Archange Raphaël

Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Archange Raphaël

Message le 20 mai 2010, 19:40

Bonjour,

Je souhaite ouvrir un message sur l'Archange Raphaël.

Raphaël (de l’hébreu/arabe : rapha- : guérir et -El : Dieu ; c'est-à-dire « Dieu guérit »)

L’Église honore saint Raphaël comme le patron des « voyageurs sur terre, sur mer et dans les airs ».

Pour l'Islam, Il est l’ange qui doit signaler l’arrivée du Jour du jugement en soufflant dans sa corne le souffle de la vérité.

Il est Mercure.

Il est Hermès.

Virgile, le poète de Mantoue, décrit Mercure qui prend son caducée ou marteau à deux serpents pour évoquer de nouveau à la vie les âmes malheureuses qui ont été précipitées dans l'Orcus des classiques, dans les limbes chrétiennes, et pour les faire entrer dans la milice céleste : Tum Virgam Capit, Hac Animas ille Evocat Orco.

Dixerat. Ille patris magni parere parabat
Imperio: et primum pedibus talaria nectit
Aurea, quae sublimem alis sive aequora iuxta,
Seu terram, rapido pariter cum flamine portant.
Tum virgam capit: hac animas ille evocat Orco
Pallentes, alias sub Tartara tristia mittit,
Dat somnos adimitque et lumina morte resignat.
Illa fretus agit ventos et turbida tranat
Nubila.

« Jupiter a parlé, et déjà Mercure se dispose à exécuter les ordres de son auguste père. Il ajuste d'abord à ses pieds ses brodequins d'or, dont les ailes le soutiennent dans les airs, et le portent avec la rapidité de la flamme au-dessus des terres et des mers. Il prend ensuite son caducée, dont il se sert pour évoquer des enfers les pâles ombres, ou pour les y conduire; pour donner et ôter le sommeil, et pour fermer la paupière des morts. Avec son secours, il gouverne les vents et traverse les plus épais nuages. »

HPB nous dit dans la doctrine secrète :

Mercure, comme Planète astrologique, est encore plus Occulte et mystérieux que Vénus. Il est identique au Mithra Mazdéen, le Génie ou Dieu "établi entre le Soleil et la Lune, perpétuel compagnon du "Soleil" de Sagesse". Pausanias (Livre V) nous le montre comme ayant un autel en commun avec Jupiter. Il était pourvu d'ailes pour marquer son assiduité auprès du Soleil durant sa course et on l'appelait le Nuntius et le Loup-Soleil, "solaris luminis particeps" [qui partage la lumière du Soleil]. Il était le conducteur et l'évocateur des Ames, le grand Magicien et le Hiérophante. Virgile nous le dépeint comme prenant sa baguette pour évoquer de l'Orcus les âmes qui y sont plongées - tum virgam capit, hac animas ille evocat Orco. C'est Mercure à la couleur d'or, que les Hiérophantes interdisaient de nommer. Il est symbolisé dans la mythologie grecque par l'un des "chiens" (vigilance) qui veillent sur le troupeau céleste (la Sagesse Occulte) ; ou Hermès Anubis ou encore l'Agathodæmon. Il est l'Argus qui veille sur la Terre et que celle-ci confond avec le Soleil lui-même. C'est au moyen de l'intercession de Mercure que l'Empereur Julien adressait chaque soir des prières au Soleil Occulte ; en effet, comme le dit Vossius :

Tous les théologiens affirment que Mercure et le Soleil ne font qu'un... C'était le plus éloquent et le plus sage des Dieux, ce qui n'a rien d'étonnant, puisque Mercure est si proche voisin de la Sagesse et du Verbe de Dieu [le Soleil], qu'on le confondait avec les deux.

Vossius exprime là une vérité occulte plus grande qu'il ne le pensait. L'Hermès des Grecs a des rapports étroits avec le Saramâ Sârameya hindou, le divin gardien "qui veille sur le troupeau doré des étoiles et des rayons solaires".

Suivant les termes plus clairs du Commentaire :

Le Globe, poussé en avant par l'Esprit de la Terre et ses six Assistants, reçoit toutes ses forces vitales, sa vie et ses pouvoirs, de l'Esprit du Soleil, par l'entremise des sept Dhyanis planétaires. Ce sont ses messagers de Lumière et de Vie.

Comme chacune des Sept Régions de la Terre, chacun des sept Premiers-Nés [les Groupes Humains primordiaux] reçoit sa lumière et sa vie de son Dhyâni spécial - spirituellement, et du Palais [la Maison, la Planète] de ce Dhyâni - physiquement ; de même pour les sept grandes Races qui doivent y naître. La Première est née sous le Soleil ; la Seconde sous le Brihaspati [Jupiter] ; la Troisième sous Lohitânga [Mars, celui au "Corps igné", et aussi sous Vénus ou Shoukra] ; la Quatrième sous Soma [la Lune, notre Globe aussi, car la Quatrième Sphère est née sous la Lune et d'elle], et sous Shani, Saturne, le Krûra-lochana [au Mauvais-Oeil] et l'Asita [le Sombre] ; la Cinquième sous Boudha [Mercure].
Fichiers joints
archangeraphallemédiateur.jpg
archangeraphallemédiateur.jpg (42.83 Kio) Vu 1290 fois

Répondre

Retourner vers « Anges, dieux et génies planétaires »