Un FAQ qui répondraient au questions du plus grand nombre ?

Pour les idées, suggestions et améliorations à apporter
Répondre
Hors ligne manuelito
#1
Avatar du membre
Messages : 173
Enregistré le : 04 août 2015
Sexe :
Zodiaque :

Re: Un FAQ qui répondraient au questions du plus grand nombre ?

Message le 17 février 2017, 12:24

Salut Elliott-Nils.

C'est une belle intention que tu as là. Et merci pour ce sujet que tu évoques. C'est très intéressant.

Il est tout à fait bien de revoir comment en quelque sorte séduire le plus grand nombre de personnes, afin que tout ce beau monde s'intéresse à l'enseignement gnostique. Bref rendre ça un peu plus facile à recevoir dans leur interne.

Ou pourquoi pas, on pourrait enseigner la gnose sans leur dire que c'est cela. Juste leur donner le sens correct de la vie, de chaque aspect de la vie.

Tout cela est bien, mais j'aimerai quand même préciser d'autres choses.

les personnes à qui s'adressent les enseignements des livres gnostiques ne sont pas n'importe qui. Il faut très vite qu'on soit clair là dessus. Ce n'est pas pour tout le monde ! De ce fait, ces livres ont le rôle de chasser autant que possible, ceux qui ont encore un tour à faire par ci par là, ainsi que les autres...

C'est comme lorsqu'on veut se faire accepter dans un temple, et bien, la première chose qui nous attend ce sont les épreuves. Et ce n'est pas facile. Tout cela c'est pour limiter les dégâts. Pour que ceux qui vont s'y aventurer, aient au moins une base, quelque chose, qui fera que l'enseignement reçu ne va pas plutôt complètement les détruire, au cas cela devait se produire.

Et aussi il y a là une espèce de notion de mérite. J'entends par là aussi degré de Savoir et d'Être. Tu verras ainsi par exemple, des gens qui n'ont pas pu ressentir la moindre animosité dans les paroles du maître, des gens au contraire, qui trouvent que c'est super de parler ainsi, justement voilà à quoi ils sont réceptifs. De même que d'autres c'est plus un langage scientifique et logique qu'ils leur faut. D'autres encore aiment bien les paroles douces, de paix, compassion, lumière etc.

Vu ces différences chez les hommes, selon les rayons, il devient tout à fait évident que chaque intime de chaque initié, appartenant à son rayon précis, va toucher les personnes du rayon avec lequel il est en harmonie. Mais il y a des maîtres qui ont des missions locales, d'autres continentales, d'autres planétaires et d'autres encore plus vastes. Un maître exalté pour une mission planétaire aura un langage plus ou moins mixé, afin de toucher différents types de personnes.

Si alors on envoi un martien pour enseigner une vaste tranche de personnes, n'est-ce pas parce que les hiérarchies ont calculé et déterminé que la quantité de personnes dans cette tranche est lié à Mars ?

En tout cas y a pas de hasard. Il faut savoir que chaque époque a son type de personne, et son type de réceptivité, et même son type de défi.

Donc un message ne s'adresse pas à tout le monde. Pourquoi dit-on alors qu'il faut partager les livres, transmettre l'évangile sur toute la Terre ? On parle même du troisième facteur etc ? C'est parce que les personnes successibles de reconnaître et de recevoir intérieurement (c'est-à-dire accepter sans mentalement objecter !) cet évangile sont éparpillées partout sur Terre.

Et tant qu'il y a ces possibilités, ou ces potentielles personnes successibles de faire une assez bonne production, la date de l'échéance finale est repoussée. Quand n'y aura plus aucun bénéfice à tirer ici bas, on va faire tout sauter. Tout simplement. La Bible dit ceci :
Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche?
Mais qu'est-ce qui fait qu'un homme reçoive l'évangile, est-ce du fait de cet homme (sa personnalité, l'ego) ou de son Intime ?

Si alors on rend l'enseignement plus attractif et etc, comment faire qu'il le soit :

- Non pour la personnalité ou sans flatter celle-ci ? Car ce serait vraiment une perte de temps. Puisque ensuite, on aura juste obtenu des candidats qui rêvent éveillés, mais ensuite rêveront qu'ils pratiquent la gnose, et enfin rêveront qu'ils se sont éveillés... (Par exemple faire rêver les gens avec les belles promesses de l'éveil, ou leur raconter des belles phrases sur la paix, l'amour, la lumière... Cela serait une perte de temps).

- Pour l'Essence ? Cela signifie faire un peu mal à l'ego, ou du moins aux protections mentales (mental sensuel), les neutraliser (au moins momentanément ou autant que possible) afin que les messages puissent effectivement atteindre le peu d'Essence encore libre.

Qu'est-ce qu'on veut dans la Gnose pour les temps de la fin ?

Ce qui est voulu, c'est de sauver ce qu'on peut encore sauver ! Essayer même de sauver ce qui ne vaut plus la peine est une faute karmique, car ce temps et cette énergie auraient pu servir à aider ce qui en vaut la peine. Puisque le karma nous puni pour le mal qu'on fait, et le bien qu'on aurait pu faire et qu'on a pas fait. Quelque soit le type de nos intentions.

J'ai sciemment utilisé "ce qui" au lieu de "celui qui" ou "celle qui".

Ainsi, il faut que l'évangile atteigne tous les recoins de la Terre, et comme une graine qu'on lance, on espère qu'elle trouvera un terrain favorable dans lequel elle pourra germer. Et il est clair qu'il y a beaucoup moins de terrains favorables que de terrains morts. Et que le vrai terrain n'a pas besoin de plus d'aide que celui de lui faire découvrir la graine !

Ce n'est qu'après avoir découvert, qu'un autre travail commence. Celui de lui présenter l'enseignement pratique, ou l'expérience de celui qui a commencé avant.

Répondre

Retourner vers « Boîte à idées »