Jamais la Kundalini ne Montera chez Ceux Qui...

"Le Serpent igné de nos pouvoirs magiques". La Divine épouse de l'Esprit Saint en nous, l'épouse de notre Shiva, notre Adorable Devi Shakti...
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6379
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Jamais la Kundalini ne Montera chez Ceux Qui...

Message le 25 mai 2013, 22:30

Il est absurde d'insister sur l'idée équivoque selon laquelle le feu de toutes les joies emprunte un chemin de retour jusqu'au coccyx après l'incarnation de l'Etre (le Jivatman) dans le coeur de l'homme.

Un mensonge irritant est celui qui affirme lourdement que la flamme divine de l'amour, après avoir réalisé son union avec Paramashiva, se sépare en commençant le voyage de retour par le chemin initial.

Ce retour fatal, cette descente vers le coccyx est possible uniquement lorsque l'Initié répand son Semen ; il tombe alors foudroyé par la terrible foudre de la Justice cosmique.

L'ascension du feu sexuel par le canal médullaire se réalise très lentement selon les mérites du coeur. Les feux du Cardia contrôlent sagement la dangereuse ascension de la flamme de l'amour.

Il est évident que cette flamme érotique n'est pas quelque chose d'automatique ou de mécanique, comme le supposent beaucoup de sincères trompés. Ce feu serpentin s'éveille exclusivement avec le délice sexuel amoureux et vrai.

Jamais la flamme érotique ne montera par le canal médullaire des couples unis par pure convention personnelle.

L'ascension de la flamme sainte le long de l'épine dorsale des hommes et des femmes adultères est tout à fait impossible.

Le feu des délices sexuels ne pourra jamais monter dans l'épine dorsale de ceux qui trahissent le Gourou.

Le feu sexuel ne s'élèvera jamais par la moelle des ivrognes, des efféminés, des lesbiennes, des drogués, des assassins, des voleurs, des calomniateurs, des exploiteurs, des envieux, des blasphémateurs, des sacrilèges, etc.

Le feu des plaisirs sexuels ressemble à un serpent de merveilles qui, lorsqu'il s'éveille, émet un son semblable à celui d'une vipère excitée par un bâton.

passage extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... Sexuel.php

Répondre

Retourner vers « Notre Divine Mère Kundalini »