Le Serpent Volant

"Le Serpent igné de nos pouvoirs magiques". La Divine épouse de l'Esprit Saint en nous, l'épouse de notre Shiva, notre Adorable Devi Shakti...
Répondre
Avatar du membre
Messages : 6362
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque : Lion
Contact :

Le Serpent Volant

Message le 22 février 2011, 17:55

MP23 Le Serpent Volant

J'ai les larmes aux yeux, j'ai le coeur serré, pour avoir à parler de choses dont je ne devrais pas parler, parce que c'est comme jeter des perles aux porcs, mais la pauvre humanité souffrante en a besoin et je me vois dans la nécessité angoissée de dire quelque chose sur le Serpent Volant, sur l'Oiseau-Serpent.
Dans le Popol Vuh, livre sacré des Mayas, l'Oiseau et le Serpent figurent comme créateurs sexuels de l'Univers. Tépéu et Gukumatz envoient un épervier à l'immense Océan de la Grande Vie, afin qu'il en ramène le Serpent, avec le merveilleux sang duquel ils pétrissent le maïs jaune et le maïs blanc. Le Popol Vuh dit que c'est avec cette pâte de maïs blanc et jaune, mêlé au sang du Serpent, que le Dieu Tzakol a formé la chair des premiers êtres humains.

L'Oiseau représente l'Esprit Universel de Vie. Le Serpent représente le Feu Sexuel du Troisième Logos. Le sang du Serpent indique les eaux de la Genèse, le Grand Sperme Universel, l'Ens-Seminis ou Semen Christonique, dans les eaux duquel se trouve le germe de toute vie. Ces eaux sont le sang de la terre, selon la philosophie Maya. La déesse Coatlicue est la Mère de la Vie et de la Mort (l'Ens-Seminis).

Réellement, le Feu Sexuel du Troisième Logos rend fécondes les eaux de la Vie pour que surgisse l'Univers.

Dans la Théosophie Maya, deux Dieux interviennent dans la Création : un qui donne la vie et la forme à l'homme, et un autre qui lui octroie la conscience. Le Troisième Logos rend fécondes les eaux de la Vie, et lorsque celles-ci ont été fécondées, le Deuxième Logos intervient, en infusant de la Conscience dans tous les organismes. Les véhicules d'action de toutes les forces logoïques sont les Dieux ineffables.

L'épervier Vak, l'ara Moan, la buse Xen Chen Bac, le tapir Zaki Tziz et le serpent Can, sont les facteurs fondamentaux des mythes théogoniques Mayas. Ces symboles sont employés exotériquement et ésotériquement. Dans le domaine exotérique ou public, ils symbolisent les actions de la tribu, les événements historiques, etc. Quant à l'aspect ésotérique ou secret, la question est hautement scientifique, profondément philosophique, sublimement artistique et terriblement religieuse.

Chez les Mayas, le Paradis Terrestre est le Tamoanchan, le lieu sacré de l'Oiseau-Serpent. Le terme Tamoanchan désigne aussi les Initiés du Serpent. Le mythe des Tamoanchans est celui de l'Oiseau-Serpent ; les Tamoanchans descendent des Toltèques, Olmèques et Mayas.

Les Aztèques, après beaucoup de tribulations, arrivèrent au lac Texcoco, symbole du Semen Christonique, où ils trouvèrent l'Oiseau et le Serpent, l'Aigle et la Couleuvre. Aux Aztèques revient le haut honneur d'avoir fondé la grande Tenochtitlan sur la base de la Sagesse du Serpent. Le Serpent à Plumes est, pour parler clairement, l'Oiseau-Serpent. Le Serpent à Plumes était identifié avec Quetzalcoatl, le Christ Mexicain. Quetzalcoatl est toujours accompagné des symboles divins de l'Aigle et du Serpent. Le Serpent à Plumes, cela dit tout. L'Aigle de l'Esprit et le Serpent de Feu nous convertissent en Dieux.

Le Kukulcan des Mayas est le Serpent à Plumes, l'Oiseau-Serpent.

Le Caducée de Mercure.

Le Caducée de Mercure symbolise la moelle épinière ; et ses deux Serpents désignent les canaux Ida et Pingala, par où les atomes solaires et lunaires montent jusqu'au cerveau. Ce sont les dièses et les bémols du grand Fa qui résonne dans toute la Création.

