Kundalini Monte Lentement en Accord avc les Mérites du Coeur

"Le Serpent igné de nos pouvoirs magiques". La Divine épouse de l'Esprit Saint en nous, l'épouse de notre Shiva, notre Adorable Devi Shakti...
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Kundalini Monte Lentement en Accord avc les Mérites du Coeur

Message le 6 octobre 2010, 06:32

Sachez, bien-aimés disciples, que la Kundalini monte très lentement par le canal médullaire ; l'ascension de vertèbre en vertèbre de la Kundalini s'effectue très lentement, en accord avec les mérites du coeur. Chaque vertèbre représente certaines vertus. Jamais on n'obtiendra l'ascension jusqu'à une vertèbre déterminée sans avoir rempli les conditions de sainteté requises par la vertèbre à laquelle on aspire avoir accès. Ceux qui croient que la Kundalini, une fois éveillée, monte instantanément jusqu'à la tête pour totalement nous illuminer sont, réellement, des gens ignorants.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... uscule.php

Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Kundalini Monte Lentement en Accord avc les Mérites du C

Message le 12 juin 2011, 08:30

L'impatience.

Habituellement, ceux qui sont inscrits depuis peu de temps aux études gnostiques sont remplis d'impatience, ils veulent des manifestations phénoméniques immédiates, le dédoublement instantané, l'Illumination, la Sapience, etc.

La réalité est tout autre Rien ne nous est donné en cadeau. Tout coûte quelque chose. On n'obtient rien avec de la curiosité, instantanément, rapidement. Tout a son processus et son déroulement. La Kundalini se développe, évolue et progresse très lentement dans l'Aura du Mahachoan. La Kundalini a le pouvoir d'éveiller la conscience. Cependant, le processus de l'éveil est lent, graduel, naturel, sans faits spectaculaires, sensationnels, émotionnels et barbares. L'éveil total de la conscience n'est pas quelque chose de sensationnel ni de spectaculaire. C'est tout simplement une réalité aussi naturelle que celle d'un arbre qui croît lentement, se développe et se déploie, sans soubresauts ni événements spectaculaires. La nature est la nature. L'étudiant gnostique dit, au début : je suis en train de rêver. Après, il s'exclame : je suis en corps astral, hors du corps physique. Plus tard, il parvient au Samadhi, à l'Extase, et pénètre dans les jardins du Paradis. Au début, les manifestations sont sporadiques, discontinues, suivies de longs moments d'inconscience. Plus tard, les Ailes ignées nous accordent l'éveil continu, ininterrompu, de la Conscience.

passage extrait de http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/MP16.html

Répondre

Retourner vers « Notre Divine Mère Kundalini »