seulement ils sont dans l'erreur, mais en plus, ils ignorent qu'ils le sont et c'est le plus grave.

Il convient donc, avant tout, de comprendre le besoin d'utiliser pour notre Raison les données de la Conscience. Mais si nous voulons utiliser ces données (je répète, même si nous tombons trop dans la répétition), il faut libérer la Conscience. Une fois libérée de tous ces « éléments » égoïques qui nous conditionnent et nous rendent la vie si misérable, elle pourra apporter (à la Raison) des données extraordinaires. Une fois la Raison basée sur de telles données, elle pourra élaborer ses concepts et même exprimer verbalement ses raisonnements.

La Raison Objective, en elle-même, est grandiose. Il faut la développer et la [...] Je crois que j'en ai dit suffisamment...

extrait de la CONFÉRENCE N°240 : (2) RÉPONSES D'OR DE L'AVATAR : viewtopic.php?f=259&t=3602

Répondre

Retourner vers « Débutants gnostiques »