L'Akasha monte, comme le Feu flamboyant, par le canal médullaire, et ses deux pôles d'énergie circulent par Ida et Pingala. Du canal médullaire et de ses deux canaux qui, comme des serpents, s'enroulent sur l'épine dorsale, procède une circulation énergétique qui part du conduit central pour se répandre ensuite dans tout l'organisme.

Ida et Pingala partent des glandes sexuelles. Ida part de la gonade droite, et Pingala de la gonade gauche ; les canaux se croisent au niveau du chakra de la racine, et Ida monte à gauche du canal médullaire et Pingala à droite. Chez la femme l'ordre est inversé. Les canaux se terminent dans la moelle oblongue (ou moelle allongée). Ces deux cordons sont mi-éthériques, mi-physiques, et correspondent aux dimensions supérieures de l'espace.

Lorsque les atomes solaires et lunaires s'unissent, à la base de l'épine dorsale, le Serpent Igné de nos pouvoirs magiques s'éveille ; puis il s'élève lentement au milieu des délices ineffables du Mariage Parfait. Le Serpent jouit sous le charme de l'Amour.

Lorsque le Serpent arrive à la hauteur du coeur, nous recevons les Ailes Ignées, les Ailes du Caducée de Mercure. Le Serpent possède alors des plumes. C'est le Quetzalcoatl, l'Oiseau-Serpent, le Serpent à Plumes.

Tout Initié qui se convertit en Oiseau-Serpent peut s'envoler vers les Mondes Supérieurs ; il peut pénétrer dans les divers départements du Royaume, il peut voyager en Corps Astral à volonté, il peut voyager avec les véhicules supraastraux, il peut voyager avec son corps physique à travers la quatrième dimension. Il est un Oiseau-Serpent !.

Le Serpent-Oiseau peut s'échapper d'un sépulcre scellé ; il peut marcher sur les eaux, comme l'a démontré Jésus le Christ, il peut traverser un rocher de part en part sans subir aucun préjudice, comme l'ont montré les disciples du Bouddha ; il peut marcher dans le feu et voler dans les airs avec son corps physique, etc.

Ida est féminin et Pingala est masculin. Ce sont le dièse et le bémol du grand Fa qui résonne dans la nature. Il faut apprendre à faire vibrer ces dièses et ces bémols à l'aide du puissant mantra Faraon, afin de sortir en Corps Astral de façon consciente et positive. Fa correspond aux atomes solaires ; Ra aux atomes lunaires ; On au Feu flamboyant qui s'élève par le canal central. En faisant vibrer, par ce mantra, les dièses et les bémols, nous pouvons sortir en Astral.

En Egypte, lorsque l'Initié recevait les Ailes Ignées, il était décoré, dans le Temple, d'une paire d'ailes qui étaient fixées sur sa tunique à la hauteur du coeur. Lorsque Jésus de Nazareth ouvrit ses Ailes Ignées, il fut décoré personnellement par le Pharaon d'Egypte.

La position que prenait Jésus pour sortir en Astral était analogue à celle du Chac-Mool. Mais la tête, au lieu d'être soulevée, reposait sur le lit, sans oreiller. Les pieds étaient posés à plat sur le lit, les jambes pliées et les genoux en l'air. Couché dans cette posture, le Grand Hiérophante s'assoupissait en jouant de sa lyre merveilleuse de l'épine dorsale. Le mantra Faraon doit être prononcé en trois syllabes détachées, séparées par une inspiration. Le Fa est chanté selon le Fa de la gamme ; le Ra est prononcé de façon grave, et en prolongeant le R ; le On nous rappelle le Mantra Om de l'Inde, mais dans ce cas-ci, au lieu du M, c'est la consonne N que l'on doit vocaliser. On allonge ainsi le son de chaque lettre : Fffffaaaaa Rrrrraaaaa Ooooonnnnn. Nous pouvons donner au mantra Faraon tout l'intonation du grand Fa, qui résonne dans toute la Création.

Nous conseillons de vocaliser mentalement. Le disciple doit s'assoupir en chantant ce mantra, avec l'Imagination et la Volonté concentrées sur les Pyramides d'Egypte. Il faut de la pratique et beaucoup de patience.

Le Serpent Volant : Les Magiciens Blancs et les Magiciens Noirs se servent du Serpent Volant pour voyager en Corps Astral et avec le corps physique en état de Jinas (ou Djinn).

Les Magiciens Blancs, en méditation profonde, savent prier et supplier le Serpent d'Airain de les transporter n'importe où sur la Terre ou dans le Cosmos, et le Serpent Volant les transporte. Les Magiciens Noirs prient le Serpent Tentateur de l'Eden, et celui-ci les conduit à l'Abîme, aux temples de sorcellerie, aux Sabbats, etc.

Le Serpent d'Airain monte par le canal médullaire. Le Serpent Tentateur descend du coccyx vers les Enfers Atomiques de la Nature : c'est la queue de Satan ; les diables ont leur pouvoir dans la queue.

Bénie soit la Divine Mère Kundalini. Bénis ceux qui s'envolent grâce au pouvoir de la Mère Adorable.

Malheur à ceux qui agissent avec le pouvoir de Santa-Maria (le Serpent Tentateur de l'Eden, la Kundalini qui descend, c'est-à-dire, le Kundartiguateur). Malheur à ceux qui s'envolent à l'aide du pouvoir ténébreux de Santa-Maria. L'Abîme et la Deuxième Mort, voilà ce qui les attend.

L'Etat de Jinas : Le point est une fraction transversale de la ligne. La ligne est une fraction transversale du plan. Le plan est une fraction transversale du volume, du corps. Le corps est la fraction transversale d'un corps tétradimensionnel, c'est-à-dire, à quatre dimensions.

Tout corps est tétradimensionnel, possède quatre dimensions. La quatrième coordonnée, ou quatrième verticale, est le fondement basique de toute mécanique. L'espace intermoléculaire correspond à la quatrième dimension.

Dans notre monde tridimensionnel, largeur, hauteur, profondeur, jamais nous ne voyons un corps de façon complète. Nous ne voyons que des plans, des angles, des courbes, des surfaces. La perception est donc incomplète et subjective. Dans la quatrième dimension, la perception est objective. Là, nous voyons les corps de face, de dos, d'en haut, d'en bas, par le dedans, par le dehors, c'est-à-dire, de façon complète. Dans la quatrième dimension, tous les objets apparaissent au complet, dans tous leurs aspects, de manière simultanée ; la perception est, cette fois, objective.

Grâce au pouvoir du Serpent Volant, nous pouvons tirer notre corps physique du monde à trois dimensions pour le faire passer à la quatrième dimension. Dans des états plus avancés, nous pouvons emporter notre corps physique dans la cinquième ou la sixième dimension.

[...]

Le Temple de l'Oiseau-Serpent.

Le Coeur est le Temple de l'Oiseau-Serpent. Il est nécessaire de savoir aimer. Le Serpent-Oiseau officie dans le Temple du Coeur tranquille. Il faut que nous soyons dévorés par le Serpent. Celui qui est dévoré par le Serpent se convertit par le fait même en Serpent. C'est seulement par la Magie Sexuelle et l'Amour du Coeur que l'on éveille le Serpent qui, ensuite, nous dévore. Lorsque le Serpent arrive à la hauteur du coeur, il reçoit les Ailes Ignées. On se transforme alors en Serpent-Oiseau.

Nous devons apprendre de toute urgence à vivre la vie conjugale. Les querelles entre les époux relèvent de Satan. Celui-ci lutte contre l'Oiseau-Serpent ; il veut empêcher le Grand-OEuvre. Les conjoints doivent comprendre la nécessité de tolérer les défauts de l'autre, car personne n'est parfait. Le travail dans la Forge Ardente de Vulcain est plus important que tous les défauts du conjoint. Il est ridicule et sot de gâcher tout le travail pour plaire à Satan. Dans le Coeur il y a le Temple du Serpent à Plumes, et nous ne devons pas le profaner en péchant contre l'Amour. Le Sentier du Mariage Parfait est Sagesse et Amour.

Nous devons aimer consciemment. Nous devons aimer nos pires ennemis et retourner le bien pour le mal. Ainsi, en apprenant à aimer, nous nous préparons pour la Fête du Coeur tranquille.

Hermès Trismégiste, l'auteur de la Table d'Emeraude, a dit : « Je te donne l'Amour, dans lequel est tout le summum de la Sagesse ».

extrait de http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... Volant.php

Répondre

Retourner vers « Notre Divine Mère Kundalini »